Israël 2019 : première visite du superviseur exécutif dans le pays-hôte (Mise à jour : Eilat éliminée)

JEUDI 30 AOÛT

L’annonce de la ville qui accueillera le Concours Eurovision 2019 est prévue pour septembre prochain. Dans cette perspective, le superviseur exécutif du Concours, M. Jon Ola Sand (ci-dessous, au premier plan, à gauche), accompagné par la superviseur événementielle, Mme Najda Burkhardt (ci-dessous, au second plan, à l’extrême gauche), s’est rendu pour la première fois en Israël, pays-hôte désormais confirmé.

M. Sand et Mme Burkhardt se sont rendus dans les trois villes candidates, Jérusalem, Tel Aviv et Eilat. Ils ont visité la Pais Arena de la première (ci-dessus) et le Pavillion 2 de la deuxième.

À Eilat, ils ont rencontré des représentants de la municipalité qui leur ont exposé leur projet (ci-dessus).

À l’issue de ces inspections, M. Sand s’est déclaré ouvert à toutes les propositions, y compris les plus audacieuses, pourvu qu’elles respectent le calendrier fixé par l’UER. M. Sand et Mme Burkhardt vont à présent présenter leurs conclusions au Groupe de Référence, dont ils font partie, et qui prendra la décision finale.

De leur côté, les diffuseurs participants ont jusqu’au début du mois d’octobre pour s’inscrire officiellement à ce Concours 2019. Au-delà, une inscription demeurera possible, mais un retrait pourrait donner lieu à des sanctions financières.

VENDREDI 31 AOÛT

Suite à la visite des superviseurs de l’UER, la télévision publique israélienne a confirmé que l’annonce de la ville-hôte aura lieu la semaine prochaine.

L’IPBC a par ailleurs annoncé que la candidature d’Eilat avait été rejetée. Désormais, seules Jérusalem et Tel Aviv sont encore en lice. Selon M. Sand, qui est apparu dans une interview sur la chaîne (ci-dessous), la proposition de salle d’Eilat ne rencontrait pas les prérequis de l’UER.

M. Sand en a profité pour réaffirmer trois points importants :

  • il est hors de question qu’une fois lancés, les préparatifs et les répétitions du Concours soient interrompus à quelque moment et pour quelque motif que ce soit ;
  • il est normal que chacun exprime son opinion et se positionne quant au Concours et à son organisation. Il en est ainsi chaque année ;
  • aucun des membres de l’UER n’a l’intention de boycotter le Concours 2019. Tous sont prêts à venir en Israël et convaincus que tout s’y déroulera pour un mieux.

 

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Moment crucial car dans la foulée du choix de la ville, on connaîtra sans doute peu après les dates du concours et tout ce qui en découle (date de vente des billets etc…)

  2. J’ai vraiment l’impression que Eilat est hors-jeu. Je n’en peux plus d’attendre! Tout le monde veut savoir la ville hote sur les réseaux sociaux

    1. Ah bah bingo! Pas d’Eilat. Enfin une date approximative! Faut rester patient maintenant

  3. – Ce serait bien que ce soit Tel-Aviv qui soit retenue tout simplement car elle n’a jamais organisé le concours et ça donnerait un gage de consensus national et international.

    • MonCoeurFaitBoum on 31 août 2018 at 23:42
    • Répondre

    Ça sera TelAviv

    • cosy on 5 septembre 2018 at 16:46
    • Répondre

    je pense et j’éspere car cela est totalement normal que ce sera a Jerusalem comme les 2 autres fois

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :