candidature-destination-eurovision-16-9-02

LES RÉSULTATS

Sont qualifiés pour la finale du 26 janvier :

  • Bilal Hassani avec Roi
  • Chimène Badi avec Là-haut
  • Silvàn Areg avec Le Petit Nicolas
  • Aysat avec Comme Une Grande

Bilal Hassani a remporté le vote du jury et du public et a dominé largement le classement avec un total de 115 points.

Chimène, cinquième seulement des juges, est sauvée par le public français et termine avec 66 points.

Voici le classement définitif complet :

de df1

SOIRÉE

Nous y sommes ! Dès ce soir, la seconde saison de Destination Eurovision ouvre ses portes sur sa première demi-finale. Dans deux semaines, nous connaitrons la chanson qui défendra l’hexagone au Concours Eurovision de Tel Aviv.

Garou est toujours aux commandes des trois spectacles. Christophe Willem est le seul juge rescapé de la précédente saison. Isabelle Boulay et Amir cèdent leur place à Vitaa et André Manoukian. Leur rôle sera cependant restreint par rapport à l’an passé. Ils n’auront qu’un avis professionnel à donner. C’est nous téléspectateurs, qui pour moitié déciderons du sort des candidats au cours des trois soirées. 5 jurys internationaux compteront pour l’autre moitié des votes (10 pour la finale).

Dix-huit concurrents vont s’affronter. Ce soir, les neuf premiers se présenteront à vous. Au programme : une star de la chanson qui a remis au goût du jour le mot « ritournelle », trois anciens candidats français à la plume ainsi qu’une ex-The Voice au papa célèbre, la version “doux rêveur” d’un roman de Rudyard Kipling, et tant d’autres choses qui raviront mirettes et tympans pendant près de trois heures.

Voici les neuf candidats de cette première demie.

Aysat avec sa chanson « Comme une grande », pourra compter sur une mélodie très accrocheuse, un rythme léger qui incite à bouger, et très facile à retenir (un bon point pour l’Eurovision). Avec son rythme moderne, elle plaira sans doute aux plus jeunes, tout en pouvant intéresser d’autres générations. Aysat a co-écrit la chanson en compagnie de Mohamed Zayana.

Battista Acquaviva, considérée comme « l’une des plus incroyables voix de Corse », rendra hommage à son île en interprétant « Passio ». Elle pourra compter sur les téléspectateurs de l’Île de Beauté, mais aussi sur les passionnés de chansons pop-classiques, et accessoirement les fans d’Enigma. Elle a co-écrit sa chanson avec Florent Bidoyen et Théodore Eristoff.

Bilal Hassani, le « roi » de la surmédiatisation, part déjà avec un bon paquet cadeau de votes de la part des réseaux sociaux dont il est un produit. Les juges internationaux et les autres téléspectateurs devront se baser sur la qualité de la chanson et son interprétation pour savoir si le jeune homme mérite un billet pour Tel Aviv, et surtout s’il peut faire un bon classement en mai prochain. Il a co-écrit sa chanson « Roi » avec Madame Monsieur et Medeline.

Chimène Badi pourra compter sur ses fans de la première heure, et sur ceux qui apprécient sa chanson « Là-Haut ». La chanteuse, qui a dit avoir à trois reprises refusé de représenter la France à l’Eurovision, se présente cette année avec une chanson au rythme un tantinet éculé, mais qui peut se révéler efficace pour l’Eurovision, dans le sens où le refrain se retient bien. La “ritournelle” a été écrite par Yseult, Yacine Azeggagh, Corson et Boban Apostolov.

Florina chantera « In the shadow » tout en espérant de ne pas rester « dans l’ombre ». Elle pourra compter sur des couplets ultra-efficaces, limite relevant du génie, et un refrain plus cassant donnant un rythme très particulier à cette chanson qui pourrait surprendre l’Europe. Aux téléspectateurs et aux juges d’évaluer les chances de ce titre s’il va nous défendre en Israël. Ils se sont mis à quatre pour composer « In The Shadow » : Manon Romiti, Silvio Lisonne, Pierre-Laurent Faure et Adrien Levron.

Lautner interprétera « J’ai pas le temps » et pourra compter sur leur complicité en tant que duo, ainsi que sur un refrain entraînant. Il obtiendra les faveurs des amateurs de Fréro Delavega et Vianney. La chanson est co-signée John Mamann, Sophie Tapie, Johnny Goldstein et Koby Hass.

Mazy entonne un « Oulala » pas piqué des hannetons, qui ravira les mélomanes friands de musiques sympas et simplistes. De son vrai nom Julie Mazi, la chanteuse est également auteure et compositeur de son titre.

Naestro nous propose « Le Brasier », une chanson puissante, à l’image de la voix du chanteur. Celui-ci pourra aussi compter sur un début de popularité, ayant trusté la première place des ventes de singles en 2018 avec « Bella Ciao » aux côtés de Vitaa, Maître Gims et Slimane. Le Brasier est une chanson qui aurait d’ailleurs très bien pu être interprétée par feu notre Johnny, tant elle s’apparente au répertoire de notre éternel rockeur au cœur tendre. Mark Hekic, Alexandra Maquet (Alma si vous préférez) et Thierry Leteurtre en sont les auteurs et compositeurs.

Silvàn Areg interprètera « Le Petit Nicolas », une chanson qui, pour passer en finale, devra convaincre les tympans des amateurs de scène musicale française. Il pourra aussi compter sur les fans de Claudio Cappeo. Le dynamique titre a été écrit par Caz B, Mamadou Niakate et Erick Ness.