Tirana

Dix années difficiles pour l’Albanie qui a eu ses moments de gloire et ses moments de doute. Avec 5 qualifications en 10 ans, et un top 5, l’Albanie est dans la moyenne…

Avant 2010… l’Albanie fait partie des pays au rendez-vous. Elle accède souvent en finale où elle se limite à engranger les points de ses expatriés, et finit toujours avec la même fourchette de résultats.

L’Albanie a son institution musicale, le Festivali i Kengës, qui a lieu tous les ans au moment de Noël depuis 1962. Des soirées entières de dashuri et de musique… très particulière… C’est ce festival qui tient lieu de sélection Eurovision depuis 2004. 2010 ne fait pas exception. 4 soirées : une soirée de présentation, une sélection newcomer, une soirée de duos, et enfin une finale à 20 ! Juliana Pasha remporte la sélection où seul le jury a droit de vote, avec “Nek mundem pa ty”, traduit et relooké en “It’s all about you”, devant Anjeza Shahini, la représentante de 2004 et Kamela Islami. Juliana se qualifie et termine 16ème, dans la moyenne des autres années.

Le FiK s’est normalisé en 2011 avec une sélection en trois soirs : deux demi-finales et une finale. La diva Aurela Gaçe l’emporte devant Alban Skënderaj & Miriam Cani, et Sajmir Braho est 3ème.

Mais “Kënga ime” devenu “Feel the passion” ne se qualifie pas. Même format en 2012 avec une artiste qui se dégage et fait parler d’elle en demi-finale : la kosovare Rona Nishliu qui hurle sa douleur. Sans surprise, elle remporte la sélection devant Elton Deda et Saimir Braho.

Rona décide de conserver “Suus” en albanais. Elle fait bien : c’est un carton, elle termine 5ème, le record national. Le FiK conserve donc son format avec moins de candidats. C’est un duo qui gagne : Adrian Lulgjuraj et Bledar Sejko avec “Identitet”, devant encore Anjeza Shahini et Hersi Matmuja. (Leurs chansons ne sont pas sur Youtube, désolé !) Mais les années se suivent et ne se ressemblent pas. Le duo qui conserve l’albanais échoue largement en demi-finale.

Même format en apparence en 2014, mais les deux demi-finales à seulement 8 ne sont pas éliminatoires. Tout le monde part donc en finale. Hersiana Matmuja l’emporte largement avec “Zemërimi i një nate” devant Klodian Kaçani et Sajmir Braho. A Copenhague, Hersiana devient Hersi et sa chanson “One night’s anger”. Mais même relookée, la chanson fait un flop.

Retour aux demi-finales éliminatoires en 2015. La grande favorite est Elhaida Dani car elle a remporté The Voice Italie deux ans auparavant. Elle s’impose très largement avec “Diell” devant Bojken Lako et Lindita Halimi.

Mais en février, Elhaida Dani a affirmé ne plus pouvoir chanter “Diell” pour des questions de copyright. La chanson est donc retirée au profit d’une composition plus moderne, “I’m alive”, qui réussira à se qualifier à Vienne, et terminer 17ème. Voici la chanson qui n’a donc pas participé.

30 demi-finalistes et 20 finalistes en 2016 ! Eneda Tarifa remporte la mise avec “Përrallë” devant Aslajdon Zaimaj et Flaka Krelani, plus attendue pour la victoire. A Stockholm, “Përrallë” est devenu “Fairytale”, un titre qui porte chance, mais pas là malheureusement… Eneda échoue en demi-finale.

Un peu moins de chansons en 2017 et pour la première fois une dose de télévote ajoutée aux résultats. Le public a choisi Yll Limani qui ne termine que 4ème. La victoire revient à Lindita Halimi, souvent placée les années précédentes, devant Genc Salihu et Dilan Reka. La chanson de Lindita, “Botë” est traduite en “World” mais ne parvient pas à se qualifier.

A ce moment-là, Elhaida Dani, grande star est la seule artiste à s’être qualifiée en 5 ans. On croit l’Albanie condamnée à occuper les derniers rangs, et pourtant, en 2018, dans une sélection réduite et sans télévote, Eugent Bushpepa l’emporte avec “Mall” devant Redon Makashi et Inis Neziri. Eugent ne touche pas à sa chanson, et “Mall’ termine à une inattendue 11ème place en finale, ouvrant une nouvelle ère à l’Albanie.

Enfin en 2019, Jonida Maliqi s’impose avec “Ktheju tokës” devant Lidia Lufi et Eranda Libohova. La chanson n’est pas traduite non plus, et Jonida se qualifie et termine 17ème.

L’Albanie est 26ème de cette décennie avec 516 points en finale.

Le top : la 5ème place de Rona Nishliu en 2012.

Le flop : la 16ème place en demi-finale d’Eneda Tarifa en 2016.