Déc 22

Sur la route de Malmö : épisode 14 – Quand intervient le règlement

euro
Cette semaine, dans la presse francophone, on s’émeut du feuilleton suisse. L’UER reste sur ses positions : l’Armée du Salut ne pourra pas chanter en uniforme et avec ce nom à Malmö. Et l’Armée du Salut reste sur ses positions : pas question de tomber l’uniforme.

Papy fait de la résistance

Pas question pour Emil d'aller à Malmö sans uniforme

Pas question pour Emil d’aller à Malmö sans uniforme

Alors qui a raison ? Difficile à dire. Pour le garant de l’Eurovision, c’est le mouvement religieux qui pose problème. Or le règlement ne précise pas, dans son paragraphe sur les critères d’éligibilité, qu’il est interdit à un groupe religieux de se présenter à l’Eurovision. De plus, la chanson You and Me qui doit normalement représenter la Suisse remplit parfaitement les critères d’admission.

D’un autre côté, on pourrait se poser la question de savoir si l’Armée du Salut ne veut pas s’injecter une forte dose de publicité en voulant aller chanter à Malmö. Car si la volonté du groupe Heilsarmee était uniquement d’aller se faire plaisir en chantant sur la scène de l’Eurovision, il aurait accepter de «tomber les uniformes». Après tout, c’est un concours de chansons dont il est question.

Et d’un autre côté, qu’on chante en porte-jarretelles, en travesti ou en uniforme de l’Armée du Salut, la chanson est la même et c’est elle qui doit être jugée.

Et quand on retourne une nouvelle fois le problème, on se dit que l’Armée du Salut va sans doute bénéficier de milliers de votes de sympathisants qui éliront le mouvement plutôt que le titre.

Il est donc difficile d’avoir un avis tranché sur le sujet.

Toujours est-il que si l’Armée du Salut cède à l’UER et envoie You and Me à l’Eurovision, nous allons perdre notre fringant nonagénaire Emil Ramsaeur. Il l’a affirmé au site lematin.ch : «Je ne sais pas quelle position va prendre finalement l’Armée du Salut, mais, pour ma part, ma décision est irrévocable. Si je ne peux pas chanter en uniforme, je n’irai pas à Malmö, en Suède, pour la demi-finale. Je veux aller à Malmö en tant que chrétien, pas en tant que simple musicien».

D’un autre côté, Christoph Jakob, le charismatique chanteur, est prêt à faire des concessions : «Je ne vais pas à Malmö pour missionnariser mais pour chanter.» C’est peut-être dans cet état d’esprit que les choses avanceront.

Il faudra attendre l’année prochaine pour être fixé sur le sort de l’Armée du Salut et de la Suisse à l’Eurovision.

Allemagne : plus vite que la musique

Little Sister avait fait une brève apparition en mai dernier sur le géant de la vidéo

Little Sister avait fait une brève apparition en mai dernier sur le géant de la vidéo

Le règlement est aussi au coeur du sujet chez nos voisins allemands qui ont dévoilé le nom des 12 concurrents à leur sélection nationale.

En effet, plusieurs titres pourraient poser des problèmes. NDR, le diffuseur allemand en était conscient et a préféré en parler à l’UER à l’avance. Selon le site blog.prinz.de, l’organisme européen aurait donné son aval sur les titres litigieux.

Mobilée tout d’abord. Le groupe interprètera la chanson Little Sister. Juste un petit problème : ce titre a été mise en ligne sur youtube le 14 mai dernier. Il s’agissait alors d’une version de deux minutes en acoustique.

Cela ne pose pas de problème, selon NDR : le titre vu sur youtube au printemps dernier n’était interprété que par trois personnes, alors que pour l’Eurovision, ils seront six. Le porte parole de la chaîne annonce que «la version n’est pas la même».

La chanson des Blitzkids aurait aussi des petits soucis. On aurait entendu Heart on the Line sur un mixage DJ de 68 minutes : il s’agissait de 65 secondes de la chanson à partir d’une ancienne démo… et ce bien avant le 1er septembre 2012.

Et ce n’est pas fini : selon un site irlandais (qui n’a pas pris de capture d’écran), Finn Martin et sa chanson Change aurait été vu sur la plateforme Vimeo deux jours avant le fameux 1er septembre.

Habemus Melodie

Habemus Melodie

Enfin, pour couronner le tout, nous retrouvons les Prêtres allemand pour un Concours Eurovision 2013 décidément placé sous le signe du spirituel. S’ils vont à l’Eurovision, auront-ils le droit de porter des soutanes ? Ce n’est cependant pas avec leur costume qu’apparaissent les premiers problèmes : un des membres du groupe avait déclaré, avant d’être choisi pour la sélection allemande, que la chanson Ave Maris Stella avait 1100 ans d’âge ! Là aussi, pour la NDR, il s’agit d’une recomposition de trois minutes.

Si effectivement l’UER a donné un avis favorable à ces titres (nous n’en avons pas la confirmation), et qu’elle refuse sous prétexte d’un uniforme, de voir sur sa scène une chanson qui répond à toutes les exigences, c’est qu’il y a un petit problème.

Un canon estonien

põhja-tallinnL’Estonie titille aussi un peu le règlement cette année, avec une des chansons de l’Eesti Laul : Celle des Põhja-Tallinn  Meil On Aega Veel. Une chanson extrêmement efficace à en juger par le refrain qu’il suffit d’écouter une fois pour qu’il vous trotte dans la tête toute la journée !

Passons sur le trop plein de personnes et le jeune âge de la plupart de ces personnes, cela sera rectifié pour la sélection. Le problème, c’est que le fameux refrain fait penser au Canon de Pachelbel. Alors, plagiat ou pas ? Apparemment non puisque le groupe a reçu l’aval de la télévision estonienne.

En tout cas, cette chanson, déjà numéro 1 en Estonie, a de fortes chances de remporter l’Eesti Laul.

Eurovision 2013 : répétitions à huis clos

malmoarenaLa Suède continue à faire des aménagements sur le prochain Concours Eurovision. Cette fois, il s’agit des répétitions. Elles débuteront un jour plus tard que d’ordinaire (le lundi 6 mai). Les premières répétitions individuelles se feront à huis clos. Les journalistes et fans présents à l’Euroclub pourront les visionner sur écran géant. Il n’y aura donc aucune possibilité de filmer en amateur la prestation des artistes comme ce fut les cas les années précédentes. La conférence de presse qui suit chaque répétition se fera à l’Euroclub.

Le centre de presse ouvrira seulement le 10 mai. A cette occasion sera donnée la conférence de presse de l’UER et de l’organisme producteur (SVT). La deuxième salve de répétitions individuelles se déroulera du 10 au 12 mai et sera donc ouvert aux médias.

Le Big 5 et la Suède répèteront individuellement les dimanche 11 mai et mercredi 15 mai.

Ces aménagements permettront aux fans (en tout cas ceux qui restent à la maison) de ne pas tout connaître de la prestation des artistes, et surtout de conserver un peu de magie pour les grands directs. Ce n’est pas plus mal.

Et sinon…

Marilena Gauci remplace Saska Hunt au Malta Eurovision Song Contest. En Italie, le festival de Sanremo se déroulera du 12 au 16 février, avec la participation de Raphael Gualazzi. Israël voit les choses en grand cette année avec un Kdam à 30 candidats et 5 shows (trois demi-finales du 26 au 28 février, un spectacle de la seconde chance le 3 mars et la grande finale le 7 mars).

Et sinon… bon week-end !

(11 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Nico on 22 décembre 2012 at 12:49
    • Répondre

    Effectivement, je viens d’entendre que le papy de l’Armée du Salut renonce à participer à l’Eurovision sans l’uniforme de salutiste qu’il porte en permanence.

    En conséquence, si l’UER maintient son refus, je suis certain que Heilsarmee n’ira finalement pas chanté à Malmö. En effet, la participation record d’Emil âgé de 94 ans et le principal atout du groupe pour créer un véritable « buzz » et si ce dernier ne vient pas, plus d’intérêt.

    Moi je le ressens très fort, la Suisse va passer à côté d’une réelle opportunité, mais ce ne sera pas de la faute de l’Armée du Salut qui s’est présentée à cette sélection nationale en toute confiance. La SRF a du souci à se faire, bon heureusement, il reste le duo Carrousel en guise de remplaçant, cependant même si cette chanson est bien, elle n’aura jamais autant de succès que You and Me.

    • Nico on 22 décembre 2012 at 13:26
    • Répondre

    Une autre information importante, le 12 janvier 2013 se déroulera comme chaque année, la grande cérémonie des « SwissAward » en direct du Hallenstadium de Zürich, un événement très attendu par les médias et les artistes suisses. Bastian Baker et le groupe que je vous avais également présenté 77 Bombay Street sont parmi les nominés, cependant, là aussi, c’est une tradition, chaque année, lors de cette émission, la chanson qui représentera la Suisse à l’Eurovision et présentée aux suisses. Dans le programme, il est indiqué que Heilsarmee chantera « you and Me », cependant il risque d’y avoir un gros problème. En effet, l’UER interdit le groupe Heilsarmee de se produire désormais en uniforme et sous le nom de Heilsarmme sous peine de sanctions, c’est à dire de disqualification. Alors une question ce pose ? Est-ce que l’Armée du Salut va avoir le temps de changer de nom et d’uniforme d’ici là ? Sans quoi, ils auront tout simplement l’interdiction de participer à cette soirée !

    L’aventure ne fait que de commencer et la Télévision suisse allemande SRF a vraiment intérêt à être très vigilante si elle ne veut pas que la Suisse soit tout simplement disqualifiée pour l’édition 2013.

      • Nico on 22 décembre 2012 at 13:34
      • Répondre

      D’ailleurs une autre question me vient à l’esprit ! Si l’UER n’autorise plus l’Armée du Salut de se produire sous le nom de Heilsarmee , quand est-il d’internet ? Leur clip et leur prestation en direct à la finale suisse du 15 décembre sont toujours en ligne, partout, sur youtube et les nombreuses plateformes consacrées à l’Eurovision ! Normalement tout cela devrait être retiré non ? Est-ce que l’Armée du Salut peut déjà considérer qu’elle est infraction par rapport au règlement de l’UER, si c’est le cas, la Suisse est vraiment mal barrée !!!!

        • Manuphil on 22 décembre 2012 at 20:04
        • Répondre

        Pour ce qui est d’internet, ils s’en foutent ce qu’ils leur importent c’est lors de l’Eurovision à Malmö.

      1. On est un peu dans le flou avec cette histoire. Si le règlement avait exprimé noir sur blanc qu’un mouvement religieux est interdit, les choses seraient beaucoup plus clairs. Je ne pense pas cependant que l’UER soit aussi catégorique dans son interdiction pour faire supprimer la vidéo youtube.

    1. Peut-être que d’ici le 12 janvier, une solution sera trouvée…

  1. ben moi je retiens quand même cette sélection allemande organisée absolument n’importe comment. La télé allemande était contente de se débarrasser de Stefan Raab, bah quand on voit le résultat, avec la moitié des chansons à virer, et une pseudo finale organisée autour d’un grand nom et de faire-valoirs, on se croirait en Ukraine, c’est une honte. Il parait que la chanson de Cascada serait sa meilleure depuis la création du groupe…
    En attendant, on a découvert un morceau de celle de Ben Ivory qui est vachement bien :
    http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=t4tF8Uw0A24

    Sinon, pour le monsieur suisse, faut pas non plus oublier qu’à cet âge-là, la santé peut évoluer très vite, même quand on est très en forme… En tout cas, on a compris, l’Armée du Salut voulait se faire de la pub pour gagner du fric, c’est pourquoi ils ne veulent pas changer d’identité. Dans ce cas là, ils ne pourront pas y aller, alors qu’on en finisse, et qu’on annonce définitivement Carrousel au lieu de faire dans le psychodrame à la mord moi le noeud, m’enfin bon, Ibiyou est déjà occupée à tout changer… Comment on va faire pour faire des pronostics sans voir les répèt ! Je suppose quand même qu’ils mettront en ligne une petite vidéo sur Youtube pour qu’on se fasse une idée et qu’on ajuste nos prévisions ! Sinon, panpan cucul Jon Ola Sand 🙂

    • Audrey on 22 décembre 2012 at 15:05
    • Répondre

    Non mais ils ont raison Heilsarmee, ils sont pas en infraction ! Je suis absolument pas d’accord avec toi Antoine là ! Ils peuvent aller à l’Eurovision, moi en tout cas je trouverais ça vraiment stupide de les disqualifier –‘

    Pour la sélection allemande, j’ai envie de dire c’est pas grave. Y’a même plus l’intérêt de faire une sélection, prenez Cascada ! 😀

    • Lucke on 22 décembre 2012 at 22:38
    • Répondre

    Je pense que leur participation à l’Eurovision est sincère et honnête, et je comprends leur position et j’espére qu’ils vont la garder.

    • Linn1 on 23 décembre 2012 at 13:30
    • Répondre

    Moi par contre, je ne comprends pas leur position, on leur demande juste de changer de nom et de costumes, il me semble que ce n’est pourtant pas la mer à boire, ce n’est pas pire que de changer les paroles de leur chanson. Et puis qu’est-ce qui les motive à participer à l’Eurovision ? Mettre en valeur leur chanson, représenter dignement la Suisse ou mettre en valeur leur association voire leur religion ? Si c’est le dernier cas et les propos du papy semblent aller dans ce sens (« je veux chanter en bon chrétien pas uniquement en tant que chanteur »), l’Eurovision n’est certainement pas l’évènement le plus approprié pour ça, ce n’est pas le téléthon ni la messe du dimanche. Se présenter sous le nom de l’Armée du Salut et avec les costumes correspondants peut s’assimiler plus ou moins à un appel aux dons dissimulé, d’où peut-être le côté « commercial » que refuse l’UER. Car il ne manquerait plus que chaque artiste demande de faire un don à l’association qu’il soutient, à la fin de sa prestation, de façon explicite ou implicite. Si aider une association n’est pas un mal en soi, il y a des évènements bien plus appropriés que l’Eurovision qui reste avant tout une compétition musicale et pas un gala de charité. Bien sûr rien n’empêche le gagnant de l’Eurovision de donner son prix à l’association de son choix s’il le souhaite.

    • Carlos on 23 décembre 2012 at 21:18
    • Répondre

    Le groupe Armée du Salut a remporté une si éclatante victoire + de 37% des votes que les organisateurs européens ne pourront plus honnêtement les éliminer pour une question d’uniforme et de nom. Invoquer maintenant un règlement qui les éliminerait serait tout simplement ridicule. Ce groupe ne partira pas en Suède pour décrocher des dons ou faire de la pub. Par contre, il est logique que les autres groupes présents à la finale espèrent faire la promotion de leur groupe. L’Armée du Salut n’a pas besoin de se faire de la pub. Depuis plus d’un siècle elle prouve dans plus de 100 pays qu’elle existe pour les démunis. Et pour éliminer en Suisse ce groupe, c’était facile: il suffisait de voter en masse pour un autre groupe.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :