Tout le monde croyait qu’ils avaient gagné d’avance le MGP l’hiver dernier et avaient connu un énorme revers en ne terminant que 4ème avec leur tube patriotique “Ola Nordmann”. Les norvégiens reviennent avec un mélange de rap et de rock un peu démodé, toujours accompagné de leur inénarrable flute, et intitulé “Ta meg” (“M’emmener”).