maraaya_1Un peu d’histoire

sloveniaLa Slovénie remporte en 1993 le Kvalifikacija za Millstreet, la présélection des pays de l’Est pour intégrer la finale du Concours Eurovision. 7 pays participaient au micro-événement et 1XBand avait trusté la première place devant la Bosnie-Herzégovine et la Croatie. Succès en qualification, mais échec à la finale européenne où la Slovénie termine 22ème et se trouve ainsi parmi les premiers pays à subir la terrible loi de la relégation.

La Slovénie ne sera absente qu’à deux reprises, en repos forcé en 1994 et 2000. Sans jamais obtenir de top 5, le meilleur score pour le pays reste Darja Švajger en 1995 et Nuša Derenda en 2001 (terminant toutes les deux à la septième place).

En onze années de demi-finales, la Slovénie aura réussi à se qualifier pour la finale à trois reprises (2007, 2011 et 2014). En 2011, Maja Keuc accroche même une troisième place en demi-finale.

Les pays de l’ex-Yougoslavie s’aiment. La Slovénie a reçu le plus de points de la part de la Croatie et de la Bosnie, tandis qu’elle en a le plus donné à la Croatie et à la Bosnie.

Le duo

Elle s’appelle Marjetka Vovk et lui s’appelle Aleš Vovk et se fait appeler Raay. Maraaya est donc une combinaison des deux noms.

Ils sont mariés et parents de deux garçons. Ils ont formé leur duo l’année dernière, avec un premier single intitulé « Lovin’ Me » qui a immédiatement obtenu un gros succès en Slovénie.

Marjetka est diplômée de l’académie de musique de Ljubljana et elle est maintenant professeur de chant dans son propre atelier.

Quant à Raay, c’est un des producteurs les plus prolifiques de Slovénie. Ses productions sont très nombreuses à se classer dans les charts slovènes chaque année. Il décrit le style musical de Maraaya comme du Indie Pop.

On l’a tous remarqué, la chanteuse du duo se présente sur scène muni d’un casque audio sur la tête. Pourquoi ? Maretka a commencé à utiliser son casque de studio sur scène parce qu’elle voulait retrouver les mêmes émotions qu’elle ressentait dans le studio pendant l’enregistrement. Depuis, ce casque est devenu sa marque de fabrique et il y a de fortes chances qu’il accompagne Marjetka à Vienne.

La chanson

Elle s’intitule « Here For You » est a été choisie au cours d’une sélection nationale télévisée. L’EMA, traditionnelle sélection slovène, s’est déroulée le 28 février. 8 titres étaient en compétitions. Une fois toutes les chansons interprétées, six ont été éliminées et deux sont allées concourir en superfinale. Seul le public avait le droit de vote. Maraaya a remporté 7311 votes, tandis que son concurrent Rudi Bucar En Figoni n’en a eu que 5449.

« Here For You » est une chanson co-écrite par Charlie Mason, le co-auteur de « Rise Like A Phoenix », chanson qui a apporté à Conchita Wurst la consécration. Différente de la chanson gagnante à Copenhague, « Here For You » n’en demeure pas moins une très bonne composition, avec un refrain accrocheur qui vous reste dans la tête. Il y a dans ce titre un petit air de disco intelligemment dosé dans la mélodie, c’est-à-dire pas trop, mais juste assez pour qu’on se souvienne avec nostalgie de cette période. La Slovénie possède cette année un titre très fort, capable de faire de grandes choses à Vienne.

Votre avis

  • Sur la chanson

slovenie-ch

  • Sur la chanteuse

slovenie-art

 La chanson slovène bénéficie de votre soutien car vous êtes une écrasante majorité à aimer le titre ainsi que la chanteuse. Et la Slovénie partira le cœur conquérant à Vienne puisque les bookmakers ne songent pas du tout à un échec en finale. Classée deuxième derrière la Suède en tant que favorite pour passer en finale, “Here For You” est classée actuellement 7ème au tableau des paris pour une victoire.

 

N’oubliez pas les paroles

When you’re down, down low
And there’s no place you can go
When you’re down, down, love
You know that I am here for you

You came into my life when I was broken
You heated up my heart when it was frozen
And we got the flow, now it’s up we go

And now that it’s your turn you wanna hide it
A million times already you’ve denied it
You don’t have to fear, you don’t have to fight

When you’re down, down low
Sinking in the undertow
When you’re down, down low
You know that I am here for you

‘Cause I know, know baby
All the hurt you never show
When you’re down, down low
You gotta let me heal your aching soul

You came into my life when I was broken
You heated up my heart when it was frozen
And we got the flow, now it’s up we go

‘Cause you released my pain, now let me take it
Just leave it at the door and we can make it
You don’t have to hide, I am by your side

Everybody else sees in black and white
You look at wrong and make it right
Can’t I open your eyes?

When you’re down, down low
Sinking in the undertow
When you’re down, down low
You know that I am here for you

‘Cause I know, know baby
All the hurt you never show
When you’re down, down low
You gotta let me heal your aching soul

‘Cause I know, know baby
All the hurt you never show
When you’re down, down low
You gotta let me heal your aching soul

When you’re down, down low
Sinking in the undertow
When you’re down, down low
You know that I am here for you

Le scénario en cas de victoire

Il est fort peu probable qu’une autre ville que Ljubljana obtienne l’organisation de l’Eurovision en cas de victoire.

Les slovènes auraient le choix entre un grand Concours dans une arène de 12500 places ou un concours plus modeste au Tivoli Hall.

Le Tivoli Hall est un complexe sportif polyvalent ouvert en 1965 et qui possède deux halles. La plus grande peut accueillir un maximum de 5600 personnes.

Mais si la Slovénie voit les choses en grand, alors nous pouvons partir nous installer le temps de trois émissions au Arena Stožice. Le complexe sportif peut recevoir, en mode concert, jusqu’à 14500 personnes. Ouvert en 2010, la structure est plus moderne que celle du Tivoli Hall et devrait être le choix des responsables slovènes en cas de victoire à l’Eurovision.

maraaya_2