Comme vous le savez certainement toutes et tous, l’italien est la 3ème langue officielle de la Suisse qui en comprend 4 avec le romanche.

Depuis que nous participons à cette manifestation, c’est à dire depuis le début en 1956, notre pays a chanté dans plusieurs langues et 12 fois en italien mais en remportant cependant un succès relatif et mitigé.

Est-ce le choix des chansons pas toujours appropriées pour le concours qui en est la cause, ce n’est pas impossible.

Néanmoins, cette belle langue reste toujours autant agréable pour nos oreilles et avec un peu de persévérance mais aussi de meilleurs choix de chansons, elle aurait très bien pu nous rapporter une nouvelle victoire.

Sauf que depuis plus de 11 ans, c’est l’anglais qui domine à mon plus grand regret.

C’est pourquoi, j’ai souhaité me plonger dans le passé et mettre en lumière 3 chansons interprétées en italien.

Tout d’abord, en 1991, c’est l’Italie qui organisait le concours en direct des studios de cinéma de CinéCita de Rome.

Cette année-là, c’est une jeune artiste suisse, Sandra Simo qui est née du coté de Zurich avec pour origines, celles d’un père italien et d’une mère espagnole, qui défendait avec beaucoup de grâce, les couleurs helvétiques.

Elle avait remporté la finale nationale grâce à sa jolie ballade “Canzone per te” qui lui permis d’atteindre la brillante 5ème place à Rome parmi les 22 pays participants avec 118 points. Au-delà de son talent, sa beauté naturelle n’avait échappé à personne.

Depuis cette artiste est toujours sur le devant la scène, elle s’est mariée et elle est devenue Sandra Studer, une des présentatrices préférées de variétés et de grands événements, Elle s’inscrit désormais en tant que véritable vedette de la télévision suisse-allemande, la SRF,

En tant que grande fan et pécheresse de cette manifestation, elle s’est jurée de présenter l’Eurovision, le jour où la Suisse gagnera pour la 3ème fois et qu’elle redeviendra un pays hôte, Il faut tout de même relever que Sandra parle couramment 6 langues, c’est à dire l’allemand, l’italien, l’espagnol, l’anglais, le français ainsi que le portugais.

Espérons pour elle qu’elle ne devra pas encore attendre des décennies pour que son rêve se réalise.

Voici sa prestation en direct sur la scène de Rome !

La version audio de sa jolie ballade qui est restée dans les mémoires !

Quelques années plus tard en 1994, la Suisse décide une nouvelle fois d’envoyer une chanson en italien à Dublin en Irlande, à travers un choix interne. Il s’agissait de Lorenzo di Ciccio qui interpréta sa chanson “Sto Pregando” sous le pseudonyme de Duilio.

“Sto Pregando” était est une véritable prière, un hyme à l’amour et la paix. Une chanson qui possédait beaucoup d’atouts et qui avait été composée pour tenter de plaire au plus grand nombre.

Malheureusement le tire de notre représentant était passé à la trappe et n’avait pas séduit les jurys internationaux de l’époque, car le télévote n’existait pas encore.

Ce fût la douche froide pour la Suisse, Duilio qui termina à la 19 ème place parmi les 24 pays participants avec seulement 15 points

Visiblement, bien que très touchante, son interprétation manquait de conviction et de saveur, Le verdict nous rendait à l’évidence que cette ballade en italien était finalement beaucoup trop plate pour parvenir à convaincre..

il lui manquait sans doute des choristes et une certaine montée en puissance vocale pour en faire un titre incontournable

Depuis, cet artiste est totalement tombé dans les oubliettes, il semblerait qu’il continue cependant à jouer de la musique et de se produire de temps en temps dans sa région.

Voici Diulio qui interprète son titre en direct de la grande scène du Point Theater, avec beaucoup de douceur et d’émotion !

La version audio

La dernière fois que la Suisse a chanté en italien, c’était en 2008 à Belgrade en Serbie où tous les espoirs pour notre pays semblaient permis, grâce à un artiste tessinois, Paolo Meneguzzi et sa chanson *Era Stumpendo”

Un titre qui avait à priori, un gros potentiel de remporter tous les suffrages et de plaire à une grande majorité de fans et de jurys internationaux.

Il s’agissait également d’un choix interne de la part de la télévision suisse,

Lors de la révélation de la chanson, ce fût l’enchantement général, tout le monde pensait que notre pays se retrouverait dans le Top 10 de la finale.

Voici la prestation de Paolo, lors de la demi-finale à Belgrade!

En janvier 2008, le peuple suisse découvrait en avant première, la chanson de Paolo qui défendrait nos couleurs en Serbie. Tout le monde était très enthousiaste, sauf que voilà, la plupart des fans avaient oublié que le titre était interprété en playback lors des “Swiss Award” !!

Et enfin la vidéo officielle !

A la déception générale, Paolo Meneguzzi n’était pas parvenu à se qualifier pour la grande finale et termina 13ème de sa demi-finale avec 47 points.

Après une analyse de sa prestation en Serbie, les spécialistes ont estimé que Paolo était beaucoup trop nerveux et qu’il manquait de justesse par moment. Mais est-ce qu’il méritait vraiment d’être éliminé ?

Depuis, Paolo a malheureusement un peu disparu de la scène musicale,

Il continue de se produire parfois, lors de petits concerts très locaux mais n’a pas réussi à briller sur la scène internationale.

C’est vraiment regrettable, car cet artiste avait vraiment tout pour plaire, Il semblerait que son passage à l’Eurovision lui a été quelque peu fatal.

Pour l’anecdote, depuis 2008, le mauvais sort s’est acharné sur la Suisse qui s’est engouffrée dans la spirale infernale des éliminations successives jusqu’en 2011 et qui s’est poursuivie jusqu’à l’arrivée de Sebalter en 2014 pour finalement s’arrêter cette année en 2019, grâce à notre sauveur, Luca Hänni.

Voilà, c’est ainsi que cette rubrique se termine, j’espère que vous serez nombreuses et nombreux à donner votre avis sur ces artistes.

De plus, j’aimerais bien savoir si vous pensez que la Suisse devrait à nouveau proposer une chanson en italien ?

Mon pays qui était en totale perte de vitesse est revenu dans la course depuis cette année et j’aimerais bien qu’il continue à surfer sur la vague du succès.

C’est pourquoi, pour une question de tendance actuelle mais aussi d’authenticité, je pense qu’il faudrait revenir à l’italien !

Merci