Juil 17

Suisse 2014 : let’s go !

La finale suisse comptera 6 candidats seulement.

La finale suisse comptera 6 candidats seulement

Comme à son habitude, la Suisse est un des premiers pays à finaliser sa sélection pour le prochain CEC.

Et c’est de nouveau la SFR qui organise la sélection. Avec notamment sa fameuse plateforme qui va pouvoir nous tenir eurovisionnellement éveillée durant l’automne prochain. Les artistes auront un mois complet pour mettre en ligne leur(s) chanson(s), du 30 septembre au 28 octobre. Et les chansons doivent bien évidemment correspondre aux critères d’éligibilité (ne pas être rendues publiques avant le 1er septembre, d’une durée ne pouvant excéder 3 minutes, etc). Ajoutons à cela que la Suisse ne veut pas de chansons courtes puisque le règlement de la sélection n’admet pas de titre d’une durée inférieure à 2 minutes 50.

Les internautes, après avoir religieusement écouté toutes les chansons de la plateforme, pourront voter entre le 4 et le 18 novembre. Leurs votes compteront pour 50 %, un jury d’experts sera désigné pour les 50 % restants.

Il sortira de tout ceci 9 heureux candidats. Mais pas tous iront en finale nationale. Car c’est là qu’intervient la grande nouveauté de l’année. 6 candidats sélectionnés en interne par la TSR et 3 par la TSI (en interne aussi) se joindront aux 9 sélectionnés de la plateforme. Et tous ensemble, le 30 novembre prochain à Zurich, ils devront passer une audition devant un panel d’experts qui évaluera leur capacité vocale et scénique.

Ce panel choisira seulement un tiers des participants (6 donc) pour la grande finale qui, cette fois, se déroulera en pleine saison, soit le 1er février 2014. C’est à nouveau le Bodensee Arena de Kreuzlingen qui est réquisitionné pour l’événement.

(24 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Audrey on 17 juillet 2013 at 11:22
    • Répondre

    Pensée numéro 1 en voyant ça: Nico, tu vas pouvoir arrêter de stresser !!!! x)

    J’attends avec impatience cette sélection suisse. Faut ajouter qu’à la grande finale chaque artiste interprétera en plus de son titre, une reprise d’une autre chanson au choix.
    La Suisse met tout en œuvre pour avoir une bonne chanson, tout en s’assurant de pas reproduire le désastre d’Heilsarmee. Pouvi que ça paye cette année !

  1. hahaha Ah oui on pense tout de suite à Nico ! 😀

    Mais alors dites donc, c’est bien compliqué tout ce processus !!!

  2. Les vilains qui se moquent de moi ! Que voulez-vous c’est aussi le revers de la médaille quand on est un passionné de l’Eurovision comme moi, à force de voir chaque année, les échecs de mon pays, j’ai bien cru que cette fois, c’était la fin des haricots pour notre petit pays.

    Tant mieux, ça continue et je suis satisfait que la Télévision suisse ait pris en compte qu’on avis avisé, c’est le cas de le dire, de la part de professionnels s’avère nécessaire si on ne veut pas à nouveau se faire dégager en DF.

    6 concurrents en finale, ce n’est pas beaucoup mais c’est peut être mieux pour s’assurer de trouver la bonne chanson qui ira défendre nos couleurs au Danemark.

    La plateforme étant une véritable porte ouverte à du tout et du n’importe quoi, il y en aura certainement qui passeront à la trappe, contrairement aux années précédentes.

    La RTS, chaîne francophone risque bien de faire une sélection drastique cette année et ne proposer que le meilleur. Reste à savoir si on retrouvera à nouveau Carrousel et Mélissa, Aliose, et Nicolas Fraissinet.

    La grande surprise serait que Bastian Baker accepte de participer, car j’ai entendu dire que ce dernier a été approché par la RTS.

    Du coup, je vais pouvoir aller à la pêche aux jeunes talents suisses et faire revivre, la rubrique, la Suisse 2014 vue par Nico.

    Je vais moi aussi être très sélectif et tenté de vous proposer la crème de la crème.

    Soulagé, car je vous assure que la Suisse a tout de même hésité à revenir en 2014 mais je pense que malgré les échecs consécutifs de ces dernières années, la notoriété de l’Eurovision en Suisse est tout de même restée à l’ordre du jour.

    Les nombreux fans suisses et ceux qui nous soutiennent aimeraient vraiment que la Suisse revienne enfin dans la cours des grands !!

    • Audrey on 17 juillet 2013 at 13:44
    • Répondre

    Si les Pays-Bas ont persévéré, y’a aucune raison pour que la Suisse s’en aille…

    Et comme ça a été dit ailleurs, et je l’approuve d’ailleurs, je pense que des artistes ayant déjà une petite notoriété comme Baker, ou Carrousel, ne voudraient pas forcément se plier à des auditions…ça les rabaisserait un peu, non ?
    A la rigueur, on pourrait retrouver Melissa, vu qu’elle a pas vraiment une carrière comme ceux cités au dessus. Mais moi je parierais plus sur un flot de jeunes talents, plutôt que d’artistes confirmés.

    1. Sauf que les Pays Bas sont ont pu revenir grâce à une Star dans son pays, Anouk.
      Il est vrai que ces auditions peuvent en décourager plus d’un ! c’est peut être là qu’est le problème de ce changement au niveau de la sélection.

      Il est évident que des groupes tels 77 Bombay Street , Pegasus, ou des artistes comme Anna Rossinelli, Bastian Baker et Carrousel ne vont pas vouloir passer par le cap des auditions. Même si ces derniers passeraient sans difficulté le cap de séléction.

      Je suis curieux de découvrir qui seront les heureux élus, en tous les cas, je ne pense pas que l’on reverra Mme Lys Assia à la sélection suisse 2014, pour elle, ce serait une véritable indignation de devoir passer un casting de sélection.

      L’autre question que je me pose, c’est qui seront ces fameux experts suisses pour se permettre de juger si oui ou non, les artistes ont le niveau.

      Je ne veux pas être négatif et y croire mais je sens que c’est pas gagné !!

        • Audrey on 18 juillet 2013 at 11:31
        • Répondre

        Mais j’te parle pas de cette année Nico ! 🙄 Tu crois qu’en 2012, après aucune qualification en finale depuis le début des demi-finales, ils avaient prévu d’envoyer Anouk et se pouf, tout soit résolu ? Je pense pas. Et pourtant chaque année ils hésitaient pas a revenir.
        La Suisse est un cas moins désespéré que les Pays-Bas puisqu’elle est allée 3 fois en finale il me semble.

        Après comme vois l’avez tous dits, les non qualifications de 2009, 2012 et 2013 sont des problèmes d’interprétation. Le public suit, ce qui montre que vous êtes pas victimes des problèmes de diasporas. Du moins pas trop quoi. Donc l’idée d’introduire un jury dans la sélection est sans doute la plus raisonnable si vous voulez enfin présenter un truc potable sous tous les points. Et je pense que ça peut marcher. La preuve, la France choisit ses chansons uniquement avec un jury et ne plait… Qu’au jury x)
        Arrêtez le négatif, 2014 sera peut être la bonne !

    • jeune_boy on 17 juillet 2013 at 15:10
    • Répondre

    Comment ça la Suisse a hésité à revenir?

    Les échecs passés sont tous justifiés… Si tel n’était pas le cas alors là oui, on pourrait hésiter à revenir…

    Tous justifiés non pas par la mauvaise qualité de la chanson (elles étaient bonnes, tant au niveau mélodie que paroles) mais par l’interprétation… Les chanteurs n’osaient pas y aller à fond, ils étaient toujours sur la retenue (bon peut être que pour nous les Suisses ça déchirait, mais alors ça déchirait à la Suisse, c’est qui n’est pas pareil que « ça déchirait grave réel »).

    Flashback (à prononcer à la Marie-Thérèse Porchet):

    1994 à 1997 aucune chanson sortait du lot, tout était fade, les chanteurs n’avaient pas de super bonne voix et les mélodies étaient molles.

    1998 (Lass’ihn) La dernière place n’était de loin pas justifiée (mais on était en plein crise des fonds juifs en déshérance).

    2000 (La vita cos’è) Si la chanteuse avait gardé la qualité de son interprétation, les mêmes paroles et la même mélodie que lors de la sélection nationale, on aurait fait un carton! Oui oui je vous assure tout a été changé (je me suis même attiré les foudres des fans Français qui disaient que cela n’était pas possible. Je vous tairai les suites de l’affaire…)

    2002 et 2004 Mais de qui se moque-t-on (cf Martina Chyba d’A Bon Entendeur)…

    2005 (Cool Vibes) Content d’être arrivé en si bonne position mais les chanteuses chantaient faux par moment donc cette si bonne place n’est pas justifiée (du reste, aucun pays occidental à part la Finlande n’a voté pour nous, je vous laisse réfléchir…)

    2006 Bof… Chanson molle et pas besoin de rameuter l’ensemble des chanteurs européens pour faire un maximum de points.

    2007 à 2011 superbes chansons (exception pour 2010 mais elle passait bien à l’oreille) mais les interprétations étaient très en-dessous(chantaient tous faux) et c’est très dommage car là on aurait pu être dans le top 10… Exception: 2011 Ana Rossinelli était la seule chanteuse à chanter juste durant ces dernières années pour la Suisse et la mélodie était très sympathique, dommage pour les paroles et la langue (l’anglais). Dernière place injsutifiée.

    2012 et 2013 n’étaient pas forcément des chansons faisant partie de la crème de la crème… 2012 avait un accent assez dérangeant en anglais. Pour 2013, cf. le début de mon message. La boucle est ainsi bouclée :o)

    CQFD: n’hésitons pas à nous représenter année après année à ce concours car rien ne justifie de l’abandonner pour l’instant. Si les sélections avaient été plus strictes et drastiques, la position de la Suisse dans ce concours aurait été bien meilleure qu’elle ne l’a été…

    Espoir: chanson en français pas forcément à texte hyper sophistiqué (mais qui veut quand même dire qqch) avec une mélodie qui se retient bien et un/une interprète qui tienne la route vocalement avec un joli timbre et qui a de la voix, peu importe le physique, la couleur, et pourquoi pas avec une pointe d’exotisme comme ce fut pour la chanson « C’est le dernier qui a parlé qui a raison » d’Amina pour la France en 1991 (chanson magnifique) sans tomber dans le cliché vulgaire et chansons commerciales orientale présentées lors du Concours dans les années 2000? Nolwenn Leroy est discrète, a une très belle voix, et a se brin d’exotisme avec la Bretagne(c’est juste une idée et la seule interprète que j’aie actuellement en tête; il y en a sûrement d’autres comme Leïla de « La Nouvelle Star » ou Houda de la « Star Academy » qui ont des voix également très intéressantes). Même si le terreau suisse est fertile, pourquoi ne pas voir également à l’extérieur de nos frontières (déjà qu’on ne chante malheureusement plus qu’en anglais et cette manière de chercher des artistes étrangers n’est pas non plus une nouveauté alors autant l’utiliser de manière intelligente).

    Merci chers co-fans d’avoir eu la patience de lire ce message jusqu’au bout.

    PS: si jamais, je commence à m’introduire dans le milieu de la musique suisse grâce à une personne qui m’est très chère. Je pourrai éventuellement lui demander de s’intéresser d’un peu plus près à ce concours et de faire qques propositions d’artistes « du terroir » si ceux-ci devaient être d’accord de participer à cet événement).

    1. Commentaire super intéressant ! 🙂

      Bon alors, ce que j’en pense… On ne va pas ironiser sur le soit-disant culte de la discrétion helvète, mais le problème de beaucoup de ces chansons, c’est qu’elles passent totalement inaperçues au milieu de 15 ou 20 autres, et que bien souvent aussi elles sont chantées par des gens totalement amateurs… et ça se voit. Or des sélections nationales avec des boulangères contre des coiffeuses, ça n’intéresse plus personne depuis les années 80, et on en sait quelque chose.. Bref, on en est arrivé à 2004… Ensuite, les sélections en interne qui n’ont marché qu’une fois avec les Vanilla Ninjas qui méritaient mieux qu’une 8ème place et qui n’ont pas mieux marché parce qu’elles étaient estoniennes, puisqu’au même moment, l’Estonie ne s’en sortait plus du tout… Et la Suisse a eu beaucoup point de l’Ouest aussi. Quant à Lenna, elle a très bien chanté, pour ce qu’il était possible de faire à Kiev où l’acoustique était très mauvaise. Après c’est pas Shiri Maimon non plus…
      Puis donc on a eu Ralph Siegel, DJ Bobo qui aurait pu se dispenser de chanter les vampires lui-même car il chante faux, puis Meneguzzi qui avait une bonne chanson plagiée et qui a chanté faux, puis Lovebugs qui avait une excellente chanson et qui a chanté faux, puis Von der Heide qui avait une affreuse chanson chantée faux. Au final, les noms et les chansons, ils étaient là, mais c’était préparé totalement par dessus la jambe. Lovebugs n’auraient pas dû ne pas aller en finale, mais là…
      Et donc, le grosse entscheidungs show (heureusement qu’il y a 4 langues nationales en Suisse) qui a couronné 3 bonnes chansons mais pas assez tranchantes pour exister réellement dans le concours. Anna est passé de peu, les autres ont raté de peu…

      Moi je pense tout bonnement qu’il faut prendre beaucoup plus de risques que tout ça… Ou alors aller vers des valeurs sures, mais pas dans des chansons dont on sait dès le départ qu’elles iront en finale si… si… si… et si… Un peu comme les pays de l’Est qui choisissent une guignolade et nous annoncent une nouvelle version à venir… Mais déjà, la finale aura lieu en février, ce qui fait qu’on aura déjà une idée de la tonalité de l’année avant de se lancer dans un choix helvète.

      En revanche, je ne vois pas du tout l’intérêt de toutes ces complications chaque année… Et qui semble-t-il découlent toujours de cette affreuse plateforme… Là on crée une étape de barrage supplémentaire au cas où l’on a choisi des guignols en cours de route… Pourtant les sélections nationales, plus elles sont compliquées et moins elles sont efficaces…

  3. Merci à toi pour tes commentaires qui sont tout à fait cohérents ! Mais ce que tu dis n’est pas nouveau pour moi, je l’ai toujours dit et cela depuis plusieurs années, la Suisse ne fait pas forcément les mauvais choix au niveau des chansons mais cela relève effectivement d’un problème évident au niveau de l’interprétation qui reste trop faible, molle et très amateur des artistes sélectionnés.

    Il est vrai, que seule Anna Rossinelli avait de la voix, ce n’est d’ailleurs pas par hasard qu’elle reste la seule à avoir permis à la Suisse de se qualifier en finale, depuis le groupe des estoniennes !

    Alors reste à espérer que le cru 2014 sera enfin à la hauteur.

    Ce sera peut être le cas, grâce aux auditions qui seront drastiques cette année !

    Pour les Sinplus, je suis d’accord, l’interprétation a cruellement manqué de complicité entre les deux frères et cela manquait de punch, alors qu’il s’agissait d’une véritable tube potentiel.

    La Suisse passe à côté et ce n’est plus tolérable, pourtant en 2012 et même en 2013, le public qui vote avait qualifié les Sinplus ainsi que les Takasa.

    Et c’est à juste titre que les jurys ont tranché, ce n’était tout simplement pas assez efficace pour se qualifier dans une finale nationale !

    1. Je voulais dans une finale internationale bien sûr !

    • jeune_boy on 18 juillet 2013 at 09:36
    • Répondre

    Moi aussi je le dis depuis des années…. (ce qui m’a même valu plusieurs banissement sur des chats français…!!!!) On va manifester ensemble devant les organisateurs suisses pour soutenir la poursuite de la participation suisse au concours et ne plus entendre parler sur un éventuel abandon du concours? 😉 C’est l’été alors on crèvera pas de froid 🙂

    1. Jeune padawan boy, ta place ici tu as trouvé. Car ici, point de bannissement. Que des échanges d’idées, dans la joie et bonne humeur nous communiquons. Bienvenue 🙂

        • jeune_boy on 18 juillet 2013 at 17:57
        • Répondre

        SMACK

      1. Mais oui, c’est ce que je me suis dit !
        Chez les autres on pond des pendules quand on n’est pas d’accord sur la couleur de la robe de la choriste de la chanteuse de gnagnagna…

        Mais chez nous pas du tout, on est content quand les gens ne sont pas d’accord et on n’exclut personne ! Même pas les fans d’Anne-Marie David ! hahahaha

        Alors bienvenue ! 😀

    • jeune_boy on 18 juillet 2013 at 12:48
    • Répondre

    Ah, encore une chose. Quand je disais qu’une chanson francophone devrait représenter la Suisse, je voulais dire qu’elles devraient l’être le plus souvent possible car c’est bien qu’en français que la Suisse avait gagné et eu de très bons classements. Autant profiter de ce qu’on sait faire (sans mettre de côté le reste mais partir d’une base qui a fait ses preuves).

  4. Un grand Merci Eurovista, de bien vouloir mettre en page cet article, je n’ai pas trop de temps et ne maîtrise pas assez bien l’accès à ton blog pour le faire seul !

    Et puis c’est toi le pro après-tout !!

    1. Ce sera fait, mon cher Nico 🙂
      Et c’est moi qui te remercie 🙂

      • jeune_boy on 18 juillet 2013 at 18:02
      • Répondre

      Je sais que je me mêle de ce qui ne me regarde pas, mais de quel article parles-tu? et sur quel blog? (ici ou en exiterait-il un autre?) De manière à rester renseigner sur les infos eurovisionesques 🙂

      1. Pour ta gouverne, j’ai décidé de lancer une série d’articles sur ce blog même à propos de jeunes artistes suisses qui sont soit encore totalement inconnu au delà de nos frontières ainsi que d’autres qui le sont déjà un peu !

        C’est une sélection qui n’est fondée que sur mon intuition et mes goûts, ce qui ne veut pas dire que ces derniers participeront à la sélection nationale suisse pour autant. Je tente de jouer les découvreurs de talents suisses qui selon moi ont le potentiel et les qualités requises pour chanter sur une grande scène internationale.

        Un moyen de faire sortir de l’ombre de talentueux chanteurs qui ont beaucoup de peine à se faire connaître au delà d’un marché romand qui reste très restreint.

        Tu pourras découvrir prochainement le premier article sur ce blog, intitulé, la Suisse 2014 vue par Nico.

        Pour la petite histoire, j’avais présenté Nicolas Fraissinet ainsi que le duo Carrousel qui comme par miracle ont été sélectionnés par la RTS pour représenter la suisse-romande en 2013,

        1. La série commence samedi matin 🙂

  5. voici le lien pour la chanson Fighter

    http://youtu.be/9kUsAW-dpTA

    1. Merci Nico. L’article est prévu pour samedi 🙂

      1. Merci beaucoup Pascal ! je vais plancher pour la suite, mais je me suis un peu compliqué la tâche en ciblant principalement des artistes francophones, je sens que je vais devoir élargir, car du côté de la suisse-allemande, il y a aussi quelques « nouveaux talents » qui pourraient bien faire l’affaire.

  6. erreur le lien de la chanson de Jesse J Price Tag correspond a une autre chanson que Sarah a chanté lors de la grande finale de The voice ,  » I Shatter « , voici le le lien correct pour Price Tag

    http://youtu.be/Au7amg5InKU

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :