Géorgie 2018 : ce sera Iriao pour Lisbonne ! (Mise à jour : avec « Sheni Gulistvis (For You) »)

LUNDI 1er JANVIER

La télévision géorgienne a attendu les dernières heures de 2017 pour révéler le nom du groupe qui va représenter la Géorgie au Concours Eurovision de Lisbonne. Une annonce surprenante car l’on attendait de la part du diffuseur une sélection nationale.

C’est le groupe Iriao qui va partir au Portugal. La formation est composée de sept membres, Davit Malazonia, Davit Kavtaradze, Shalva Gelekhva, Levan Abshilava, Goerge Abashidze, Bidzina Murgulia et Mikheil Javakhishvili.  Cela implique qu’au moins un membre du groupe devra se sacrifier et ne pas monter sur la scène du Concours.

Iriao est un groupe qui mélange savamment le jazz avec des instruments de musique traditionnelles de Géorgie.

On ignore encore si la chanson sera choisie en interne ou au cours d’une sélection télévisée. En attendant cette fameuse chanson, voici un aperçu du talent du groupe qui s’envolera au Portugal dans quelques mois.

JEUDI 25 JANVIER

Le morceau qu’interprétera Iriao à Lisbonne est prêt. À la demande de la GPB, il a été écrit en géorgien. Il comportera toutefois quelques strophes en anglais. Son auteur est Dato Malazonia, le fondateur du groupe. Selon lui, il est mélodieux et facile à comprendre. Il en existe pour l’heure plusieurs versions. Une décision doit être prise, avec la GPB, pour sélectionner la plus appropriée.

Le groupe le précise d’emblée : l’accent sera mis sur la chanson et son interprétation, aucunement sur la mise en scène et les effets visuels.

LUNDI 12 FÉVRIER

Dans une interview accordée au site Sputnik, Iriao a révélé de nouveaux détails concernant sa chanson. Celle-ci sera dans la lignée de leurs morceaux antérieurs et correspond tout à fait à leur style musical : simple et mélodique. Elle comporte des éléments de polyphonie géorgienne et sera présentée au début du mois de mars.

DIMANCHE 18 FÉVRIER

La GPB a révélé aujourd’hui le titre de la chanson qu’interprétera Iriao à Lisbonne. Il s’agira de Sheni Gulistvis (For You). Le morceau a été composé par Davit Malazonia, fondateur du groupe, et écrit par Irina Sanikidze. Ses arrangements musicaux sont de Mikheil Mdinaradze. Le morceau sera enregistré ce dimanche en compagnie d’un orchestre symphonique dirigé par Mirian Khakhunaishvili.

(avec la collaboration de Pauly)

 

(18 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Quentin on 1 janvier 2018 at 01:13
    • Répondre

    C’est loin d’être mauvais.

  1. C’est même plutôt bon dans le genre. Mais tellement décalé par rapport au concours. C’est un choix curieux et audacieux de la part de la télévision géorgienne. Je suis curieux d’entendre ce qu’ils vont proposer.

    • KRIS.B on 1 janvier 2018 at 08:02
    • Répondre

    Audacieux je ne pense pas. Original sûrement. Je n’aime pas le Jazz et celui-ci a une couleur particulière. Pour le coup, la diversité est là…

    • Pascal on 1 janvier 2018 at 09:18
    • Répondre

    La télé georgienne fait souvent des choix « audacieux », surtout les années paires ….

    Parfois ca marche (comme en 2016), d’autres c’est une cacophonie sans nom (2014).

    Je suis curieux de voir comment les Iriao vont rentrer dans le moule de « la proposition eurovisionesque »

    8 candidats déja connus au 01/01 …c’est un record non ?

    1. C’est vrai que l’on a pas mal d’artistes tôt cette année mais les chansons vont arriver plus tard que d’habitude… La chanson de la France qui devrait être choisie le 27 Janvier serait pour le moment la 2° chanson de cet Eurovision 2018 seulement!

    • Francis on 1 janvier 2018 at 10:09
    • Répondre

    Certainement décalé, le choix est donc à saluer. Après, malgré le talent évident de ces musiciens, je ne me fais aucune illusion: ce sera une élimination pure et simple en demi-finale :/

      • Pascal on 1 janvier 2018 at 10:37
      • Répondre

      à premiere vue, je me dis comme toi que ca risque d’avoir du mal à franchir les demies mais attendons la chanson…

    • Philippe on 1 janvier 2018 at 10:10
    • Répondre

    La Géorgie envoie des prestations de bonne qualité mais qui sont boudées par le public ou saquee par les jurys.

  2. Comme Francis et Pascal hier quand j’ai appris la nouvelle puisque je n’etais pas en mode reveillon je zappe et aucune chance de victoire donc on a les premiers éliminée de Eurovision 2018 la Georgie un pays qui veut juste participe et pas gagne mais on le sait depuis un nombre d’année lol

      • Francis on 1 janvier 2018 at 14:24
      • Répondre

      Ca leur permet de ne pas être déçu s’ils n’ont pas d’espoir 😉 Ils ne peuvent qu’être heureusement surpris. Au moins, ils tentent des choses très différentes, les Géorgiens (clin d’oeil à la Suède).

      1. Oui mais bon je prefere un pays qui participe mais qui espere gagner au fait mon cher Francis je t’ai mis des informations sur Maximilien sur l’article des participants Français « Monsieur Madame »

          • Francis on 2 janvier 2018 at 09:36
          • Répondre

          Je vais lire de ce pas. Merci Sakis !

    • Pascal on 1 janvier 2018 at 18:06
    • Répondre

    Le choix d’une selection interne est surprenant.

    Avec le grand barnum (finale à 25) de 2017 et l’organisation réussie du concours Junior il y a quelques mois, la Géorgie a montré qu’elle avait les moyens pour ce genre de programme. Ou peut être a t elle tout dépensé à ces occasions ?

    La sélection des Iriao se pretait plus à un choix interne car peu probable que le public ait plébiscité un choix aussi atypique.

  3. – Je viens d’écouter les deux chansons et si leur composition pour l’Eurovision ressemble à ces deux-là, j’aurais vraiment l’impression de me trouver au festival du jazz d’Antibes-Juan les Pins à quelques kilomètres de chez moi ! 😆

    – Au niveau musique, j’aime bien mais justement dans le cadre d’un festival : à l’Eurovision, surtout si c’est la même  » pagaille  » ( pour être poli …) dans l’interprétation, la Géorgie a du soucis à se faire pour sa qualification en finale… Mais sait-on jamais : la chanson pour l’Eurovision n’aura peut-être rien à voir avec ça…

    • nounours on 2 janvier 2018 at 08:58
    • Répondre

    la voila la première déception ! je ne m ‘ attend a jamais rien de transcendent de la Géorgie mais de la a revivre le jazz folk de 2014 non merci ! il est vrai que des 3 état du Caucase la Géorgie a toujours été la moins ambitieuse
    et que perso peu de contribution m ‘ on emballée , la meilleure reste la première enfin pour moi ! maintenant reste a attendre la chanson au cas ou un miracle se produisais ?

    • Antoine 97 on 18 février 2018 at 19:16
    • Répondre

    Je trouve que ça pue à 100 km à la ronde cette affaire. M’enfin, faut bien des pays pour se sacrifier et permettre à d’autres de se qualifier.
    Je suis mauvaise langue, on va peut être avoir une surprise. Et puis rien ne sera joué avant mai, sauf cas exceptionnel.

    • Francis on 18 février 2018 at 22:08
    • Répondre

    C’est donc la 1° fois que la Géorgie ne chantera pas en anglais. Rien que pour ça, la chanson mérite d’être saluée. On va enfin avoir un aperçu de la vraie musique géorgienne… espérons!

    • Pascal on 18 février 2018 at 23:47
    • Répondre

    un mini extrait (12 secondes !) a fuité (puis a eté retiré). Ca a l’air très « musique traditionnelle » comme prévu.

Répondre à Maxime Annuler la réponse

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :