On dit très souvent et peut-être à tort d’ailleurs, que l’Eurovision est un tremplin pour les artistes, une véritable vitrine médiatique qui leur permet de se faire remarquer et envisager une carrière dans la chanson. Ce n’est malheureusement pas valable pour tout le monde, d’autant plus lorsque l’on obtient un mauvais résultat.

Néanmoins, dans l’ensemble, cela permet quand même de poursuivre son chemin. C’est sans doute aussi plus facile lorsque l’on est passé par l’estampillage Eurovision de viser un public plus large et de se faire un nom. Mais c’est aussi à double tranchant et cela peut, le cas échéant, ruiner une notoriété.

Alors, je voulais savoir ce que deviennent certains candidats après leur passage dans ce concours qui est pour nous tous un événement incontournable. En faisant quelques recherches, je me suis rendu compte que beaucoup étaient tombés dans le brouillard de l’oubli et que d’autres continuaient malgré tout de s’accrocher et de tenter de s’en sortir.

En 2013, Amandine Bourgeois, la chanteuse française rock et rebelle, issue de la Nouvelle Star, tentait sa chance avec son titre “L’enfer et moi“, un message prémonitoire et révélateur pour elle. Échouée dans les profondeurs du classement, elle est restée quelques temps dans le silence et nous revient enfin cette année avec son tout dernier single “Tout est clair“, que je trouve très bon. Elle tente en tout cas de prouver à tout le monde qu’elle est toujours là et qu’elle ne méritait certainement pas un si mauvais résultat en Suède.

Il y a fort heureusement des chanteuses qui décollent très vite et très haut et qui ont pu lancer leur carrière. C’est le cas de Lena. Vous me direz que c’est bien normal, elle a gagné le concours pour l ‘Allemagne en 2010. Découvrez son tout dernier single qui vient de sortir et qui est tout simplement excellent.

Par ailleurs, un jeune artiste fait un gros carton avec son dernier single. C’est notre talentueux belge Loïc Nottet qui a obtenu une très belle 4ème place en finale, il y a deux ans. Il caracole en tête des charts européens, cette année, avec sa chanson Millions Eyes” que l’on entend un peu partout en boucle.

Ce n’est cependant pas encore le cas d’une autre candidate belge, Laura Tresoro qui avait pourtant obtenue une belle 10ème place en finale l’année dernière. Elle vient de sortir un nouveau single qui est sympa mais qui manque quand même un peu de relief et d’envergure pour espérer suivre la voie de Loïc. Cela dit, elle est toujours dans la course et a quand même pas mal de succès dans son pays. Elle est encore très jeune et je pense que l’avenir lui sourira.

Souvenez-vous l’année dernière, la jolie autrichienne Zoë nous proposait une chanson digne de l’époque de l’île aux enfants et de Casimir, avec des paroles qui ne volaient pas bien haut. Un choix audacieux et une belle prouesse pour un pays germanophone, d’oser proposer un titre entièrement interprété en français. Malgré le côté très kitsch et enfantin de sa chanson “Loin d’ici“, elle a séduit le public et a réussi à se qualifier en finale et à se retrouver dans le Top 15. Désormais, elle abandonne le français et surtout, change totalement de style. Elle vient de publier sa nouvelle chanson, en anglais, “Dangerous Affair” que je trouve vraiment excellente et totalement dans l’air du temps.

On reste toujours en Autriche pour retrouver un visage toujours autant souriant malgré son zéro pointé du télévote, cette année à Kiev. Nathan Trent vient de sortir la version italienne de sa chanson. C’est vraiment intéressant et plutôt réussi et je me dis que son italien n’est pas si mal que ça. Quoi qu’il en soit, il a marqué les esprits et il n’est pas prêt à mon avis de s’arrêter en si bon chemin,

La Suisse et l’Eurovision, c’est un peu un feuilleton qui se répète chaque année, mais pas vraiment dans le bon sens du terme. On aimerait bien que le scénario de la spirale infernale change enfin ! Grâce à Sebalter, l’avocat qui est aussi un peu le chouchou de ses dames, notre pays a pu se qualifier en finale en 2014 et obtenir une belle 13ème place avec “Hunter of Stars“. Bien qu’il navigue entre sa carrière professionnelle et celle d’artiste, il vient d’écrire un nouvel album et s’est décidé à chanter enfin dans sa langue maternelle qui est l’italien. “Un cuore a metà” est un titre bien enlevé qui à déjà reçu le prix de distinction de la presse suisse. A choisir, je préfère nettement Sebalter quand il chante dans cette belle langue qui lui donne beaucoup plus d’authenticité.

Et pour terminer, voici un des derniers singles du duo tessinois, les Sinplus qui étaient voués à se qualifier en 2012 à Bakou. Malheureusement pour eux, il s’en est fallu de très peu de points pour y parvenir. Avec le nouveau système de votes, ils se seraient qualifiés. C’est tout de même un peu rageant, car ces deux frères sont doués et évoluent sans cesse au fil du temps. Ils mériteraient vraiment de faire une carrière internationale. A force de s’essayer dans tous les registres, c’est peut être le début des festivités pour eux, car avec leur chanson “You & I” interprétée en collaboration avec une artiste américaine, Mickey Shiloh, ils remportent pas mal de succès. Leur carrière pourrait bien prendre beaucoup plus d’essor et les propulser dans un spectre bien plus large que celui de la Suisse.

 

 

 

 

Personnellement, j’espère leur retour sur la grande scène de l’Eurovision mais avec une chanson en italien ou en anglais de ce style qui reflète beaucoup plus leur univers !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Espérons pour eux qu’ils suivent leur bonne étoile mais on le sait déjà, parmi eux, certains resteront encore au bord de la route et d’autres s’envoleront. Le succès ne s’invente pas et ne s’achète pas non plus, il paraît qu’il se mérite !

Alors pour terminer, j’ai deux questions : que pensez-vous de leurs nouveaux singles ? Et parmi tout ces artistes, qui aimeriez-vous revoir à l’Eurovision pour tenter de prendre une belle revanche, voire même, pour décrocher la timbale en remportant le Grand Trophée pour la première fois ou la seconde pour la charmante Lena ?

 

 

Merci pour vos précieux commentaires !

 

Nico