Söngvakeppnin 2018 : présentation des douze candidats et de leur chanson (Mise à jour : annonces des artistes invités)

VENDREDI 19 JANVIER

La télévision publique islandaise a présenté les douze candidats de sa sélection pour Lisbonne, ainsi que leur chanson. Les voici :

  1. Aron Hannes – Golddigger / Gold Digger
  2.  Áttan – Hér með þér / Here for You
  3. Ari Ólafsson – Heim / Our Choice
  4. Fókus hópurinn – Aldrei gefast upp / Battleline
  5. Dagur Sigurðarson – Í stormi / Saviour
  6. Stefanía Svavarsdóttir, Agnes Marinósdóttir & Regína Lilja Magnúsdóttir – Svaka stuð / Heart Attack
  7. Þórunn Antonía – Ég mun skína / Shine
  8. Guðmundur Þórarinsson – Litir / Colours
  9. Þórir Geir Guðmundsson & Gyða Margrét Kristjánsdóttir – Brosa / With You
  10. Tómas Helgi Wehmeier & Sólborg Guðbrandsdóttir – Ég og þú / Think It Through
  11. Rakel Pálsdóttir – Óskin mín / My Wish
  12. Heimilistónar – Kúst og fæjó

Cliquez sur les liens pour écouter les morceaux. Vous noterez cette grande première : la RÚV autorise tout un chacun à télécharger gratuitement l’ensemble des chansons.

Parmi les candidats, vous reconnaîtrez notamment :

MERCREDI 24 JANVIER

Les douze candidats islandais ont été répartis en demi-finales :

Première demi-finale – Samedi 10 février

  • Ari Ólafsson – Heim/Our Choice
  • Fókus hópurinn – Aldrei gefast upp/Battleline
  • Þórunn Antonía – Ég mun skína/Shine
  • Þórir Geir Guðmundsson & Gyða Margrét Kristjánsdóttir – Brosa/With You
  • Tómas Helgi Wehmeier & Sólborg Guðbrandsdóttir – Ég og þú/Think It Through
  • Heimilistónar – Kúst og fæjó

Deuxième demi-finale – Samedi 17 février

  • Aron Hannes – Golddigger/Gold Digger
  • Áttan – Hér með þér/Here For You
  • Dagur Sigurðarson – Í stormi/Saviour
  • Stefanía Svavarsdóttir, Agnes Marinósdóttir & Regína Lilja Magnúsdóttir – Svaka stuð/Heart Attack
  • Guðmundur Þórarinsson – Litir/Colours
  • Rakel Pálsdóttir – Óskin mín/My Wish

MARDI 30 JANVIER

La RÚV a annoncé les noms de trois artistes qui se produiront durant la finale du Söngvakeppnin, le 3 mars prochain. Il s’agit de :

 

(10 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • nounours on 19 janvier 2018 at 22:47
    • Répondre

    après une courte écoute de chaque chanson mon verdict sera le suivant catastrophe , l Islande à laisser tomber les bras pour choisir 12 chanson aussi faible ? le sognvakeppnin est la sélection que j attend avec le plus d ‘ impatience mais la qu ‘ elle catastrophe , mais ou est passée Sunday ?

    • Augures on 19 janvier 2018 at 23:14
    • Répondre

    Après avoir écouté les douze chansons, je suis partagé. C’est une sélection mauvaise dans son ensemble, avec BEAUCOUP trop de ballades.

    Ne portant pas d’intérêt à la majorité des chansons, je retiendrais seulement 4 chansons qui sont pas trop mal :

    Golddiger / Gold Digger : même si ça fait beaucoup (trop) penser à du Bruno Mars, c’est une chanson très entrainante et ça peut être bien comme mauvais en live. A voir. Il aurait été mieux de le mettre au milieu de la liste pour me réveiller qu’au début, ça m’a fait une fausse joie XD.

    Brosa (seulement la version islandaise) : le refrain (qui consiste juste en Broooosa) dégage un je ne sais quoi qui est très reposant (dans le bon sens du terme). Cela ne se ressent pas dans la version anglaise. Les voix s’accordent bien sur la version audio, et j’aime particulièrement la voix de la moitié masculine du duo.

    Ég og þú / Think it through (version islandaise préférée mais les deux sont biens) : chanson très (trop ?) reposante / lente. Toutefois, l’alchimie des voix sur ce morceau donne un résultat très beau. J’ajouterais que c’est pas souvent qu’on voit de l’harmonie sur tout un morceau donc ça fait du bien.

    Óskin mín / My Wish : c’est beaucoup trop mignon pour une seule chanson que je ne peut pas émettre de critiques négatives. Sonne daté mais dans le bon sens du terme. Ressemble à du Disney à l’ancienne. J’ai l’impression de marcher avec émerveillement sur la nature islandaise avec mon ami le renne Gudmundur Sigurdsson. J’ajouterais que le texte est très touchant, d’où l’intérêt pour cette fois-ci que je porte au fait de mettre la chanson en anglais. Pour la compréhension c’est mieux.

    En bref, je mets My Wish en favori, Gold Digger en second, les deux autres en troisième ex aequo.

    • Daniel on 20 janvier 2018 at 01:46
    • Répondre

    On n’a pas le gagnant de l’Eurovision dans cette liste c’est sûr. Je retiens Coulors qui peu être cool en live et Golddigger / Gold Digger qui serait un choix sûr pour aller en final.

    • Pascal on 20 janvier 2018 at 10:46
    • Répondre

    Comme mes collegues, je pense que l’Islande n’a pas la chanson magique dans sa selection pour décrocher la victoire.

    Au delà , mis à part Aron Hannes qui est clairement pour moi le choix à faire, les interpretes auront même du mal à passer en finale pour moi.

    Derrière mon favori, j’aime bien le trio Stefania/ Agnes / Regina et le duo Attan.

    Un accessit pour Porun Antonia, le duo Tomas/ Solborg et pour les capacités vocales du jeune Ari Olafsson.

    Je me mefie aussi du groupe Fokus Hopurrin car il est formé des 4 finalistes du The Voice local de 2017 et bénéficiera sans doute d’un gros soutien populaire.

    Deux repoussoirs pour moi : les Desperate Housewives d’Heimilistonar et le sous disney de Rakel Palsdottir.

    Enfin, ca serait bien pour une fois que les versions islandaises soient conservées. C’est tellement plus magique à l’oreille…

  1. Aron Hannes – Golddigger / Gold Digger

    Pour moi c’est lui et il peut faire grosse impression , ne pas oublie que c’est à l’Europe qu’il faut plaire
    j’aime beaucoup
    A suivre!!!

    1. NE pas OUBLIER rgrgrg

    • Pascal on 24 janvier 2018 at 13:29
    • Répondre

    Mes 3 préférés sont dans la DF 2 . Ca risque de faire de la casse..

    • pascal on 24 janvier 2018 at 13:30
    • Répondre

    Il n’y aurait apparement pas de repeché par la chaine pour la finale.

    • KaYan on 24 janvier 2018 at 21:32
    • Répondre

    Cool que le très joli Aron soit encore là cette année s’il remet son pantalon moulant noir, son tee shirt blanc et sa casquette comme l’an dernier je veux bien regarder sa demi 😀 😀 😀

    • Pascal on 31 janvier 2018 at 00:51
    • Répondre

    Tiens Conchita n’est pas invitée. On la voit tellement dans les finales nationales que je commence à me dire que c’est devenu son activité principale.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :