Et nous débutons une nouvelle semaine avec la délicieuse Boggie de Hongrie, qui a tenu à nous répondre en français dans le texte et presque sans faute. C’est donc sa propre prose non  traduite que vous pouvez lire ici. On découvre ce qu’on savait déjà : une chanteuse à l’image de sa chanson “Wars for nothing”, remplie de grâce et d’émotion.

Boggie

1. Quel mot te décrit le mieux ?

La bonté.

2. Ton hobby favori ?

J’aime beaucoup lire. J’adore les romans. J’aime promener mon chien dans la forêt.
J’aime aussi faire la cuisine 🙂

3. Ton interprète favori originaire de ton pays ?

Mon interprète hongroise favorite est Bea Palya. Elle est une chanteuse absolument fabuleuse.
Ne manquez pas de l’écouter ses albums sur Spotify. Parfois, elle chante aussi en français.

Une fois on a chanté ensemble dans une émission de télé une chanson de Lara Fabian et Maurane.

C’est trop beau!

4. Ton interprète international préféré ?

Je me suis fortement inspirée de l’âge d’or et de la période faste de la chanson française avec des interprètes tels qu’Edith Piaf, Jacques Brel (mon chanteur préféré) ou Charles Aznavour. 
J’adore la simplicité, la crédibilité et l’authenticité de ces artistes. Je suis quelqu’un qui croit encore en ces valeurs. Je sais que ce n’est peut-être pas populaire aujourd’hui mais je suis comme ça.

J’aime encore beaucoup Adele, Jessie J, Beyoncé, Dinah Washington, Ella Fitzgerald… Il y en a beaucoup.

5. Le lieu que tu préfères dans ton pays ?

On un grand lac à l’Ouest de La Hongrie qui s’appelle “Balaton“. C’est super joli avec ses montagnes et cette région est réputé pour ses vignobles. Savez-vous que même Gérard Dépardieu a des vignobles ici? 🙂

Un jour, je voudrais bien acheter une jolie maison là-bas.

6. Qu’est-ce que tu aimes le plus dans ton pays ?

La Hongrie se situe dans le Bassin des Carpates qui nous bien protège et caractérise la nature. On a des fleuves, des lacs, des plateaux, des montagnes. C’est très varié. J’adore la capitale, Budapest. C’est vraiment mouvementé et architecturalement super intéressant. Tu peux à la fois sentir et voir l’histoire et le présent en même temps. J’adore la simplicité et la sincérité de mon pays. Il y a beaucoup de créativité dans les Hongrois que j’admire vraiment.

7. Que penses-tu de la France ?

La France me rappelle toujours la Boggie que j’étais à l’âge de 18 ans.
Je sens toujours de la nostalgie en pensant
à vous.
J’ai même écrit une chanson “Un an à Paris” consacrée à mon année passé en France. J’adore la diversité des différentes régions. Je suis allée en Bretagne, en Normandie et aussi en Provence. Ils ont tous été très jolies. Les gens, l’architecture, le paysage. Vous en êtes très riche. J’adore votre langue et je suis sûre que la France reste toujours l’une de mes inspirations plus importantes pour ma création.

8. Si je t’invite à la maison, que devrais-je cuisiner ?

Moi, je te cuisinerai une soupe typiquement hongroise qui s’appelle “Húsleves”. Cela ressemble à votre pot-au-feu. Je vous ferais un ragoût du poulet avec du paprika.
Et peut-être des beignets à la confiture.

9. Quel est ton talent secret ?

Je pense que la plus grande singularité d’un artiste est sa personnalité.
Je me mets à 100% dans mes chansons. Je n’ai pas peur de montrer qui je suis. Je m’accepte moi-même avec mes défauts et avec mes qualités aussi. J’adore chanter et donnes mes sentiments aux gens.

10. Si on te propose d’être quelqu’un d’autre pour une journée, qui aimerais-tu être ?

Je ne veux pas être quelqu’un d’autre 🙂 Ça va comme ça.

Pour voter pour Boggie (si vous nous lisez depuis la France ou la Belgique), composez le 10 dans la première demi-finale !