Comme chaque année, de nombreux artistes ont fait cette saison leurs débuts dans les sélections nationales. Les 16 qui seront abordés dans cet article ne l’ont pas emporté mais ils sont très prometteurs…

Voici mon top 16 des découvertes de la Saison 2020 :

16. Didirri « Raw stuff » (4 ème en Australie)

Sa voix rappelle fortement celle de Rufus Wrainwright. Didirri a proposé quelque chose de très singulier dans le plateau très orienté pop d’Australia You Decide !.

J’ai pour ma part été touché par le jeune artiste.

15. Justine Shorfid (2 ème du X Factor de Malte)

Justine n’a pas de chance. Son ticket pour Rotterdam serait déjà oblitéré si elle n’avait pas concouru la même année que Destiny. De semaine en semaine, elle a offert de très jolies prestations.

14. Tika « I let my heart beat » (3 ème en Finlande)

La jeune fille a un sacré organe. Elle a crevé l’écran ce samedi et a su sublimer un morceau très classique. Dommage que la réalisation ait été si déficiente (sur de nombreux plans n’apparaissait que le bas de son corps)

13. Mia Negovetic « When it comes to you » (2 ème en Croatie)

La jeune Mia a remporté le vote du jury en Croatie et n’a été devancée que de 260 voix au télévote par l’une des plus grandes stars croates, Damir Kedzo. La performance vocale de la jeune fille et son assurance ont marqué les esprits, son titre suédois un peu moins..

12. Krutb « 99 » (3ème en Ukraine)

Marina Krut a fait découvrir à toute l’Europe le bandura, un instrument qu’elle maîtrise à merveille. Son numéro au Vidbir était innovant, personnel et universel à la fois.

11. Paul Rey « Talking in my sleep » (6 ème en Suède)

Le seul bizuth de la finale suédoise a décroché une très honorable 6 ème place. Sa voix est ultra reconnaissable et on n’a pas fini de l’entendre au Mello. Il compose également.

10. Maja & DeSarte Sjaele « Den eneste goth i Vejle » (finaliste au Danemark)

Dans une très curieuse édition du DMGP (à huis clos pour cause de Coronavirus), le duo a ému avec sa chanson sur le divorce. Loin de toutes les sucreries pop, leur morceau sortait vraiment du lot.

9. Thea Devy « Sudnji dan » (10 ème en Serbie)

Thea Devy est autrichienne et avait postulé face à Vincent Bueno pour le ticket délivré en interne par l’ORF. Le diffuseur a choisi Vincent mais Thea ne s’est pas découragée, a traduit sa chanson en serbe et postulé au Beovizija. Sa voix est puissante et elle était encore mieux en live que sur la version studio. L’Autriche va peut-être se mordre les doigts de ne pas l’avoir retenue…

8. Kristin Husoy « Pray for me » (2 ème en Norvège)

Super finaliste du MGP alors que beaucoup d’eurofans (dont moi, je le reconnais) s’attendaient à la voir se faire éliminer en série, Kristin a impressionné par sa sérénité et son aptitude à produire des prestations de plus en plus abouties.

7. Jimmy P. “Abensonhado” (5 ème au Portugal)

Prestation habitée de Jimmy P. dont le morceau illustre bien la diversité de la sélection portugaise.

6. Naiva « Bas, bas » (2ème en Serbie)

Personne ne l’avait vu venir mais c’est elle qui a terminé sur les talons (hauts) des Hurricane en Serbie. De la bonne humeur, une prestation très bien chorégraphiée et le tour est joué !

5. Astrid in Avantgarden “Sing to me”» (3 ème en finale de l’EMA Fres en Slovénie)

Le morceau le plus prometteur de l’EMA Fres a été évincé de la finale. Selon moi, il aurait sans doute pu concurrencer les deux finalistes.

4. KayRa « Alligator » (7ème en Lituanie)

Alors que la lutte faisait rage pour la victoire en Lituanie, les outsiders étaient eux aussi brillants. KayRa a décroché de haute lutte sa place en finale avec ce morceau très bien troussé sur les méfaits des réseaux sociaux.

3. Anett & Fredi « Write about me » (3 ème en Estonie)

Le talent d’Anett a irradié l’Eesti Laul 2020. Au milieu des autres prestations plutôt calamiteuses, il y avait un diamant, Write about me.

2. Jaguar Jonze « Rabbit hole » (6 ème en Australie)

Jaguar Jonze semble très douée pour le contorsionnisme. Mais sa prestation à la sélection australienne valait aussi pour la qualité du morceau, l’entêtant Rabbit hole. Ce genre de titre dépoussiérerait considérablement le concours.

1. Pinguini Tattici Nucleari « Ringo Starr » (3 ème en Italie)

Dans la lignée d’Il Stato Sociale en 2018, les pingouins ont apporté de la chaleur et de la bonne humeur lors du dernier Sanremo. Ils ont échoué de peu pour la victoire mais ce podium les propulse parmi ceux qui comptent en Italie.

Voilà c’est tout pour aujourd’hui. Parmi les 16 “découvertes” de la Saison 2020, quelle est votre préférée ?

Répondez à notre sondage ci dessous. Vous pouvez aussi intervenir dans la section “Commentaires”

Demain, nous nous interesserons aux récidivistes, ces candidats qui ont multiplié les tentatives sans succès jusqu’à présent….