Tel Aviv 2019 : retour sur les sélections nationales #1

Voila, c’est fini….

Les sélections nationales se sont achevés samedi dernier sur le sourire éclatant de John Lundvik, couronné en Suède.

Une nouvelle phase très excitante s’ouvre maintenant. Votre site préféré et ses rédacteurs vont se concentrer sur les 41 élus, ceux qui nous feront vibrer au Tel Aviv Convention Center en mai prochain.

Cependant, pourquoi ne pas jeter un dernier coup d’œil dans le rétroviseur et saluer les artistes qui ont tenté, sans succès, leur chance dans l’enfer des sélections nationales ?

Contrairement aux artistes qu’évoque dans sa chronique notre ami Francis, ceux qui sont tombés au champ d’honneur de la Saison pourront peut-être retenter leur chance l’an prochain.

Je vous propose mon top 12, tout à fait subjectif, des favoris qui ont mordu la poussière.

12. Monika Marija « Criminal »  (Lituanie) : Forfait en finale

Une des grandes perdantes du cru 2019. A trop vouloir multiplier ses chances, elle les a réduites à néant. Cette splendide ballade et la robe « toile d’araignée » de Monika resteront toutefois dans la mémoire des Eurofans.

11. Sandra Nurmsalu «Soovide puu » (Estonie) : 8ème sur 12. 

Sandra nous avait enchanté avec Urban Symphony. Elle est revenu nous bercer cette année, avec toutefois beaucoup moins de succès. L’absence quasi totale de mise en scène a pu désarçonner les votants, mais sa prestation vocale était parfaite.

10. Barbora Mochowa « True colors » (République Tchèque) : 4ème sur 8.

La Lana del Rey tchèque a conquis bien des cœurs. Je fondais littéralement à chaque écoute de son morceau à l’atmosphère éthérée. Rendez vous en 2020 pour la première « vraie » sélection nationale tchèque depuis 2008.

9. Che MD ft Elizabeth Ivasiuk « Sub pamant » (Moldavie) : 10eme sur 10.

Je reconnais que c’est particulier comme morceau, tout comme l’accoutrement du groupe ou l’air hagard de son leader. Mais, perdu pour perdu, la Moldavie aurait pu s’honorer à envoyer un titre rock comme « Sub pamant » plutôt que la ballade sans caractère d’Anna Odobescu.

8. Soni Malaj « Me e forte » (Albanie) : 5ème sur 14.

La bataille des reines albanaises a tourné largement à l’avantage de Jonida Maliqi. Soni Malaj et son gros ego n’étaient là que pour la victoire. Pas sûr donc qu’on la revoie sur la scène du Festivali I Kenges mais, si elle change d’avis, elle nous montrera à nouveau qu’elle a tous les arguments pour briller au Concours.

7. Electric Fields « 2000 and Whatever » (Australie) : 2ème sur 8.

La version studio était déjà fabuleuse mais les deux acolytes d’Electric Fields ont encore transcendé leur morceau sur la scène de la sélection australienne. Une occasion loupée pour l’Australie de montrer la diversité et la force de sa scène musicale.

6. Seemone « Tous les deux » (France) : 2ème sur 8.

Rien à ajouter à tout ce qui a été écrit au moment de Destination Eurovision. « Tous les deux » est un diamant pur qui véhicule beaucoup d’émotion. Espérons que cela ne soit que la première pierre de la carrière de cette superbe interprète.

5. Pagan Fury « Stormbringer » (Suède) : 7ème sur 7 en demi finale.

Je craignais une chanson en toc, prétexte à faire la publicité d’un jeu vidéo. Mais la prestation d’Arven Latour (Mia Stegmar) était habitée et la chanson, casse gueule vocalement, était très bien maîtrisée.

4. Lorena Bucan « Tower of Babylon » : (Croatie) : 2ème sur 16.

Le Dora 2019 a offert de très jolies prestations, malheureusement passées hors des radars des Eurofans du fait du non dévoilement des chansons avant la retransmission. Parmi les bonnes surprises se distinguait Lorena Bucan avec sa délicieuse tour de Babylone. Malheureusement pour elle, elle ne portait pas d’ailes et sa mise en scène manquait trop d’extravagance pour une sélection croate haute en couleurs.

3. Morland « En livredd mann » (Norvège) : hors du top 4 sur 10.

Morland, le génie à l’origine de « Monster like me » nous revient avec une chanson en norvégien où il exprime sa peur de jeune papa face au monde qui l’entoure et qui attend sa progéniture. Comme toujours avec Morland, c’est ciselé, efficace et plein d’émotion. Dommage qu’il n’ait pas au moins obtenu le top 4.

2.Loredana Berte « Cosa di aspetti da me » (Italie) : 4ème sur 24

Quel retour en grâce de la Berte ! La sœur de Mia Martini a enflammé le théâtre Ariston et a failli être à l’origine du soulèvement du public qui regrettait de ne pas la voir dans le top 3 du festival de SanRemo.

1. Aly Ryan “Wear your love” et Lilly Among Clouds “Surprise” (Allemagne) : 4ème et 3ème sur 7.

Même plusieurs semaines après le cruel dénouement, je ne comprends toujours pas comment la victoire a pu leur échapper. Aly Ryan proposait le titre idéal pour enflammer la scène à Tel Aviv. Quant à Lilly Among Clouds, il émanait tellement de poésie de “Surprise” que je l’imaginais déjà grimper sur le podium au Concours, permettant à l’Allemagne de confirmer sa récente embellie.

A vous de jouer maintenant et de répondre à ce petit sondage :

De manière plus générale, n’hésitez pas à nous dévoiler en commentaires votre Panthéon personnel et à nous révéler qui vous a fait vibrer dans ces sélections nationales.

(43 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Mon plus grand regret, c’est évidemment Seemone. Sa chanson aurait détonnée dans le bon sens à Tel-Aviv. Il n’y aucune chanson de ce style présente au concours.
    De plus, je considère que nous n’avons pas eu de sélection, les dés étaient pipés au départ.
    J’aurais bien aimé voir aussi Aly Ryan, j’ai beaucoup aimé sa mise en scène.

      • Jean Michel on 16 mars 2019 at 11:56
      • Répondre

      Comment l’expliquer : oui et ….. non ! Les dés ne sont pas forcément pipés au départ !!

      Enfin tout dépend du calcul des votes comptabilisés pour la sélection France…. on a vu effectivement que le nombre d’appels élevés pour bilal lui a permis de survoler ses concurrents… et on en connaît le dénouement… Par contre si France 2 à l’issue de la finale en terre sainte en mai prochain doit reflechir à une prochaine selection, je les incite à proposer comme le font le Portugal et l Allemagne d’agréger les scores obtenus de tous les jurés en 12..10..8.. 7..6..5..4..3..2.1 … et cela permettrait de rapprocher davantage les goûts des jurés et du public !!

      Je me répète encore une fois mais la méthode agrégée du système de vote allemand et portugais laissait le billet du 18 mai à seemone..

      Je me rends compte également que ceci éviterait une humiliation pour les artistes qui n’ont pas rencontré le succès jury-public en affichant 1 point et non un zéro pointé…. c’est toujours une claque quand même en la sentant moins douloureuse pour eux…. et aiderait en + Garou à moins s emmeler les pinceaux lors des directs !!

      Initialement la question posée est explicite et j y réponds instamment ! Je cours acheter l’album de seemone et je laisse aux billetes en furies les exemplaires en magasins…

      Je crains une grosse déculottée pour les norvégiens… je la sens de – en – leur mélodie ; elle m’agace davantage de jour en jour..

      Ps : j’ai apprécié bcp hanna et liamoo le duo suédois : ça en jette et vocalement c’est ouf !!

      Ouf… j’ai fini ! Merci de m’avoir lu jusqu’au bout les courageux !!

      1. La refonte du système d’attribution de points me paraît en effet une bonne piste pour améliorer Destination Eurovision. Nous sommes évidemment de parti pris sur ce coup là mais , si on y réfléchit, quelqu’ un qui est 1er et 3eme des deux votes devrait être devant celui qui fait 5 et 1.

        Par contre en cas d égalité je serai partisan de privilégier celui qui aurait le plus de points du public.

  2. D’abord bienvenue à Pascal dans le cercle des rédacteurs 🙂

    Ma grosse déception, c’est Morland. Il y avait une belle originalité dans sa prestation. Plus j’écoute Keiino et moins je me dis que ça va cartonner.

    1. Je suis du même avis.
      Sauf que j’ai jamais aimé Kaino…
      Cette intervention du chauve vient ringardiser la chason ça me fait penser au groupe Aqua avec Barby girl…
      Je vois bien la chanson faire un bide au jury comme Verona en 2017.

    2. Merci Eurovista pour ton accueil. Comme Jerem et toi, je pense que Keiino est un titre chéri surtout par les eurofans .

      La bulle eclatera peut être à Tel Aviv et la désillusion sera sévère….

    • MonCoeurFaitBoum on 16 mars 2019 at 08:50
    • Répondre

    Je n’ai pas regardé bcp de sélections nationales mais Lilly Among Clouds est certainement pour moi le plus gros raté. L’Allemagne avait vraiment une superbe proposition. Mørland a la place de Keiino cela aurait été cool aussi. J’espère que Seemone représentera la France bientôt mais j’aimerais avec une chanson un peu plus solide car « tous les deux » reste quand même trop simple pour moi et pour marquer les esprits.

  3. Ma plus grosse déception est évidemment Seemone. Je partage tout ce que Marie écrit plus haut. À titre personnel, maintenant que tous les titres sont dévoilés, je me rends compte, comme je l’imaginais déjà à l’époque, que la France aurait décroché la première place de mon classement. Et je ne peux pas croire que les Européens seraient passés à côté d’une telle pépite. Bref, une très grosse occasion manquée.

    Félicitations en tout cas à Pascal pour ce très bon article, et l’excellente idée de ce récapitulatif. Il est forcément subjectif… et c’est tant mieux !!! Et merci pour la délicate pensée, Pascal 😛

    1. De rien Francis. Le point positif du non choix de Seemone c est que ça fait une place pour ton chouchou Oto sur le podium…

      1. LOL ou Roko parce que je commence à préférer Oto par sa façon d’habiter son titre.

  4. Loredanaaa ! Elle aurait été incroyable… Mais bon, Mahmood est parfait aussi.

    En revanche, d’accord avec toi : l’Allemagne décroche la palme du plus gros loupé. Aly et Lilly étaient deux excellents choix potentiels et je les aurais bien vues tout en haut de l’affiche. Je n’ai rien compris aux votes des jurés et des téléspectateurs allemands. Comme si nous avions regardé une autre émission… Enfin, rendez-vous l’année prochaine…

    Sinon, mon plus gros crève-cœur de la Saison aura été la sélection monténégrine. J’ai adoré chaque seconde d’Andrea Demirovic. Et puis, au final, récolter de D-Moll… À pleurer…

  5. Je souhaite la bienvenue sur ce site à Pascal en tant que rédacteur et je tiens à le remercier pour ce récapitulatif des sélections nationales. En ce qui me concerne, mon plus grand regret c’est évidemment Seemone. Cette magnifique artiste proposait une excellente chanson, J’ai aimé la douceur de ce titre et l’authenticité de son interprétation, la France est vraiment passée à côté d’une très belle opportunité de figurer dans le Top 5 de la finale, j’en suis persuadé . Après je ne vais pas revenir sur le choix de Bilal Hassani, je le respecte malgré tout, même si je n’ai jamais aimé ce titre et encore moins l’interprétation de cet artiste. Nous verrons bien le résultat à Tel Aviv, j’ai encore l’espoir pour la France qu’il arrive à créer la surprise. Et pour terminer, je reconnais que l’Allemagne aurait certainement eu beaucoup plus de chance en choisissant Aly Ryan ou Lilly Among Clouds, deux propositions très intéressantes qui se seraient démarquées à Tel Aviv.

    Néanmoins, je ne vais pas enterrer la chanson Sisters qui n’est pas mauvaise du tout, d’ailleurs, je crois encore à ses chances à Tel Aviv pour se classer dans le Top 10 de la finale.. C’est plutôt l’interprétation des deux chanteuses qui ne collent pas à ce très beau titre que je souhaite défendre, En effet, c’est la soeur de Bastian Baker . Marine Kaltenbacher qui a composé cette chanson avec Laurel Baker, Pour la petite anecdote, avant d’être proposée pour la sélection allemande de cette année, ce titre a été proposé pour la sélection suisse 2019 et c’est Marine qui devait l’interpréter,tout seule, cependant, malgré que Sisters figurait parmi les 5 titres favoris de la télévision susse SRF, c’est fort heureusement Luca Hänni qui a été retenu pour défendre les couleurs de la Suisse.

    Pour terminer, il est vrai que l’Australie n’a sans doute pas fait le meilleur choix, tout comme la Norvège mais les jeux sont faits, attendons de découvrir toutes les prestations en direct, car comme chaque année, nous ne sommes pas à l’abri de très bonnes ou de mauvaises surprises.

    1. Merci Nico pour ton accueil. Parfois le destin d un pays au concours se joue sur la popularité sur les réseaux sociaux..

      Au moins la Suisse a su éviter cet écueil en optant pour un choix en interne. Ça lui a sans doute aussi permis de ramener dans ses filets un plus gros poisson : Luca Hanni !!

  6. Seemone était pour moi la candidate top pour représenter la France un top 5sur et même plus était à la portée.
    Déception grandiose.

    • rem_coconuts on 16 mars 2019 at 10:08
    • Répondre

    Je fais faire mon dissident, dire que j’aime la chanson de Seemone que je trouve très belle et sublimée par son grain de voix unique et atypique, mais je pense sincèrement que ça n’aurait pas été un bon choix stratégique et qu’il aurait été très casse-gueule. Une ballade, musicalement assez linéaire, sans réelle envolée, très sobre à l’instar de sa mise en scène, où tout repose sur l’émotion et la magie qu’elle peut faire opérer, je crains qu’en dépit de toutes les qualités du titre et de l’artiste, on soit passé inaperçus et qu’on se retrouve en deuxième moitié du tableau. Pour ma part, MON regret français et éternel, c’est THE DIVAZ, trois divas, trois grandes voix, trois énergies réunies en harmonie pour un titre rétro très punchy et dynamique qui aurait fait mouche à TLV et qui aurait pu nous garantir un top 10 tellement elles auraient embarqué la salle et les téléspectateurs!

    Concernant les regrets de finales nationales, le GROS regret de l’année est pour moi l’Allemagne, qui a complètement raté son choix avec un titre pas inécoutable mais très moyen, plat et insipide pour moi, un duo de voix par contre inécoutable lui, sans harmonie et criard, alors que Lily Among Clouds aurait été une candidate remarquable pour TLV avec son titre envoûtant et mystérieux aux accents de Lana Del Rey et London Grammar, son grain de voix et son interprétation.

    Un regret également sur Lorena Bucan et son Wild Dances 2019, dont la scéno était un peu ratée, mais le titre efficace avec ses sonorités orientales, qui aurait peut-être gagné à affiner sa prod, certes, mais ça marchait bien, qui plus est face au truc poussiéreux, séculaire et ridicule qu’ils nous ont sorti ou plutôt fait tomber du ciel pour nous ramener dans la cité des anges^^ Heureusement que Roko a une voix sublime… Pensée également pour le Ja Sam ti San d’Andrea Demirovic, que j’adore, qui aurait pu faire cartonner le Monténégro pour une fois, dommage que le live ait été approximatif et la scéno… aléatoire lol

    Quelques mots sur deux artistes qui aurait également mérité TLV, mais pour lesquels je n’ai pas de réel regret puisque j’adore ou j’aime beaucoup les candidats officiels. La grande Loredana Berté, la rockeuse aux cheveux bleus qui est chez elle sur scène et impose le respect, une voix juste unique et très cassée (peut-être trop même, parfois ça fait un peu mal!), une énergie incroyable, un vrai titre rock, même si je ne suis pas sûr que ça aurait cartonné à l’Eurovision, mais bon, j’aime tellement le titre de Mahmood… Et Electric Fields, mes favoris de la finale australienne, un titre pop très actuel et original, avec un mélange d’influences et de sonorités, une énergie incroyable, un titre qui tourne encore dans ma tête… J’avoue a posteriori que même si Zero Gravity était mon n°2 et que j’aime beaucoup ce titre contrairement à beaucoup, c’est l’un de mes favoris cette année, j’ai un petit pincement au coeur pour notre duo.

    PS: Pensée également à TOUS les artistes qui auraient pu être sélectionnés à la place de Darude ft Sebastian, mais on est hors sujet là 😀

    1. Pourtant, l’an dernier, Michael Schulte a très bien réussi avec une chanson sur le même thème et sur un rythme semblable, mais beaucoup moins touchante. Et comme l’a écrit Marie, Seemone aurait été seule dans ce créneau et aurait pu embarquer les jurys étrangers comme elle l’a fait en demi-finale de Destination Eurovision.
      Quant à The Divaz, que j’aimais beaucoup, je ne suis pas certain qu’elles auraient récolté tant de points que ça. Je leur prévoyais plutôt un destin à la Rounder Girls.
      En ce qui concerne l’originalité ou l’excentricité au Concours, elles sont indubitablement nécessaires, mais trop d’originalité tue l’originalité, et le téléspectateur lambda se raccroche finalement à ce qu’il connaît le mieux et couronne des titres plus classiques et immédiatement mémorisables. Moi aussi, d’ailleurs LOL

      1. Il n y a pas de recette miracle , quelque chose qui marcherait à tous les coups. C est aussi pour ça que j aime le concours, même si ça me fait parfois du mal (toujours pas remis de l élimination en demi d Andrea Demirovic ou de Mei Finegold…)

        Je n ai pas d explication pour la 3 ème place de Michael Schulte. Peut être la magie du moment , un contexte favorable, …

        Seemone avait pour moi bien plus de potentiel et il y a une fenêtre de tir cette année pour ce genre de chansons mais qui sait ce qui serait advenu de « tous les deux.. » ?

        1. On ne le saura jamais…
          Chouette ton premier article 🙂

            • Pascal on 16 mars 2019 at 12:40

            Grâce à votre bienveillance ce dépucelage aura été plutôt agréable

          1. Dépucelage agréable parce que nous sommes de bons partenaires… 😉 Ça devient chaud ce site :O

            • rem_coconuts on 17 mars 2019 at 14:43

            Super ton premier article, Pascal, en effet!

            Pour le reste, je suis d’accord avec vous il n’y a ni recette miracle ni assurance quelconque, et comme le dit Marie, on ne saura jamais. Ce que je voulais dire au fond, et que j’avais pointé lors de DE, c’est que je pense que le titre de Seemone aurait aussi bien pu nous offrir un très beau résultat si la magie avait opéré sur scène, mais que dans le cas contraire, on aurait risqué le bottom 5, mais on ne peut refaire l’histoire de DE et anticiper sur ce qui ne se produire jamais!

  7. J’ai voté pour Seemone donc perso je n’ai rien à regretter. Les fans de Bilal ont été actifs et c’est le jeu 🙂

    Avec du recul, je ne pense que Seemone aurait été un choix très risqué à l’Eurovision. « Tous les deux » aurait pu finir aussi bien dans le top 10 que dans le bottom 5 étant donné que tout se joue sur l’émotion lors de sa prestation. Avec Bilal, on a joué dans la facilité. Cette chanson a selon moi aucune chance de finir dans le bottom comme aucune chance de finir dans le podium mais j’attends de voir son revamp ainsi que sa mise en scène pour l’Eurovision 🙂

    Sinon, l’Australie m’a déçu en envoyant « Zero Gravity » au lieu de « 2000 and Whatever » 🙁

  8. – Quelle bonne idée cette rubrique : un grand bravo !! Et surtout bienvenue à Pascal en tant que chroniqueur : je trouve formidable qu’avec ta fidélité et tous tes commentaires pleins de sagesse et toujours dans la retenue, tu fasses partie un jour des rédacteurs.

    – Là, je n’ai pas le temps mais dans la soirée, je reviendrai faire ma  » petite analyse  » sur ces douze chansons car j’ai beaucoup à dire et sans doute pas dans le même sens que la majorité d’entre vous ! 😆

  9. Ma plus grande déception Seemone et bien sur Jordan pour UK .Vous n ‘en parlez pas; Dommage

  10. Merci et félicitation pour ton premier article Pascal ! EAQ garde des bases solides, bien joué les gens.

    Sinon, j’ai eu un gros choc en lisant cet article. Je ne suis pas vraiment les sélections nationales. Celle de la France était épuisante tant elle a déchaîné les passions, et j’ai regardé la finale du Melo sans plus d’intérêt hormis celui de voir comme la Suède gérait le spectacle (et le spectacle est toujours aussi bien géré).
    Le choc ? Euh… l’Allemagne ?
    J’ai découvert mon coup de cœur 2019 grâce à cet article, pour apprendre qu’il a été éliminé par une chanson que je n’aime vraiment, vraiment, vraiment… (répéter ce mot autant de fois que vous voulez)… pas. En fait, si ça se trouve, mes coups de cœur potentiels ont simplement été éliminés dans leurs sélections, et je me retrouve à regarder l’Eurovision 2019 comme un train qui passe élégamment dans une campagne au loin… (pour la comparaison, si je regarde le train passer, c’est que je ne suis pas dedans, bref, je regarde l’Eurovision 2019 de loin).
    Lilly Among Clouds fut une « Surprise » assez douce amer : une chanson que j’aime beaucoup mais que je ne soutiendrai guère à Tel Aviv. Tant pis.
    Néanmoins je ne préfère pas regarder le reste des sélections de cette année en dehors des 13 chansons présentées ici ou regarder les années suivantes, de peur que le sentiment de « non adhésion » à un morceau (par exemple « S!ster ») ne se transforme en colère d’en avoir vu une autre éliminée à la place (hypothèse ici avec « Surprise »). A l’Eurovision on vote pour les chansons/pays qu’on apprécie, pas contre ceux qu’on n’apprécie pas. Votez pour ou ne votez pas, c’est la philosophie du concours.

  11. Comme la grande majorité, déception pour Seemone et Lilly Among Clouds. Les contributions de Bilal et de S!sters n’ont rien de honteux mais je pense que la France et l’Allemagne vont s’en mordrent un peu les doigts.

  12. C’est sûr que chaque année il y a de grosses déceptions au niveau du choix des pays en compétition lors des sélections nationales et Un Grand Merci à Pascal de nous avoir fait revivre ou découvrir quelques cas flagrants., Finalement le mérite d’une sélection interne, c’est que nous découvrons qu’une seule chanson, donc pas de regret à avoir, sauf que voilà, on ne demande pas l’avis du public.

    Alors maintenant que nous connaissons toutes les chansons qui sont en compétition pour Tel Aviv, nous savons déjà quels sont les pronostics de bookmakers qui pourraient ressembler à celui des jurys internationaux, sans oublier que dans la réalité, il va y avoir comme toujours des votes de voisinages ou de copinages si vous préférez ainsi qui que d’autres votes qui correspondent au reflet d’une sensibilité singulière d’un pays, donc il peut toujours y avoir des variantes.

    Au niveau du télévote, nous savons aussi que tout peut basculer et faire revenir un pays qui se retrouve dans le bottom du classement dans le Top 10, Il va y avoir aussi tous les téléspectateurs qui voteront alors qu’ils découvriront pour la première fois la plupart des titres en compétition, là aussi, il peut y avoir des surprises.

    Voici une petite tendance des fans de l’ESC regroupé parmi 34’570 votes, vous le verrez, il y a des surprises, des choix étonnants, Bonne nouvelle tout de même pour la Belgique qui selon ces votes se retrouverait qualifiée pour la finale ainsi que pour la France qui vient se hisser dans le Top 12. Pour la Suisse, la tendance se confirme pour peut-être figurer dans le Top 5 de la finale.

    Je vous laisse découvrir la vidéo !

  13. Bienvenue a pascal…..et pour le reste….je regrette semoone….mais a un point….mais c’est meme d’une tristesse absolu….vraiment…. C’est triste….je ne crois pas que j’ai déjà etais aussi decu….pour la France….j’ai vraiment cru a sa qualification jusqu’au bout…Emmanuel moire était formidable…. Chimène s’est battu comme une vrai guerrière…. Et je me retrouve pas avec Bilal….désolé…je n’accroche pas ….

    Donc j’espère juste un classement honorable pour la France…mais si Islande nous bat on a pas fini….de s’en prendre..plein la gueule…enfin…dommage je suis sur qu’avec elle on aurait eu un classement meilleur……

    Belle article mon cher pascal….et bienvenue encore….a toi qui est toujours un fan assidu de notre beau concours…

  14. Allez pour donner mon avis… Mon eurodrama des sélections cette année c’est clairement seemone…
    On a loupé une belle chance en France… Pour moi elle etait au même niveau que Scream et Arcade avec l’avantage d’être en français et tout le monde sait ce que veut dire « papa ».
    Et pour revenir sur le résultat… On c’est fait voler notre candidature par les fans de billal qui se foutent & ne connaissent rien à l’eurovision.
    France 2 devrait y réfléchir à deux fois avant d’inviter des gens qui ont une fanbase à l’avenir finalement les voix qu’ont raflé Chimene et E.moire ont profité à Billal qui est bien sympathique… Mais qui n’a que son look.
    Musicalement le franglais je peux plus, j’ai l’impression d’entendre Affida Turner et Jean Claude Vandame je trouve ça ridicule.
    Le refrain ok, mais là… On passe du coq à l’âne.
    France télévision devrait chercher une bonne chanson et pas une chanson qui peut plaire…
    Quand ils auront compris qu’on ne fabrique pas un tube eurovision et que le morceau doit avoir une âme on avancera peut-être…
    Et surtout qu’il n’y a pas de chanson faite pour l’eurovision… Soit c’est bon, soit c’est moins bon… Mais il y a pas de recette miracles.

  15. Monika Marija …. un véritable crime ! Criminal m’a filé des frissons dès la première écoute, je suis tellement triste surtout Jurius risque de rentrer e Lituanie dès la fin de sa demi-finale !

    • anachorète on 16 mars 2019 at 16:40
    • Répondre

    bienvenue, merci et bravo à Pascal pour ce sympathique récapitulatif des sélections nationales.
    (j’en reprendrais très volontiers une tranche… )

    j’aurai adoré Loredana Berte, mais Mahmood c’est encore mieux!
    j’aurai aimé Electric Fields et Kate Miller-Heidke.
    je voulais Semoone, mais vas pour Bilal!
    j’aurai préféré Morland, je n’aime pas Keiino

    mais ma grosse déception c’est le choix tiède et consensuel de…
    l’Allemagne qui avait tout pour bien faire, nous surprendre, en agacer certains, en éblouir d’autres… et qui nous envoie  »la chanson pour déplaire à personne » (si les Sisters la chante convenablement…)

    je regretterai de ne pas retrouver Lilly Among Clouds à Tel Aviv.

    1. Merci anachorete. Il se pourrait bien que ton désir soit exaucé…comme j aime les top 12 avec 13 artistes j ai préparé autre chose sur une problématique différente.. petit indice on y parlera de Markus Riva !!

  16. ( 12 ) Monika Marija ( Lituanie ) : elle est a tout fait pour s’éliminer toute seule ! Son petit  » manège  » avec ses deux chansons a certainement déplu à beaucoup de monde… Elle ne peut s’en prendre qu’à elle-même car sa chanson ( l’autre pas Criminal ) était superbe ! Jurijus reste un bon choix uniquement s’il  » muscle  » sa prestation sinon il risque dans cette DF2 de rester en rade…

    ( 11 ) Sandra Normsalu ( Estonie ) : c’était plus original et moins passe partout que Victor Crosne…. J’ai quand même un petit regret même si je préférais une autre chanson ( The Swingers ou Uke Suviste )

    ( 10 ) Barbora Mochowa ( Rep. Tchèque ) : dans cette sélection, il n’y avait rien de vraiment intéressant, mais tout de même j’aurais préféré Barbora à Lake Malawi…

    ( 9 ) Che MD ( Moldavie ) : pourquoi pas… De toute façon, cette sélection m’a beaucoup déçu et je ne crois pas que ça aurait changé grand chose pour la qualification en finale.

    ( 8 ) Soni Malaj ( Albanie ) : c’était un petit peu mieux que la candidate choisie mais rien non plus de transcendant… Je pense qu’il n’y a aucun regret à avoir.

    ( 7 ) Electric Fields ( Australie ) : pour moi, c’était la chanson la plus minable de cette sélection ! Donc vous imaginez bien que je suis très content de son absence ! Je ne dis pas que Kate fera un bon résultat, mais j’aime mieux une chanson déjantée qu’une chanson moche.

    ( 6 ) Seemone ( France ) : pas de regret là non plus. Je ne suis absolument pas persuadé qu’on aurait eu un meilleur résultat avec elle qu’avec Billal. Pour moi, c’est les Divaz qu’il fallait envoyer à Tel Aviv ! La chanson de Seemone était trop plate et sans relief pour obtenir un bon classement, et  » Roi  » non plus d’ailleurs mais pour d’autres raisons.

    ( 5 ) Pagan Fury ( Suède ) : voilà mon principal regret et ma grosse colère ! Comment une excellente chanson comme celle-ci peut finir dernière ! Moi, je ne comprends pas mais après tout je ne suis pas suédois… J’espérais même cette chanson dans mon TOP 3 de la finale suédoise.

    ( 4 ) Lorena Bucan ( Croatie ) : aucun regret, je détestais cette chanson. Certes Roko n’était pas mon premier choix mais avec sa voix sublime, il peut créer la surprise dans cette 2e DF.

    ( 3 ) Morland ( Norvège ) : je ne comprends pas son absence dans les 4 premiers… Je cherche à comprendre. Après pas de regret car j’adore Keiino : plus je l’écoute et plus ça me plait et je prends les paris que ce sera un TOP 10 en finale minimum. D’ailleurs chez moi, les trois personnes qui ont écouté les 41 chansons, c’est la seule qui a fait l’unanimité.

    ( 2 ) Loredana Berte ( Italie ) : une grande artiste qui aurait mérité la finale mais pas de regret pour la qualification car j’aime beaucoup Mahmood. Et de toute façon, je ne suis pas un grand fan des chanteurs italiens à la voix cassée ou éraillée.

    ( 1 ) Les deux candidates allemandes : franchement, je m’en moque un peu. C’est une des rares sélections où je n’aimais absolument rien ! Certes, peut-être qu’une des deux se serait mieux classée que Sisters mais pour moi, pas de gros regrets.

    – Voilà : j’espère n’avoir vexé personne et fait honneur à la rubrique inaugurale de Pascal.

  17. – J’ai oublié de dire un truc : j’estime qu’un des gros  » couacs  » des sélections nationales, c’est la Hongrie. Certes Joci Papaï est un excellent interprète mais il était déjà là il y a deux ans, et surtout dans la sélection de cette année, il y avait des chansons encore meilleures, notamment celles des deux  » Gergo  » qui étaient magnifiques.

    – Je pense qu’il aurait été judicieux d’envoyer un de ces deux artistes plutôt qu’ un « revenant  » aussi rapide : c’est une grosse erreur à mon avis…

    1. On reparlera vite dans ces colonnes de Gergo Szeker , Zipo, il y a un article en préparation à son sujet. Quoi de plus normal pour le jeune hongrois qui a fêté avant hier ses 24 ans …

  18. Si cet article t a permis de découvrir une nouvelle artiste que tu aimes et dont tu pourras suivre le travail, c est tout bénéfice!. Lilly Among Clouds a fait plusieurs autres titres qui selon me te plairont aussi beaucoup.

    La Saison des finales nationales c est beaucoup d espoirs, quelques très bonnes nouvelles et pas mal de déceptions…mais quand on y a goûté, c est vraiment dur de s en passer. Merci pour ton message .

  19. Merci de m’avoir permis de découvrir certaines propositions parce que je n’ai vraiment pas le temps d’aller regarder/écouter toutes les sélections nationales.
    C’est pour cela que j’aime ce site me donne ma dose journalière de découvertes eurovisionnesques.

    Au vu de ce qui est présenté ici, j’ai de gros regrets…
    Electric fields d’abord. Quel raté magistral de l’Australie.
    Ali Ryan pour l’Allemagne. J’aime tout, la chanson, la voix et la mise en scène. Cet habillage de lumière est fabuleux (et rappelle le travail fait au Crazy Horse…)
    Dernier point, je ne regrette pas Seemone, mais les Divaz. La proposition française aurait décoiffé et aurait fait le show.

  20. Félicitations Pascal pour ce premier article, je te baptise au nom de Marcel Besançon, Marc-Antoine Charpentier et Jon Ola Sand 🙂

    Je n’ai pas suivi toutes les sélections, juste France, Portugal, Suède et Lettonie de loin.

    J’ai d’abord lu les commentaires et finalement je prends la décision de ne pas écouter les chansons que tu as listées parce que j’aime ce cru 2019 et je n’ai pas envie de constater qu’il y avait mieux que ce que l’on a 😉

    J’ai plein de « J’adore » cette année à tel point que j’ai l’impression de vivre dans le monde des Bisounours 🙂
    Je m’exprimerai en détail sur les chansons quand les fiches arriveront sinon je vais m’éparpiller et je m’éparpille facilement, là par exemple je suis en train de m’éparpiller 🙂 En attendant je note, à l’ancienne, avec un stylo (j’adore les stylos) dans mon grand cahier à la couverture rigide pailletée argent que j’ai payé une blinde (l’Eurovision mérite bien ça 🙂 ) tout ce que les chansons m’évoquent.

    Un coucou à Tano qu’on voit trop peu ces derniers temps, j’espère que tout va bien !!! ???

    Bon on s’arrête pas en si bon chemin Pascal, bravo pour ta première 🙂

    1. Merci Mimi. Avec de tels parrains je suis gâté.
      J avais peur que tu m en veuilles de ne pas avoir mis Laime Pilniga.. tiens , petite info , leur chanteur a fait un duo avec Carousel sur « this night’, le titre gagnant.

      Le monsieur chevelu de Carousel est d’ailleurs aussi membre du groupe. CQFD.

      Tu as bien raison de tout noter sur un cahier. Moi je suis aussi de cette école, même si j avoue que je vais souvent sur internet quand j ai des doutes sur des artistes ou des résultats.

      Bonne soirée

      1. Bah dis-donc je savais pas qu’il y avait eu ce duo, je viens de l’écouter…. version inattendue, surprenante 🙂 Merci pour l’info ! Je n’avais même pas remarqué le guitariste commun tellement je me focalisais sur le chanteur, non pas que j’le trouve beau mais j’adore sa voix !!! Laime Pilniga aura été une belle découverte 🙂

    2. Merci ma p’tite Mimi d’avoir une petite pensée pour moi, et ça me touche beaucoup. Je ne suis pas très loin et je vais bien, ne t’inquiète pas. Simplement j’ai besoin de digérer les choix exotiques de ce cru 2019, qui m’ont, je l’avoue, assez déstabilisé. Ce qui ne m’empêche pas de lire toutes vos analyses et vos réactions avec beaucoup d’intérêt. Je découvre avec plaisir que la petite famille des rédacteurs s’agrandit avec Pascal. Par exemple, dans les « exit » qu’il propose avec cette première rubrique, je regrette en particulier Morlan, Barbora, la grandissima Berté, et bien sûr Seemone (ou les Divas).

      Mais les dés sont jetés, et je suis particulièrement heureux que certains de vos poulains se retrouvent dans cette sélection. « Notre » Eurovision, par sa diversité, n’en sera que plus palpitante…

      Je ne sais pas si tu peux me lire à cette heure tardive, mais je te souhaite une douce et bonne nuit. Et en tout cas, un excellent dimanche. A très vite…

      1. Me voici rassurée mais aussi déçue que tu ne t’y retrouves pas dans cette année 2019 mais le principal est que tu ailles bien 🙂 ! A très vite…

  21. C’est vrai qu’avec Sandra Nurmsalu, Che MD ft Elizabeth Ivasiuk, Electric Fields, Pagan Fury, Lorena Bucan, Morland et Lilly Among Clouds le concours aurait eu encore plus de gueule, mais bon j’aime bien quand même tel qu’il est 😉 .
    A mon avis, ceux qui vont prendre la plus belle raclée sont la Norvége et l’Allemagne, je n’en peux plus de ces 2 chansons (alors que j’aimais bien).
    Pour la France je n’ai aucun regret car pour moi la chanson de Seemone n’avait pas le potentiel requis pour l’Eurovision. Puis elle n’avait pas l’air aussi solide que Bilal pour supporter tout ce stress et j’avoue que je ne la sentais pas trés malléable cette demoiselle envers son titre et autres, aurait-elle supporté un rewamp ou la critique, je ne suis pas certain. Pour moi, je n’ai pas voté pour Bilal, je suis sur que c’est un bon choix qu’a fait la France. Je me suis surpris ä l’imaginer dans un décor style Versailles sous Louis Machin et habillé de la même maniére que le roi soleil (c’est depuis qu’il a sa perruque longue lol) afin d’attirer le regard du publique étranger, puis j’aime l’idée de ce côté décalé sur une chanson moderne (ABBA avait osé donc pourquoi pas).
    Merci Pascal pour cette nouvelle rubrique fort intéressante 😉 !

Répondre à rem_coconuts Annuler la réponse

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :