Mais quelle version choisir, l’hébreu, l’anglais, le français ou l’allemand ? : Milk and Honey « Hallelujah »- ESC 1979 Israël

 

 

Concours Eurovision de la Chanson 1 9 7 9 – JERUSALEM – ISRAEL

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La saga des différentes versions de chansons interprétées à travers toute l’histoire de l’Eurovision, se poursuit cette fois avec l’édition 1979 qui se déroulait à Jérusalem.

Cette année-là, nos amis israéliens recevaient l’Europe entière sur leur terre et avaient sélectionnés une  jolie chanson très fédératrice et qui se retenait dès le première écoute,

Hallelujah est la chanson gagnante du Concours Eurovision de la chanson 1979, interprétée par la chanteuse israélienne Gali Atari, accompagnée du groupe Milk and Honey, marquant une seconde victoire consécutive d’Israël au concours, après celle de 1978 avec A-Ba-Ni-Bi, interprétée par la groupe d’Izar Cohen.

Elle était intégralement interprétée en hébreu, langue nationale, comme l’imposait la règle entre 1976 et 1999.

Suite à leur victoire, le groupe s’est produit un peu partout en Europe en récoltant un gros succès, leur chanson avait été traduite en plusieurs langues et a figuré longtemps dans le Top des charts de l’époque dans plusieurs pays.  Il faut dire que ce titre avait une véritable portée mondiale qui diffusait un message de paix et d’espoir universel,

Hallelujah  est une chanson que beaucoup de monde connaît et fredonne encore de nos jours, elle est devenue intemporelle,

 

Voici la version en hébreu interprétée en direct à Jérusalem

 

La version anglaise qui a fait le tour de la planète

 

La version audio 

 

La version française 

 

la Version audio

 

A cette époque la chanteuse française  Rika Zarai, d’origine israélienne reprenait souvent les chansons gagnantes de l’Eurovision en français, voici sa version lors d’une émission de variété en France dans laquelle le groupe victorieux Milk and Honey était mis à l’honneur. 

 

La version allemande

 

Une version en allemand et en anglais qui est très récente, elle date de 2016 où la chanteuse Gali Atari était l’invitée d’honneur lors d’une émission de variété sur la chaîne de télévision allemande ARD

 

 

 

 

39 ans après, Gali Atari est toujours sur le devant de la scène dans son pays,  Sa chanson est reprise par la nouvelle génération, la voici  dans la vidéo officielle de la cérémonie d’ouverture de la fête des 70ans de l’Etat d’Israël du 19 avril dernier.. C’est un peu comme si nos amis israéliens s’étaient déjà préparés, sans le savoir, à accueillir à nouveau l’ESC sur leur terre !

 

 

 

 

Comme toujours dans la vie, il faut faire des choix,  cependant dans ce cas, cela ne risque pas d’être un véritable casse-tête pour vous,  Je crois que c’est surtout le coeur qui parle et aussi l’authenticité.    Alors qu’elle est votre version préférée ? 

Quelques mois nous séparent de la prochaine édition de 2019 qui cette fois se déroulera à Tel Aviv, je pense que tout comme moi, beaucoup de fans se réjouissent déjà de ce bel événement.  Qui sait, peut-être que nos amis israéliens vont renouveler un nouvel exploit en remportant leur 5ème victoire,  rien n’est impossible ! 

 

 

 

 

Cela ne va pas me rajeunir mais cette année-là. j’avais 15 ans et j’étais en pleine période de l’adolescence, je découvrais alors le rythme « Disco » qui faisait aussi une timide entrée à l’Eurovision, notamment à travers deux chansons que j’avais adoré, celle de l’Allemagne et du Danemark.  Pourtant, même si ce n’était pas ma préférée, c’est  » Allelujah  » qui remportait le grand Trophée, une chanson qui est rentrée dans l’histoire, alors qu’elle était toute simple, composée sur trois notes de musique, avec un refrain que personne ne pourrait oublier. Un choix auquel j’adhère encore aujourd’hui.

Alors pour ceux et celles qui aimeraient découvrir ou revivre ces grands moments, voici la vidéo complète de cette édition 1979.

 

Merci…

(24 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Philipe Dubois-Blond on 4 novembre 2018 at 03:05
    • Répondre

    Ha ha moi j’avais 14ans en 1979 et ce fut une grosse fête à la maison ^^, pour la seconde année.
    Mon instinct, mes origines et mon coeur ont choisi la version en hébreux et en seconde place la version française. En 3ème j’aime aussi bcp la version en allemand. Je n’aime pas trop la version anglaise.
    La vidéo que tu as mis de 2018 n’est pas une émission mais la vidéo officielle de la cérémonie d’ouverture de la fête des 70ans de l’Etat d’Israël du 19 avril dernier selon le calendrier hébraïque ;-). Pour l’occasion, il a été ajouté une strophe à la chanson. https://www.coolamnews.com/hallelouyah-israel-la-chanson-qui-ouvrira-les-festivites-des-70-ans/ et http://www.danilette.com/2018/03/voici-la-chanson-choisi-officiellement-pour-la-celebration-des-70-ans-de-l-etat-d-israel.html . Elle a été reprise aussi ainsi pendant pendant les 70 heures qu’a duré la fête
    https://www.youtube.com/watch?v=WWvVXiDa7jk .
    Ces versions ont été aussi reprises le 14 mai 2018 pour le fêter selon le calendrier actuel en Occident.

    1. Merci Philippe pour ces précisions, je constate que tu t’y connais bien mieux que moi au niveau d’Israël, alors j’ai rectifié mon article par rapport à la commémoration des 70 ans de ce pays.

        • Philipe Dubois-Blond on 5 novembre 2018 at 00:15
        • Répondre

        De rien, c’est avec plaisir 😉 !

          • Philipe Dubois-Blond on 5 novembre 2018 at 00:23
          • Répondre

          J’aime aussi bcp cette chanson qu’ils ont sorti après l’Eurovision, c’est total disco :

            • Philipe Dubois-Blond on 5 novembre 2018 at 00:25

            En re-regardant le concours de cette année là (merci d’ailleurs), je me suis souvenu que j’avais adoré l’Espagne (si si lol) :

            • Nico on 5 novembre 2018 at 16:47

            En effet très sympa la chanson du groupe Milk & Honey ! Pour l’Espagne, c’était une belle chanson avec les enfants, de nos jours, le règlement ne le permettrait plus, J’ai bien cru qu’elle gagnerait avec ce titre. Mais c’est tout de même Hallelujah qui demeure la meilleure chanson de cette édition.

            • Philipe Dubois-Blond on 6 novembre 2018 at 00:45

            Oui oui bien sur Israël méritait amplement la victoire. Pour l’Espagne c’était l’époque et mes goûts d’enfant lol, mais elle n’était pas mon 1er de l’époque qui était évidemment « Hallelujah ». Chez moi on l’avait écouté pendant des mois durant 😉 . J’adore la version de 2018, elle est communicative et pleine de joie, je trouve.

  1. Merci pour toutes les informations sur HALLELUJAH la version ISRAELIENNE est pour moi la mieux top of the top, j étais devant ma tv en famille, c’étais chaud et j ai eu le disque d Israël et de la France .

    bravo belle chanson

    1. Merci RV pour ton commentaire, même après tant d’années, c’est toujours un plaisir d’écouter cette belle chanson et pour moi aussi, c’est la version originale que je préfère et juste après, celle en anglais.

  2. Mon cher Nico….Une chanson que j’adore
    ….une magnifique interprétation et ma préférée est bien sur la version originale…. J’adore cette composition musicale…leur façon de l’interpréter…. Tous…..mais bon j’ai très était rarement déçu des prestations israélienne… A eurovision…. Merci pour ce moment très culte de eurovision….et pour ce magnifique article….mon cher Nico…bonne semaine a toi

    1. Merci Sakis, c’est vrai que c’est une très belle chanson et dans toutes les langues, je préfère quand même l’hébreu.

      Belle semaine à toi aussi et encore Merci pour ta fidélité !

    • picasso on 4 novembre 2018 at 20:50
    • Répondre

    Une des meilleures chansons gagnantes du Concours. Dès que la musique commence, on comprend que c’est une chanson qui se démarquera des autres…
    Il y a tout dans cette chanson : interprétation, composition, harmonie et cette dernière minute qui d’un point de vue musical est épique.
    J’adore et c’est la version en hébreux qui remporte la palme.

  3. Merci Picasso, c’est vrai que cette chanson a vraiment tout pour plaire, pourtant, elle est toute simple !

    Moi aussi c’est la version originale que je préfère, belle soirée.

  4. Je dois reconnaître que l’hébreu est avec le néerlandais une des langues que je trouve les moins harmonieuses, mais avec une mélodie imparable comme l’est celle de Hallelujah, je crois qu’Israël aurait pu l’emporter quel qu’ait été la langue choisie.

    Cette victoire était cousue de fil blanc, dès que j’ai entendu la chanson pour la première fois à l’époque, j’ai su qu’elle allait gagner… même si mon coeur et mon cerveau auraient préféré une victoire française. Mais 1979 est une des éditions les plus fortes de l’histoire, et la première place de Gali Atari et Milk & Honey est tout sauf usurpée.

    A titre personnel, je préfère bien sûr la version originale (si si!) puis la version française. Mais les versions en anglais et allemand sont tout à fait acceptables aussi.

    1. Merci Francis d’avoir donnée ton avis à propos de cette jolie chanson qui effectivement figure parmi les meilleures parmi les gagnants du concours.

      Merci également pour ta fidélité et tout le travail que tu effectues sur ce site pour rendre quelque peu immortels d’anciens participants !

  5. Mon cher Nico,

    – Voici mon premier commentaire ici après mon retour à mon domicile il y a une heure.

    – C’est une chanson que j’apprécie énormément notamment pour sa musique toute simple et la voix de la chanteuse très pure, même si, come je l’ai dit à Marie l’autre jour dans sa rubrique, ma victoire préférée d’Israël reste celle de 1978.

    – Concernant les quatre versions, c’est la première fois que je vais dire cela, mais les quatre sont d’excellente qualité et aucune n’aurait fait honte comme si la chanteuse était polyglotte. Donc difficile de faire un choix, qui ne se posait d’ailleurs pas vue le règlement, mais je dois tout de même dire que l’hébreu est une langue qui sonne très mal à mes oreilles en temps normal, mais dans cette chanson, il n’y a eu aucun problème pour mes oreilles très sensibles ! 😆

    1. Mais c’est incroyable, Zipo est à nouveau 100% d’accord avec moi!!!! Il y a une connexion directe entre Nancy et Nice LOL

      1. – 😆 Tout à fait : télépathie puissante entre Nancy et Nice sauf en foot où Nice est tout de même meilleure que Nancy…

        1. C’est pas difficile LOL

    2. Merci mon cher Zipo d’avoir donné ton avis sur cette très belle chanson !

    • marie on 4 novembre 2018 at 22:59
    • Répondre

    Sans hésitation, je la préfère en hébreu. En second, en français.
    La version anglaise me laisse indifférente et je ne suis pas fan de la version allemande.

    1. Merci Marie, je crois que la grande majorité est de ton avis à propos de la version en hébreu.

    • Charles on 5 novembre 2018 at 07:20
    • Répondre

    Comme Marie, sans aucune hésitation, en hébreu et puis en français. Pour ma part, j’adore l’hébreu dans de nombreuses chansons proposées par Israël : Millim, There Must Be Another Way, The Fire in Your Eyes, Hasheket shenish’ar, Light a Candle et bien sûr l’incontournable Hallelujah !

    1. Merci beaucoup Charles pour ton commentaire, j’avoue que j’ai un faible pour les chansons interprétées en hébreu, J’avais adoré Millim, dommage qu’Harel Sarat n’avait pas vraiment été à la hauteur au niveau de son interprétation, ce titre méritait d’être bien mieux classé.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :