Unser Song 2017 : les détails de la finale

La télévision publique allemande a révélé ce matin les derniers détails de la finale d’Unser Song.

Chacun des cinq artistes en lice y interprétera trois chansons : une reprise et deux morceaux originaux, composés pour l’Eurovision et retenus spécifiquement pour Unser Song. Vous lisez bien : il n’y aura que deux morceaux en lice (mais dans cinq versions différentes chacun, pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ?). Ces deux morceaux sont :

La soirée, quant à elle, comportera quatre manches :

  1. les cinq candidats interpréteront leur reprise, deux seront éliminés ;
  2. les trois candidats restants interpréteront la première chanson, un sera éliminé ;
  3. les deux candidats restants interpréteront la seconde chanson. Le public devra alors choisir deux chansons parmi les quatre proposées par ces deux candidats restants (chansons qui pourront donc être du même candidat, vous suivez toujours ?) ;
  4. les deux chansons restantes seront rechantées et le vainqueur sera désigné.

Le vote sera déterminé uniquement par les téléspectateurs allemands. Ils auront le droit de voter à quatre reprises, lors de chaque manche. Ils seront guidés dans leur choix par un panel de trois experts : Tim Bendzko, Lena et Florian Silbereisen.

Les fans du monde entier pourront également donner leur avis : il leur suffira de télécharger l’application Eurovision Vibes. La veille de la finale, le mercredi 9 février, les chansons en lice y seront dévoilées. Les fans pourront alors voter pour leur favorite. Le vote sera clos à la fin d’Unser Song. Ces résultats seront révélés en direct et aideront à nouveau les téléspectateurs allemands dans leur choix, mais ne seront pas intégrés dans le décompte final.

Nous vous donnons donc rendez-vous la semaine prochaine ! Là-dessus, je vais me prendre une aspirine. Comprendre ce règlement m’a filé la migraine…

 

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Aouch !!! C’est remue méninge cette année en Allemagne !!!

    • Alexandre on 1 février 2017 at 17:15
    • Répondre

    L’Allemagne se complique la vie, j’espère que cela ne va pas leur jouer des tours à Kiev où la dernière fois, ils ont récolté une dernière place.

  2. Franchement, je ne sais pas ce qui se passe en Allemagne mais depuis leur victoire avec Léna, rien ne va pas plus dans le système de sélection, un artiste élu à l’unanimité qui se retire alors qu’il emporte la finale nationale, une dernière place à Vienne et idem à Oslo,

    Et cette fois on complique encore les choses avec des candidats tout droit sorti de la maternelle ! mdr

    On ne leur demande pas de vouloir gagner absolument le Trophée mais de mettre en lumière d’excellents artistes que comprend ce grand pays et de se retrouver à une place honorable dans le Top 15 par exemple, rien de plus. D’un côté cela me rassure de voir que nos voisins ne font pas beaucoup mieux que nous, je parle de la Suisse bien sûr. Faudra revoir les choses, espérons quand même que cette sélection nationale 2017 relève un peu le niveau, d’autant que l’on sait bien que l’Allemagne peut faire de grandes et belles choses..

    C’est quoi le problème, le budget ? le manque de motivation, ou alors ils ont été frappé par le syndrome de l’incompétence. j’aimerais bien comprendre

    1. Je voulais dire Stockholm et pas Oslo !! désolé

  3. Un peu compliqué tout ça. Bon, l’histoire des mêmes chansons dans un style différents, ça leur a plutôt porté chance en 2010.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :