Concluons ici notre découverte des participants de ce 58e Festivali i Këngës. Aujourd’hui les deux duos : Eli Fara & Stresi et Genk & Nadia Tukiçi.

ELI FARA & STRESI

Née en 1967 à Korçë, Eli débute sa carrière au début des années 80 et s’impose rapidement comme une chanteuse folklorique de premier plan. Elle excelle dans le genre des “serenata”. Ses participations aux festivals folkloriques nationaux accroissent encore sa réputation. Durant la dictature communiste, elle est une des rares artistes albanaises à pouvoir commercialiser sa musique.

En 1993, elle est décorée par le gouvernement albanais pour sa contribution à la musique de son pays.

Après une longue carrière, Eli entre à son tour dans la ronde des festivals pop. En 2012, elle débute au Kënga Magjike.

Elle multiplie ensuite les singles et les vidéoclips.

En 2018, elle revient au KM.

Eli participe donc au FiK pour la première fois.

Stresi, de son côté, est né Arkimed Lushaj en 1987 à Tirana. Après avoir passé un grande partie de son enfance en Belgique, Stresi revient en Albanie en 2007. Il débute aussitôt sa carrière de chanteur et entre pleinement dans la lumière en 2009, lorsqu’il débute simultanément au TP et au KM.

Il réitère le doublé en 2010.

Après une autre participation au TP en 2012, il s’installe au KM et enchaîne 2015, 2017 et 2018.

Parallèlement, il sort de nombreux singles. Il débute 2019 en prison, pour port d’arme sans permis. Il en ressort donc pour une première participation au FiK.

Eli et Stresi chanteront Bohem.

GENK & NADIA TUKICI

Né dans une famille franco-albanaise, Genc suit tout jeune les traces de son père, musicien albanais célèbre. Il suit des études de musique classique et devient rapidement un pianiste renommé. Il se produit partout en Europe, puis aux États-Unis et ses enregistrements rencontrent le succès. Genc est également compositeur et un membre éminent des sociétés artistiques albanaises.

En 2015, Genc participe pour la première fois au FiK. Il y revient en 2017 avec son frère David. Il y participe donc cette année, pour la troisième fois.

Nadia, de son côté, est la fille de Genc. Cette première participation au FiK marque également les débuts de sa carrière.

Genc et Nadia chanteront Ju flet Tirana.

Ainsi se termine donc notre découverte des participants à cette sélection albanaise. Nous nous retrouverons demain pour les Loreen et le grand sondage !