Oct 12

France 2018 : « Destination Eurovision », embarquement immédiat pour le succès ?

Mais non, ce n’est plus un secret. Garou sera bien l’hôte de notre sélection.

France 2 n’avait plus organisé de sélection nationale depuis 1987. A l’époque, la chaîne s’appelait Antenne 2 et c’était Christine Minier qui avait remporté le droit de participer au Concours de Bruxelles avec « Les mots d’amour n’ont pas de dimanche ». C’était la grande époque de l’amateurisme, l’époque où n’importe qui pouvait chanter n’importe quoi parce qu’on pensait que l’Eurovision n’intéressait personne.

Aujourd’hui, c’est différent. Nos responsables se sont rendus compte que nous avons affaire à une grande et belle compétition internationale et qu’il n’est plus question, dorénavant, de jouer les plantes vertes sur scène.

Après les deux cartons d’audience de 2016 et 2017, le timing est excellent pour renouer avec une sélection nationale et faire participer le téléspectateur au choix de la chanson qui nous défendra le 12 mai au Portugal.

Aussi pour ce grand retour (la dernière sélection nationale date de 2014 et nous a laissé un souvenir amer), France 2 met les petits plats dans les grands.

D’abord, ils font appel à Garou pour la présentation des émissions. « Des » émissions car il y en aura plusieurs. Jusqu’à présent, on pensait à deux demi-finales et une grande finale, mais le doute plane depuis les déclarations de la chaîne ce matin, qui parle de « plusieurs soirées ».

Le choix de Garou à la présentation est un symbole. Pour la directrice générale de France 2, Caroline Grot, le québécois Garou apporte une dimension internationale à cette sélection. Pour moi, c’est tout simplement un premier gage de crédibilité de faire appel à un chanteur dont le succès n’est plus à prouver.

Deuxième effort et deuxième preuve de crédibilité de ce futur concours national : outre les propositions spontanées (Jérémy Montana, Nony,…), les responsables ont épluché toutes les maisons de disques pour trouver des candidatures sérieuses. Il n’est donc pas exclu de voir sur la scène de la sélection, des artistes ayant déjà de beaux bagages. D’autre part, France 2 ne s’impose aucune limite en permettant à des artistes étrangers de participer à la sélection.

Enfin, le système de vote n’aura rien à voir avec ce qu’on avait vu auparavant. Il y aura un jury français, composé d’artistes, un jury international et, pour désigner la chanson gagnante, les téléspectateurs.

Selon puremedias.com, ils seront 16 à se disputer le ticket pour Lisbonne. Les chansons pourront comporter 30 % de paroles non françaises, et les responsables de la sélection s’engagent à ne pas rajouter de paroles étrangères si la chanson gagnante est entièrement en français.

Ce « Destination Eurovision » (c’est le titre officiel de la sélection) promet de belles soirées en perspective. On a vraiment hâte d’y être !

 

(44 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Merci Eurovista de cet éclairage officiel ! Voilà qui en rassurer plus d’un , tant mieux, c’est très pris au sérieux, j’ai cru quelques instants que ce ne serait pas vraiment le cas mais je constate qu’au contraire, la France continue de se donner les moyens de réussir et de proposer de la qualité. Donc selon cet article, je reconnais que l’on ne peut plus parler d’un éventuel retour en arrière. J’ai confiance et aussi hâte de pouvoir suivre cette sélection depuis ma petite suisse.

    • BretagneLibre on 11 octobre 2017 at 19:48
    • Répondre

    les responsables de la sélection s’engagent à ne pas rajouter de paroles étrangères si la chanson gagnante est entièrement en français.
    Histoire de ne pas déclencher une polémique sur la langue comme depuis deux ans
    Ce serait logique qu’il y ait 16 chansons, 8 pour chaque demi finale
    Garou est un bon choix qui attirera je pense tous les spectateurs, essayez d’attirer les moins de 40ans avec Marianne James et Stephane Bern…
    Pour terminer, si France 2 confirme que ça se passera en janvier, ça sent pas bon, je n’ai jamais vu (ou presque) une chanson annoncée tôt faire un bon classement, à cause des bookmakers qui se lassent. Parce que même si ils étaient à fond sur Francesco Gabbani, leur top 5 est arrivé dans les six premiers, ne dites pas que ça n’influence personne. Les commentateurs sont forts pour dire pendant les soirées « il n’est pas favori » ou encore « c’est un gagnant potentiel » pour bien influencer les téléspectateurs. Si la dernière soirée pouvait être en février, ce serait bien.

      • pascal on 11 octobre 2017 at 20:13
      • Répondre

      pour Garou c’est une affaire de gout, pour ma part j’ai 42 ans et je le trouve ringardissime au contraire de Mme James.

      C’est vrai qu’il a eté coach de The Voice mais il a justement eté evincé de 2 des 3 dernières editions et les coachs plus récents comme Mika sont maintenant bien plus mis en valeur.

      Par ailleurs, il a présenté les deux dernieres fêtes de la musique de France 2 et si vous avez eu l’occasion de voir ces emissions, vous vous êtes sans doute rendus compte que l’animation et lui ca faisait au moins deux.

      Après, la question de l’identité du presentateur des shows n’est pas essentielle pour moi, c’est plus le dispositif qui compte…

      Et, là on a l’impression que la production a tout à fait bien intégré les codes pour briller au concours : mises en scene, vote combiné public-jury, jury international…..

      Du coup, je suis assez optimiste meme si au final c’est uniquement la qualité des chansons et des interpretes qui fera qu’on aura ou pas un bon résultat à Lisbonne…

    • steven on 11 octobre 2017 at 20:41
    • Répondre

    Je pense que le fait qu un jury international donne son avis serait une bonne chose je verrais bien Mans le suédois dans ce jury et puis Garou est un bon choix ,ils auraient pu prendre un couple.J ai hâte d être en janvier

      • marie on 11 octobre 2017 at 21:57
      • Répondre

      Il est fort possible que ce soit Christer Bjorkman.

  2. – Avant toute chose je voulais saluer le retour d’Eurovista : ça faisait très longtemps que je n’avais pas lu une rubrique signée de ton nom.

    – D’après ce que j’ai lu, tout sera fait pour que cette sélection soit sérieuse, professionnelle et ouverte à tout public.

    – Une chose dont je suis certain : je passerai plusieurs excellente soirée devant ma télévision et je voterai à chaque fois pour l’artiste qui aura su conquérir mon adhésion.

    1. Merci Zipo ! Content d’être de retour 🙂

    • Augures on 11 octobre 2017 at 20:46
    • Répondre

    « Les chansons pourront comporter 30 % de paroles non françaises, et les responsables de la sélection s’engagent à ne pas rajouter de paroles étrangères si la chanson gagnante est entièrement en français. »

    Petite question : si un candidat décide de chanter dans une langue régionale (exemple récent : Amaury Vassili), il y a prescription où pour les langues régionales il y a pas droit non plus à + de 30% ?

      • marie on 11 octobre 2017 at 21:59
      • Répondre

      Je ne pense pas que parmi les 16 artistes choisies , il y ait des des chansons en langue régionale. Il y aura sûrement des chansons entièrement en français et d’autres avec un peu d’anglais.

    1. Quand on parle de paroles non françaises, c’est l’anglais qui est dans le viseur 😉

        • marie on 12 octobre 2017 at 09:15
        • Répondre

        Peut-être que cette année , on aura un peu d’espagnol dans la sélection française si Florina en fait partie.

    • KaYan on 11 octobre 2017 at 21:20
    • Répondre

    Je crois que la curiosité va attirer du monde sur ce première « vraie » (sérieuse !) sélection nationale. Perso je regarderai après que ça soit présenté par Garou ou un(e) autre peu m’importe je vais focaliser sur les chansons proposées. J’espère que des auteurs compositeurs intéressants vont participer (exemple si Indila compose une chanson pour un(e) jeune artiste ça serait vraiment chouette pour ne citer qu’elle). Il faudrait que la scène soit belle et qu’il y ait déjà des idées de visuel…quant à l’engagement de ne pas ajouter de l’anglais à la chanson gagnante qui serait 100% en français c’est vraiment bien et très respectueux envers le compositeur et le public (le revamp avec anglais d’Alma fut raté et a certainement coûté des points dans les votes jury)
    Bon bin y’a plus qu’à maintenant 🙂
    Sakis nous avions la soiree pizza à San Remo nous aurons la soirée cornichons avec Destination Eurovision 😀

    • marie on 11 octobre 2017 at 22:11
    • Répondre

    Le choix de Garou n’est pas anodin; Il est apprécié et il peut attirer une large palette de téléspectateurs et c’est aussi un gage comme quoi ce concours compte pour France 2 en mettant comme animateur un chanteur sachant chanter.

    Mon petit nez me dit qu’en acceptant même des artistes étrangers, cela veut dire qu’il est possible d’avoir un ou deux artistes en provenance du Canada et peut-être plus particulièrement du Quebec. ne pas oubliez que Natasha St Pier qui a représenté la France en 2001 est canadienne.

    Je peux vous dire par contre que les dates, à ce jour, ne sont pas fixées ou du moins programmées officiellement dans la grille des programmes de France 2.
    Je pense que la finale aura lieu en février.

    1. Je rebondis sur ton commentaire, j’ai entendu dire, pas plus tard qu’hier, que Romy Wave, la jeune suissesse qui a vécu également un certain temps à Montréal, qu’elle avait été contacté par la maison de production de Garou, Si cela se vérifie, Il y a peut être une relation avec la sélection nationale française, Cela je l’ignore encore tout comme pour la sélection suisse. Néanmoins, cette jeune artiste pourrait tout à fait entrer dans les critères de candidature étrangère à la France. On le sait, elle chante même encore mieux en français qu’en anglais. c’est pourquoi, je ne serai pas surpris qu’elle ait postulé mais je la verrai quand même plus le faire pour son propre pays qu’est la Suisse.

      Cela dit, je suis certain qu’il y aura de bonnes chansons dans cette future sélection nationale française et le fait que des jurys internationaux donnent leur avis ainsi que les téléspectateurs puissent voter est plutôt un bon présage.

      Je scrute toutes les chansons récentes et aussi celles qui le sont un peu moins qui sont publiées sur youtube, notamment celles en français et je découvre aussi de très bons artistes français, de jeunes talents et si je devais en choisir un qui pour moi serait capable d’emmener nos amis français très haut en finale à Lisbonne, je choisirais sans aucune hésitation de miser sur Malo. il me semble que Marie nous l’avait déjà présenté. J’adore son univers, sa voix et notamment cette chanson

        • marie on 12 octobre 2017 at 02:20
        • Répondre

        Tout à fait Nico!
        Ce serait quand même dommage pour la Suisse mais c’est vrai que Romy Wave entre dans les critères. Il est fort possible que dans cette sélection il y ait des suisses ou des belges puisque ce sont 2 pays ou le français est parlé.

          • Denez on 12 octobre 2017 at 20:47
          • Répondre

          Oui, d’autant plus que, du côté belge, le choix est revenu à la VRT et la représentante est déjà connue !

  3. Je ne suis pas un grand fan de Garou (contrairement à ma maman)… La seule chose qui me réjouisse sera de voir William et Deban prononcer son nom dans leurs vidéos sur WWB…
    On se contente de peu hein? ^^

  4. Oui moi aussi je pense que la finale aurait mieux sa place courant février avec la finale se tenant à la fin de ce mois-ci ou mieux début mars.
    Ainsi on serait dans les derniers à dévoiler notre titre et ce serait mieux pour jouer l’effet de surprise, contrairement à fin janvier où notre chanson serait rapidement oubliée par la suite face à la révélation des autres.

    Et si vraiment Romy Wave participe, ça serait tout bonnement génial… 😀

    • Frish on 12 octobre 2017 at 09:31
    • Répondre

    Garou en animateur télé ! J’aurai préféré Bruno Mazure ça faisait plus Eurovision

  5. En voilà de bonnes nouvelles ! La Francophonie semble promise à d’autres succès cette année. J’ai hâte de découvrir les artistes et les chansons !

    Et s’il y a effectivement des participants belges, France 2 connaîtra aussi un beau succès d’audience en Belgique.

      • FrIIsh on 12 octobre 2017 at 10:18
      • Répondre

      Oh oui Hanny D reviens !!!

      https://youtu.be/ZX4lx0Lell8

        • pascal on 12 octobre 2017 at 12:36
        • Répondre

        sacrée interprete cette Hanny !!!

        • Friish on 12 octobre 2017 at 12:46
        • Répondre

        Vous êtes tous jaloux ma parole. C’est avangardiste ça sera à la mode dans 20 ans !

    • Francis on 12 octobre 2017 at 10:36
    • Répondre

    Tout à fait d’accord avec Eurovista, sauf pour le premier paragraphe. Avant 1987, le concours intéressait beaucoup de monde, tant chez les téléspectateurs que chez les artistes. De grands noms ont d’ailleurs représenté la France à cette époque : Serge Lama, Isabelle Aubret, Guy Mardel, Alain Barrière, Nicole Rieu… et j’en passe. Les bons classements se sont succédé (5 victoires et de nombreux podiums). Mais il est vrai que la compétition est devenue plus rudes avec tous les nouveaux pays arrivés depuis 1992, et qu’il est nécessaire de concourir différemment. En conservant un niveau artistique élevé, bien sûr 😛

      • Francis on 12 octobre 2017 at 10:37
      • Répondre

      Oops rude :-/

      • Friish on 12 octobre 2017 at 11:51
      • Répondre

      Hahahaha

      Guy martel, Alain Barrière, Nicoles rieu et Isabelle Aubret.

      Ils sont tous morts Hahahahaha sacré Francis.

        • Francis on 12 octobre 2017 at 16:33
        • Répondre

        Que nenni. Et le seraient-ils que cela ne retirerait rien à leur talent, ni au succès qu’ils ont rencontré au concours, permettant ainsi à la France de briller. C’était cela mon désaccord avec le premier paragraphe d’Eurovista.

    1. Francis, je me suis mal exprimé : oui, la France a connu des années de gloire à l’Eurovision, moi je parlais des sélections des années 80 qui passaient sur France2 dans la discrétion la plus totale le samedi après-midi. Souviens-toi par exemple de ceci : https://www.youtube.com/watch?v=XNimEeaTpn0
      Et ce n’est qu’un exemple….

        • FrIIsh on 12 octobre 2017 at 18:00
        • Répondre

        Hahahaha t’es con je viens de salir mon bureau avec tes conneries.
        Rho lala Maryline et Marina avec les micros en bande dessinnée hahahaha
        non je vais me le mettre en favoris ceci hahahaha

        1. Le pire c’est que tu l’écoute une fois et ça te reste dans la tête ! Arrrrghhhh !

        • Denez on 12 octobre 2017 at 20:35
        • Répondre

        Arrgh Grands dieux, je vais te maudire d’avoir ravivé ce trèèèèèès lointain (mauvais) souvenir ! Jamais réentendu depuis ce samedi après-midi de 1987… au bout de trente ans, ça me fait un choc !!!

        • Denez on 12 octobre 2017 at 20:45
        • Répondre

        C’est vrai que la France a connu des heures glorieuses à l’Eurovision jusque 1981… par la suite, je pense que le grand public était toujours intéressé, mais il est vrai que le mode de sélection du représentant était très amateur et surtout, Antenne 2 n’avait pas pris la mesure des changements dans le monde de la musique dans les années 80. Il a fallu attendre l’arrivée de Marie-France Brière en 1990 pour voir une approche plus professionnelle, avec le succès que l’on sait… et pour seulement quelques années ! C’est pour cela que je reste un peu dubitatif pour une sélection télévisée, même si je sais que Edoardo Grassi et son équipe feront tout pour présenter des candidats crédibles. Mais que voulez-vous, chat échaudé… Je vais rappeler une statistique terrible : la dernière fois que la France a terminé dans le Top 10 suite à une sélection, c’était en 1985, me semble-t-il, année où nous avions fini… 10ème ! Ceci dit, tout est possible, attendons de voir… et d’entendre !

        • Francis on 12 octobre 2017 at 23:00
        • Répondre

        Ah oui, en effet… J’avais oublié ce grand (?) moment de télévision :/ Merci, ou pas, de nous le rappeler Eurovista LOL

        En tout cas, c’est toujours un plaisir de lire tes articles, alors bon retour parmi les contributeurs!!!

        1. Merci Francis. 🙂

  6. On aura des casseroles , des chanteurs qui débutent , des groupes nuls comme les twin twin et des chanteuses nunuches et d’autres très pro enfin je l’ espère mais bon depuis le début je le sens pas trop ses sélections mais positivons pour une fois il vaut mieux parque sinon on saura deçu .

    Je regarderais la première emission si sa me plait pas je zapperais point et tout cas pour moi sa sera ma position pour ses sélections francaise voila tout

    • Friish on 12 octobre 2017 at 14:20
    • Répondre

    Je vous trouve bien péssimistes. Je suis sur que France 2 s’en sortira très bien et ce n’est
    pas parce que des mauvaises langues dans les médias prédisent un bide faute de volontaires
    viables, ce pourquoi parait il la compétition aurait été ouverte au monde entier car ni les
    maisons de disques, ni les chanteurs confirmés ne veulent prendre le risque de la compétition.

    Tout cela n’est que de la poudre de perlinpimpim chers journalistes. Honte à vous de calomnier ainsi
    France 2, vous n’êtes pas totipotent.

    Le barycentre de l’Europe se trouvera à Lisbonne n’en vous déplaise obscurs haineux.

    Vive la destination Eurovision et toutes les Francines Jordys !!!!!!!!!!

    • Quentin on 12 octobre 2017 at 17:00
    • Répondre

    J’attends de voir. Les règles et le format me semblent intéressants.

    • KRIS.B on 12 octobre 2017 at 18:42
    • Répondre

    Personnellement je le prends comme une nouvelle occasion d’avoir de l’Eurovision avant le joli mois de mai et là on va pas s’en plaindre ! Après c’est nouveau, ce ne sera sans doute pas parfait mais c’est pas grave. J’espère juste que France Télévisions ne perdra pas de vue la finalité de ce programme : trouver le meilleur représentant pour 2018 et pas au détriment de l’audimat. De toute façon si c’est pas bon dès le premier prime ce sera mort ! Concernant le jury si c’est monsieur Bjorkman comme le dit le pif de Marie ce sera une très bonne chose car l’Eurovision c’est son dada ! Si nos voisins suisses et belges sont de la partie ce sera pas plus mal (mais faudra pas pleurer si on gagne !). J’attends juste de la part de France 2 de passer de bonnes soirées, d’être agréablement surpris et de me dire ça y est on y est en entendant d’excellentes chansons… prenez en note madame Ernotte…

      • marie on 12 octobre 2017 at 21:43
      • Répondre

      Pour avoir parlé avec Mme Ernotte 2 ou 3 fois cette année, je peux t’assurer qu’elle prend des notes. Elle écoute « les téléspectateurs » qui ont été choisis comme moi.
      Concernant le format du futur Destination Eurovision, j’en connais les grandes lignes puisque dans nos travaux en tant que conseillers, on nous avait demandé notre avis sans nous dire que ce serait pour l’eurovision d’un programme de Talent Show ( découverte de futurs talents) qui nous plairait nous en tant que « téléspectateurs ». Donc je sais ce que cherche France 2 à faire et pourquoi. .Mais j’ai signé donc chut…… 🙂 🙂 🙂

    • Charles on 13 octobre 2017 at 05:13
    • Répondre

    La France a à nouveau flirté avec de bons classements (Patricia Kaas, Amir et Alma) lorsque les choix étaient internes. J’aimerais être surpris par le retour d’une pareille sélection mais j’ai d’énormes doutes. J’attends avec impatience.

  7. J’ai pu voir parmi vous certains avoir des doutes quant à la qualité de la future émission. Mais je crois qu’il ne faut pas prendre comme référence les sélections françaises passées. Elles n’ont rien à voir avec le prochain « Destination Eurovision »
    D’abord, et pour la première fois, on parle d’une sélection nationale des mois et des mois avant l’événement, ils bossent depuis des mois sur le concept, ce n’est pas pour au final se retrouver avec des chansons niaises et des artistes exclusivement amateurs.
    Après, on est en 2017 et c’est la guerre de l’audience. Si France 2 investit dans plusieurs soirées, ce n’est pas pour récolter des miettes. Et de plus c’est ITV Studios France qui va produire les shows (la société de production qui va produire la saison 7 de The Voice). Ils savent où ils mettent les pieds et j’ai l’impression qu’ils tiennent à faire de ce Destination Eurovision un rendez-vous annuel.
    Enfin, tout ceci est supervisé par notre bon Eduardo Grassi, ce qui devrait définitivement nous enlever tout doute.
    En tout cas moi, je suis ultra-méga-optimiste.

      • FrIIsh on 13 octobre 2017 at 13:00
      • Répondre

      C’est ce qui s’appelle voir le verre à moitié plein.

      Par contre ce qui fait peur c’est qu’ils n’ont jamais encore produit the voice en France
      et que l’émission les 2 seules émissions produites sont 4 mariages pour une lune de miel et
      le dictionnaire de greg la frite.

      Moi je reste prudent car j’ai en mémoire La star academy 1à7 produite par Endemol avec à sa tête stéphane courbit, Arthur,
      alexia laroche joubert avec Rihana, les hélicopters et le château avec un contrat d’1 million d’Euros.

      Puis Endemol revendu avec à sa tête virginie calmels (celle que qui a soutenu jupé puis à retourné sa veste 7 fois)
      et là on avait mathieu delormeau en animateur, un plateau de stars aussi connues que la selection maltaise,
      le gagnant konceplus kicé et le chateau c’était un HLM du 93 et le prix du gagnant ben même pas un autocollant
      star ac.

      Moi j’ai peur, je tremble d’effrois hahahaha

      1. C’est vrai que chez France 2, ils sont très forts pour faire dans la surenchère, et au final, on est déçus car on n’a pas ce qui était annoncé et attendu… 🙁

    • pascal on 13 octobre 2017 at 10:55
    • Répondre

    Avec cette selection française on sent de l effervescence avec des articles dans la presse (interview de Garou dans le Parisien d’hier).

    C’est vrai que c’est excitant d’attendre de connaitre les participants et leurs titres sachant que nos amis eurofans sont tous aussi impatients.

    A ce sujet je me demandais si les chansons allaient etre devoilées avant les shows ou pas.
    Selon moi, c’est comme au FdC portugais le soir meme que nous les entendrons pour la premiere fois
    ..
    Beaucoup de nouveaux participants dans les commentaires ici, je m en rejouis ainsi que de retrouver nos maitres à tous, Eurovista et Pauly.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :