San Marino

Dix ans de la petite république enclavée dans l’Italie avec quatre participations de la Queen-V Valentina et deux de l’Euro-DILF Serhat…

Avant 2010… Saint-Marin avait fait une apparition en 2008 avant de disparaître dans la foulée. Il faut dire que Miodio avait fini dernier de leur demi-finale…

Ce n’est qu’en 2011 que Saint-Marin annonce son retour avec la chanteuse italienne Senit. Un choix de qualité, mais la petite république se rend bien compte que pour sortir du lot, il faut aller au-delà.

C’est donc en 2012, en annonçant l’improbable association de l’ancienne gloire du concours Ralph Siegel, vainqueur en 1982 avec Nicole pour l’Allemagne, avec une chanteuse de jazz locale nommée Valentina Monetta, que le pays sort de l’euro-anonymat. L’incroyable hymne à Facebook fait le buzz et engrange les points. Deuxième essai en 2013 avec une chanson en italien qui affole les fans, et rate de peu la qualification.

Et en 2014, l’exploit ! Valentina Monetta qualifie Saint-Marin avec “Maybe”, dans sa coquille saint-jacques. Saint-Marin ne termine que 24ème, mais c’est déjà ça ! Ralph Siegel est donc de retour aux commandes en 2015, avec deux anciens participants san-marinais au JESC, Anita Simoncini et Michele Perniola. Mais là, c’est un échec.

Il est alors annoncé que Saint-Marin serait représenté en 2016 par un chanteur turc installé en France, Serhat, avec une improbable ballade, remixée façon disco… Serhat ne finit pas loin de la finale, mais manque son coup, laissant la place à… Ralph Siegel et Valentina Monetta, en duo cette fois-ci avec un chanteur allemand, Jimmie Wilson. Les trois ne réussissent qu’à décrocher un point…

Saint-Marin imagine alors sa première sélection nationale, une sorte de télécrochet paneuropéen financé en ligne, et organisé à Bratislava, puis à Vienne. On y retrouve de nombreux déçus des sélections nationales, dont la gagnante, la maltaise Jessika Muscat. C’est l’autrichienne Sara de Blue qui termine deuxième :

Jessika ayant fait un four, Saint-Marin s’est moins compliqué la vie et a ouvert ses ondes au plus offrant, en l’occurrence Serhat, de retour avec “Say Na Na Na” qui à l’étonnement général se qualifie, et termine 19ème.

Saint-Marin est 44ème de la décennie avec 91 points en finale.

Le top : Serhat, 19ème en 2019

Le flop : Valentina Monetta & Jimmie Wilson, 18ème et derniers en demi-finale en 2017.