Archives de l’étiquette : the history book

Août 26

The History Book On The Shelf – n°9 : Schlagerschmeichelei

Parlez-vous allemand ? Moi, pas. Un comble pour qui a un fiancé germanophone… Comprenez : il parle si bien français, à quoi bon me casser les méninges à apprendre cette langue retorse dont la prononciation m’échappe totalement ? Je devrais pourtant, ne fut-ce que pour saisir le sel profond d’un ouvrage génial (dont je vous recommande …

Continuer à lire »

Août 19

The History Book On The Shelf – n°8 : De l’amour pour cinq…

Maudits ! Qu’ils soient maudits et leur chanson aussi ! Qui donc ? Mais ces artistes qui auront miné ma Saison 2017, pardi ! Chaque année, la même pièce dramatico-comique se rejoue : des concurrents viennent heurter les brisées de mes nerfs. Ils me rendent fou, fou à lier. Il leur suffit d’apparaître à l’écran …

Continuer à lire »

Août 12

The History Book On The Shelf – n°7 : Mon royaume pour un micro…

Ô rage, ô désespoir, ô sélections ennemies ! Que n’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ? Comme pour vous, l’élimination de Loreen à cette édition 2017 du Melodifestivalen aura été mon plus grand Eurodrame de l’année. Je n’admets d’ailleurs toujours pas que ma reine de coeur soit passée à la trappe au profit de ça. …

Continuer à lire »

Août 05

The History Book On The Shelf – n°6 : L’essentiel et l’accessoire.

Au début, il n’y avait rien, ou presque : un micro, un rideau, quelques fleurs. Et Marcel Bezençon vit que cela était bon… Mais la deuxième année, déjà, le Diable s’en mêla. Il souffla aux organisateurs allemands du Concours, une terrible idée. Ceux-ci s’en saisirent et bouleversèrent à jamais l’Eurovision et sa définition même. Depuis, …

Continuer à lire »

Juil 29

The History Book On The Shelf – n°5 : Ah, que je ris…

  L’Eurovision est une suite de moments mémorables, anthologiques, voire mythiques. Chaque année livre son lot de marqueurs de mémoire, du baiser de Birthe Wilke et Gustav Winckler, en 1957, à la victoire surprise de Jamala, en 2016. Réunis, ils forment une magnifique album, celui d’un projet technique, artistique et humain à nul autre pareil dans …

Continuer à lire »

Juil 22

The History Book On The Shelf – n°4 : C’est si bon…

L’Eurovision, depuis sa création, pourvoit au plaisir du plus grand nombre. Plaisir des téléspectateurs, des organisateurs et surtout, des fans. Je ne saurais, à titre personnel, imaginer mon année, sans mes plaisirs eurovisionesques. Je mourrais d’ennui, je pense. Mes soirées d’hiver sans les sélections nationales ? Mes soirées de printemps sans l’Eurovision ? Impossible, impensable ! …

Continuer à lire »

Juil 15

The History Book On The Shelf – n°3 : Duels au soleil

Jean Cocteau a écrit L’Éternel Retour en 1943. Le poète ne pouvait se douter que sa maxime s’appliquerait, treize ans plus tard, à un concours télévisé de chansons. Car, des principes fondamentaux de l’Eurovision, l’éternel retour en est le premier. Le Concours est par essence un éternel retour : il revient ponctuellement sur les écrans, …

Continuer à lire »

Juil 08

The History Book On The Shelf – n°2 : A Million Years

Ah, gagner l’Eurovision… Une routine pour certains, une rêve illusoire pour d’autres, le Saint-Graal pour d’autres encore. Certains diffuseurs sont prêts à tout pour la victoire, d’autres sont tétanisés à la perspective de la facture à régler l’année suivante. Certains retournent des montagnes pour mettre la main sur le Micro de Cristal, d’autres se contentent …

Continuer à lire »

Juil 01

The History Book On The Shelf – n°1 : Desfolhada portuguesa

Le premier juillet est l’annonce traditionnelle des vacances d’été. Pour les plus chanceux, deux mois de repos et d’insouciance. Pour tous, deux mois de soleil et de douceur de vivre. Pour les fans de l’Eurovision, deux mois pour revivre le meilleur du Concours, dans l’attente de la prochaine édition. Les riches heures de l’Eurovision couvrent …

Continuer à lire »

Août 27

The History Book On The Shelf (Is Always Repeating Itself) – neuvième épisode

La nuit, un cauchemar vient parfois me hanter. Je me réveille en hurlant, une sueur glacée au front. Dans ce rêve atroce, l’Eurovision n’avait pas été inventé ! Ma vie n’avait plus de sens, mes journées étaient longues et ennuyeuses, mes soirées interminables et mai était un mois comme un autre. L’horreur ! Le calme revenu, cette …

Continuer à lire »

Articles plus anciens «