La Pologne était représentée par Gromee et Lukas Meijer avec la chanson Light Me Up. Elle faisait partie de la deuxième demi-finale.

La scénographie : La prestation débute par une vue plongeante de la scène principale puis sur Lukas et enfin sur Gromee. Celui-ci se situe au centre de la scène derrière une grande console faite de tubes néons horizontaux. Il est tout de noir vêtu et porte un chapeau noir. Lukas est habillé pratiquement à l’identique et porte aussi un chapeau. A droite de la scène, il y a 3 choristes femmes et à gauche un guitariste, tous de noir vêtus eux aussi. La scène est teintée de bleu et de rose. Lors du dernier tiers de la chanson, Lukas empreinte le pont pour aller sur la plateforme circulaire. Des jets pyrotechniques jaillissent tout le long de la plateforme circulaire. La prestation se termine par une main levée de tous les protagonistes sur scène.

Le résultat : la Pologne a terminé à la 14e avec un total de 81 points ce qui ne lui a évidemment pas permis de participer à la finale le 12 mai.

Examinons de plus près qui  a attribué ces 81 points: elle a obtenu la 15e  place des jurys avec 21 points, le public, quant à lui, l’a classée 10e avec 60 points.

  • Les jurys : Pays-Bas: 5 points / France et Hongrie: 4 points / Allemagne, Russie et Saint-Marin: 2 points / Norvège et Suède: 1 point
  • Le télévote : Allemagne: 12 points / Suède: 8 points / France, Hongrie et Ukraine: 7 points / Norvège: 6 points / Pays-Bas: 5 points / Danemark: 4 points / Italie: 3 points / Malte: 1 point

Comme vous pouvez le constater, le public avaient qualifié la Pologne mais le jury l’a éliminée avec un écart de points conséquent.

Les bookmakers le jour J : Ils avaient placé la Pologne 9e de la demi-finale 2, par conséquent ils l’avaient qualifiée. Le résultat leur a donné tort et ils se sont trompés de 5 places.

L’avis d’Eurovista : S’il faut trouver un coupable de la déroute polonaise de cette année, il n’y a qu’un nom à donner : Lukas Meijer. Encore maintenant, je me demande ce que Lukas a pu faire à Gromee pour que ce dernier l’embauche sur la scène de Lisbonne. Parce que, soyons clair, ce garçon a complètement bousillé la chanson. Il a chanté faux, il était un peu gauche sur scène et n’a pas porté la chanson comme il aurait fallu le faire, n’arrivant pas à enthousiasmer les spectateurs, pas plus que la diaspora polonaise. Alors oui, certains vont me dire que je suis dur avec ce beau chanteur. Oui, là je suis dur, parce que cette chanson avait du potentiel, peut-être même le potentiel de faire une première partie de tableau en Finale, mais la prestation médiocre a tout gâché.

L’avis de Quentin : La prochaine fois que la Pologne voudra envoyer une chanson aussi dansante que Light Me Up, il faudra veiller à choisir également le bon interprète. Lukas Meijer n’a pas été convaincant du tout, malgré tous les efforts de la délégation polonaise dans la mise en scène. Lorsque j’ai vu que le public de l’Altice Arena ne dansait pas plus que ça lors de la prestation du pays, j’ai compris que l’élimination de la Pologne ne tarderait pas à pointer le bout de son nez. Je suis vraiment triste pour Gromee, car il méritait vraiment sa qualification en finale avec un tel morceau.

L’avis de Marie : Après 3 minutes géorgiennes qui me paraissaient interminables, la prestation polonaise aurait dû me sortir de ma léthargie. En effet, elle m’a réveillée mais pas dans le bon sens. Lukas Meijer a détruit la chanson vocalement parlant. Par conséquent, je ne suis pas étonnée du tout que la Pologne n’ait pas ramassé beaucoup de points de la part des jurys. La scénographie était bien pensée. En fait, la seule chose que je n’ai pas aimé dans cette prestation, c’était Lukas Meijer. L’élimination me semble tout à fait logique.

Votre avis compte aussi :

[poll id=”1057″]

[poll id=”1058″]

[poll id=”1059″]

[poll id=”1060″]

[poll id=”1061″]

[poll id=”1062″]

 

Conclusion : Grosse déception pour la Pologne qui depuis ses 2 années sabbatiques en 2012 et 2013 s’était toujours qualifiée en finale sans trop de difficultés. La Pologne a tenté le DJ au concours mais cela n’a pas marché ! Par conséquent, ne soyez pas surpris si la Pologne, l’année prochaine, change son fusil d’épaule !

 

(avec la collaboration d’Eurovista et la participation de Quentin)