Tel Aviv 2019 : présentation des jurés nationaux

L’UER vient de révéler la liste des 205 professionnels qui composeront les jurys nationaux. En effet, conformément au règlement du Concours, chaque diffuseur participant a désigné cinq experts issus de l’industrie musicale. Ensemble, ils évalueront les chansons en lice et établiront un classement final. Ce classement interviendra pour la moitié des points attribués par chaque pays.

Ces jurés doivent :

  • avoir au minimum 16 ans le jour du vote ;
  • travailler dans l’industrie musicale ;
  • être citoyens du pays qu’ils représentent.

Ils ne doivent pas :

  • avoir été jurés durant les deux années précédentes ;
  • être plus d’un à être employé par le diffuseur qu’ils représentent ;
  • avoir de lien quelconque avec l’un des artistes ou l’une des chansons en compétition.

Pour rappel, leur jugement doit se baser sur cinq critères :

  • la capacité vocale de l’interprète ;
  • la prestation scénique ;
  • la composition musicale ;
  • l’originalité du morceau ;
  • la présentation générale.

Afin d’assurer rigueur et impartialité, un huissier sera appointé dans chaque pays. Il supervisera le vote des jurés. En outre, des observateurs indépendants de la compagnie PwC effectueront des visites surprise, pour vérifier que le règlement est bien respecté. En cas d’irrégularité, le vote du jury sera annulé.

Vous pouvez consulter la liste complète ici.

Vous noterez que le plus jeune juré est un Maltais de 16 ans ans et le plus âgé, un Croate de 82 ans. L’âge moyen est de 41 ans. 96 jurés sont des femmes, 109 sont des hommes.

Parmi les noms connus : Eranda Libohova et Dilan Reka pour l’Albanie ; Franka Batelic pour la Croatie ; Michael Schulte pour l’Allemagne ; Katie Wolf pour la Hongrie ; Maria Olafs pour l’Islande ; DJ Rudd pour la Lettonie ; Jurgis Bruzga pour la Lituanie ; Nicole Frendo et Matthew James Borg pour Malte ; Geta Burlacu pour la Moldavie ; Ana Claudia et Matay pour le Portugal ; Monica Anghel pour la Roumanie ; les jumelles Tolmachevy pour la Russie ; Sanja Ilic pour la Serbie ; Ula Lozar pour la Slovénie ; Linnea Deb et Lina Hedlund pour la Suède ou encore Sophie Ellis-Bextor pour le Royaume-Uni.

Pour la Belgique :

  • Hakima Darhmouch, cheffe du jury, cheffe du département musique et culture de la RTBF ;
  • Alex Germys, musicien, DJ et producteur ;
  • Joëlle Morane, chorégraphe et enseignante ;
  • Pierre Bertinchamps, journaliste musical spécialisé dans l’Eurovision ;
  • Olivier Biron, manager artistique et attaché de presse.

Pour la France :

  • Bruno Berberes, chef du jury, directeur artistique, ancien chef de délégation ;
  • Bintily Diallo, journaliste musicale sur LCI ;
  • Lionel Maurel, responsable vidéo chez Vice ;
  • Mohamed Zayana, producteur et fondateur du label Mozaï ;
  • Delphine Elbé, chanteuse.

Pour la Suisse :

  • Cyrill Camenzind, chef du jury, producteur musical chez Lucky Tiger ;
  • Leticia Ribeiro, chanteuse ;
  • Eliane Müller, chanteuse ;
  • Rocco Casella, musicien et compositeur ;
  • Willy Dezelu, programmateur musical à la RTS.

(14 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Est-ce moi ou la RTBF a enfreint le règlement ? « Les membres du jury ne peuvent pas être employés par les diffuseurs participants », or Hakima Darhmouch est précisément une employée de la RTBF…

    1. Non, la Belgique n’a pas enfreint le réglement 🙂
      C’est la nouveauté de cette année, le réglement a été légérement modifié concernant les jurys. Dorénavant, un seul des 5 jurés peut être issu de la corporation du diffuseur.

      1. D’accord ! Pourrais-tu me donner une référence, au cas où, car ce n’est pas très clair sur les pages d’Eurovision.tv ? Par avance, mille mercis !

        1. https://eurovision.tv/story/exclusive-eurovision-2019-juries

          « There may not be more than 1 Participating Broadcaster’s employee per National Jury »

          1. Merci infiniment ! Je corrige tout de suite l’article.

  2. Delphine ELBE????????

  3. Bon j’espère qu’ils noteront bien la France, la Belgique et la Suisse 😉 .

  4. Bruno Berberes donnera sans doute des beaux points à la Suède qui l’invite chaque année au MF …
    J’aime beaucoup les chroniques matinales de Bintily Diallo sur LCI : elle explore tous les styles, présente souvent de jeunes artistes en devenir et sait en quelques phrases donner envie d’écouter un artiste même éloigné de mes goûts musicaux.

      • bruno berberes on 30 avril 2019 at 19:04
      • Répondre

      euhhhhh .. c’est quoi ces conclusions hâtives ?

      1. Jury français au MF en 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2018, 2019 pour ne remonter que sur les 8 dernières années … je précise juste une connexion évidente avec la SVT, c’est tout !
        Après, je ne nie pas que la prestation suédoise méritera sans doute tous les points qu’elle recevra !

  5. J’étais un peu perdu devant le « responsable vidéo chez Vice » mais au final pourquoi pas :p

      • Antoine 97 on 30 avril 2019 at 20:45
      • Répondre

      Moi aussi, je comprends pas trop le choix mais bon je ne connais pas les responsabilités et les compétences du monsieur.

  6. Quelques participants connus, Pauly les a cités. Pour Lina Hedlund il y a un element gênant, le fait qu’elle ait participé à une émission du pré show suedois dans laquelle elle a exposé ses goûts.

    Pour résumer, elle adore les chansons dansantes, la Norvège en particulier et ne comprend pas la hype autour des pays Bas.

    Du coup, exposer ses préférences pour une jurée contrevient à l’obligation de confidentialité à laquelle elle est censée s’astreindre.

  7. Leticia Ribeiro est une jeune chanteuse suisse d’origine portugaise qui se produit sous le nom d’artiste de Leticia Carvalho, Je pense qu’elle s’est mariée depuis mais était déjà la porte parole pour la Suisse l’année dernière à Lisbonne.

    Eliane Muller est une artiste suisse qui fait une belle carrière dans notre pays, je l’avais déjà présenté sur ce site et elle était aussi andidate dans ma sélection suisse imaginaire en 2018 dont le grand gagnant n’est ni plus ni moins que notre cher Luca Hänni, Pour les autres jurés, Cyrill Camenzind qui a sa propre maison de production , il est le frère de Roman Camenzind un producteur qui possède une des plus importantes société en Suisse, Hitmill et qui a déjà composé pas mal de chansons pour l’Eurovision, notamment You and Me de Takasa et je crois aussi qu’il a été le producteur de Luca Hànni à ses débuts. Toutes ses personnes ont un lien direct ou indirect avec l’Eurovision et auront certainement un oeil avisé et des oreilles très aiguisées pour noter les chansons en compétition, Selon moi, la Suisse devrait accorder ses 12 points à l’Italie et ses 10 points aux Pays-Bas. pour le reste, nous verrons bien mais je ne serai pas surpris que la Suisse accorde des points à la Belgique ainsi qu’à la France, l’Espagne et le Portugal.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :