L’Azerbaïdjan était représenté par Aisel avec la chanson X My Heart. Il faisait partie de la première demi-finale.

La scénographie : la prestation débute par une vue aérienne. Aisel est allongée sur un des 5 blocs ressemblant à des triangles en 3D de différentes formes aux arêtes lumineuses. Elle porte un body blanc recouvert d’un voile transparent de la même couleur. Elle exécute une chorégraphie sur le bloc central puis elle est rejointe tout d’abord par un danseur-choriste et ensuite par un autre danseur-choriste et deux danseuses-choristes. Chacun d’entre eux exécutent une chorégraphie sur un des blocs. Ils sont habillés d’une veste blanche et d’un pantalon blanc. La scène est teintée de bleu et avant le dernier refrain, les danseurs-choristes, grâce à des effets visuels, forment des lumières qui scintillent et les projettent vers Aisel pour prendre la forme d’un globe.

Le résultat : l’Azerbaïdjan a terminé à la 11e place avec un total de 94 points ce qui ne lui a pas permis de  participer à la finale le 12 mai.

Examinons en détail qui a attribué ces 94 points : 47 points ont été attribués par les jurys et 47 points par le public.

  • Les jurys :  Grèce : 12 points / Chypre et Israël : 10 points / Macédoine : 7 points / Albanie : 5 points / Estonie : 3 points
  • Le télévote :  République Tchèque : 10 points /  Albanie et Portugal : 7 points /  Croatie, Israël et Macédoine : 5 points / Autriche : 4 points / Grèce : 3 points / Islande : 1 point

Comme vous pouvez le constater, les jurys et le public ont donné chacun 47 points à l’Azerbaïdjan ainsi qu’une 12e place dans la demi-finale pour tous les deux.  Il n’y a pas photo, c’est une égalité parfaite : ni le public, ni les jurys ne voulaient qualifier l’Azerbaïdjan, même si au final il a terminé 11e.

Les bookmakers le jour J :  Ils avaient placé l’Azerbaïdjan 13e de la demi-finale 1, par conséquent ils ne croyaient pas à la qualification d’Aisel. Le résultat final leur a donné raison et ils ne se sont trompés que de 2 places.

L’avis d’Eurovista : Ce n’est pas à proprement parler une mauvaise chanson, c’est de l’easy listening qu’on n’écoute pas religieusement au coin du feu, mais plutôt au hasard d’une sono d’un supermarché ou dans sa voiture. Le problème, c’est que l’Azerbaïdjan s’est reposé sur ses lauriers en choisissant une chanson un peu trop calibrée pour le Concours. On a l’impression qu’on a entré des données dans un ordinateur et que cet ordinateur a sorti cette chanson. Résultat, il lui manque une chose essentielle : de l’âme. Après, nous avons là une chanteuse avec parfois quelques hésitations dans la voix, et qui parfois était un peu gauche dans ses mouvements. Je parle notamment du fait d’ouvrir grand ses bras à multiples reprises, une fois ça va, deux fois c’est bien, mais après ça fait trop et elle donne alors l’impression de ne pas quoi savoir faire avec ses bras.  Après, la prestation était loin d’être ridicule, l’incrustation de la Terre était une très bonne idée. Bref, chanson moyenne et un peu trop artificielle. Cela dit, si elle avait chanté jeudi et non mardi, je l’aurais qualifiée très aisément.

L’avis de Quentin : Nous avons ici un morceau fort peu efficace, qui a pour moi pris forme lors de la prestation en direct d’Aisel. Tout un chacun pourrait dénigrer le manque d’originalité de cette chanson avant d’avoir vu la performance artistique, dont je me suis personnellement et contre toute attente délecté le soir de la première demi-finale. En effet, la voix d’Aisel est loin d’être catastrophique et l’idée d’avoir disposé plusieurs plateformes où la chanteuse émerge à travers la brume et évolue permet de marquer un téléspectateur lambda. En revanche, l’élimination du pays n’est pas injuste et nous montre que même avec une scénographie soignée, un pays avec une chanson incroyablement fade peut se noyer dans la masse.

L’avis de Marie : Voici une chanson qui ne suscite aucune émotion particulière chez moi. Je ne déteste pas mais je n’aime pas non plus! La chanson est plutôt moyenne à mon goût mais elle est bien interprétée par Aisel. La scénographie est visuellement jolie et bien réalisée mais la magie ne prend pas. C’est agréable à regarder et à écouter à la fois mais ça s’arrête là. Elle aurait eu sûrement plus de chances de se qualifier en demi-finale 2.

Votre avis compte aussi : 

[poll id=”964″]

[poll id=”965″]

[poll id=”966″]

[poll id=”967″]

[poll id=”968″]

[poll id=”969″]

 

Conclusion : L’Azerbaïdjan n’est plus un pays intouchable à l’Eurovision depuis son élimination en demi-finale cette année, première du genre! Il est en perte de vitesse, une scénographie qui visuellement paraît jolie ne suffit plus pour se qualifier. Il ne doit plus compter sur ses alliés qui ne sont pas forcément enclin à voter en permanence pour lui pour se qualifier automatiquement. Il doit plaire !

 

(avec la collaboration d’Eurovista et la participation de Quentin)