Nov 10

Sur la route de Malmö : épisode 8 – Le ciel nous tombe sur la tête !

Dans 189 jours, Loreen remettra le trophée du 58ème Concours Eurovision de la Chanson à son successeur. Mais la route qui nous mène au 18 mai 2012 est encore longue… et parfois semée d’embûches. Comme ce fût le cas cette semaine. Retour sur une polémique dont on n’a pas fini de parler.

Mais c’est quoi ce binz ?

Jon Ola Sand. Profession : tête pensante

Cette semaine a été marquée par un tremblement de terre d’intensité 9 sur l’échelle de l’Eurovision. Antoine vous en a fait l’écho sur ce blog : après nous avoir retiré les écrans LED et réduit de 50 % les chances de faire partie des spectateurs du concert en raison d’une salle un peu trop étroite, voilà qu’on nous prive de tirage au sort pour l’ordre de passage des chansons.

Je me permets de revenir (brièvement ?) sur cette sombre histoire qui a semble-t-il suscité un vif émoi chez tous les fans de l’Eurovision.

Ce sont donc, dorénavant, les producteurs qui vont décider de la place des chansons dans le show.

Je vous jure, j’ai essayé… mais vraiment essayé par tous les moyens d’en comprendre la raison !

Pour les explications, on a envoyé au casse pipe Jon Ola Sand, le superviseur du Concours Eurovision. Voici ce qu’il dit : «Nous voulons faire une super émission de télévision. Pour nos téléspectateurs, mais aussi pour les participants. Permettre aux producteurs de déterminer l’ordre de passage aidera à faire des shows plus excitants et permettra à chaque participant de se démarquer, au lieu d’être entouré par des chansons du même style musical

Si on a un esprit tordu comme le mien, on pense que Mr Sand est en train de dénigrer les Concours passés : «Nous voulons faire une super émission de télévision»… cela voudrait-il dire que, jusqu’à présent, ce n’était pas le cas ? Des spectacles plus excitants ? Est-ce à dire qu’on s’endormait dans son canapé le soir du grand soir ? Cela me fait penser au sketch du regretté Coluche sur les publicités et notamment la «lessive dont la nouvelle formule lave encore plus blanc que blanc».

Peu convaincu par les explications de notre grand manitou norvégien, je continue à chercher un semblant de début d’explication.

Et puis je me dis que, après tout, les émissions comme «Nouvelle Star» ou «The Voice» pratiquent depuis toujours ce système et que cela n’a jamais choqué personne. Alors, pourquoi pas l’Eurovision ?

Sauf que dans nos émissions de télé-crochet favorites, on connaît déjà les candidats et chaque semaine qui passe, on les connaît encore plus. On ne les juge pas sur une chanson originale, ni même sur une prestation, mais bel et bien sur leur popularité (Magalie Vaé en sait quelque chose).

Pour l’Eurovision, c’est complètement différent. Les téléspectateurs ne connaissent ni le chanteur, ni la chanson. On sait donc que l’ordre de passage est primordial dans ce Concours.

ouf… le numéro 17. Tout va bien !

D’ailleurs, je suis sûr que plus d’une personne a tremblé le soir du 24 mai 2012 lorsque Loreen a plongé sa main dans le bocal pour aller chercher son numéro de passage à la finale, de peur de la voir tirer un numéro proche des premières positions. Je me trompe ?

Mais je vous rassure, le petit monde de l’Eurovision ne va pas s’écrouler parce qu’il n’y plus de tirage au sort. Les téléspectateurs lambdas s’en fichent car ils regardent l’émission sans jamais penser à son organisation.

Mais c’est bien le coeur des fans de l’Eurovision que la flèche a atteint. Car nous savons à quel point l’ordre de passage des chansons est importante. Nous savons à quel point, surtout depuis l’adoption du télévote, il est difficile de remporter une victoire en passant dans la première partie du tableau.

Les producteurs de l’émission connaissent les statistiques. Ils savent que, par exemple, passer en deuxième position est la galère assurée. Je me demande s’ils auront des scrupules à choisir le pays qui passera à cette place. J’en doute. D’ailleurs, le fait que le pays hôte est le seul à se voir attribuer une place selon tirage au sort par «souci d’impartialité» prouve donc bien qu’il n’y aura aucune impartialité envers les autres pays.

Pourtant, Mr Sand a déclaré pas plus tard qu’hier que l’ordre de passage n’avait aucun impact significatif sur les résultats. Qu’il redescende de son nuage et qu’il arrête de prendre nos vessies pour des lanternes ! C’était peut-être le cas avant l’introduction du télévote, mais certainement plus maintenant. Entre 1998 et 2012, combien de gagnants se sont produits en première partie de spectacle ? La réponse est édifiante : 3 ! Dont 2 (Israël en 1998 et la Turquie en 2004) ont remporté le Concours d’extrême justesse.

Quoiqu’il en soit, cette nouvelle règle est très loin de faire l’unanimité dans les autres pays. Le site de la télévision danoise, interpelé par cette vague de protestations, se demande s’il était vraiment opportun de mettre en place ce système, de même qu’ils ne comprennent pas pourquoi ils sont séparés d’office des norvégiens pour les demi-finales.

Le site eurovision.de affirme que l’idée de la suppression du tirage au sort viendrait de Sietse Bakker, et que la plupart des chefs de délégation seraient contre.

Restons cependant sur une note positive : ce nouveau système (par ailleurs accepté par la majorité des diffuseurs européens) permettra de réaliser des shows plus cadencés, plus dynamiques aussi. Mais à quel prix ?

France : Mireille et Cyril rempilent… pour de vrai !

Thierry Moreau, de Télé 7 jours, avait donné l’info en exclusivité sur D8 dans l’émission « Touche pas à mon poste ». Mireille Dumas et Cyril Féraud commenteront de nouveau l’Eurovision pour le compte de France 3.

La chaîne n’a pas confirmé l’information, parait-il. Mais on peut cependant faire confiance au magazine le plus lu de France qui ne se permettrait pas de lancer une information (aussi peu importante soit-elle) sans l’avoir obtenue d’une source sûre. Selon « Le Parisien », Télé 7 Jours fera d’ailleurs paraître l’annonce dans son prochain numéro.

Et pour ceux qui douteraient encore, Cyril Féraud a confirmé la nouvelle sur son compte twitter en renvoyant un lien vers le site puremedias.com.

L’Irlande a ses mentors

RTE a décidé de ne pas changé d’un pouce sa méthode de sélection. Le 22 février prochain, au cours du «Late late show», les irlandais éliront le successeur de Jedward. Cinq candidats seront en lice. Chacun d’eux sera coaché par un mentor. Le diffuseur irlandais a levé le voile sur les cinq chaperons de la sélection 2013. Deux noms sont connus des fans de l’Eurovision. Tout d’abord Shay Healy qui n’est autre que l’auteur de «What’s another year», couronnée Grand Prix à La Haye en 1980, et Niall Mooney, auteur des chansons irlandaises de 2009 et 2010.

Les trois autres mentors sont Mairéad Farrell (présentatrice télé et radio), le producteur Stuart O’Connor et Mark McCabe (DJ radio et également producteur).

Suisse : Heilsarmee au top des requêtes.

Nos amis suisses vont vivre ce week-end dans l’impatience et la fébrilité. C’est normalement lundi que la SF devrait annoncer le nom des 4 sélectionnés de la plateforme.

Alors, qui va partir à Kreuzlingen le 15 décembre prochain ?

A la rédac’, on a déjà une petite idée. On mesure la popularité des candidats par rapport aux requêtes des internautes sur les moteurs de recherche, requêtes qui aboutissent ensuite à un lien vers notre blog.

Et en nombre de requête, le groupe Heilsarmee bat des records. De «You and me heilsarmee paroles» à «Heilsarmee eurovision» en passant par «Eurovision armée du salut», les internautes s’intéressent beaucoup à ce groupe et à leur démarche pour représenter la Suisse à l’Eurovision.

Cela ne signifie pas forcément que le groupe sera sélectionné pour la finale nationale, mais nous avons ici un baromètre qui ne ment pas quant au buzz que fait l’armée du salut sur cette participation.

En deuxième position des requêtes sur les candidats suisses, on retrouve un groupe qui a déjà son billet pour Kreuzlingen : Carrousel. Enfin, Chiara Dubey est également sollicitée.

A noter que Lys Assia, pourtant très populaire auprès des fans, ne soulève pas d’enthousiasme particulier.

Mais Heilsarmee est encore très loin derrière un jeune homme bourré de talent : Bastian Baker. Le chanteur suisse, dont nous avons parlé à plusieurs reprises sur notre blog, ne participera pas à l’Eurovison 2013, mais il a attiré un très grand nombre d’internautes sur notre site depuis sa participation à l’émission «Danse avec les Stars». De très nombreuses requêtes ont abouti chez nous, certaines parfois un peu farfelues. Ainsi, un internaute a débarqué sur le blog en tapant sur google «Bastian Baker tir la langue». Ca ne s’invente pas !

Allez, on se quitte avec le trailer officiel de Heilsarmee, ainsi qu’un soutien un peu spécial de la part de la Belgique.


(11 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Frish on 10 novembre 2012 at 08:24
    • Répondre

    Selon une source proche du dossier ( Gloria) pour ne pas la citer, il se murmûre dans les couloirs que la Suède souhaiterait pas ce
    stratagème faire gagner un pays du big5 et mettre en 1ère/1ère partie les pays à forte diaspora ainsi ceux aui achètent leurs chansons
    au pays du hareng fumé.,

    • Nico on 10 novembre 2012 at 09:52
    • Répondre

    Et oui Bastian Baker intéresse de plus en plus la presse française, malgré son élimination de l’émission « Danse avec les Stars+, le jeune suisse fait parler de lui, il présente en exclusivité son dernier clip sur la page net de Plurielles.fr de son titre que l’on commence à entendre souvent sur les radios « Hallelujha  » et il répond à quelques questions, il semble que le jeune Bastian Baker garde la tête froide.

    Pour ceux et celles qui aimeraient le découvrir en concert, il chantera à la Cigale à Paris, le 17 décembre prochain.

    http://people.plurielles.fr/news-people/bastian-baker-je-garde-la-tete-froide-7649245-402.html

      • yohan on 10 novembre 2012 at 13:21
      • Répondre

      Moi je trouve que Bastian Baker sert un peu à rien …..

    • Audrey on 10 novembre 2012 at 10:09
    • Répondre

    Frish, si tu le dis ça pourrait être une bonne chose si ça aboutissait.Mais je vois vite les réclamations qui émaneront de plein de pays suite a l’annonce du tirage au sort…Heu pardon, du choix.

    N’empêche, je me demandais…Les ultra-favoris, comme Rybak et Loreen (Non, on va pas parler d’Amaury Vassili x)) , meme si ils étaient passés dans la premiere partie de soirée, ils auraient tout de meme gagné…Non ?

    • Frish on 10 novembre 2012 at 11:17
    • Répondre

    Une bonne chose je n’en sais rien, tout ce que je sais c’est quel que soit le gagnant, il sera invalidé par le public. Du coup ça sera une victoire grise, et que dire des 42 pays regardant le 43ème avec suspicion.

    Les réclamations dès le lundi matin, les menaces de retrait la semaine suivante sans parler de la campagne de dénigrement du chanceux candidat choisi par les Suédois.
    Qui se verra infliger une sentence morale ainsi qu’un blocus total de ses ventes de disques, sombrant dans l’oubli dès le lendemain de l’organisation de son pays.

    Ben au final, tirage au sort ou pas, le scénario reste pareil mouhaha

    • Nico on 10 novembre 2012 at 12:36
    • Répondre

    Voilà, j’ai trouvé quel artiste France Télévisions devrait approcher pour représenter la France et pourquoi pas avec cette chanson qui est sortie après septembre 2012, l’amour et les étoiles ou Speed of light.

    Un jeune bogosse qui sort du mannequinat pour se lancer dans la chanson, il y a de fortes de chances qu’il plaise à l’Eurovision, Sa chanson est totalement dans la tendance qui plaît à la jeune génération, une chanson rythmée avec les fameux whoua haha qui plaisent tant à l’Eurovision , chantée en français et anglais !un look qui va faire fantasmer plus d’une et plus d’un, sa voix passe bien

    Alors partants ? votre verdict ..

    http://youtu.be/NVdY5B-i7Hk

    Plus besoin de se casser la tête, faites confiance à Baptiste Giabiconi

      • Nico on 10 novembre 2012 at 12:57
      • Répondre

      Et pour ceux et celles qui pensent qu’il ne sait pas chanter en direct, voici la version live, c’est sûr ce n’est pas « the voice du siècle » mais pour moi avec un peu de travail , cela peut le faire à l’Eurovision !

      Un top 10 est envisageable pour la France en 2013 ?

      http://youtu.be/Oj8puv_VRVs

    1. Moi je suis pour. J’aime bien, ses chansons sont plutôt bien foutues pour l’Eurovision. En plus, quand on le voit dans les émissions, il a l’air d’un garçon super sympa et pas prise de tête.

        • Frish on 11 novembre 2012 at 17:26
        • Répondre

        @ moi aussi je dis oui oui oui oui oui oui même s’il chante en langue des signes sans bo hahahaha.

      • pierro42 on 11 novembre 2012 at 00:05
      • Répondre

      ah non pas lui quelle horreur,il se la pete carrément ce mec.
      j’suis sur qu’on peut trouver bien mieux
      et l’eurovision c’est pas un defilé d’mode
      y’a pas besion d’un bogosse mais d’un vrai chanteur
      et franchement c’est vraiment pourri ce qu’il chante

    • yohan on 10 novembre 2012 at 13:28
    • Répondre

    Oh avec Baptiste Giabicconi je dis OUIIIIIII.
    J’adore son univers musical,il est beau mais ça tout le monde l’a vu, il faudrait une chanson un peu plus pop pour l’eurovision mais je pense que c’est possible de faire un beau résultat (top 5 serait l’idéal)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :