Notre HoD l’a révélé ce matin. C’est donc lors de la toute nouvelle émission de chanson et d’humour de l’imitatrice québécoise Véronic DiCaire que sera révélée la chanson française de l’Eurovision sera révélée. Une annonce en prime-time, donc. Finie les exclusivités matinales de RTL ou les présentations en catimini les dimanches après-midi sur France 3.

Evidemment, comme chaque année, les suspicions vont bon train. Pour une curieuse raison, la rumeur a d’abord enflé autour de la jeune Sasha qui sort un premier single dans la veine des tubes pops du moment.

Une bonne chanson, mais cette chanteuse n’aurait-elle pas été un peu jeune pour aller à l’Eurovision ?

Damien-Lauretta

Damien Lauretta

Et puis, patatras, France 2 a commencé à distiller des indices… Une gibson dont le ou les artistes ne se séparent jamais, et “au commencement il y avait un groupe”… On en déduit donc que notre artiste joue de la guitare et sort d’un groupe…
Alors on a entendu parler de Louisy Joseph, ce qui en théorie n’a rien d’impossible. Mais Edoardo Grassi a twitté qu’il était impatient de découvrir la nouvelle chanson d’un certain Damien Lauretta, issu de la série Violetta et du talent show X-Factor (où Véronic DiCaire était coach pour ceux qui s’en souviennent…) où il avait fait partie du groupe monté ad hoc 2nde Nature. Et là, tout colle ! En plus, on sait que la chanson qui nous représentera sera à la fois en français et en anglais, or son nouveau titre (disponible le 29 février, c’est la seule bizarrerie de l’affaire, si la chanson est révélée le 12 mars…) s’appelle “Fall in love”, dont voici un “extrait“…

Enfin, si comme nous, vous ne connaissez pas Damien Lauretta, il est sur le dernier album hommage à Balavoine…

 

Alors Damien, pas Damien ? Verdict samedi 12 !