Un peu d’histoire

estoniaL’Estonie participe au Concours Eurovision depuis l’année où il lui a été donné la possibilité de le faire. En 1993, le pays balte avait posé sa candidature, mais avait échoué lors de la présélection des pays de l’Est.

Ses véritables débuts se sont faits en 1994 dans la souffrance puisque malgré une chanson plutôt sympa, Silvi Vrait qui avait l’honneur de chanter pour la première fois pour ce pays à l’Eurovision, a terminé avant dernière avec deux petits points.

Après une pause forcée en 1995, l’Estonie revient et s’installe définitivement dans la compétition. Entre 1996 et 2002, le pays se retrouve à 6 reprises dans le top 10, avec comme point culminant une victoire en 2001 et une troisième place en 2002.

L’arrivée des demi-finales marque la fin de l’âge d’or pour l’Estonie. Durant six années consécutive, entre 2004 et 2008, impossible pour le pays de trouver une chanson capable de se hisser en finale. La malédiction touche à sa fin lorsqu’en 2009, Urban Symphony arrive à se hisser jusqu’à la sixième place de la Finale. Sur onze demi-finales, l’Estonie ne parviendra qu’à 4 reprises en Finale.

La Finlande, pays voisin de l’Estonie, est la plus généreuse lors des votes en finale, tandis que l’Estonie a donné le plus de points à la Russie depuis qu’elle participe à l’Eurovision.

elina-stig-1Le duo

Elle s’appelle Elina Born et elle est née le 29 juin 1994 à Lehtse en Estonie. Lui s’appelle Stig Rästa et il est né le 24 février 1980.

On dit toujours que les opposés s’attirent. C’est le cas d’Elina et Stig, que tout oppose. Elle, par exemple, est née dans une petite ville, adore les grandes villes et rêve d’aller en Afrique taquiner une girafe.

Stig, de son côté, est né et a grandi dans une grande ville, mais il préfère maintenant se retirer à la campagne, où il peut composer tranquillement. Et son rêve n’est pas d’aller dans des pays chauds, mais en Antarctique.

La rencontre des deux artistes s’est faite il y a trois ans, lorsque Stig tombe sur une vidéo d’Elina qui reprend une chanson de Christina Aguilera, « Cruz ». Il est immédiatement tombé sous le charme de la toute jeune artiste.

Elina était encore à l’école lorsqu’elle a reçu un message élogieux du fameux auteur-compositeur sur son Facebook. Elle en a été tellement émue qu’elle a pleuré de joie toutes les larmes de son corps, et l’émotion était tellement grande qu’elle n’a eu le courage de lui répondre que deux jours plus tard.

Voilà une belle histoire qui s’est concrétisée par l’une des meilleures chansons du Concours Eurovision de cette année.

La chanson

Elle s’appelle « Goodbye to yesterday » et a été choisie au cours de la traditionnelle sélection estonienne baptisée Eesti Laul. 20 candidats étaient en lice avec deux demi-finales de 10 au cours desquelles ont été choisies 5 chansons par demie, pour faire une finale de 10 chansons. Finale qui s’est déroulée le 21 février dernier au Nordea Concert Hall de Tallinn.

La chanson gagnante de cette Eesti Laul a fait une belle unanimité tant auprès du jury que du public. Lors de sa demi-finale (la deuxième pour être plus précis), « Goodbye to Yesterday » a obtenu 23.966 votes. En comparaison Daniel Levi qui arrive second n’a lui obtenu que 3.524 votes.

Même chose pour la finale où la chanson gagnante obtient 44.974 voix, soit 37.605 votes de plus que le second (toujours Daniel Levi).

Au cours de la super-finale opposant les trois premiers du classement, et où seul le public pouvait choisir, « Goodbye to Yesterday » remporte le droit d’aller à Vienne avec 79 % des voix.

C’est donc un véritable plébiscite pour cette chanson que la critique encense. Il faut dire que « Goodbye to Yesterday », déjà numéro 1 des ventes en Estonie au moment de la sélection nationale, a tout d’une grande chanson. Juste ce qu’il faut d’un peu rétro tout en restant dans l’air du temps, une belle interprétation d’un duo qui se complète, un refrain enlevé digne d’une chanson de Hozier ou Gotye, l’Estonie n’a pas à rougir de sa contribution cette année. « Goodbye to Yesterday » devrait atteindre des sommets le 23 mai prochain.

Votre avis

  • Sur la chanson

estonie-chanson

  • Sur le duo

estonie-duo15

 

Le staff estonien partira à Vienne le coeur léger, sachant que des milliers de fans supportent la chanson “Goodbye To Yesterday”. Et pas que les fans d’ailleurs, car du côté des bookmakers, ça parie en masse sur la victoire du duo, puisque l’Estonie pointe actuellement troisième au tableau des parieurs.

 

N’oubliez pas les paroles

I woke up at 6 a.m.
my eyes were closed but my mind was awake
pretended I was breathing in a deep sleep pace

got dressed so quietly
I was frozen by the jingle of my keys at the door
as I got outside I smiled to the dog

I didn’t wanna wake you up
my love was never gonna be enough
so I took my things and got out of your way now girl

why didn’t you wake me up
I’m pretty sure i would have told you to stop
lets try again and say goodbye
goodbye to yesterday

why would you think like that
yeah we fight a lot but in the end
you and I we’re a perfect match

I wouldn’t want it any other way
but now you’re gone and I’m all alone
lying here naked and staring at the phone

Le scénario en cas de victoire

La Saku Suurhall Arena, qui avait accueilli la finale du Concours Eurovision en 2002, reste la salle de spectacle la plus grande de Tallinn. Il y a bien la Tallinn Arena, construite tout récemment, mais qui ne se compose que de 7500 places, alors que la Saku en possède 10.000 en mode concert. C’est donc probablement là qu’aurait lieu l’Eurovision 2016 si jamais l’Estonie venait à gagner.

elina-stig-2