Suisse 2015 : Time To Shine

melanie_rene_1Un peu d’histoire

switzerlandLa Suisse est un des sept pays fondateurs du Concours Eurovision et possède plusieurs particularités. La première, c’est que ce pays a été le tout premier gagnant de l’histoire de l’Eurovision. Et tout le monde parle encore aujourd’hui de la gagnante Lys Assia, qui avait triomphé avec « Refrain ».

La seconde particularité de la Suisse est qu’elle a également été la première à organiser l’événement.

La troisième réside dans le fait que la seconde victoire du pays a également fait couler beaucoup d’encre puisqu’elle a donné naissance au phénomène mondial qu’est devenue Céline Dion.

Enfin, depuis l’existence du Concours Eurovision, la Suisse n’a jamais décliné une seule invitation à participer à l’événement. Les quatre concours manqués par le pays l’ont été par la force des choses, lors de la terrible époque des relégations (en 1995, 1999, 2001 et 2003).

La Suisse a connu de belles histoires à l’Eurovision. Outre ses deux victoires, elle est parvenue à huit reprises sur le podium. On se souvient notamment de la seconde place de Daniela Simmons deux ans avant la victoire de Céline Dion et la belle troisième place d’Annie Cotton à Millstreet en 1993. On se souvient également de la deuxième place d’Esther Ofarim en 1963, et du cafouillage avec le jury norvégien. Devait-elle gagner l’Eurovision avec la chanson « T’en va pas » ? Nous ne le saurons probablement jamais.

La Suisse a connu la dernière place en finale du Concours à 5 reprises.

Depuis l’instauration des demi-finales, il devient difficile pour la Suisse de se qualifier en finale. Elle a pourtant réussi à le faire à trois reprises (2005, 2011 et 2014) et a participé à quatre finales depuis 2004 (en 2006, la Suisse s’était qualifiée d’office grâce au bon résultat des Vanilla Ninja l’année d’avant).

La Suisse a reçu le plus de points de la part du Royaume-Uni dans l’histoire de l’Eurovision et c’est au même Royaume-Uni que la Suisse a donné le plus de points.

La chanteuse

Elle s’appelle Mélanie René et elle est née à Genève le 1er septembre 1990.

Fille de musiciens, Mélanie se découvre une passion pour la chanson dès l’âge de sept ans.

Son talent a été remarqué dans de nombreuses compétitions, comme par exemple le Festival George Grigoriou à Braila en Roumanie où elle a obtenu le premier prix en 2009.

En 2010, elle quitte sa Suisse natale pour aller vivre au Royaume-Uni afin de poursuivre sa formation musicale à l’ACM (Académie de musique contemporaine). C’est là-bas qu’elle compose la chanson qu’elle va défendre à Vienne.

La chanson

Elle s’appelle « Time to Shine » et a été choisie au cours d’une sélection nationale télévisée. On ne reviendra pas sur les différentes formes de sélections pour choisir les candidats à la finale, car nous en avons déjà beaucoup parlé à l’époque, pour ne parler que de la finale. Elle s’est déroulée comme tous les ans depuis 2011 à Kreuzlingen. Il y avait six finalistes pour une seule place. Jury et public votaient à part égale. Nous n’avons pas les résultats détaillés. On sait juste que Mélanie René a remporté le billet pour Vienne, devant Timbelle, le groupe favori de la compétition.

« Time to Shine » est une ballade pop interprétée par une charismatique chanteuse. Cela suffira-t-il à la Suisse pour passer en finale ? Pas sûr. Elle possède une bonne introduction musicale, la chanson monte en puissance et Mélanie la porte à bout de bras sans problème. Reste cependant la qualité de la mélodie. Le refrain n’est pas franchement accrocheur comparé à d’autres chansons concurrentes. Cependant, les fans semblent l’apprécier, et qu’à ce titre, elle mériterait une place en finale.

Votre avis

  • Sur la chanson

suisse-ch

  • Sur la chanteuse

suisse-art

 Dans l’ensemble, on peut dire que vous aimez, sans pour autant adorer, la chanson suisse. La chanteuse aussi vous plaît beaucoup. Côté paris, la Suisse est en berne. Elle n’est pas favorite pour passer en finale. Et si jamais elle passait en finale, elle se retrouve dans les dernières places de tableau des paris pour une victoire.

 

N’oubliez pas les paroles

I’ve been walking, in the darkness
Always hiding from my true self
Afraid of letting go, of deception in their eyes
A wounded ego, unafraid to start a fight

I’ve been walking, on a lonely road
For many stories, I have once been told
No matter what they say
I will follow my heart
I think it’s time for me to stand up
And hold my crown

‘Cause I’m living my dreams
Never been so alive
The sky’s the limit
now that I know I can fly
No more pulling me down, no more mucking around
I’m growing up, I’m growing up
And it’s my time to shine
Yeah, it’s my time to shine

It don’t matter if I’m wrong or right
I’m getting stronger every time
I try not to let it go
Take it one step at a time
I’ve made my ego, now it’s time for me to let it shine

‘Cause I’m living my dreams
The sky’s the limit
now that I know I can fly
No more pulling me down, no more mucking around
I’m growing up, I’m growing up
And it’s my time to shine
Yeah, it’s my time to shine

I’ve been walking, in the darkness
Always hiding from my true self
I’ve learned to let it go
I’ve learned to let it go
I’ve learned to let it go
Now it’s my time to shine

‘Cause I’m living my dreams
Never been so alive
The sky’s the limit
now that I know I can fly
No more pulling me down, no more mucking around
I’m growing up, I’m growing up
And it’s my time to shine
Yeah, it’s my time to shine

Le scénario en cas de victoire

Si la Suisse venait à gagner l’Eurovision, l’organisation des spectacles reviendrait à SRG SSR qui est le groupe audiovisuel public du pays, celui qui regroupe les chaînes publiques de toutes les régions de Suisse.

Il resterait ensuite à trouver un terrain d’entente pour la ville organisatrice. Berne, Zürich, Bâle et Genève ont la capacité d’accueillir l’Europe de la chanson. Comme l’Eurovision s’est déjà déroulée en Suisse italienne et francophone, les germanophones risqueraient fort bien de se voir attribuer le concours. A ce titre, la capitale Berne serait une très sérieuse candidate. Elle possède le PostFinance Arena, une salle qui appartient à l’équipe de Hockey de la ville, et qui peut se moduler en salle de concert. Il y a de la place pour un maximum de 17131 personnes.

Zürich, quant à elle, possède le Hallenstadion, autre salle multisports qui accueille aussi des concerts. Britney Spears, Lady Gaga ou encore Kylie Minogue s’y sont déjà produits. Sa capacité maximale en mode concert est de 13000 places.

A Bâle, nous avons le St. Jacokshalle. C’est plus précisément dans la localité de Münchenstein que ce situe cette arène un peu plus petite (9000 places). Le légendaire Bob Dylan s’est y produit.

Et je sais que beaucoup d’entre vous aimerait bien, en cas de victoire Suisse, voir Genève accueillir le Concours. Genève qui dispose du SEG Arena (Arène de Genève en français). D’une capacité de 9500 places, l’arène se situe à Le Grand-Saconnex, une municipalité du canton de Genève, là même où se trouve le siège de l’UER !

melanie_rene_2

(28 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Chanson qui mérite la final ! Je ne comprends pas pourquoi les personnes détestes, pour moi c’est bien construit, bien chanter et très pro. La chanteuse a une sorte de force qui nous fait voyager dans son univer et ça je trouve ça magique. C’est une grande chanteuse à mes yeux.
    Ça doit être le passage après Sébastien de l’année dernière qui doit la rabaisser dans le tableau des paris , c’est vrai qu’il avait une chanson pour moi gagante.

  2. En tant que fan suisse de l’Eurovision depuis de nombreuses années, je peux dire que j’ai suivi chaque année, avec beaucoup d’assiduité les candidatures de notre pays,

    Nous avons connu de belles années de gloire mais aussi très noires, depuis 1993, la Suisse n’a plus pris trop au sérieux cette manifestation et s’est lassée peu à peu du concours, des choix internes ont fait et par toujours les bons, je dirai même catastrophiques, nous avons frisé le ridicule à plusieurs reprises en envoyant des chansons horribles sans saveur interprétés par des artistes amateurs mais aussi plus professionnels qui ne savaient même chanter correctement en direct.

    Depuis 2011, la sélection des candidats prend enfin un nouveau virage, à travers la Télévision suisse allemande SRF qui gère la sélection nationale, Sven Sarbach, le responsable des divertissement a souhaité redorer l’image de la Confédération helvétique à l’Eurovision en réinstaurant une finale nationale,précédée d’une sélection effectuée sur Internet, la fameuse plateforme SRF qui avec le temps s’est fort heureusement améliorée mais qui reste malgré tout ouverte à une overdose d’ épouvantables candidatures amateurs provenant de n’importe qui et de n’importe tout !

    C’est uniquement depuis 2014 que le niveau est monté d’un cran. Le cru 2015 fut le meilleur au niveau de la qualité,

    Cependant beaucoup de très bonnes chansons sont passées malgré tout à la trappe. résultat des courses, nous nous sommes retrouvés lors de la finale nationale, avec 6 chansons très moyennes, qui n’avaient pas le niveau pour viser une finale internationale, sauf peut être celle de Timbelle qui aurait certainement obtenu un bien meilleur résultat que Mélanie René fera à Vienne.

    En effet, Mélanie n’était surtout pas mon choix, je ne connaissais pas cette artiste et sa chanson Time To Shine n’avait pour moi pas du tout l’envergure pour se distinguer à Vienne. C’est surtout l’interprétation de Mélanie à Kreuzlingen, qui a bluffé tout le monde, principalement lorsqu’elle a repris la sublime chanson de Sia  » Chandelier « .et c’est à mon avis la seule raison qui a fait que le public et les jurys ont plébiscités Mélanie pour représenter la Suisse cette année.

    Depuis mon avis a un peu évolué,mais pas au point d’être d’envisager des prouesses, je trouve que malgré tout que  » Time to Shine  » est une bonne chanson, en tous les cas Mélanie la porte bien et la défend avec force et conviction, le problème est qu’elle est très bizarrement construite au niveau du tempo et que la mélodie est finalement très pauvre. Tout cela manque de modernité même si la chanson a été remastérisée. ce titre n’est pas assez  » Bankable  » pour retenir l’attention, les nombreux sondages le confirment. Mélanie était sans doute l’artiste à choisir mais elle ne détient pas la bonne chanson.

    C’est pourquoi, à quelques semaines de Vienne, je ne crois toujours pas à une qualification en finale pour la Suisse cette année, au contraire, nous allons nous prendre une bonne claque et croyez-moi, je le regrette car je sais que notre pays a les moyens d’envoyer des artistes talentueux qui porteraient une chanson dont la qualification en finale ne se discuterait même plus , ce sera peut être pour 2016, en tous les cas, je l’espère.

    Je tiens tout de même à souhaiter bonne chance à notre talentueuse représentante, cela lui permettra peut être de se faire connaître au delà de nos frontières et d’envisager de faire une carrière dans la chanson,

    voici un lien pour découvrir la version karoké de Time to Shine qui démontre bien à quel point la mélodie est pauvre

    https://www.youtube.com/watch?v=gLV5SrfebUk

    Et pour terminer, découvrez Mélanie René qui interprète la nouvelle version de sa chanson en direct, lors d’une émission diffusée samedi dernier sur la chaîne la Télévision suisse allemande ,SRF

  3. Je maintiens que Mélanie René était le meilleur choix à faire au vu des autres chansons présentées à Kreuzlingen.
    Après, j’ai de plus en plus de doutes sur sa qualification, et elle ne fait plus partie des 10 que j’en verrais chanter le soir du 23 mai. Si elle passe de justesse, tant mieux (et encore, ça dépend de qui elle élimine) mais si ce n’est pas le cas ce sera sans regret pour moi malgré que j’apprécie beaucoup le pays ainsi que la chanteuse !

    • alexandre on 26 avril 2015 at 10:02
    • Répondre

    Belle chanson, esperons au moins une accession en finale. Pour la suite, qu’importe, l’essentiel est de participer.

    • Dimitri on 26 avril 2015 at 11:41
    • Répondre

    Pour moi, ça ne passe pas en final. Leur méthode de sélection est à revoir. C’est un peu le bordel.

  4. Pour vous donner une idée, lors de la sélection nationale suisse 2015 sur la plateforme SRF, il y avait selon moi, trois chansons qui avaient le potentiel de se qualifier facilement en finale à Vienne, mais voilà, les suisses qui votent et surtout les jurys qui épurent soit disant toutes les chansons sont soit passé totalement à côté ou alors ils ont délibérément écarter ces dernières, pour quelles raisons ? On ne le sera peut être jamais mais moi j’ai ma petite idée !

    Lisa Orbasi , la jeune chanteuse bernoise et sa très belle ballade

     » See You Again  »

    http://esc.srf.ch/fr/lisa-oribasi?sorting=alpha

    Abresha, la jolie kosavar de Zürich qui détenait la chanson qui aurait fait toute la différence à Vienne

    * Same Stars  »

    http://esc.srf.ch/fr/arbresha?sorting=alpha

    Et le groupe suisse-romand Taken By Storm qui proposait une excellente ballade Pop Rock qui aurait fait des émules à Vienne, c’est certain !

     » Moonless Night  »

    http://esc.srf.ch/fr/taken-storm?sorting=alpha

    Je remue un peu le couteau dans la plaie, et les jeux sont faits mais que l’on ne vienne pas me dire qu’il n’y avait pas mieux que Mélanie René pour représenter la Suisse.à Vienne !!??

    1. Je me sentais bien seule à soutenir Taken By Storm, mais là ils auraient peut être tapé dans le même registre que la République Tchèque. En tout cas je pense qu’ils auraient pu plaire à une partie du public, même si je reste sceptique sur une qualification. Ce n’est peut être simplement pas une bonne année pour vous les helvètes ! :/
      Après, je le dis souvent, mais en DF1 Mélanie aurait peut être plus de chances de passer.

      1. Taken by storm aurait été un tube à Vienne, sous ses airs un peu vieillot mais finalement totalement dans l’air du temps, leur chanson aurait séduit un très large public et aurait aussi maquée le 60 ème anniversaire de l’ESC:

        Dans la 1ère ou 2ème DF, ils passaient en finale, j’en suis certain, et je les voyaient même attendre une excelle place dans le Top 10.

        Mais voilà, On n’aurait jamais la confirmation que cette chanson aurait eut du succès à l’Eurovision, moi j’en suis convaincu .

        Je pense que le succès ne sera pas au rendez-vous pour la Suisse en 2015,, pas avec ce choix ..alors qu’, il y avait beaucoup mieux dans la sélection générale., Faudra revoir le concept, car, il y a un problème de casting si on ne veut pas continuer à passer à côté de véritables opportunités.

  5. – Je lis beaucoup de choses sur la candidate suisse, mais j’aime vraiment beaucoup cette chanson pour plusieurs raisons : la chanteuse a une très belle voix et elle ne hurle pas comme beaucoup dans ce concours ! Elle sait poser sa voix. La chanson est  » régulière  » et ne va pas dans tous les sens comme d’autres dans ce concours ; franchement c’est une très belle composition même au niveau de la musique qui s’accorde parfaitement à la chanson. Cette chanson et son interprète me font penser à une chanson ukrainienne de je ne sais plus quelle année ; c’est une chanson de qualité et sa place est en finale. :bounce:

  6. Ca va en effet être dur pour Mélanie de se qualifier, mais ce n’est pas impossible! Lors de la finale nationale, elle n’était pas favorite non plus. Pourtant, grâce à sa prestation impeccable, elle a réussi à renverser la tendance. J’avais moi-même été agréablement surpris par sa prestation. Alors peut-être aura-t-on droit à un scénario similaire le 21 mai, qui sait?

    Le problème dans la sélection nationale suisse de cette année est qu’il y avait d’un côté la meilleure interprète (Mélanie René) et de l’autre la meilleure chanson (selon moi) pour l’Eurovision (« Singing About Love »). Le public a fait son choix, reste à savoir s’il a eu raison…

    • MrGreen on 26 avril 2015 at 17:04
    • Répondre

    Mélanie m’a l’air fort sympathique, mais malheureusement sa chanson ne m’emballe absolument pas (et dieu sait combien de fois j’ai pu l’entendre!). Abresha aurait fait pété les scores a Vienne je pense, et Timebelle aurait au moins assuré une qualification en finale… là je suis très sceptique, elle fait partie des 3 chansons que je ne veux absolument pas voir en finale dans cette demi-finale (à savoir Saint-Marin, le Portugal, et elle). Enfin bon, je n’étais pas pour la qualification de Sebalter l’année dernière, donc tout n’est peut être pas perdu pour ceux qui la soutienne ^^

  7. Je trouve que c’est un bon choix. La Suisse ne sera pas ridicule à Vienne, loin de là. Il y avait peut-être mieux mais ce que je trouve de bien avec ce mode de sélection, c’est de s’assurer d’un bon live, de choisir quelqu’un capable de chanter en direct et de porter sa chanson. Sebalter en a été la preuve l’année dernière et je suis certain que Mélanie va faire de même. Alors bien sûr, c’est un concours de chanson et pas d’interprète, il ne faut pas l’oublier… mais il faut un chanteur capable d’assurer sur scène ! Et c’est sûrement à cause de cela que la chanson « You and me » a été recalée en 2013, alors qu’elle n’était pas mauvaise…
    Après j’aime bien la chanson, ça change des ballades formatée. Son originalité fera sa force ou sa faiblesse, comme pour la chanson belge.
    Personnellement, je soutiens Mélanie (tout comme Loïc 😉 ), même si je ne pourrai pas voter pour elle en demi…mais j’espère pouvoir le faire pour la finale.
    Go Switzerland !

    • Anthony on 26 avril 2015 at 20:56
    • Répondre

    Je suis d’accord que chaque année, plusieurs chansons potentiels sont passés à la trappe à chaque phase de la sélection.

    Quand j’ai vu nos 6 finalistes, j’étais un peu refroidis. Je voyais Timbelle pour nous et 2ème choix Tiziana. Or, aucune n’avait le potentiel.

    Lors de la finale, je découvre Mélanie et sa chanson et là (ce qui n’était plus arrivé depuis longtemps avec mon pays (dernière fois en 2007 et 2008)), coup de foudre dès les 1ères secondes. Tout m’a plu et je n’avais plus de yeux que pour elle et qu’elle soit notre représentante. Et pour la 1ère fois depuis 2011, enfin ce fut mon 1er choix qui fut choisie.

    Pour moi, elle a le potentiel pour aller en final, on prend des risques avec cette chanson et ça mérite amplement cette qualification. On ne choisi pas la facilité comme la Norvège, la Suède, l’Islande, l’Azerbaïdjan, la Russie et encore.

    Je sens qu’elle nous bluffera une fois de plus. Même si elle ne se qualifie pas ou reste dans les derniers lors de la finale, elle est pour moi une des meilleures de cette année.

    • Antoine97 on 26 avril 2015 at 21:12
    • Répondre

    Je suis vraiment perdu avec la contribution suisse cette année 😉 Pour être honnête j’aime bien cette chanson, le problème c’est que y en a beaucoup que j’aime bien :/ en plus participer dans la 2è 1/2 ne facilite pas les choses! En gros je classe la Suisse 27è/40 (donc une finale même si c’est préférable de ne pas s’y retrouver si c’est pour terminer dernier –‘ ) mais seulement 12è de sa 1/2 donc logiquement c’est pas qualifié! Cependant, je dois dire que j’aime beaucoup les versions live que nous délivre Mélanie donc elle pourrait me surprendre à Vienne tout comme j’ai été surpris par Sebalter l’année passée! Je ne qualifiait pas dutout Sebalter en finale mais le soir de la 1/2 tout a changé! J’étais heureux de le voir en finale 🙂 en gros, bonne merde à la Suisse pour 2015 (bonne chance ne se souhaite pas dans les métiers de scène^^)!

    1. A propos de chance, Mélanie, s’en offre une toute dernière pour se faire repérer avant Vienne, elle sera présente lors au London Preview Party qui se déroule au Café de Paris de Londres, bien évidemment..

      Elle ne sera pas toute seule mais au moins, elle pourra offrir une nouvelle prestation en direct, sur une scène étriquée, peut être arrivera t’elle à convaincre les fans londoniens, tout comme ses concurrents qui participent à cette belle soirée, voici la liste :

      Alors c’est promis, nous n’allons plus lui souhaiter bonne chance à notre Mélanie mais lui faire parvenir un très Gros tas bien puant de cet ingrédient destiné aux métiers de la scène . Mdr.

      Albania – Elhaida Dani

      Australia – Guy Sebastian

      Austria – The Makemakes

      Cyprus – John Karayiannis

      Czech Republic – Marta Jandová and Václav Noid Bárta

      Germany – Ann Sophie

      Greece – Maria-Elena Kyriakou

      Hungary – Boggie

      Latvia – Aminata

      Malta – Amber

      Moldova – Eduard Romanyuta

      Montenegro – Knez

      Norway – Mørland & Debrah Scarlett

      Sweden – Måns Zelmerlöw

      United Kingdom – Electro Velvet

        • Antoine97 on 26 avril 2015 at 23:56
        • Répondre

        ça me fait penser que je suis un peu déçu que Loïc Nottet n’ait fait absolument aucun concert depuis sa sélection pour l’eurovision :/ Il n’a fait ni Riga, ni Amsterdam et il ne se rendra visiblement pas à Londres. J’espère que ça ne signifie pas qu’il n’est pas prêt parce que je pense que beaucoup de gens attende du lourd de sa part!^^

        1. C’est vrai que c’est dommage que Loic ne participe pas, d’autant que j’ai le sentiment que sa chanson n’est plus si bien notée par les fans que lors de sa sortie. Espérons que sa prestation tienne la route, nous le saurons bientôt !

            • Picasso on 27 avril 2015 at 14:11

            Loïc a affirmé lors d’un entretien que les concerts d’Amsterdam et de Londres étaient prévus en même temps que ses répétitions.
            Il répêtent beaucoup avec ses choristes vu qu’il y a peu, il n’en connaissait qu’un seul…celui qui est coach vocal sur The Voice Belgique et ancien chanteur des Witloof Bay. Ce dernier était chargé de recruter d’autres choristes notamment au Royaume-Uni.

            Cela dit, ces concerts sont purement pour les fans.
            Le grand public qui est quand même très majoritaire n’est même pas au courant de leurs existences et cela n’a selon moi, aucune influence sur le résultat final.

            Loïc sera en live lors de la finale de The Voice Belgique le 5 mai.
            Il a aussi interpreté sa chanson en live pour des radios néerlandophones…et il n’y a aucun souci à se faire…:-)

        2. Les Estoniens, Italiens, ne font pas de promo non plus, la Suède en faisait rarement par le passé, Emmelie de Forrest pas grand chose, de même pour la Russie… Peu importe après tout, que représentent les fans finalement dans les votes ? Pas la majorité 😉

      1. Voici d’ailleurs sa prestation d’hier soir à Londres, bel accueil du public en tous les cas, finalement, elle n’a peut être pas encore dit son dernier mot et pourrait créer la surprise à Vienne, On lui souhaite en tout cas !

  8. « Time to shine »….. l’une de mes chansons préférées, très haut parmi mes préférées.
    J’ai souhaité avoir un maximum de participants avant de me mettre à écouter ce cru 2015. Bien évidemment en commençant à découvrir et à écouter en boucle je ne savais trop, au départ, de quel pays venait telle chanson et cette chanson… plein de fois, avant de me mettre en tête que c’était la Suisse, dès l’intro, je me disais : « wooowww…. Excellent…. C’est quel pays déjà ? »
    Cette intro, l’arrivée de cette basse, moi ça ne me laisse pas, ça ne peut pas me laisser indifférente, chaque fois, je me dis : « il se passe quelque chose ». Cette intro invite à entrer dans la chanson.
    J’aime beaucoup cette ambiance. Je suis bluffée de constater ce dont est capable la Suisse, de la qualité de ce qu’elle peut envoyer, j’en serais presque envieuse.
    Quand j’écoute les 17 chansons de cette demi-finale, la chanson suisse se détache des autres à mes oreilles. On dira que Mélanie a un accent, moi j’adore sa façon de dire « to », ce n’est pas un accent franchement anglais mais à force d’écoutes j’aime beaucoup et j’espère qu’elle n’y changera rien, ce concours n’est pas réservé qu’aux anglophones 😉 Sa diction, sa chanson, la musique, c’est un tout et je prends le tout. Y’a un truc que j’aimerais, c’est que la partie guitare déchire un peu plus, c’est envisageable, Mélanie a suffisamment de coffre pour que la guitare ne soit pas plus présente que sa voix. Il m’est impensable de me dire que cette chanson n’ira pas en finale, elle le mérite tant. On a à faire à une chanteuse qui a écrit sa chanson, ce n’est pas le cas de tout l’monde, et en plus elle l’interprète très bien.
    Je veux me fier à mon nez, à mon ressenti à la première écoute, je l’imagine bien en finale. Et je l’imagine précédent la Belgique. Je crois en elle, en sa chanson, je ne veux pas douter ! Des GROOOOOOOOOOOS MEEEEEEERRRRRDDDDDE 🙂

    1. Waow, c’est ce qui s’appelle défendre corps et âme une chanson ! Quelle force, quelle conviction dans tes propos.
      Malheureusement, je crains bien que tu sois un peu la seule à ressentir tout cela à propos de cette chanson, espérons que la magie opère pour Mélanie à Vienne.

      Je te rejoins sur une chose, c’est que la Suisse n’a pas a avoir honte du choix de sa chanson cette année et encore moins de l’artiste, elle n’est sans doute pas « Eurovision bankable  » et tu as raison, de souligner qu’il ne faut pas oublier que nous n’avons pas eu besoin de faire appel à des compositeurs chevronnés qui connaissent toutes les ficelles pour briller à l’Eurovsiion, C’est mélanie qui a écrit le texte et la musique de Time To Shine.

      Voilà, je crois que tout a été dit à propos de la candidature suisse, il ne reste plus qu’à attendre le verdict à Vienne, en attendant, je sais que tu vas implorer les Dieux du Ciel et surtout ceux de l’Eurovision pour que ta belle au bois dormant se transforme en tigresse ou en guerrière si tu préfères et qu’elle arrive à déjouer tout le monde, quelle fasse un véritable exploit.

      1. Elle ne peut pas être boudée par les professionnels et elle sera entendue par un maximum de téléspectateurs d’un soir, elle ne peut pas laisser indifférent. Je trouve que l’on porte de plus en plus d’intérêt à l’atypique et la chanson de Mélanie ne ressemble à aucune autre de ce cru. Son interprétation est bonne, il faut qu’elle soit récompensée !

  9. pour moi malgré la sympathie que m’inspire Mélanie qui est une belle artiste, je pense que la qualif ne sera pas au rendez vous.
    La chanson manque d’un je ne sais quoi, la mayonnaise ne prend pas.
    en plus , elle passe après la suede, ca va être dur pour le public de se reconcentrer .
    Je pense qu’elle ne sera pas ridicule et pas très loin des 10 premiers, disons 12 eme

  10. il semblerait que la cote de Mélanie est montée chez les bookmakers, surtout depuis sa participation hier soir au Café de Paris de Londres mais une fois de plus, c’est plutôt son interprétation de la chanson de Sia  » chandelier  » qui en est la cause !

  11. C’est officiel, la Suisse devrait annoncer le résultat de ses votes à Vienne en français,

    En effet, pour faire honneur à notre représentante francophone, Mélanie René, c’est la très belle Laetitia Guarino, Miss suisse 2014/2015, qui est également de langue maternelle française qui sera la Fée de notre pays, le temps de quelques secondes en annonçant le résultat des votes de la Suisse.!

    La jeune vaudoise,est une femme qui a beaucoup de personnalité et de classe, elle est loin d’être une cruche ou une potiche, elle vient de terminer des études en médecine. et compte bien faire une carrière professionnelle dans ce domaine. Elle adore faire la fête et ne se prend pas totalement au sérieux dans son rôle de Miss dans le sens où elle est restée naturelle, tout simplement elle même.

    On parlera donc français à Vienne, même au moment des résultats, grâce à notre éclatante et ravissante ambassadrice !

    Découvrez là ici : Espérons juste qu’elle ne soit pas habillée en robe de mariée le soir de la finale ! md

      • Alexandre on 29 avril 2015 at 21:42
      • Répondre

      Comme à Malmö donc ^^
      Il faut dire qu’on s’est senti un peu seuls à Copenhague.
      J’ai hâte !!

  12. Enfin un peu plus de français dans ce concours… mais dommage quand même car toujours rien au niveau des chansons… La quasi totalité sera chantée en anglais 🙁

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :