Tel Aviv 2019 : nouvelle procédure de vote

Il s’agit du moment suprême de chaque édition du Concours, tant attendu et tant redouté. Mesdames et Messieurs : le vote ! En 2016, sa procédure a été entièrement revue, accroissant d’autant le suspense et les risques d’emballement cardiaque. L’UER vient de l’annoncer aujourd’hui : cette année, cette procédure se verra modifiée.

Durant la grande finale, le vote comportera toujours deux parties. La première demeure inchangée : les porte-paroles des diffuseurs participants seront appelés en direct depuis leur pays respectif, afin de présenter les résultats de leur jury national. Les points allant de « un » à « dix » seront affichés automatiquement. Le porte-parole énoncera seulement la note maximale, les fameux « douze points ».

La seconde partie fera, en revanche, l’objet d’une modification importante. Ces trois dernières éditions, les présentateurs y annonçaient les points du télévote par ordre croissant. Ils commençaient par le pays ayant obtenu le plus petit nombre de points de la part du public et concluaient par celui en ayant obtenu le plus grand nombre.

Pour cette édition 2019, les présentateurs annonceront cette fois les points du télévote en suivant le classement des jurys internationaux. Ils débuteront par le pays ayant obtenu le moins de points de leur part et concluront par celui en ayant reçu le plus. À chaque fois, ils annonceront le nombre de points obtenus de la part du public. Ce nombre sera automatiquement additionné au précédent sur le tableau.

Vous noterez que la procédure de vote durant les demi-finales demeure, elle aussi, inchangée.

(35 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. J’aime bien cette modification. Par contre pour les pays ayant une grosse différence jury/public auront une plus grosse claque encore… Imaginez en toute fin de soirée la tête déconfite des délégations Suédoises puis Autrichiennes en 2018 qui apprendront leur score vraiment à la toute fin… Hâte de voir cela en pratique en tous cas !

      • Jean Michel on 30 mars 2019 at 17:14
      • Répondre

      Crise cardiaque assurée cette année !! Mais au moins le suspense garanti jusqu’à la TOUTE dernière seconde… j’avais pas forcément apprécié le pays lauréat à Kiev sans avoir obtenu le nombre de points du public… Pour rappel celui-ci noys a été annoncé 30 secondes après les cris et hurlements du public… là au moins les urgences seront prises d’assaut pile poil avant le générique de fin !!

      Pour les pays n ayant pas eu les faveurs des jurés il ne leur reste plus qu’a attendre rapidement les points du public : s il est peu important le rideau tombe sinon le suspense sera plus intense !! Hâte d y être devant la tv avec le home cinéma a fond les basses !!

    • rem_coconuts on 30 mars 2019 at 16:42
    • Répondre

    Personnellement, je ne suis pas du tout convaincu. Au contraire, alors que la modification de 2016 visait à accroître le suspense, là ça risque de l’amoindrir, puisque dans l’hypothèse où les gros points du public tombent avant la fin, on pourrait connaître (ou du moins se douter) plus rapidement de l’identité du vainqueur – comme l’année dernière. Déjà que ce n’est pas forcément évident pour le téléspectateur à la base, j’ai l’impression que ça va encore rajouter de la confusion, dans la mesure où ça empêchera de comprendre le classement ordonné du télévote. Et puis, pourquoi changer au bout de seulement trois ans alors que le système de révélation faisait plutôt bien ses preuves ? Je veux bien que le concours soit en évolution permanente, mais au moins que les changements soient pertinents et aient un intérêt, ce sont je doute fort ici…

    1. Tout à fait d’accord avec toi sur les réserves à émettre à propos de la révélation des votes du public.

      • Jean-Michel on 31 mars 2019 at 14:36
      • Répondre

      On se met tous à reflechir comme des fans purs et durs de notre show annuel bien aimé !! Il est tout de même plus excitant de découvrir en toute fin de soirée les points du televote pour savoir si les chansons arrivées en tête des jurés sont adoubees elles aussi par le public… c’est selon moi une façon de garder les téléspectateurs en haleine avant le générique de fin !!

      Qu est ce que le téléspectateur lambda se fiche de l’énoncé top10 du televote… du moment qu’un lauréat rechante ses 3 mn … c’est bien ce qui compte !

      Arcade pour m’aider à passer une nuit d’ivresse serait un +… message uniquement subliminal…

      1. Sauf que les derniers points révélés ne seront pas forcément ceux attribués aux titres préférés du public. Déjà que le téléspectateur ne comprend pas les 37 points, 152 points… ça ne va pas l’aider.

  2. De base je suis rétif au changement mais là je trouve ça plutôt ingénieux…
    Ça évite les faux suspense du style « l’Autriche peut encore gagner alors qu’ il ne reste plus qu’Israël et Chypre.

    Ça va partir dans tous les sens avec de grosses surprises.
    Si j étais perfide je dirai que ce changement vise à laisser la Suède le plus longtemps possible dans la course…

    Pour Bilal et la France par contre j ai peur qu’on connaisse son total très vite car je ne le vois pas briller auprès des jurés.

  3. On verra ce que ça donne cette année. J’espère que ça ne créera pas de confusion et d’incompréhension.

    Je suppose que l’UER a dû faire une simulation avec les votes de l’édition 2018.
    Ça ne va pas être simple pour le téléspectateur lambda pour savoir quel est le top 10 du public s’il est différent des jurys!!!!

  4. Il n’y aura pas de suspense puisque le vainqueur est déjà connu : Les Pays Bas ! 🙂

    • MonCoeurFaitBoum on 30 mars 2019 at 17:19
    • Répondre

    Pourquoi changer si vite? j’aimais ce suspense surtout le premier je revois encore Jamala et Sergei attendre les points debout comme des athlètes au JO c’était top pour Salvador il n’y avait pas de suspense mais l’an dernier aussi entre Chypre et Israël à la fin c’etait chaud…on verra mais honnêtement côté suspense ça sera différent disons que les 5 premiers des jurys vont pouvoir espérer plus longtemps qu’ils peuvent gagner (l’an dernier l’autrichien Cesar et le suédois Benjamin Ingrosso auraient eu leur televote en dernier ce qui aurait aussi maintenu le suspense d’une certaine façon)

  5. Le changement c est maintenant!!!!Bon nos commentateurs Français vont devoir bien bosser les nouvelles régles !!!!!Il leur reste un mois et demi!!!!A voir en pratique mais je trouve pas mal cette modif!!!

  6. Le suspense devrait être plus intense. Avant, on savait que les 2 derniers à être appelés étaient dans le Top 2 du télévote. Et parfois le suspense s’arrêtait lorsque le présentateur donnait les points du deuxième (comme en 2017). Là, sauf si on suit très intensément les votes avec papiers et crayons, on ne connaîtra pas le classement des téléspectateurs concernant les deux derniers appelés. Donc, le suspense se fera obligatoirement jusqu’à l’énoncé des points du dernier pays appelé.

      • Jean Michel on 31 mars 2019 at 14:03
      • Répondre

      C’est ce que voulait faire comprendre hier dans mon commentaire mais plus clairement précisé par eurovista !! Merci monsieur !!

  7. J’aime pas trop. Ça gâche un peu le sentiment de « remontada »que certains pays peuvent éprouver chaque année, genre la Pologne en 2016. Imaginez: au 2è point annoncé pour le public on balancé direct un 222 dans la tronche. C’est bien plus sympa d’attendre jusqu’au bout. Et puis ça veut dire qu’il ne feront plus le système où apparaissent sur 3-4 écrans séparés les pays ayant le plus triomphé auprès du public. L’organisation de 2016 était tellement parfaite…

      • EurovisioneurBZH on 30 mars 2019 at 22:59
      • Répondre

      Tout a fait d’accord !
      Les pays defoncé par le jury mais très soutenu par le public n’auront plus leur petit moment de gloir comme l’ont eu la pologne et l’autriche en 2016 !
      Et puis c’est bof de peut être finir le processus de vote par Australia 2 points quoi !
      Ah ils m’ont énervé la a changer comme ça !

      • Jean Michel on 31 mars 2019 at 15:59
      • Répondre

      On aura a la tv les 3 ou 4 pays ayant reçus les meilleurs notes en attendant celles du public !! Cette différence est si importante ?? Le suspense sera identique mais plus intense à l’énoncé des derniers récipiendaires….

  8. Et en cas d égalité pour la première place rien n’a changé ?triste et funeste souvenir de 1991 où on a appris que le plus grand nombre 12 l emporte?

      • BretagneLibre on 30 mars 2019 at 20:49
      • Répondre

      C’est le nombre de points au televote qui prime. Si il y a encore une égalité, on regarde le résultat qu’aurait obtenu chaque pays avec le système de 2013-2015 (moyenne des classements des jurys et du télevote pour donner un top 10 de points) et si l’égalité persiste encore, on regarde avec ce système le nombre de pays ayant donné des points à chaque pays. Si là encore on ne peut départager, on procède au décompte des 12, 10, 8 points etc.
      La procédure a été changé il y a une quinzaine d’années si je me souviens bien 🙂

  9. C est un peu comme au ski où dans les épreuves à deux manches (le slalom par exemple), c’est le 30eme de la première qui part en premier.

    Il y aura clairement des remontada c est à dire des gens largués par les jurys qui resteront longtemps en tête au fur et à mesure de la révélation du televote de leurs concurrents mieux classés initialement.

    Je vois bien l’Espagne dans ce rôle avec un mauvais score des jurys et un très bon televote sur lequel beaucoup se casseront les dents.

    1. La remontada sera toujours présente mais il n’y aura plus ce sentiment d’excitation parce que ton propre pays (ou ton pays favori) tarde à sortir 🙂 je dis ça parce que le sentiment que j’ai ressenti en 2017 avec Blanche était tellement intense. Je savais qu’elle allait pas gagner mais sur le coup t’es là et tu te dis c’est incroyable quoi, le public l’a soutenue :p enfin bon, je pense quand même qu’on sera bien stressé!

      Nico tu peux te préparer à attendre longtemps! 😉 On l’espère en tout cas.

  10. En regardant la simulation, je me dis qu’il va falloir rester sobre pour bien suivre les résultats 😉
    La comparaison d’un pays à un autre pour le télévote va demander un effort d’attention supplémentaire car il ne suis plus une logique de classement. A moins de prendre son petit cahier et son stylo pour bien noter les points respectifs de chacun.

  11. – Je ne me sens pas assez compétent pour donner un avis sur ce nouveau système de vote : je ne sais pas vraiment dire si ce sera mieux ou pire au final.

    – Par contre, parmi les personnes qui regardent le concours ave moi, beaucoup avait demandé un truc tout simple : que chaque pays donne en même temps, d’abord les résultats du jury de 1 à 12 pts et juste après, on donnerait les résultats du public avec exactement le même procédé ( de 1 à 12 pts ) en faisant la conversion du nombre des votes en pourcentage, et donc donner 12 pts au candidat ayant obtenu le plus gros pourcentage de vote, etc…

    – Ce serait plus clair et plus simple pour tout le monde et on verrait tout de suite pour chaque pays, la différence ( ou la concordance ) entre le vote des jurys et du public. Ce serait ainsi compréhensible autant pour les fans du concours que pour les néophytes.

    1. Ce serait mieux pour la compréhension en effet mais on va dire que c’est moins vendeur comme concept. Cette possibilité de chambouler tout le classement en toute fin d’émission en donnant tous les points du public d’un coup permet au public de rêver jusqu’au bout. Je pense que c’est tout simplement ça. Puis ça prendrait sûrement un peu plus de temps de donner à chaque fois le vote du jury ET du public même en ne citant oralement que les 12 points.

      1. – C’est vrai que ce serait plus long, et je dois avouer que ce système ( qui va donc être modifié cette année hélas…) de donner au fur et à mesure les points du public par ordre croissant maintient le suspens et montre clairement les différences jurys/publics.

        – Par contre, ce que mon entourage ne comprends pas, c’est pourquoi, les jurys n’accordent que 12 pts maximum par candidat et qu’on annonce, par exemple, pour le même candidat qu’il vient d’obtenir du public 250 points par exemple ! Ce n’est pas évident à comprendre pour le commun des mortels…

  12. On peut se faire une idée plus précise avec cette simulation sur les télévotes de 2018 :

      • EurovisioneurBZH on 30 mars 2019 at 22:52
      • Répondre

      Je viens de voir la simmulation en video : MAIS C’EST HORRIBLE CE NOUVEAU SYSTÈME !!!
      – L’avis du public est beaucoup moins clair !!! On voit l’odre d’arrivé des jurys mais plus du tout celui du public !!!
      – Les chansons defoncé par le jury mais très soutenus par le public ne seront plus du tout visible ! Les chanteurs n’auront plus leur petit moment de gloire comme par exemple l’autriche et la pologne 2016 !

    1. Je viens de regarder la vidéo et je trouve qu’il y a moins de suspense puisque qu’Israël est en tête avant la fin des votes alors que dans l’ancien système, on l’avait découvert au dernier moment.
      Pas convaincue pour l’instant. On verra bien en mai ce que ça donnera en direct.

    2. La video enchaine quand meme les annonces a toute vitesse.
      Imaginez le stress dans la salle, le suspense des presentateurs, qu’il ne reste plus que 3 pays et que tu ne sais absolument pas qui va decrocher le gros lot entre autriche, suede et Israël, que tout est possible, des petits scores comme des gros scores . Vous connaissez deja les resultats de 2018 et les points du public pour ces pays donc forcement, insconsciemment, nous n’allons pas voir l’interet mais en situation reelle je pense serieusement que le suspense et le stress sera fort.

      1. Tu as sans doute raison. De toute manière, quelque soit le système de vote, ce moment là est toujours stressant 🙂

    • EurovisioneurBZH on 30 mars 2019 at 22:40
    • Répondre

    Mais pourquoi ont ils donc changé ? Elle etait très bien cette version a partir de 2016 ! On verra mais pas trop convaincu pour l’instant 🙁

  13. Ca ne me dérange pas !
    J’ai regardé la vidéo de Yom et ca me convient, je trouve que le suspens est même plus intense et ca permettra aussi de ne vraiment connaître le vainqueur qu’à la fin. Le soir S je ne m’attarde pas sur le détail mais sur le global.
    De toute facon on verra bien et aprés on pourra comparer les 2 systèmes.

  14. Je pense que la nouvelle procédure de l’annonce des points du télévote a été modifiée de sorte à ce que certains pays ne soient pas humiliés dès le début mais je pense qu’on verra quand même les différences des points entre les jury et le public, imagez un pays classé 24ème des juries reçoit au moins 200 points du télévote et se classe dans le top 10 du classement, ça montrera quand même que les jury et le public ne seront pas d’accord sur tel ou tel chanson.

    De plus, ça tue un peu le suspens pour certains pays de mon point mais bon on verra comment ce sera fait le 18 mai.

  15. Le changement des modalités de l’annonce des points générera peut-être un peu plus de suspense.
    Mais imaginez cela rétrospectivement en 2018. Ce serait quelque peu cruel de voir la mine déconfite des teams de Cesar Sampson et de Benjamin Ingrosso, premiers chez les jurys mais une grosse claque chez les téléspectateurs. Et je trouverais que c’est un manque d’élégance pour les chansons qui ont le plus plu au public. On ne présentera plus le top 10 de ces prestations. Sur le plan musical et télévisuel, le télévote est plus important que le jury. Mathématiquement, on ne peut pas faire un départage mais la marque de l’estime des Européens est essentielle et met un peu de baume au cœur des chanteurs sous-cotés par quelques professionnels.
    S’il faut déjà améliorer ce système, ce serait judicieux d’annoncer le récapitulatif des points du télévote en affichant le classement complet.

    1. En complément de tes arguments, j ai lu une tribune sur ESC Insight où ils disaient à peu près la même chose. Ils expliquaient que les résultats devaient insister sur le positif et montrer les 12 pts des jurys et le top 10 du televote. Là, avec le nouveau système, il y aura un zoom sur chacun des 26 finalistes et certains ne seront sans doute pas hyper contents de leur résultat..

      Ils proposaient une formule alternative dans l’article : dévoiler le vote des jurys puis le classement final en commençant par la fin. Mais le problème que ça pose c est que ça anonymiserait le televote qui est quand même le marqueur actuel du concours et ce pour quoi les spectateurs dépensent leur argent.

    • anachorète on 1 avril 2019 at 09:56
    • Répondre

    pas convaincu.

Répondre à ZIPO Annuler la réponse

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :