Juin 20

Tops & Flops #32

#32 Royaume-Uni (142 pts)

Le Royaume-Uni est le plus mauvais membre du big 5 de ces cinq dernières années. Bon, on peut remercier Amir, sinon ce serait nous !

Le Royaume-Uni n’est effectivement plus ce qu’il était… depuis que tout le monde a le droit de chanter en anglais. Et on ne peut pas dire que le pays qui détient la scène musicale la plus importante d’Europe se bouge réellement… Alors évidemment, Adele, Ellie Goulding, et consorts n’ont aucun bénéfice à tirer à participer à l’Eurovision, mais il y a sans doute mieux à faire que d’envoyer des chansons débiles, des chansons totalement banales ou la version britannique d’Age tendre et Tête de bois… La BBC a les moyens de faire beaucoup mieux…

La preuve, le Royaume-Uni a terminé 3 fois dernier depuis 2000…

Les amis ?

L’Irlande, Malte et le Danemark.

Et maintenant ?

Le dernier bon score du Royaume-Uni remonte à 2011, le dernier top 10/5 à 2009… Choix interne ou sélections diverses et variées, rien n’y fait vraiment. On attend la chanson ou la star qui va dépoussiérer tout ça !

Le top

Le Royaume-Uni n’a connu qu’un seul podium depuis 2000, en 2003…

Le flop

Personne n’a oublié l’emblématique nul point de l’année suivante

Ma chanson

Je dois bien reconnaître que depuis 2000, le Royaume-Uni fait partie des pays que généralement je n’aime pas du tout parce que la majorité de ce qu’ils ont envoyé est top ringard… Jessica Garlick est sans aucun doute la meilleure de tous. Leur autre succès, « It’s my time », je n’aime pas du tout, pour moi c’est totalement « chanteuse à miroir » comme dirait Mimi !

Mes préférés sont Lindsay Dracass (on repêche loin…), Andy Abraham malgré sa dernière place ou Blue. Mais la meilleure du lot, c’est quand même Molly. Et la pauvre est passée totalement à travers…

 

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Alexandre on 20 juin 2016 at 08:48
    • Répondre

    Les ballades de 2002 et 2009 sont très belles et méritaient assurément leur top 10.
    Mais c’est vrai que c’est un pays qu’on attend pas vraiment au tournant et c’est dommage. Le concours souffre d’une très mauvaise image de l’autre côté de la Manche. C’est la même chose en France sauf que cette année la délégation française a quand même fait preuve d’un pragmatisme courageux et salutaire qui a su tiré enfin l’Hexagone vers le haut. Nathalie André ne s’impose pas des limites dans le choix des chansons (que ce soit dans la composition, le parcours de l’artiste ou la thématique) -et c’est vraiment admirable lorsque nous connaissons les français qui sont contre tout.

    En 2003, chanson mauvaise et mauvaise interprétation donc résultat logique, c’était d’ailleurs la première dernière place du RU au concours, quelle déchéance.
    Par contre, une chanson très sous-notée fut à mes yeux Touch my fire de Javine que je trouve vraiment sympa. Classement injuste, peut-être le plus injuste du RU depuis 2000.
    2006 et 2007 étaient des chansons gag, pas forcément mauvaises mais qui n’ont pas trouvé leur public.

    Pas ultra fan de Blue, je dois avouer. 2012 et 2013 furent des chansons un peu vieilles mais très belles interprêtations quand même. La mise en scène à Baku était simple mais mignonne.

    Par contre, classement logique pour Molly. Refrain qui se veut fédérateur mais je trouve le tout un peu vieillot, lorsque j’écoute cette chanson, j’ai toujours à l’esprit une chanson d’un congrès de la reine Victoire dont on aurait modernisé l’instrumental.

    Still in Love with you était mon péché mignon en 2015, en version studio. Mais le live était une horreur. Merci aux copains irlandais et maltais ainsi qu’aux votes illogiques de Saint-Marin car objectivement ils ne méritaient pas d’être devant Ann-Sophie, Lisa Angell ou même les Makemakes.

    Et pourtant le Royaume-Uni nous a offert de bons vainqueurs comme Brotherhood of Man. Dans les années 1990, une de mes chansons préférées était Ooh, Ah.. Just a little bit….

  1. Le Royaume-Uni … les chansons venant de ce pays que j’aime sont celles de : Love City Groove en 1995 (vive le rap !), de Gina G en 1996, de Katrina et les Vagues en 1997 (ma préférée), de Jade Ewen en 2009, de Blue en 2012, de Bonnie Tyler en 2013 et Molly en 2014 🙂

    Le Royaume-Uni nage en plein dans le pudding, ces dernières années … mais on ne peut pas vraiment dire que cela est de la faute de la BBC. Si le pays est impopulaire au concours et qu’il obtient de mauvais résultats depuis ces dernières années, cela est plutôt dû aux artistes talentueux qui peuplent le pays et qui se défilent à chaque fois qu’on leur propose de participer ! Cette année, j’aurais vraiment aimé voir Zayn participer au concours avec son  »Pillowtalk » … ou même Adèle (qui est une grande fan du concours et qui adore les chansons envoyées par les Maltais) ou sinon qu’ils envoient London Grammar ou .Olly Murs et je suis sûr que le Royaume fera un très bon score 🙂 Mais bon, faut faire sans …. J’espère vraiment que le pays va se secouer pour les années à venir et qu’il envoie des chansons crédibles au concours …

    PS : aujourd’hui c’est l’anniversaire d’Amir ♡ 😀 Il a 32 ans maintenant ! Est-ce que quelqu’un aurait son numéro de téléphone ? Je voudrais lui souhaiter une bonne journée ^^ lol

      • Jamaly Zelmerlöw-Landrut on 20 juin 2016 at 18:08
      • Répondre

      Pas du tout d’accord avec ton analyse, Bêta ! C’est au contraire la faute de la BBC si tous les artistes professionnels Britanniques fuient l’Euro comme la peste : tout simplement parce-que la BBC ne soutient pas du tout les artistes qu’elle envoie, comme c’était le cas en France jusqu’en 2014. Donc aucun intérêt pour eux d’aller au casse-pipe. Les antennes de la BBC boycottent les chansons de l’Euro, et la BBC abandonne ses artistes à leur triste sort dès le lendemain de l’Euro. Non vraiment les artistes Britanniques n’ont rien du tout à gagner à participer, et même tout à perdre, parce-qu’en plus la BBC a systématiquement une approche extrêmement moqueuse de l’Euro. Elle traite l’Euro comme un vulgaire cirque, n’a aucun respect pour les participants. Bref c’est entièrement de la faute de la BBC !!! Pour ma part, je considère depuis longtemps le Royaume-Uni comme un pays parmi les plus faibles, dont je n’attends plus rien à l’Euro.

  2. Le problème du Royaume-Uni était celui de la France jusqu’à cette année. J’espère que les britanniques arriveront à sortir la tête de l’eau comme nous l’avons fait. Je suis d’accord pour dire que la BBC est en grande partie responsable des échecs successifs du RU, et tant qu’ils garderont cette approche « 2nd degré », il ne faudra pas s’attendre à voir le Concours se tenir à Londres (enfin, sauf s’ils sont choisis par une Australie victorieuse, chose beaucoup plus probable).
    Depuis 2012, j’ai quand même toujours assez apprécié les chansons du RU. « Children Of The Universe » est aussi ma favorite. Malgré un live moins prenant que la version studio, Molly aurait mérité une meilleure place que 17ème. J’ai bien aimé « Believe In Me » aussi, et « Still In Love With You » pour l’ambiance charleston et l’orginalité et l’humour de ses paroles. Même si, encore une fois, les lives étaient décevants. Et pourtant, des artistes talentueux, ce n’est pas ça qui manque au Royaume-Uni…

    • Antoine97 on 20 juin 2016 at 19:05
    • Répondre

    Dans l’ensemble, je trouve le Royaume-Uni moyen. Il y a pour moi de très très bonnes chansons et d’autres très très mauvaises!

    Mes tops: Jessica Garlick dont, je l’admets, je n’avais jamais entendu parlé avant et dont je ne connaissais pas la chanson. Et bien je suis sous le charme et je trouve qu’elle méritait plus la victoire que la Lettonie. Accompagnent alors les participations de 2009, 2013 et 2014. Molly méritait amplement le top 10 et Bonnie Tyler méritait une place très proche du top 10.

    Mes flops: 2003, 2006, 2007, 2008, 2010, 2012 et 2015. Beaucoup trop de mauvaises chansons sur cette dernière décennie!

    Je trouve les autres plutôt pas mal dans l’ensemble. Je n’ai jamais compris l’engouement que le public avait pour Blue avant la compétition, je trouvais ça ringard et je trouve que la 11è place c’est bien gentil quand même. Par contre je ne comprends pas le classement de Javine en 2005! Elle n’était pas si mal sa chanson 🙂

  3. Le Royaume-Uni m’énerve dans le fait que c’est un pays qui a une culture musicale extrêmement riche mais la BBC ne fait absolument aucun effort pour envoyer de bonnes chansons.

    Les seules exceptions dans les dernières années sont 2009, ou je place le pays dans le top 10, et 2014 ou Molly termine sur mon podium. D’ailleurs, je ne comprend toujours pas pourquoi elle n’a pas fini plus haut. J’aurais également placé Bonnie Tyler un peu plus haut.

    Le reste des mauvais résultats sont tout à fait mérités, les Blue ont même, je trouve, été sur-notés. Depuis 2009, je place le pays dernier de la finale quatre fois: en 2010, 2012, 2015 et 2016.

  4. C’est difficile de parler d’un pays qui a une aussi forte culture musicale: le problème c’est que l’eurovision n’en profite pas.
    j’espère que ce pays arrivera à changer comme l’a fait la France cette année.

  5. J’adore Molly je trouve qu’elle est fantastique dommage qu’elle n’a rien fait depuis. Dire que Rita Ora aurait pu représenter le pays, ça aurait été cool !
    C’est vrai que le pays possède de nombreuses stars mais je ne pense pas que ça suffirait. Aucun star n’a gagné l’Eurovision récemment donc ce n’est pas un facteur de victoire. Cette année avec un pseudo 1D ça n’a pas fonctionné non plus.
    On attend tellement du pays que l’on ne peut que être déçu je pense, on est dans une impasse 🙂

  6. Pour que le Royaume-Uni puisse retrouver de sa superbe, il faut que la BBC engage une valeur sûre qui superviserait la sélection.

    En 1995, la BBC avait fait appel à Jonathan King pour dépoussiérer la sélection anglaise et rendre une copie plus moderne. Sous le règne de King (oui je sais, c’est facile), on a eu Gina G et l’année suivante une victoire. Gina G a été un véritable déclic pour l’Eurovision puisque c’était la première véritable chanson dance de l’histoire du Concours, alors que la dance était déjà bien installée depuis quelques années dans les charts internationaux. De plus, les chansons de Gina G et Katrina ont été les seules chansons Eurovision des années 90 à avoir été diffusées sur NRJ France (avec Joëlle Ursull).

    En 2009, ils ont fait appel au big Andrew Lloyd Webber pour la compo de la chanson. Après, qu’on aime ou pas, le résultat était là.

    Tout ça pour dire que quand on veut, on peut ! Surtout pour la télévision anglaise qui doit avoir un bon budget. Il faut simplement qu’elle fasse appel aux bonnes personnes. Et en ce moment, ce ne sont pas les bonnes personnes qui s’occupent des sélections.

  7. Comme tout le monde, je suis très déçu par ce que le Royaume-Uni propose depuis de trop nombreuses années. Ce pays, à qui j’aurais donné la victoire à 11 reprises depuis 1957, ne m’a rien proposé qui m’ait vraiment transporté depuis 2001!!! Ca commence à faire long 🙁

    Mes vainqueurs:
    Sing little birdie (1959)
    Puppet on a string (1967)
    Congratulations (1968)
    Boom bang-a-bang (1969)
    Jack in the box (1971)
    Let me be the one (1975)
    Save your kisses for me (1976)
    Rock bottom (1977)
    The bad old days (1978) – ma préférée de toutes, honteusement sous-notée
    Making your mind up (1981)
    Where are you? (1998)

    Les autres chansons que j’aime vraiment: et que je place sur mon podium
    Looking high, high, high (1960)
    I love the little things (1964)
    I belong (1965)
    Beg, steal or borrow (1972)
    Long live love (1974)
    Why do I always get it wrong? (1989)

    + I’m never giving up (1983)
    Better the devil you know (1993)
    We will be free (1994)
    Ooh… aah… just a little bit (1996)
    Love shine a light (1997)
    No dream impossible (2001)

    Bref, tout le monde comprendra que le Royaume-Uni est encore à la 1° place de mon classement, avec 285 points.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :