Nov 05

Suisse 2013 : les trois chansons de la RTS

La Suisse romande n’a pas l’intention de faire de la figuration lors de la toute proche finale nationale (le 15 décembre). Elle a sélectionnée trois chansons de bonne qualité, interprétées par trois artistes de talent. A noter que la liste complète des 9 candidats de la finale (on en connaît déjà 5) sera dévoilée par la SF le 12 novembre, selon le site esctoday.com

Carrousel – « J’avais rendez-vous »

Sophie Burande et Léonard Gogniat se sont rencontrés sur une terrasse du Sud de la France, accordéon et guitare sous le bras. Depuis, ils ne se sont plus quittés et le projet CARROUSEL a rapidement pris son envol. Deux albums salués par la critique et largement diffusés, « Tandem » en 2010 et « En équilibre » en 2012, et plus de 200 concerts leur auront permis de se faire connaître auprès d’un public toujours plus large. Accrochez-vous, l’effet CARROUSEL va vous faire tourner la tête!

 

Nicolas Fraissinet : « Lève-toi »

Né en Suisse et initié à la musique en famille, c’est en France qu’il passera son adolescence et découvrira ses premiers émois et ses premières lettres. Au cours de ses formations en conservatoire classique puis jazz, le jeune franco-suisse découvre l’ivoire du piano. Il explore alors différents genres, du Ragtime à la ballade harmonique, compose et écrit, et se forge simplement son propre style qu’il défend déjà sur scène en Suisse Romande et en France (le Sentier des Halles, le Réservoir, l’Olympia).

En 2008, il sort son premier album, Courants d’Air, où l’on découvre, au-delà de sa virtuosité derrière le piano, son talent d’auteur avec des textes singuliers et sa voix si particulière.

S’en suit une tournée qui comptera au final plus de 180 concerts en France, en Suisse, en Belgique et au Canada (Paléo Festival, Musilac, Alors …Chante!, Les Francomanias, Le Lion d’or, La Filature, Théâtre de Verdure, Label Suisse, Les Trois Baudets, Théâtre de Beausobre…).

C’est lors de ces concerts, vibrants et électrisants, que Nicolas Fraissinet construit une relation très proche avec son public. Il devient alors évident pour lui de produire son second album sur un label communautaire, et se tourne vers Akamusic. Le projet se concrétise alors très rapidement car, en moins d’un mois, les fonds nécessaires sont réunis.

En collaboration avec Stuart Bruce (Clarika, Juliette, Loreena Mc Kennitt) et les musiciens qui l’accompagnent sur scène (Loic Molineri, David Obeltz et Mathias Simson), il enregistre fin 2010 les 15 titres qui composent cet album, sorti en avril 2011.

Un nouvel album, où le piano est le fil conducteur, entre rock nerveux et dépouillement, en passant par quelques touches électroniques, dans un univers à la Tim Burton fuselé rock, par passion pour Bowie ou Radiohead.

L’album reçoit alors un bel accueil en France et en Suisse et est notamment récompensé par le Coup de Cœur Francophone de la prestigieuse Académie Charles Cros.

La tournée qui s’en suit dépasse alors les frontières de ses deux pays et compte de nombreuses dates, dans et hors de l’espace francophone (Canada/Québec, Espagne, Grèce, Italie, Belgique…).

La musique de Nicolas Fraissinet dévoile une autre image en concert, quand l’énergie se mêle à l’interprétation des textes, que cela soit avec ses trois musiciens ou en formation plus élargie. Certains titres ont en effet été adapté pour des concerts avec des musiciens classiques. Créé lors de la Semaine de la Francophonie en Suisse en mars 2011, Nicolas Fraissinet a ainsi collaboré avec les musiciens de la Haute Ecole de Musique de Genève, du Conservatoire de Santander et du Conservatoire de Musique Neuchâtelois.

Le prochain album se précise. De nouveaux sont lentement dévoilés sur scène, d’autres sont encore en travail… La suite reste à venir.

Nill Klemm – « On my way »

Sur un ton acide et auto-dérisoire qui n’appartient qu’à lui, il nous entraîne dans ses histoires, qui sont à chaque fois un peu les nôtres aussi. Difficile de ne pas se reconnaître dans ses mots et ses interrogations!

Un vrai chanteur, doté d’une vraie voix. A l’écouter, c’est probablement ce qui frappe en premier lieu, tant ses paroles surprennent par leur vivacité et leur mordant. Aussi à l’aise dans les demi-teintes ténébreuses que dans les hauteurs, il joue de ses capacités vocales avec une énergie débordante et…gravement contagieuse !

Parallèlement à une formation d’avocat–dont un 1er prix de plaidoirie au Barreau de Genève, ce qui explique peut-être son sens aigu des mots-, il se produit fréquemment sur scène en tant que chanteur-guitariste d’un groupe de reprises.

Mais, de plus en plus, il se met à interpréter ses propres chansons, accompagné de sa seule guitare, dans les cafés ou les soirées ; il découvre alors avec bonheur l’impact de ses titres que le public plébiscite.

En été 2005, il est choisi pour assurer l’ouverture du concert de Michel SARDOU, seul à la guitare devant 10’000 spectateurs ! Avant même sa sortie officielle, son album fait craquer l’équipe de NRJ Léman, où le single « A la fois » entre rapidement en play-list ; Nill est programmé au NRJ Music Tour en décembre 2006 ; en 2007, il joue notamment en première partie de Jacques HIGELIN, Lionel RICHIE, Chuck BERRY, MAURANE ; en Suisse, il enchaîne les télés et les interviews radio/presse écrite, et « A la fois » arrive numéro 1 en radio !

A son aisance scénique déconcertante s’ajoute un humour irrésistible et décapant, un cocktail explosif qui fait mouche à tous les coups, aussi bien lors des concerts intimistes en solo que lorsqu’il est accompagné de son groupe dans le cadre d’événements regroupant plusieurs milliers de spectateurs (Fêtes de Genève, soirée Génération 80…). Grâce à l’exceptionnel bouche-à-oreille suscité par ses prestations, les dates commencent à se succéder un peu partout, et en particulier à Paris, dans des salles comme le Sentier des Halles, la Scène-Bastille ou le Bataclan. Et ce n’est qu’un début…

Il vient de sortir en octobre 2012 son premier album Un peu trop de tout.

biographies et crédit photos : rts.ch

(22 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. WoW ! Des grands noms ! Je pense que notre ami Nico va être très content !!!

    1. J’admire cet artiste qu’est Nicolas Fraissinet, sa chanson est très forte, je trouve, musicalement c’est très bon et j’aime beaucoup les paroles de lève toi ! Je ne sais pas si j’y suis un peu pour quelque chose, mais je suis vraiment très content de le retrouver dans cette sélection, il ne sera certainement pas sélectionné pour aller à Malmö, mais voici un véritable artiste qui mérite d’être là, Son univers n’est peut être pas totalement compatible avec ce que l’on attend à l’Eurovision, mais cet ambassadeur à la fois suisse et français ne ferait pas figuration dans un concours international !

      Je lui souhaite bonne chance et espère que cela va lui permettre de booster d’avantage sa carrière.

  2. Oui la RTS a eu bien la honte l’an dernier avec les deux dernières places de la finale nationale, et un choix… A part, Katherine, qui est pas suisse, c’était bien naze.
    Du coup, ils ont fait comme l’année d’avant, avec des grands noms mais des chansons pas Eurovision-friendly. En tout cas, j’espère que Carrousel et Nicolas Fraissinet dont on a déjà vantés les mérites ici vont pouvoir profiter de cette exposition car ils ont un grand talent.
    Nill Klemm est plus Eurovision-friendly, mais un bien moins bon chanteur (comme quoi ! ^^) mais je me demande pourquoi il chante en anglais, parce que franchement, il a un accent… Mais surtout, je suis déjà fan de la danse de l’été suisse ! Ca rend sa chanson toute gogole, cette espèce de danse. Comment ruiner une chanson en trois mouvements… ! Faudra qu’il laisse ses copines chez lui quand il ira à Kreuzlingen !

    En tout cas, super choix de la RTS…
    Mais rassurez-vous, c’est l’Armée du Salut qui devrait aller à Malmö… !!! ^^

      • wanadoo32 on 6 novembre 2012 at 12:01
      • Répondre

      Visiblement certains ne connaissent pas le travail de Nill Klemm, qui écrit, compose et chante à un niveau que les autres n’atteindront jamais.
      Allez écouter ses chansons en français et prenez-les dans les dents. Quant à son accent en anglais, vous devez probablement vous y connaître mieux que moi, qui ai vécu des années aux USA.
      Et citer Bastian Baker en exemple, on voit bien que vous avez des références anglo-saxonnes de taille! Parlons-en, d’un accent de merde!
      Des 3 Romands, Nill est clairement celui qui se détache, qui a un peu d’ambition.
      Les autres sont sclérosés, misérabilistes.
      Allez, coucouche panier, maintenant.

      1. Ben voyons , j’espère juste que ton idole n’a pas le même esprit que toi ! Dire que Carrousel et Nicolas Fraissinet sont sclérosés et misérabilistes, tu y vas un peu fort . On parle ici de la sélection suisse pour le concours eurovision de la chanson et puis du concours international ! Je ne vois pas le rapport avec le fait d’avoir vécu aux USA !? Et ce talentueux artiste qu’est visiblement Nill Klenn a un tel niveau, pourquoi propose t’il une chanson en anglais ? Là aussi on parle de représenter la Suisse-romande !? Nous sommes ici sur ce blog, des fans de l’Eurovision et sommes en droit de donner notre avis en toute objectivité.

        Et en effet, je crois savoir ce qui fonctionne ou pas à l’Eurovision. Cependant loin de moi l’idée de fusiller des artistes comme tu le fais afin de mettre en avant ton artiste préféré.

        Et si Bastian Baker a un accent de merde, comme tu le dis, il est déjà bien plus connu et vend certainement plus de CD que ton ambitieuse star !

        De tels propos sur ce blog ne sont pas acceptables, du coup c’est moi qui te propose d’aller faire un tour du côté de ton panier !

    • Manuphil on 5 novembre 2012 at 23:06
    • Répondre

    Moi aussi, je suis surpris en bien par ces choix. Ravi de voir Nicolas et Caroussel, et de découvrir Nill. Les chansons sont bonnes mais ne feront pas grands bruit à l’Eurovision. Par contre c’est bien mieux que les autres années, bravo RTS, et l’année prochaine on espère voir Bastian Baker.

    1. Je ne pouvais pas rester muet face à ce choix de la RTS, je me dis que j’ai tout de même pas mal d’intuition et de bonnes oreilles pour repérer les talents suisses. En effet, je me souviens d’avoir présenté sur ce blog Nicolas Fraissinet ainsi que le duo Carrousel , cela me fait plaisir de vois ces artistes dans cette sélection, Cependant, je dois reconnaître que parmi le choix des candidats de la RTS, je ne vois pas de chansons qui pourraient nous représenter à Malmö, si c’était le cas, ces derniers n’iraient malheureusement pas très loin dans la compétition, une qualification en finale me semblent improbable, mis à part la chanson de Nicolas Fraissinet que j’aime particulièrement. Mais on le sait les chansons en français n’ont plus vraiment de succès à l’Eurovision.

      Par contre je déplore le 3ème choix, Nill Klemm. Sa chanson manque tout simplement d’ampleur pour prétendre se distinguer dans ce concours, de plus, il est vrai que son accent anglais n’est pas terrible.

      A sa place, on aurait dû retrouver le jeune Bastian Baker, c’était une évidence et je pense que la RTS avait pensé à lui qui aurait fait toute la différence. Malheureusement, ce dernier a fait le mauvais choix, je le savais, son aventure dans l’émission  » danse avec les Stars » vient de se terminer, son passage aurait été de courte durée et le fait qu’il soit éliminé si rapidement va vite le faire oublier. Du coup c’est trop tard pour lui de proposer une chanson à l’Eurovision, il passe à côté d’une réelle opportunité de se faire connaître en tant que chanteur, mauvais calcul pour Bastian, pourquoi avoir voulu se faire connaître en tant que danseur alors qu’il a un véritable talent pour la chanson ?

      Peut être qu’il tentera sa chance pour 2014, mais il aura du coup perdu une bonne année, tout en espérant que son passage sur TF1 ne mette pas sa carrière en péril d’ici là.

      Pour moi, les candidats de la RTS risquent d’avoir une meilleure place que l’année dernière, lors de la finale nationale le 15 décembre prochain, mais cela va se jouer entre le groupe Heilsarmee et Lys Assia qui ont tous les deux une chanson qui peut faire qualifier la Suisse en finale.

      Reste à découvrir les 4 chansons de la SF qui sera divulgué la semaine prochaine autour du 15 novembre.

      Maintenant nous avons pris connaissances de 5 chansons qui partiront à Kreuzlingen, pour moi la chanson gagnante figurera de toute évidence dans la sélection de la SF qui malgré des débuts plutôt laborieux aura toute de même fait un bon travail !

      1. Je veux pas dévoiler un secret de Polichinelle, mais parmi les « requêtes » qui font aboutir le public sur notre blog, l’Armée du Salut est très loin devant. Lys Assia est peu recherchée, parce qu’à part les fans fans, qu’elle retourne à l’Eurovision doit pas émouvoir grand monde.
        Donc, je pense qu’il est fort probable qu’Heilsarmee aille à Malmö (j’allais écrire Bakou, je suis traumatisé !).
        Carrousel est aussi très demandé, mais surtout, le roi du buzz c’est Bastian Baker. Ton article sur Bastian est le plu du blog ! Mais maintenant, il est parti de DALS, sans qu’on ait écouté la moindre chanson de lui, et sans que ça le promeuve vraiment, comme s’il n’avait que sa tête à vendre !
        Après, on retrouve Chiara Dubey, pas mal cherchée…
        Et sur la plateforme, les deux noms suivants qui reviennent le plus sont Alison Peach et Melissa Lopez. Ensuite, quelques Man Maedow et Magda Tul. Julia Star, une seule fois, Ilary, deux fois…
        La seule chose qu’on peut déduire c’est que l’engouement est du côté de Heilsarmee !

    • Audrey on 6 novembre 2012 at 11:46
    • Répondre

    Nico, je pense que Bastian voulait surtout se faire connaitre en France, et ça je pense que ça a marché.Il voyait sans doute la une meilleure opportunité que l’Eurovision, et ben il a quand meme eu raison…
    😉
    Pour ces trois chansons la…Dans l’ensemble c’est bien, mais ils auraient vraiment du mal a aller en finale je pense.
    Ma préférée est celle de Carrousel dans le trio, mais pour Malmö, c’est Heilsarmee ou Lys Assia qu’il faut !! 😀

    1. Audrey, la stratégie de Bastian Baker aurait pu marcher si ce dernier aurait été jusqu’au stade des finales de cette émission Dance avec les Stars, là il est éliminé au bout de la 3ème émission, je peux te parier que c’est très mauvais pour sa notoriété, Il n’a même pas pu chanter une chanson pour faire découvrir tout son talent, crois-moi, son bref passage va malheureusement vite être oublié par le public français, c’est le concept même de ce type d^émission qui tente de faire renaître une notoriété d’artistes en perte de vitesse.
      IL n’avait à mon avis rien à faire dans cette histoire, la nouvelle star de la pop que l’on ne connaît pas encore, c’est comme servir un excellent repas sans un bon vin !

      J’espère sincèrement que Bastian aura pu profiter de sa courte aventure, mais faut pas rêver non plus. Reste à convaincre France Télévisions de le choisir pour représenter la France, oui pourquoi pas, au delà du fait qu’il soit suisse, il correspond en tout point aux critères recherchés pour l’édition 2013, après si ce dernier doit chanter en français, il vaut savoir qu’il chante également très bien dans cette langue qui reste sa langue maternelle.

      1. Tu as sans doute raison, il est parti trop tôt de l’émission. Et puis, je pense qu’il a fait une erreur. Il a fait la promotion de sa dernière chanson, la reprise d’Hallelujah, au cours d’un des émissions. Je pense qu’il aurait dû profiter de son passage en France pour relancer sa chanson « Lucky » et non le chef d’oeuvre de Cohen. Hallelujah est un titre magnifique, mais trop souvent entendu. Bastian Baker aurait dû se présenter aux français avec une chanson de son cru. Pour preuve, Hallelujah n’a pas décollé des ventes de téléchargement sur iTunes alors que la chanson d’Emmanuel Moire (qui est aussi dans l’émission) a fait un carton.

        1. Tu vois Eurovista je suis déjà de retour et cela me fait un bien fou d’être là, avec vous ! Je pense que Bastian a fait une erreur de « débutant » où a été tout simplement mal conseillé, je ne sais pas mais quoi qu’il soit j’espère le revoir bientôt et qu’il puisse atteindre son but devenir une star de la pop musique internationale. Lui aussi doit avoir une opinion qui n’est pas très positive à propos de l’Eurovision, pourtant, c’était vraiment le voie à suivre pour y accéder. Donnons lui rendez-vous l’année prochaine à moins qu’un autre pays francophone lui offre la possibilité de le faire avant ! Cela dit après son passage dans cette émission sur TF1, je me permets d’en douter…

            • Antoine on 6 novembre 2012 at 18:37

            Puis nous on est content quand t’es avec nous Nico ! 😉

          • Manuphil on 6 novembre 2012 at 18:16
          • Répondre

          Si je puis me permettre, Bastian a raté son coup en partant si tôt certe, mais il n’est pas décu pour autant, ses salles de concerts se remplissent, son single Hallelujah a un succès sur internet: premier dans la liste des hit radio de NRJ et il a sauf erreur atteint le top20 des ventes sur Itunes France. Il a de plus plusieurs dates prévues en France et Belgique pour le mois d’avril-mai.

          Après je suis d’accord avec toi Eurovista, il aurait été préférable de faire la promo du single Lucky, mais qui sait son single Hallelujah sera surement dans son prochaine album.

          Je tiens a préciser qu’on ne peux pas non plus comparer Emmanuel Moire et Bastian, le single d’Emmanuel a eu beaucoup de succès et c’est bien normal, il est plus connu que Bastian.

          Je ne comprend toujours pas pourquoi les artistes suisses qui ont le potentiel pour faire un bon classement à l’Eurovision, ne se manifestent pas. Franchement pour un artiste c’est un honneur de pouvoir représenter son pays et c’est juste super bénéfique pour lui. Même Sinplus qui n’a pas passer en finale, a gagné en notoriété et a gagné le coeur du publique. Depuis leur passage beaucoup de fanclub se sont créer, ils sont supporter dans pleins de pays européens. Juste dernièrement, ils ont fait un concert à Prague, en République Tchèque, pour la première fois.

            • Nico on 6 novembre 2012 at 19:15

            Je crois qu’en Suisse et également dans beaucoup de pays, on pense toujours que de faire l’Eurovision, comme on dit, n’est pas un vecteur de carrière qu’au contraire cela peut ternir l’image d’un artiste qu’on pourrait qualifier de  » désespérer au point d’aller à l’Eurovision * Cette image ou ce cliché existent bien dans la tête des gens. Sauf que le concours a maintenant évolué depuis, il permet effectivement à des artistes tels que Tom Dice, ou récemment les Simplus de se faire connaître à un niveau international. Mais la règle de base est toujours la même et le restera, il faut avant tout une très bonne chanson pour se faire repérer.

            D’ailleurs je pense que si le groupe Heilsarmee se qualifie pour Malmö et puis en finale internationale, les choses vont changer en Suisse à l’avenir, ce concours deviendra à nouveau attractif aux yeux des suisses qui comprendront enfin le véritable’enjeu de l’Eurovision !

    • Lucke on 6 novembre 2012 at 21:59
    • Répondre

    Très bon choix ! J’aime beaucoup la chanson de Nicolas Fraissinet et Carrousel… j’ai hate de découvrir les autres qualifiés… !!!

    1. Après avoir écouté plusieurs fois les 3 chansons que propose la RTS , pour moi c’est celle de Nicolas Fraissinet qui me plaît le plus, c’est très différent des éternelles ballades ennuyeuses que l’on a déjà entendu à l’Eurovision, Musicalement c’est très travaillé et Nicolas arrive à nous embarquer dans son univers. Une chanson qui a tout de même un potentiel pour arriver dans le top 3 de la finale nationale suisse. Après son style risque de ne pas séduire tout le monde et comma la Suisse ne peut pas compter sur les deux seuls pays francophones qu’il restent pour récolter des points, je peux bien m’imaginer que Lève toi ne risque pas de passer le cap d’un demi-finale.

      Mon second choix est Carrousel, j’adore leur sonorité et les couleurs qu’ils donnent à travers leurs voix. Là aussi, du talent à revendre mais un style de chanson un peu trop répétitive qui risque vite de lasser certain ! Je pense que Carrousel a de bien meilleure chanson dans leur répertoire que j’avais rendez-vous qui me semble tout de même être une ritournelle agréable mais un peu facile. un top 5 à Kreuzlingen est cependant envisageable mais certainement pas mieux, car la concurrence est féroce cette année. On vise tout de même une chanson qui ait une envergure très internationale. Bien que carrousel nous embarque sur son manège, le voyage risque également de ne pas aller plus loin si ils devaient se qualifier pour Malmö

      Et pour terminer, j’aurai comme vous le savez plutôt voulu retrouver Basitan Baker mais là, on fera sans lui, par contre, je me demande pourquoi Aliose n’a pas été sélectionné, ce beau duo aurait pu faire belle sensation avec une chanson plus  » Eurovision ».

      Inutile de vous dire que je n’ai pas changé d’avis à propos du dernier artiste, Nill Klemm, je n’aime tout simplement pas sa chanson, J’ai effectivement écouté quelques chansons qu’il chante en français, c’est nettement mieux, et cet artiste à du talent c’est certain.

      Mais pourquoi alors chanter en anglais ? Vous direz que c’est pour séduire le plus grand nombre à l’Eurovision, mais pour cela il aurait fallu la chanson qui en a l’envergure .

      Voilà et vous ? votre choix, pensez-vous qu’une de ces 3 chansons pourraient venir coiffer au poteau Heilsarmee, Julia Star ou Lys Assia le 15 décembre prochain ?

    • Audrey on 6 novembre 2012 at 23:08
    • Répondre

    Et pourtant, qui ai je entendu cet aprem sur NRJ ?Bastian Baker, avec « Hallelujah ».Bon, c’est sur que choisir ça était pas une bonne idée.Mais bon.
    De plus, NRJ fait la promotion de ses concerts comme s’il était connu depuis des mois en France.
    Et plusieurs filles de mon collège parlent de lui sur Facebook, comme quoi les jeunes l’ont pas oublié quand meme (elles sont ultra déçues de son élimination x))

    Donc Nico, je maintiens que Bastian a eu raison et que la sélection suisse aurait sans doute été une perte de temps pour lui.Imagine qu’il aurait pu ne meme pas être sélectionné pour Kreuzlingen.C’est sur qu’il se serait fait connaitre, whao !
    A la place il a choisi un programme phrase de TF1,et meme si il est oublié d’ici quelques semaines, il aura été mis en lumière quelques temps.C’est toujours mieux que rien 😉

    1. Si Bastien Baker avait été disponible, il aurait été sélectionné d’office avec une Wild Card pour représenter la RTS , j’en suis certain, donc il se serait retrouvé à Kreuzlingen.

      De plus, il a un succès fou en suisse-allemande et au Tessin, je ne parle même de la suisse-romande où toutes les filles sont folles de lui. Résultat, C’est Bastian Baker qui aurait représenté la Suisse à Malmö, pour moi c’est une certitude, mais voilà ce ne sera pas le cas pour cette année.

      Mais tu as raison, son passage dans l’émission sur TF1 lui a permis de se faire connaitre en France mais pas grâce à son talent de chanteur mais plutôt son côté beau gosse !
      L’apparence est très importante certes, mais est-ce que cela n’est pas aussi très éphémère et superficiel ??, je pense que oui.

    • Audrey on 7 novembre 2012 at 00:56
    • Répondre

    Héhé, mais je te rappelle que la France n’a pas encore de candidat… 😛
    Et puis son coté beau gosse, certes c’est superficiel, mais si les gens s’y intéressent vraiment, ils chercheront des infos sur lui et tout… Non ? Sinon, c’est qu’il n’est pas intéressant pour eux.

    Sinon, pour les 3 autres, il est clair qu’aucun ne mérite d’aller a Malmö si vous voulez aller en finale.
    Mais ma favorite est celle de Carrousel.Deja parce que c’est en français.Malgré le refrain qui m’a laissée sceptique a la premiere écoute, faut reconnaitre qu’on est tres bien embarqué dans leur rythme.
    Ensuite Nill Klemm.Oui, c’est du deja entendu, mais sur moi ça fonctionne.Et je trouve pas son accent si mauvais.J’aime beaucoup sa chanson n’empêche ^^

    Et après, Nicolas Fraissinet.Bon, rien que le nom de l’artiste me donne envie de faire demi tour.Oui c’est méchant, mais c’est ce que je pense.Ensuite la chanson…Moui…Bah…C’est pas exceptionnel.Y’a du beau texte, oui, mais c’est tout ce que j’en retiendrai.

    Mais après, personne ne peut pretendre savoir a l’avance ce qui marchera ou non, car il y a une multitude de facteurs qui entrent en compte.On peut se faire une vague idée, mais rien n’est certain avant les votes de la finale de l’Eurovision. 😉

  3. C’est vrai que la France n’a pas encore son et sa candidate, moi je pense que la France a tout tenté à l’Eurovision ces dernières années, tous les styles et résultat des courses cela ne marche toujours pas ! Pour moi c’est une bonne idée d’aller dénicher de jeunes talents, cependant, il faudra une chanson vraiment exceptionnelle écrite par un compositeur de renommée.

    Pourquoi vouloir s’obstiner de chanter en corse, en franglais ou en anglais, il faut à mon avis revenir aux vraies valeurs de la chanson française, une belle ballade qui mont en puissance avec des sonorités actuelles. Le français à toujours sa place à l’Eurovision, j’en suis persuadé. J’aurai bien aimé que la Suisse envoie une chanson en français de qualité pour 2013. Mais visiblement, dans la finale nationale, il y en aura que deux, celles de Nicolas Fraissinet et de Carrousel, et on l’a dit cela ne sera pas suffisant pour se qualifier.

    Ce que je ne comprends pas en France, c’est qu’il y a tellement de jeunes talents, prenons par exemple les candidats de l’édition de The Voice 2011, c’est là qu’il faut chercher

    Une artiste qui selon moi possède toutes les qualités pour représenter la France à l’Eurovision c’est Nolwenn Leroy, certes, ce n’est plus une débutante, mais elle a une très belle voix, beaucoup de charisme, elle chante avec beaucoup de ferveur et d’authenticité aussi bien en français qu’en anglais, et même en breton. Pourquoi ne pas avoir pensé à elle plus tôt ? Peut être qu’elle n’a plus envie désormais, histoire de ne pas mettre sa carrière en péril ? je ne sais pas. En tous les cas je me réjouis de découvrir la future chanson qui représentera la France en 2013, l’Espagne, l’Allemagne et même l’Estonie avec une chanson en estonien sont des pays qui ont trouvé les bonnes clefs pour renouer avec le succès à l’Eurovision cette année, alors pourquoi pas la France ?

    • myriam on 15 décembre 2012 at 21:14
    • Répondre

    Le commentateur francais dit: « ce n’est pas peut-être la place de l’Armée du Salut » à Eurovision… et pq pas cher Monsieur ???

    A mon avis ils sont vraiment excellents !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :