Isaiah Firebrace sera le troisième représentant de l’Australie à l’Eurovision. Il nous chantera “Don’t Come Easy” qui signifie dans la langue de Molière “ça ne vient pas facilement”.

Et oui, le pauvre Isaiah a du mal à aimer encore, tellement il s’est brûlé. Que c’est triste, venir de si loin pour nous raconter ses déboires sentimentaux. Il fallait le faire !

Trèves de plaisanteries ! L’Australie, la petite dernière du Concours, a pris une place prépondérante dans la compétition et pour l’instant fait partie du top 5.

Continuera-t-elle sur sa lancée ? Réponse le 13 mai à minuit.

Voici quelques covers en attendant le verdict !

Nous commençons bien évidemment par la version nightcore :

Nous avons aussi la version ” J’apprends à jouer au piano” :

Voici la version  a capella :

Et aussi la version piano classique :

Pour terminer, la version Danny McEvoy :

Je sais que les choses ne viennent pas facilement: Isaiah: mais il va falloir quand même faire un effort. On aimerait t’écouter à Kiev, même si tu souffres!