Avr 20

Stockholm 2016 : documentaire inédit sur Arte

Le vendredi 12 mai prochain, à 22h25, la chaîne Arte diffusera un documentaire inédit sur les coulisses de l’Eurovision 2016. Intitulé Eurovisions, il a été filmé à Stockholm, l’an dernier, lors de la semaine des répétitions et celle du Concours. Durant 52 minutes, il mettra en avant artistes, fans et journalistes, reviendra sur les tensions politiques et dressera le bilan de cette compétition musicale hors norme.

 

(14 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Pourquoi pas en Prime time????Dommage bon 22h25 reste correct!

  2. Je vais regarder car ça parles d’eurovision.
    Mais bon la bande annonce qui met en avant une caricature de gay de chez Wiwiblog qui parles que de la géopolitique je passerais bien mon tour.
    On est décidément pas le même genre de fan.
    « Loin d’ici à Ibiza » lolol. Non.

      • BretagneLibre on 20 avril 2017 at 12:30
      • Répondre

      La plupart de chez Wiwiblogs sont gays faut le reconnaître.

      1. Je le suis aussi,
        J’ai rien contre les gars efféminé dailleur mais vu le nombre de conneries qu’il a dit en deux minutes j’ai envie de le griffer.

  3. Je regarderais si je suis chez moi mais bon pour une fois qu’il y a un programme interesse a la tele je vais essayé d’y penser lol sinon il n’y a pas que wiwiblogs je pense dans ce documentaire lol après a suivre je dirais ce que j’en pense lol mais on est loin d’Ibiza mais peut etre on aura l’honneur de voir Freddie serguey Lazarev les fans grecs et beaucoup autres choses intéressantes en plus sur Arte donc c’est bien la première fois que je regarde cette chaine lol

    1. Ahaha idem Sakis.
      Tiens au faite en toute objectivité tu pensais quoi du groupe Grecque de l’an dernier?

      1. Reel nul archu nul plus que nul c’était la première fois que j’ai déteste un representant grec depuis plus de quinze ans que j’aime eurovision donc tu vois ce truc ce groupe horrible Argo et sa chanson non la c’est pire que tout pour la grece et pour moi qui defend tant ce pays .

        1. Ça faisait show de kermesse ahaha

    • Olivier on 20 avril 2017 at 13:58
    • Répondre

    En fait le documentaire est plus basé sur l’aspect politique du concours et ce depuis la création.
    Quels étaient les enjeux d’un tel évènement ? Dans quel but ? Les choix judicieux ou non, des artistes ou chansons, comment le concours, sous couvert de fêtes joyeuses, sert de tribune pour des revendications en tout genre (révolutions, chute du mur de Berlin, droits LGBT, conflits internationaux, et même effervescences des grosses compagnies).
    La seconde partie du doc part un peu en sucette à mon gout.

    Olivier

    PS : j’ai pu le voir en avant-première.

    1. Et on ne suit pas vraiment de chanteur, mais un Wiwblogueur, un fan anglais et un journaliste allemand plutôt axé sur la politique internationale. Coté coulisses, ça se limite à la salle de presse.

      Le même doc sera diffusé en ‘priorité francophone’, le 2 mai sur la RTBF.

    2. veinard

  4. Aspect politique ou pas, on va parler de l’Eurovision et étant donné que je suis un très grand fan de la chaîne télévision Arte, je suis persuadé que ce reportage sera fort intéressant.

    1. je regarderai aussi avec une grande curiosité. Forcement avec Arte il y aura un angle et je n attends pas de cette chaine un docu tiède sur la couleur de la robe de Jamala ou sur la choregraphie de Nina Krajic.

      Je pense qu on peut esperer sortir des clichés habituels sur le concours. Insister sur le coté gros barnum et sur le fait que le concours soit la vitrine de revendications politiques ou societales me semble tout aussi fondé.

      Pour ce qui est des intervenants , Wiwibloggs et ses contributeurs me paraissent incontournables. Je les lis regulierement et ils font un boulot de titans et sont passionnés. Après je ne les suis pas sur tout (leur coté pro russe au concours me herisse) mais je suis tres content qu ils existent…

  5. Ce n’est pas la première fois que Arte s’intéresse au concours, je crois que c’est cette chaîne qui avait diffusé « Eurovision backstage » lors du concours à Istanbul en 2004. Le programme montrait les coulisses du concours et des répétitions, en focalisant sur Jonatan Cerrada et Max Mützke, candidats français et allemand (normal pour Arte !), Ruslana (gagnante pour l’Ukraine), Lisa Andreas (Chypre), et les candidats slovènes. Le concept avait plutôt bien marché, et le résultat était intéressant. J’espère que le documentaire concernant 2016 sera tout aussi intéressant !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :