Tops & Flops #34

#34 Biélorussie (91 pts)

On croyait avec Alyona Lanskaya et Teo que la Biélorussie s’était refaite une santé et allait se qualifier tous les ans. Peine perdue ! La Biélorussie est toujours le mauvais élève de l’ex-URSS.

Le pays participe depuis 2004 et ne s’est qualifié en finale que 4 fois, et une seule fois avec un bon résultat… Et pour les chansons non-qualifiées, beaucoup ont fini très bas…

Bref, c’est ni la Russie ni l’Ukraine ! Mais un magnifique catalogue de mauvais goût slave, de tentatives de modernité qui font plouf, et de kitscheries incoyables…

Les amis ?

L’Ukraine, la Russie et la Moldavie.

Et maintenant ? 

Après deux échecs honorables, la Biélorussie a la pression… Et on ne doute pas qu’elle va rebondir, surtout que l’Eurovision aura lieu presque à domicile l’an prochain !

Le top

Le seul bon résultat de la Biélorussie, la seule année où le pays a sorti la grosse armada, et une prestation qui fait très russe… La chanson est signée Filip Kirkorov (qu’on ne présente plus) et Karen Kavaleryan (Northern Girl et Never let you go pour la Russie, Anytime you need et Apricot Stone pour l’Arménie, Peace will come pour la Géorgie, et Shady Lady et Gravity pour l’Ukraine). D’ailleurs, en parlant de Kirkorov, le tableau de Sergey m’a tout de suite fait penser à celui-là, que je préfère amplement…

Le flop

La Biélorussie a connu 4 grosses plantades : en 2004 (My Galileo) avec 10 petits points, en 2008 (Hasta la vista) et en 2012 (We are the heroes) avant-avant dernier, mais le gros carton, c’était en 2006 : Polina Smolova termine avant-dernière avec l’inaudible « Mum » (si quelqu’un a une traitre idée de ce qu’elle chante…)

Ma chanson

C’est bien sûr « Work your magic » que j’adore… Après, on va pas se mentir, la Biélorussie est un épouvantable compétiteur… Quand on entend la liste des chansons de la Biélorussie, « Solayoh » est un intense moment de réjouissance musicale, c’est dire ! J’aime bien les Litesounds (et puis ils sont beaux) et je trouve qu Teo a l’air plutôt sympa. Mais la seule chanson que je trouve intéressante, c’est « Time ». Dommage qu’il n’y avait pas de place pour Uzari et Maimuna en finale…

 

(13 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Alexandre on 17 juin 2016 at 10:27
    • Répondre

    Le flop d’Ivan m’a rassuré. Pourquoi ? Parce que dans mon cas, il y avait une certaine malédiction vis-à-vis de la Biélorussie jusqu’à ce qu’elle soit brisée cette année. Depuis 2009, toutes les chansons que j’aimais bien voire beaucoup étaient recalées en demies alors que celles qui m’indifféraient au mieux ou que je détestais arrivaient à avoir une exposition le samedi.

    Je ne peux vraiment pas supporter Solayoh et Cheesecake. La première m’énerve avec son refrain où on dirait qu’elle veut absolument se faire (censuré). Quant à Teo, une copie très médiocre de Robin Thicke. J’ai toujours l’impression qu’il faut de l’aparté plutôt que du chant. Deux grandes têtes à claques et cela me dégoute qu’ils aient marqué plus de points que beaucoup de meilleures chansons (Marry Me, l’Enfer et Moi, Spet…)
    A l’inverse, We are the heroes reste agréable. J’avais beaucoup aimé I Love Belarus et je trouve ça très dommage qu’ils n’aient pas tenté une version bilingue avec le sujet. Très bons souvenirs d’Eyes never lie également.
    Un peu triste pour la non-qualification d’Uzari et Maimona car leur chanson était vraiment cool mais mise en scène trop simpliste et ça ne pardonne pas pour un pays qui n’a pas forcément de points gratuits.
    La chanson des papillons, je ne me rappelle que des costumes et aucun note de cette chanson sans saveur, c’est dire !

    Pour 2016, j’avoue que la mise en scène était travaillée et qu’Ivan a un peu travaillé sur le plan du charisme et de la voix mais chanson mauvaise et geignarde, ça ne méritait absolument pas la final.

    J’aimerais beaucoup un retour d’Uzari en solo car j’aime bien ce gars. Mais dans l’ensemble, pour moi la Biélorussie, c’est un pays qui a déjà envoyé des daubes surnotées, qui donne systématiquement ses douze points à la Russie et le seul pays avec l’Azerbaidjan à n’avoir encore jamais chanté dans une langue nationale donc même si j’espère pour eux qu’ils frapperont fort, c’est pas un pays que je pleure.

      • helenawel on 17 juin 2016 at 16:24
      • Répondre

      Moi aussi je trouve que la mise en scène de Ivan était créative avec toutes ces hologrammes.. et puis il a quand-même du charisme…En tout cas il a fait beaucoup parler de lui avant la demi-finale .

      .. Mais finalement c’est Mans qui a apparu tout nu à sa place, quelques secondes pendant l’entracte 😉

  1. La Biélorussie est un ces pays que je comprendras jamais comment il faire des chansons de qualité pour le junior et autant de grosses daubes dans la version adulte.

    Un exemple de la Biélorussie chez les junior :
    https://youtu.be/r2O8DiKYiUc

    Les seules chansons que j’apprécie de ce pays sont : I love Belarus (mais rester en demi c’était mériter ça voler pas trop haut, Solayoh (malgré que la chanteuse perché sur ses talons chanter et danser pas très bien, Time (qui est très clairement parmi les meilleures chansons de 2015) et Help You Fly (j’ai eu du mal au début mais petit à petit j’ai commencer à aller mais comme pour 2011, ça ne méritait pas la finale).

    Je pense que Biélorussie devrait parier sur une chanson de qualité dans leurs langue ou même en russes comme ils font chez les plus jeunes.

    1. Sans oublier en 2011, dans la version junior Lydia et Angely Dobra, https://youtu.be/__tQLcSl3X0 , qui est très clairement la meilleure chanson que la Biélorussie ait envoyée dans les deux versions de l’Eurovision confondues.

  2. Encore une fois, je vais me faire lyncher… et certains vont penser que j’ai des goûts de chiottes LOL En effet, j’aime beaucoup ce que propose la Biélorussie. Mes préférées:
    Love me tonight (2005)
    Work your magic (2007) – sur mon podium, comme tout le monde, je pense
    Hasta la vista (2008)
    Eyes that never lie (2009) – 2° derrière Patricia Kaas
    I love Belarus (2011)
    Solayoh (2013)
    Cheesecake (2014) – à la 2° place aussi (si si!)
    J’aime bien aussi Time (2015) – même si j’ai été déçu par la prestation – et Help you fly (2016) – car je trouve qu’Ivan avait vraiment fait des efforts vocaux et que la scénographie était intéressante.

    La Biélorussie est à la 26° place de mon classement, avec 46 points.

      • elio22 on 1 décembre 2016 at 13:55
      • Répondre

      Je suis pas d’accord.. moi aussi en général, j’aime beaucoup la contribution bielorusse !

    • helenawel on 17 juin 2016 at 17:00
    • Répondre

    Pour Antoine:

    « Mais un magnifique catalogue de mauvais goût slave…….. »

    Etant moi-même d’origine slave , je suis curieuse de savoir qu’est-ce que cela veut dire pour toi « un mauvais goût slave »?

    As-tu des critères ? Y a-t-il du « bon goût slave » ou c’est un « cas » désespéré? 😉

    J’ai jamais entendu parler du mauvais goût italien , anglais etc… Pourrais-tu éclaircir ce point stp ?

  3. La Biélorussie est pour moi dans les 5 pays les plus mauvais à l’Eurovision. La seule très bonne chanson envoyée par le pays est « Work Your Magic » qui fait partie de mes préférés de l’année 2007, le reste n’est que kitsherie et chanson ringarde ou vieillotte.

    Depuis 2008, je n’aurais absolument jamais qualifié le pays, je trouve d’ailleurs qu’il a été grandement sur-noté en 2010, 2013 et 2014.

    • Jamaly Zelmerlöw-Landrut on 17 juin 2016 at 17:41
    • Répondre

    Pour moi, une seule chanson transcendante pour la Biélorussie à ce jour : « Work your magic ». C’est du très bon Kirkorov, sa patte grandiloquente est reconnaissable dès la 1ère note et au 1er regard, mais j’adore. J’ai souvent comparé « You are the only one » à « Shady Lady », mais la comparaison est tout aussi évidente à tout point de vue avec « Work your magic ». Par contre il va falloir que les Russes cessent de recourir à ses services, car il est désormais dépassé, comme Ralph Siegel le fût en Allemagne à partir de la fin des 80’s.
    Pour le reste, la Biélorussie a présenté pas mal de chansons sympa, sans plus, et trop souvent dans le même style.
    Le pire du pire : 2004, 2005 (!!!!), 2006 (!!!!!!!!!!) et 2010 (j’ai été traumatisé par la qualif en finale).

  4. La Biélorussie… Le pays ne participe pas depuis très longtemps au Concours, mais a déjà un historique bien rempli… 2010 et 2013 sont deux bons exemples de kitscheries néfastes à la crédibilité du Concours. Néanmoins, je dois dire que j’aime bien souvent les contributions biélorusses, « Time » en tête. Quel dommage qu’ils n’aient pas été récompensés, alors que pour une fois, une bonne chanson bien produite était présentée sans artifices. J’adore aussi « I Love Belarus », et j’aime bien « Cheesecake », « We Are The Heroes » et « Solayoh » (beaucoup moins les live pour ces 2 derniers). « Work Your Magic » aussi, c’était pas mal pour l’époque. « Rhythm Of Love » aurait même pu être sur mon podium en 2013, si le pays n’avait pas changé de chanson.
    Retenons quand même le positif: la Biélorussie semble s’être assagie ces dernières années. Même cette année: la mise en scène alambiquée était too much, mais pas ridicule. Il y a du progrès…

  5. Les danseuses et leurs tutus etaient de retour ce soir avec Amir!!!!!!Pour la chanson de l année sur TF1, Cela fait une heure presque que j aipris l émission en route et ils n ont pas rappelé le mode de devote ou le téléphone!!!!

  6. Je me demande parfois si la Biélorussie ne sert qu’à donner des points à la Russie mais bon 2015 ce n’était pas mal, sauf que la mise en scène était ratée pour moi.2016 c’était un peu trop au niveau mise en scène mais ce n’était pas ridicule non plus.

  7. Avec la Moldavie se sont réellements les pays les moins intéressant. Ils sont des sélections très faibles et un retard sur ce qui se fait en ce moment. Les année 2000 ont duré plus longtemps chez eux 🙂

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :