Fév 24

Sur la route de Malmö : épisode 21 – Buzz power !

La carte postale de l'Islande est déjà en boite

La carte postale de l’Islande est déjà en boite

Les artistes à l’honneur

Elles sont indispensables à la bonne marche de l’événement. Certains prennent plaisir à les regarder, tandis qu’elles laissent d’autres indifférents.

Elles, ce sont les cartes postales, petits intermèdes obligés entre chaque chanson pour préparer l’exécution de la prochaine.

Le pays hôte ne se mettra pas en avant cette année

Le pays hôte ne se mettra pas en avant cette année

Alors que de nombreux pays, à l’instar de l’Azerbaïdjan l’an passé, se servent de ces cartes postales pour promouvoir le pays et sa culture, la Suède a décidé cette année d’innover.

En effet, pas de paysages suédois, pas de découverte de la gastronomie scandinave et pas de visites des musées de Stockholm ou Malmö.

Cette année, ce sont les candidats qui seront mis en lumière. Un petit portrait de chacun des artistes filmé dans son propre pays. En 1996, Oslo avait déjà intégré le même principe, le combinant avec un petit reportage sur la Norvège et un message d’une personnalité politique du pays.

Cette année (Dieu merci on nous fait grâce des politiciens), il sera juste question de l’artiste évoluant dans son environnement. Pour le directeur artistique et co-producteur du Concours, Sven Stojanovic, il s’agit avant tout d’impliquer les téléspectateurs de toute l’Europe dans le show. Ces cartes postales sont une main tendue vers tous les pays participants.

Belle initiative en tout cas.

Drôles de buzz 

Faire du buzz, c'est tout un art !

Faire du buzz, c’est tout un art ! image : identitenumerique00.com

Lundi dernier, une bombe a été lâchée par le journal Bild. La chanson qui va représenter l’Allemagne au Concours Eurovision est un plagiat de la chanson suédoise gagnante de 2012.

Une bombe ? Disons plutôt un pétard mouillé. Parce qu’il faut bien l’avouer, on n’y a pas cru un seul instant, à cette histoire de plagiat, n’est-ce pas ?

L’affaire est maintenant presque terminée. « Presque », parce que NDR a ordonné un « audit musicologique » (terme inventé pour l’occasion, employé par l’AFP et donc repris par tous les médias).

Mais ils vont avoir l’air fin, nos amis auditeurs musicologues qui vont analyser Glorious, maintenant que le compositeur de la chanson Euphoria a affirmé en personne que le titre de Cascada n’est pas un plagiat de sa propre chanson !

"Ce sont deux chansons différentes"

« Ce sont deux chansons différentes »

Thomas G:son le dit au cours d’une interview réalisée par Bild. « Nous pouvons comparer les deux chansons. Ce sont deux chansons différentes », clame-t-il avant d’ajouter : « Nous nous sentons honorés. Mais ce n’est pas un plagiat pour nous. Lorsque vous regardez la composition d’une chanson sur une table de mixage, vous verrez que 10.000 chansons pop sont similaires ».

Les accusateurs s’étaient en effet basés sur la construction musicale de la chanson, et non sur la règle qui régit un plagiat (8 notes successives identiques).

Cette petite polémique semble tellement feinte, qu’on ne peut s’empêcher de se demander si la source ne vient pas des intéressés en personne.

Partant du principe qu’il faut absolument faire du buzz pour exister, et que ce soit en bien ou mal, du moment qu’on parle de quelqu’un, on fait de la publicité pour elle.

J’irais même jusqu’à me demander si diffuser des informations négatives ne valorise pas davantage le buzz, car cela aboutit souvent à une succession de discussions qui entretient le buzz.

"Nous n'avons aucune chance de gagner la compétition"

« Nous n’avons aucune chance de gagner la compétition »

Et que dire des Pays-Bas ? Curieusement, le producteur de la chanson d’Anouk (chanson qui au passage s’intitule Birds), Tore Johansson, accorde une interview au journal Sydsvenskan, en critiquant vivement le choix hollandais : « Nous n’avons aucune chance de gagner la compétition. C’est de la musique sophistiquée avec beaucoup de cordes, et non de la musique faite pour remporter le Concours Eurovision de la chanson. C’est également une chanson qui brille par son originalité et  tout ce qui est écrit pour l’Eurovision sont des copies de vieux tubes, car c’est est le plus sûr moyen de faire un nouveau hit immédiat.« 

Curieuse déclaration pour quelqu’un censé défendre son « beefsteak ». Et si cela n’avait qu’un but : faire le buzz en nous faisant croire que les Pays-Bas ont choisi une chanson non adaptée à l’Eurovision ? On s’attend au pire et finalement, lorsqu’on l’écoutera, on se dira qu’elle est plutôt bonne, cette chanson. Si l’effet inverse s’était produit, à savoir qu’on nous avait dit que la mélodie est une bombe qui va à coup sûr terminer dans le top 5, on se serait attendu au meilleur, et on aurait peut-être été déçus.

Pour en revenir à Cascada, le buzz a bien fonctionné. Il s’est répandu comme une traînée de poudre dans tous les médias qui, mis à part les plus sérieux, n’ont pas pensé à vérifier la valeur de cette information.

Le principal, c’est que dorénavant tout le monde sait que Cascada va représenter l’Allemagne. Et mieux : tout le monde connaît la chanson Glorious, puisque la vidéo a été intégrée à la quasi-totalité des articles qui ont parlé de « l’affaire ». Et quoi de mieux qu’une accusation de plagiat pour inciter les internautes à écouter la chanson !

Bon, de là à dire que cette petite accusation de plagiat n’était qu’un coup monté pour faire un buzz sur la chanson fraîchement choisie pour représenter l’Allemagne, il n’y a qu’un pas que je n’ose pas franchir. Libre à vous de le franchir ou non.

Les dames à l’honneur

ohéééé ohééé ohééé ohéééé

ohéééé ohééé ohééé ohéééé

Toujours est-il que cette affaire n’a guère émue les bookmakers. En regardant les cotes vendredi soir, j’ai vu que la chanson a même perdu trois rangs par rapport à la semaine dernière, passant à la septième place des paris. Ce sont trois pays dont on ne connaît pas encore les chansons qui sont passés devant les allemands : la Russie, l’Azerbaïdjan et la Suède. Pour la Russie, cela peut se comprendre par l’annonce faite de la candidate qui va représenter le pays : Dina Garipova, connue pour avoir tout récemment remporté la dernière édition de The Voice version russe. Nous connaîtrons d’ailleurs sa chanson What If dès ce soir.

Pour l’Azerbaïdjan, on comprend un peu moins l’enthousiasme des bookmakers étant donné que le candidat n’a pas encore été sélectionné. Pensent-ils que la diaspora turque soutiendra la chanson azérie en l’absence de la Turquie ?

En tout cas, c’est Emmelie qui doit être contente puisqu’elle a de nouveau ravi la première place à Margaret. Et si les cotations de la chanteuse norvégienne sont importantes, celles de la chanteuse danoise s’envolent, avec des cotes à 3/1, mieux qu’Euphoria l’an passé. Au point d’en faire une des grandes favorites pour la victoire à l’heure actuelle. Les amateurs de flute sont aux anges.

En résumé, ce sont donc trois filles qui prennent la tête chez les parieurs. Au fait, messieurs les parieurs, la France aussi a une fille pour les représenter… et une excellente chanteuse qui plus est.

La femme de la situation ?

"Allumez le feu !"

« Allumez le feu ! »

Amandine Bourgeois (c’est bien d’elle dont on parle) devrait très prochainement nous faire connaître le goût du paradis en nous dévoilant L’Enfer et Moi.

Amateurs de chanteuses aux brushings impeccables, de ballades irlandaises ou encore fans des bluettes façon Carola, passez votre chemin ! Car Amandine Bourgeois n’a pas vraiment l’intention de se laisser imbriquer dans le moule Eurovision.

Sa chanson est rock, comme la tenue légèrement sexy qu’elle a porté pour le teaser de la chanson au Réservoir.

Une robe en cuir moulant et sexy, voilà peut-être qui parviendra à faire venir quelques irréductibles fans de The Voice sur France 3 le soir du 18 mai.

A ce propos, je tiens à dire que Bruno Berberes a réagit à notre article de la semaine dernière où je prétendais que la programmation des deux émissions en concurrence n’était pas une coïncidence de l’agenda. Il nous assure que si les deux événements se déroulent en même temps, c’est un pur hasard.

Parce que Bruno a un pied dans les deux émissions : ancien chef de délégation française devenu conseiller artistique de la sélection cette année, il est aussi directeur du casting de The Voice.

Le journal Le Parisien lui a consacré un article dimanche dernier, retraçant une impressionnante carrière passée derrière les caméras, et accompagnée de nombreuses anecdotes passionnantes. A lire ici

Et sinon…

ESC2013_butterfly_slogan_bigTrop triste ! Les turcs sont persuadés que la Turquie ne reviendra jamais à l’Eurovision. Dans un article paru sur un site de fans turcs, un responsable de la TRT aurait affirmé que le diffuseur menace de quitte l’UER.

Trop impatient ! Le Mizerja croate, fraîchement finalisé dans les studios d’Eros Ramazzotti à Bologne, sera présenté au cours d’une conférence de presse le 27 février.

Trop cool ! Il se murmure que Carola sera l’une des invités de la finale du Melodifestivalen cette année, pour fêter ses trente ans de carrière à faire l’Eurovision, ou a tenter de faire l’Eurovision.

Trop classe ! Un article d’Antoine a fait l’objet d’une citation sur l’un des site médias les plus populaires d’Estonie : elu24.ee, site appartenant à Postimees qui est le deuxième quotidien le plus lu du pays ! Les estoniens ont visiblement été flattés des compliments que notre collègue a fait sur l’organisation parfaite de la sélection nationale.

Trop pas ! Les lettons n’y croient plus. En tout cas, la finale nationale de samedi dernier a fait un flop d’audience : seulement 183.000 téléspectateurs (contre 265.700 en 2012) et une part de marché à 9,1 %. En revanche, les lettons ont été plus nombreux à voter que l’an passé.

Trop friendly ! Hier soir, c’était le grand soir… pour Nuno Resende. Le chanteur qui avait représenté la Belgique à Kiev en 2005 a été retenu par Florent Pagny dans les auditions à l’aveugle de The Voice, décidément très « Eurovision friendly » hier soir puisqu’on a pu écouter également quelques notes du Me And My Guitar de Tom Dice illustrant un reportage.

Trop top ! Anggun cartonne en tant que jury dans X-Factor version Indonésie et Amaury Vassili part à la conquête du Japon.

Trop bien ! Mais la vraie bonne nouvelle nous vient du Maroc où la célèbre et seule artiste à avoir porté les couleurs de ce pays à l’Eurovision, Samira Saïd, revient cet été avec un nouvel album.

Bon dimanche !

 

(9 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Axel on 24 février 2013 at 09:56
    • Répondre

    Je pense que Monsieur Tore Johansson, n’a pas critiqué la chanson qu’il produit « Chanson qui brille par son originalité », mais plutôt l’eurovision, et si on comprends bien son interview, pour lui le concours regorge de vieux tubes… Que l’Eurovision ne laisse pas ou peu de place à la bonne musique…

    • Yann on 24 février 2013 at 10:06
    • Répondre

    Oui, bon dimanche, sous mes applaudissements 🙂

    • philou on 24 février 2013 at 12:21
    • Répondre

    Perso je mise sur la Norvège pour l’instant. Une chanson percutante qui se démarque pour l’instant des autres. Et puis…j’aime énormément aussi:-))))

    • pierro42 on 24 février 2013 at 14:43
    • Répondre

    moi aussi je mise sur la norvège pour l’instant.
    j’aime vraiment beaucoups cette chanson

    • frish on 24 février 2013 at 15:47
    • Répondre

    Bravo antoine, pourvu qu’il n’attrape pas la grosse tête, fasse sa ferrari pour évincer notre chazal.

    Sinon je suis « émerveillé » si thomas G:Son n’accuse pas de plagiat en tant que musicien reconnu, je le crois à 700%, c’est comme si Marianne James accusait Chiara d’être rondelette.

    Après Adamo, Mireille mathieu et Alizée que l’on a plus vu depuis l’invention du tire lait pour bébé, voici amaury qui va à sont tour au Japon, c’est triste de laisser fuir les cerveaux !!!! On étudie en France et on va à l’étranger, c’est beau !

    Je suis super content néanmoins qu’Anggun cartonne dans the voice et qu’elle appuie sur un boutton qui fait tourner son siège, c’est pas donné à tout le monde, chapeau l’artiste.

    Et le meilleur pour la fin. Ma Carola, celle à moi qui prie et tout va revenir
    et refaire l’eurovision, je ne m’en lasserai jamais, Carola est une icone
    chaque fois que je regarde ses prestations, je me marre mais à un point tellement
    c’est léger et pas surjoué. En gros je l’adore, elle me donne la banane.

    Bon dimanche, et bonne semaine.

  1. Oh bah non moi pas la grosse tête ! Mais le rédac chef du blog si ! On le cite maintenant comme un grand média dans les médias internationaux… Si c’est pas la classe, ça ! 😀

      • Frish on 24 février 2013 at 16:53
      • Répondre

      Je l’ai toujours dit depuis que j’ai découvert ce blog, pascal en sait quelque chose. Et suis content des compliments
      pour la ligne éditoriale et surtout pour ton humour inénarable.

      Un beau duo. David & jonathan c’est du passé, on a twanou et kalou. Non les compliments sont mérités car ça n’est pas un
      site pour fan hystérique ( sauf moi) et informatif et documenté.

      C’est pourquoi je suis tombé directement amoureux du blog et des personnes qui le font et qui commentent. C’est pour moi un bijoux francophone, même si j’aime wiwibloggs en anglais, mais l’humour y est présent sur les 2 mais ici quand même plus de recul
      même si je me marre sur les 2.

      Beaucoup de travail, de stress ( je sais) mais compliments mérités, c’est un peu de beaume au coeur pour continuer.,

  2. Pour ce qui est de Tore Johansson, c’est un des plus grands producteurs européens, et même dans mes rêves les plus fous, je n’aurais jamais espéré avoir une de ses chansons à l’Eurovision… Il a « créé » les Cardigans puis a collaboré avec beaucoup de grands artistes suédois et européens.
    Mais jamais il n’a pris part au Melodifestivalen parce que pour lui, ça doit justement être ça l’Eurovision, des paillettes, du schlager, des chanteuses nouilles, des chansons pop qui ressemblent les unes aux autres, des boys-bands… Bref, pas trop le délire du monsieur…
    Et effectivement, il doit voir que sa chanson n’est ni dans la veine d’Euphoria, ni dans celle de Malena Ernman, Carola et compagnie…

    Mais vraiment on ne peut être que super heureux d’avoir une telle équipe de professionnels et de faiseurs de tubes à l’Eurovision, en espérant une haute place pour Nounouk ! 🙂

    • Mimi on 25 février 2013 at 12:35
    • Répondre

    Pour moi aussi, je mise pour le moment sur la Norvège et je ne crois pas du tout à une victoire du Danemark cette année… Et j’apprécie également beaucoup ‘Glorious’ que j’aimerais bien voir haut dans le tableau final!

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :