On poursuit avec le milieu du tableau, avec de nouveaux grands favoris et deux outsiders…

15 – Norvège – Alexander Rybak – That’s how you write a song (144 pts)

Grand favori à notre grande surprise jusqu’aux demi-finales, le vainqueur de 2009 n’imaginait sans doute pas finir aussi bas dans le tableau des scores, même pas dans la première partie d’ailleurs. La faute aux jurys qui sont restés sur leur faim.  Alexander est 16ème du classement des jurys avec des points de seulement 12 d’entre eux, surtout des petits points. C’est le choix numéro 1 de l’Italie seulement. Rybak fait un peu mieux au télévote, 11ème, avec surtout un soutien de l’ex-URSS et de la Scandinavie : 10 pts de son pays natal la Biélorussie, 8 du Danemark et de la Suède, 7 de l’Azerbaïdjan et l’Arménie. Mais Rybak n’a pas atteint le top 10 de la moitié des télévotes. Une véritable contre-performance alors même qu’il remporte la première demi-finale ! 2ème du jury derrière la Suède et 3ème du télévote derrière le Danemark et la Moldavie.

L’ironie du sort, c’est qu’Alexander Rybak est le seul Norvégien à avoir remporté une demi-finale, deux fois, et surtout le premier artiste à remporter deux fois une demi-finale. Il est aussi le gagnant d’une demi à réaliser le pire score en finale. En effet, avant lui, seuls deux gagnants de demi-finale ne sont pas montés sur le podium du samedi : Tom Dice (6ème en 2010) et Loukas Giorkas (7ème en 2011). La Norvège a manqué la finale en 2016, mais a atteint 5 fois le top 10 auparavant. C’est donc le plus mauvais score en finale pour la Norvège depuis 2012…

14 – Bulgarie – EQUINOX – Bones (166 pts)

La Bulgarie n’était pas non plus attendue aussi bas. Mais au fond c’était assez logique. On a beaucoup comparé “Bones” au “Skeletons” de Dihaj l’an dernier, et pas seulement pour leur titre ! Or, “Skeletons” a terminé justement à la même place (mais avec 46 points de moins, les votes se sont davantage partagés). C’est la preuve que les téléspectateurs sont déconcertés par les tableaux sombres et trop sophistiqués. Tout est  troublant dans cette chanson pourtant brillante : un groupe pléthorique et difficile à cerner, des visages qui se succèdent, une chanson d’amour entre des gens qui ne s’aiment visiblement pas (ou à 5, mais ça demande de l’organisation !) et un message difficile à traduire. Je pense que déjà si le groupe s’appelait “Zhana Bergendorff ft. Equinox”, on aurait mieux compris.

Résultat, la chanson prend la 7ème place de la 1ère demi-finale, seulement, avec la 8ème du télévote et la 4ème du jury. Elle bénéficie surtout du soutien de ses voisins : Chypre, Grèce, Macédoine. En finale, la Bulgarie est 9ème du jury mais seulement 14ème au télévote. La communauté bulgare de Chypre lui envoie 10 points, le voisin macédonien et l’Espagne 8, le voisin grec 7. Elle a été citée deux fois à la télévision par les porte-paroles britannique et macédonien. Avec le même groupe d’auteurs, la Bulgarie s’est donc qualifiée trois fois de suite, une sacrée prouesse ! Mais c’est la première fois qu’en finale la Bulgarie ne termine pas dans le top 10.

13 – France – Madame Monsieur – Mercy (173 pts)

Longtemps grands favoris, Madame Monsieur terminent à une décevante 13ème place, une place en dessous d’Alma, bien qu’avec 28 points de plus. Et le fait est qu’avec sa scénographie très vide, notre chanson en français est passée totalement à travers et s’est avérée pas du tout inoubliable. Dès la fin de la chanson, on n’y croyait plus.

L’étude des votes nous renseigne un peu plus sur la chanson. Madame Monsieur terminent 8ème des votes du jury et 17ème du public. Au télévote, Mercy a plu à quelques pays mais a fini globalement dans le ventre mou du classement. C’est la Belgique qui a le mieux aimé avec 8 points, puis l’Ukraine, 7 points, et l’Islande et Israël avec 6 points. Mais sur 42 pays, 27 ont classé la France entre la 10ème et la 19ème place. Les trois pays qui ont le moins aimé sont l’Autriche et le Royaume-Uni (21ème) ainsi que la Hongrie (22ème). Bref, rien de honteux, mais une chanson pas assez mémorable pour terminer dans les top 10 des pays votants…

En revanche les jurys ont été très divisés. Une poignée a adoré : 22 pays ont accordé des points dont les 12 points de l’Ukraine (ceux qui nous ont donné de faux espoirs, 10 de la Lettonie et la Lituanie, 8 de Malte). Mercy rate de peu les points de 6 jurys avant de sombrer dans chez les 15 derniers votants qui l’ont tous classée entre la 17ème et la 25ème place. Essentiellement des pays de l’Est mais pas que : Suisse, Royaume-Uni, Autriche, Australie, Pays-Bas ont détesté ! Mercy termine même avant-dernière des jurys roumain et serbe…

Bref, Mercy a été un rendez-vous manqué qui termine quand même à une place honorable et dans la première partie du tableau. C’est la troisième fois d’affilée, quand c’était rarissime auparavant…

12 – Lituanie – Ieva Zasimauskaité – When we’re old (181 pts)

Pas forcément attendue aussi haut, Ieva Zasimauskaité s’est invitée aux portes du top 10. Comme l’incroyable Eugent Bushpepa. Ieva a été la sensation de la première demi-finale en saisissant le téléspectateur. Ieva fait d’ailleurs mieux au télévote qu’au jury en demi comme en finale ! Pour autant, la qualification de Ieva était loin d’être évidente. Elle a pu s’appuyer sur l’Irlande, la Lettonie et l’Estonie au télévote pour lui accorder 32 points décisifs… Car ailleurs, Ieva n’a pas affolé les compteurs non plus… En finale aussi, Ieva termine première du télévote dans 5 pays ! l’Irlande, le Royaume-Uni (et leurs communautés baltes), l’Estonie, la Lettonie et la Norvège… Bref, Ieva a pu s’appuyer largement sur les voisins et les amis (on pourrait parler de la Géorgie, des autres pays scandinaves…) mais après tout, on est très heureux de la retrouver à cette place très méritée. C’est le troisième meilleur classement du pays, après une année de relégation.

11 – Albanie – Eugent Bushpepa – Mall (184 pts)

Qui aurait imaginé l’Albanie aussi haut ? Pourtant ce n’était pas gagné ! En demi-finale, Eugent termine 11ème du télévote et 3ème du vote du jury, devant la Bulgarie, la République Tchèque, Chypre, l’Estonie… Eugent a emporté le vote des jurys islandais et biélorusse. Le télévote ressemble lui plutôt à un recensement de la communauté albanaise en Europe : 12 points de Macédoine, 10 de Grèce et de Suisse et déjà plus que 5 d’Espagne… En finale, l’épopée d’Eugent se poursuit avec une incroyable 7ème place du jury mais seulement la 18ème du public : on a vu l’Azerbaïdjan lui donner 12 points, mais aussi l’Islande, le Portugal, la Hongrie et le Monténégro 10, le Royaume-Uni, l’Autriche, la Grèce, la Pologne, la Biélorussie, la Bulgarie 7… C’est donc un panel géographiquement très large qui a récompensé le professionnalisme et la belle voix d’Eugent. En revanche, les 58 points du télévote proviennent exclusivement de la diaspora albanaise et du voisinage…

Eugent met donc fin à deux ans de relégation et obtient le 3ème meilleur score du pays, après Rona Nishliu 5ème en 2012 et Anjeza Shahini, 7ème en 2004. C’est le record de points du pays. Un sacré tour de force !