Cette semaine, avant les grands débuts des festivités au Malmö Crystal Hall, euh… au Malmö Arena, avec les répétitions dès lundi prochains, rappelons-nous avec nostalgie ces sélections qui nous ont tenu en haleine cet hiver et déplorons tous ces perdants qui n’iront pas à Malmö… mais qu’on retrouvera peut-être, on l’espère, ici ou ailleurs !

Frederikke – Jeg har hele tiden vidst det

frederikke-vedelCommençons avec le DMGP, qui a couronné la grande favorite, la princesse en toc Emmelie de Forest et sa farandole de flutes. Si la plupart des fans ont immédiatement vibré au son du pipeau de la cousine du prince William, nous, nous nous sommes rangés tout de suite dans le rang des Emmelie-sceptiques… Mais globalement, ce DMGP était peut-être un des plus mauvais de ces dernières années avec des chansons gnangnantes comme celle de Kate Hall ou du groupe eurodance ressuscité pour l’occasion, Daze… Brinck, de retour, a fait pâle figure, comme le petit protégé de Bryan Rice, Albin… En superfinale, Emmelie a battu Simone, qui a donc loupé pour la deuxième fois l’Eurovision de pas beaucoup, et Mohamed Ali, pourtant “Unbreakable”… Mais notre coup de cœur va aux deux seules chansons en danois, “Rejs dig op” de Louise Dubiel, mais surtout “Jeg har hele tiden vidst det” de la sublime Frederikke Vedel. Si vous arrivez à prononcer ce titre, nous vous offrons un cadeau !

Alors oui, la production de Pernille Georgi (la sœur de Susanna qui se dandine pour Andorre…) n’est pas de taille à gagner l’Eurovision, mais qu’est-ce qu’on adore ce tableau à rubans où Frederikke chatouille le nez de ses danseurs et est rejointe par les trois fées liftées du DMGP à la fin qui se penchent sur son berceau… Et puis ça mobilise du personnel !

Gabrielius Vagelis – Sacrifice

gabrieliusEt là, on va pouvoir régler des comptes, car tout le monde s’est moqué de la sélection lituanienne ou l’a snobée, parce qu’elle commençait dès le mois d’octobre. Mais avec le recul, le marathon de Vilnius, avec ses écrans LED était l’une des meilleures sélections de la saison, avec aussi bien des horreurs à juger au tribunal pénal international que des régals de kitscherie !

La sublime Monika Linkyté qui dit à son “Baby boy” qu’il lui manque sous une pluie de confettis dorés, Samanta Tina qui se prend pour Lady Gaga en combinaison moulante, Miss Sheep, la Beth Ditto lituanienne et ses hologrammes, les Glaam et leur chorégraphie lascive, Linas Adomaitis qui conduit un taxi imaginaire… Franchement !

Et puis, il y avait le favori des fans, qui a dû curieusement s’incliner en demi-finale, avec une sublime chanson, mais sans soutien du public lituanien… Mais quelque chose nous dit qu’on pourrait revoir très vite Gabrielius au concours ! Tout juste découvert dans le The Voice lituanien, il a un grand avenir devant lui !

Et vous qui regrettez-vous ?