Mai 20

Un coup d’oeil sur les résultats… (1)

Maintenant que l’on a eu le temps de se remettre des résultats de l’Eurovision 2013… (A ce propos vous ne trouvez pas que ça va drôlement vite ? J’ai l’impression qu’encore hier on se demandait si Fabrice Mauss allait représenter la France et Lys Assia la Suisse ?).. donc, maintenant regardons en détail les résultats de cette édition avec leur lot de surprises et d’aveuglement, de déceptions et de satisfactions…

26 – Irlande – Ryan Dolan – Only love survives. 5 pts.

Irlande-papillonL’Irlande termine donc pour la deuxième fois de son histoire à la dernière place, après Dervish en 2007. Précisément, Ryan a été placé en dernière position de la finale pour se gauffrer, et M. Björkman a réussi son coup. Pourtant, performance solide de Ryan en finale, avec une chanson qui ne l’est pas du tout.

25 – Espagne – El Sueño de Morfeo – Contigo hasta el final. 8 pts.

Espagne-papillonL’Espagne termine avant-dernière, comme il y a deux ans avec Lucía Pérez… et comme il y a quatre ans avec Soraya. Comme quoi les années impaires ne portent pas bonheur aux espagnols… La chronique d’une catastrophe annoncée car même si la chanson espagnole est une jolie chanson, elle n’a rien de bien remarquable, et à l’instar de notre chanson l’an dernier, on ne voit pas comment elle peut être la préférée de qui que ce soit… Seules l’Albanie et l’Italie, alliés habituel de l’Espagne, ont voté pour eux. Les Espagnols eux-mêmes ont un peu de mal à comprendre comment ils ne sont pas arrivés les derniers…

24 – Finlande – Krista Siegfrids – Marry me. 13 pts.

Finlande-papillonVoilà une chanson qu’on attendait bien plus haut, mais qui n’a pas fonctionné non plus en demi-finale. Pour l’instant on peut supposer que le caractère explosif de la future mariée la plus célèbre du concours n’a pas plus aux jurys, car la chanson marche bien sur Itunes. La portée du fameux baiser ? Nul ne le sait, mais si de fait seuls des pays de l’Ouest on voté pour la Finlande en finale, des pays aussi peu gay-friendly que l’Azerbaïdjan, Malte, la Roumanie ou la Grèce lui ont donné de nombreux points en demi-finale… Mais surtout, en finale, Krista semblait absente, sans énergie, comme si elle avait compris qu’en étant puni par M. Björkman au début du concours, c’était déjà rapé… Krista n’a donc pas rompu la malédiction depuis 2008 qui fait que tout finlandais qualifié en finale termine… dans le bottom-5 !

23 – France – Amandine Bourgeois – L’Enfer et moi. 14 pts.

France-papillonOn ne va pas revenir sur cette déception, mais effectivement, ouvrir la finale aura été fatal pour notre Amandine nationale. Certes, c’est toujours mieux que de passer entre les places 2 et 5. Mais c’est quand même rude pour une chanson qui était difficile à défendre. Pourtant, même si Amandine était extrêmement nerveuse par peur de perdre sa voix, sa dernière minute était explosive. Les fans étrangers nous classent déjà parmi les chansons les plus sous-estimées de l’Eurovision… En tout cas, il fait remonter à Ortal pour trouver une 23ème place et à Virginie Pouchain pour trouver une chanson avec si peu de points…

22 – Lituanie – Andrius Pojavis -Something. 17 pts.

Lituanie-papillonAutre chanson passée en tout début de soirée et vouée à finir bien bas, « Something ». Mais même en passant si tôt, notre Andrius avait l’air dans un bonheur incroyable de monter sur la scène de l’Eurovision. On a assisté à l’éclosion d’un vrai bon chanteur, depuis cette première série lituanienne, où Andrius chantait droit comme un I les yeux dans le vague et en remuant les bras dans tous les sens ! En revanche, c’est un moins  bon résultat que les deux dernières années. Il faut remonter à Sasha Son pour voir pire !

21 – Allemagne – Cascada – Glorious. 18 pts.

Allemagne-papillonLa catastrophe industrielle de l’année est attribuée à Cascada… Mais Natalie a raté le début de sa performance, n’étant pas dans le rythme… Et pourtant, comme elle a enflammé l’Arena. On n’a plus vu une telle hystérie du reste de la soirée ! Mais… c’était tôt, quoiqu’on ne peut plus tard dans cette première moitié, et le groupe dance a dû être étrillé par les jurys qui cette année étaient visiblement plus inspirés par les ballades bien ragnagna…. En tous les cas, c’est le pire résultat pour l’Allemagne depuis 2008, avec à peine plus de points ! Même Oscar Loya a fait mieux…

20 – Estonie – Birgit Õigemeel – Et uus saaks alguse. 19 pts.

Estonie-papillonA nouveau, une ballade passée en début de soirée qui n’a pas affolé le tableau. Pourtant Birgit était rayonnante et a illuminé la scène. Mais déjà, qualifiée de justesse, Birx comme on l’appelle en Estonie, peut être heureuse d’être allée si loin, et d’avoir fait mieux que Getter Jaani. Pour l’anecdote, on remarquera que 19 points, c’est exactement le nombre de points qui avait valu à Anna Rossinelli une dernière place en 2011 et à Compact Disco une 24ème place en 2012, comme quoi, les points se sont peu éparpillés dans les dernières places… Conséquence du nouveau système de votes ?

19 – Royaume-Uni – Bonnie Tyler – Believe in me. 23 pts.

Royaume-Uni-papillonLa légende britannique n’a pas non plus réussi son pari, et si elle fait mieux qu’Engelbert Humperdinck, elle est loin du compte de Blue… Pourtant, Bonnie s’est bien défendue sur la scène de Malmö et s’est amusée comme une débutante ! Dommage qu’elle n’ait pas eu un meilleur destin… et une meilleure chanson !

18 – Arménie – Dorians – Lonely Planet. 41 pts.

Armenie-papillonUne grosse marge de points entre Bonnie et les Dorians qui ont apparemment eu les faveurs du jury français vu le nombre de points que nous avons donné à cette chanson, moins mauvaise que ce qui a été dit, mais qui n’a rien de transcendant non plus, et qui a coup sûr n’est pas à sa place. Mais tout de même, excellente interprétation du chanteur Gor Sujyan. C’est tout de même le pire score de l’Arménie en finale, car la seule chanson en dessous du top-10. Mais apparemment, la télévision arménienne aurait licencié le chef de délégation…

17 – Islande – Eyþór Ingi – Ég á líf. 47 pts.

Islande-papillonSans que ça n’y paraisse, notre « viking aux mains caleuses » a réalisé la meilleure performance islandaise depuis Yohanna avec cette berceuse en islandais. De quoi donner envie de rechanter dans la langue de Reykjavík ! Mais comme nous l’avons dit, les islandais savent vendre leur chanson, et l’on a assisté à une performance solide de la part de nos camarades du Nord. Comme quoi, on peut être un tout petit pays et cartonner à l’Eurovision ! Sixième finale d’affilée pour l’Islande…

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Petite question 🙂 : Comment ça se fait que la dernière place dans l’ordre de passage ai fait se gauffrer l’Irlandais ? N’aurait-il pas été plus judicieux de le placer 13e, par exemple, ou entre deux chansons fortes comme avec les Dorians (passés entre l’Allemagne et les Pays-bas ?)

    1. oui, comme quoi, l’ordre de passage n’est pas plus important que cela. L’important est d’avoir la bonne chanson pour le jour J, c’est à dire pour l’Eurovision et non pas pour les Francofolies. Une fois que France Télévisions et les sélectionneurs auront compris cela, on pourra peut-être envisager de frôler le top 5 et pourquoi pas gagner.

  2. Pour Cascada et Bonnie Tyler j’ai 2 théories :

    – leurs chansons étaient sans doute jugées seulement correctes par le jury qui s’attendait à mieux de leur part, à peut-être davantage de prise de risque. Il est possible que ce soit leurs réputations et le fait d’être des artistes confirmés qui ont du les désservir. Glorious et Believe étaient de bonnes chansons efficaces mais sans risques. Les interprètes donnaient l’impression de se reposer sur leurs acquis, Cascada qui fait de la dance comme d’habitude, Bonnie Tyler qui chante une ballade comme d’habitude. Or un jury a souvent tendance à pardonner plus facilement à un jeune talent avec peu d’expérience le fait de pondre une chanson « facile et sans risque » qu’à un artiste connu et expérimenté dont il pense qu’il est capable de largement mieux. D’ailleurs je ne serais pas étonnée si Anouk a fini dans le top 3 du jury pour avoir présenté une chanson assez risquée et très loin de son répertoire habituel alors qu’on s’attendait à ce qu’elle présente une chanson rock style « Nobody’s Wife ».

    -la 2ème théorie est par contre assez folle et concerne le public. Des personnes ont du se dire « cette chanteuse n’a pas besoin de mon vote, il y a déjà beaucoup de monde prêt à voter pour elle, je vais voter pour des artistes que j’aime autant mais qui sont davantage sous-estimés » sauf qu’au final tout le monde pense comme elles et au final plus grand-monde ne vote pour Cascada ou Bonnie lol.

    Mais bon on verra lors des décomptes séparés qui, du jury ou du public, est le plus fautif.

  3. Pour l’Allemagne, il y a une autre hypothèse, le journal du matin de France 2 en a d’ailleurs parlé ce matin. Les allemands craignent de ne plus être aimés, il semblerait que tout cela est d’ordre politique et que des pays comme la Grèce ou Chypre et bien d’autres, victimes du plan d’austérité de Mme Merkel ait pris le pays en grippe et se seraient du coup vengés en boycottant l’Allemagne à l’Eurovision cette année.

    C’est un scénario possible et cela aura peut être influencé le peu de votes pour Cascada samedi dernier mais je pense surtout que Natalie s’est plantée en offrant une prestation qui n’était pas en rythme du tout. De plus, il semblerait que la voix de la chanteuse était remixée et formait un seul package lors de la finale nationale allemande, ce qui n’était pas autorisé, lors de la finale à Malmö.

    En tous les cas, beaucoup d’entre-nous pensait que Cascada serait dans le Top 5 de la finale et à juste titre, il y a donc forcément une explication à ce véritable flop que vient de faire l’Allemagne à Malmö.

  4. De toute manière, tant que la France (enfin la région parisienne) n’aura pas une salle digne de ce nom pour accueillir le concours (‘Bercy Arena’ rénové pour 2015, Arena 92 pour 2015-2016) et surtout que l’équipe du diffuseur ne voudra pas ‘gagner’ et donc organiser, il ne se passera rien…

    Sinon, on peut toujours recontacter nos derniers top 5… On lance le ‘Sandrine France-ois 2014’ ?

    Le positif, avec la victoire danoise et la traversée de l’Oresund, c’est sans doute que la France a toujours terminé quatrième là-bas, au pays de la p’tite Sirène !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :