Avr 27

#SLOVÉNIE – « Je me sens tellement seul, je baisse le son. Avant la montée du soleil, je serai parti »

 

 

Omar Naber est né le 7 juillet 1981 à Ljubljana, capitale de la Slovénie encore sous le régime yougoslave, d’un père jordanien et d’une mère slovène.

Omar commence sa carrière en participant à un concours de découverte de talent : Bitka talentov. Il s’agit de la version slovène de l’émission Battle Of The Talents. En 2005, il participe au Concours Eurovision de Kiev avec une chanson de sa composition intitulée Stop.

Sa popularité acquise dans son pays, Omar sort son premier album éponyme la même année que sa participation au concours.

Il passe l’année 2006 sur les routes de Slovénie et d’ailleurs, où il se produit en concert. De retour, il s’attaque à son second album avec son groupe Kareem. L’opus, baptisé justement Kareem, sort en 2007.

L’Eurovision, Omar rêve souvent de s’y rendre une deuxième fois. C’est pour cela qu’il propose sa candidature à de nombreuses reprises à la sélection slovène. On le retrouve à la finale nationale de 2009 avec la chanson I Still Carry On ; en 2011 avec Bistvo skrito je očem et en 2014, avec I Won’t Give Up.

En 2016, il propose même une chanson pour la Suisse, Take Me Far, qui ne sera pas sélectionnée pour la finale nationale.

L’année 2017 est enfin la bonne et, grâce à sa victoire à la sélection slovène, Omar retrouve non seulement le chemin de l’Eurovision, mais aussi celui de la ville de Kiev !

 

La Slovénie participe à la première demi-finale.

 

You’ve all been very kind, but I made up my mind
Now I’m about to leave you all behind
I’m feeling so alone, I’m turning down my tone
Before the rise of sun I will be gone

On my way, I’m never coming back
And I’ll pray I’m never gonna crack
World is calling out tonight, telling me I’ll be alright
Lights will guide you through the night

Still hiding in my shell and keeping to myself
I cannot count on anybody else
I’m burning deep inside, I’m giving up the fight
Before the break of dawn I will be gone

On my way, I’m never coming back
And I’ll pray I’m never gonna crack
World is calling out tonight, telling me I’ll be alright
Lights will guide you through the night

Ey yeah yeah… ey yeah yeah…
Ey yeah yeah yeah yeah…

On my way, I’m never coming back
And I’ll pray I’m never gonna crack
World is calling out tonight, telling me I’ll be alright
World is calling out tonight, telling me I’ll be alright
Lights will guide you through the night

On my way

Eh bien ! Voilà une chanson qui rendrait le Prisluhni mi de sa compatriote Darja Švajger incroyablement moderne ! Non, là faut arrêter ! Je veux bien qu’on soit tous des nostalgiques, qu’on aime parfois se relier au passé… Ca fait du bien d’écouter Niamh Kavanagh ou Linda Martin de temps en temps… Mais laissons le passé où il est une bonne fois pour toute ! Quand l’Eurovision arrive à faire un pas en avant, ce genre de chansons lui fait faire trois pas en arrière. Malgré une tentative de relifting musical, ça reste ringard et ça ne mérite même pas d’être en demi-finale. Et le pire dans tout ça, c’est que ça risque de bien fonctionner…

 

Francis – Bah, je ne déteste pas, moi. :/ Bon, je reconnais que cette ballade est très, très datée. Mais Omar Naber a fait de vrais progrès, vocalement parlant, par rapport à 2005. En revanche, alors qu’il était assez créatif avec son titre Stop, là il n’invente pas grand chose. Bonne chance quand même à la Slovénie, un pays bien mal payé à l’ESC mais que je soutiens généralement !

Jamaly Zelmerlöw-Landrut – 1ère écoute de la Slovénie : il a une voix vraiment impressionnante et exactement le même look qu’il y a 12 ans !! J’aimais bien « Stop », même si l’élimination en demi me semblait justifiée, car visuellement avec la fille, c’était franchement pas top et la chanson se terminait de façon étrange et fade. Quant à « On my way », c’est une chanson de comédie musicale hyper classique, qu’il aurait pu chanter également en 2005. Ce n’est pas nul mais juste daté et, je trouve, sans émotion. La Slovénie restera à nouveau en demi, hélas. Les Maraaya n’auront été pour la Slovénie qu’une belle parenthèse.

 

Gladys – C’est joli, mais je n’ai pas voté pour lui et je ne le voulais pas parce que c’est une ballade ET CA SUFFIT !!

Alexandre – La chanson est mignonne, la presta vocale est bonne, mais c’est vraiment désagréable cette sensation de se télétransporter dans les années 1990. Il aurait pu faire un effort pour rendre la chanson ne serait-ce qu’intemporelle.

  

Jerem – Quel horreur ringarde ! Au moins, ça fait un ennemi potentiel en moins pour la Finlande !

Antoine97 – La Slovénie peut laisser tomber dès aujourd’hui, c’est mort pour eux. Je ne veux pas faire de pronostics hâtifs, mais dans une année comme celle-ci, il y a intérêt à avoir une chanson transcendante et ce n’est absolument pas le cas ici. En plus, les ballades sont toujours mieux portées par des voix féminines !

Elio22 – Dieu que c’est….. oh…. …. Le pire c’est à partir de « yeah yeah yeaaaah »… non… J’avais eu des échos si positifs de l’EMA de cette année …. … J’ai ressenti comme d’avoir entendu une chanson pour princesse/héroïne Disney chantée par un homme. Et un Disney du 20e siècle.

Nico – J’avais bien aimé sa chanson en 2005 et son look à l’époque. Ok, il a 12 ans de plus, mais tout de même, son titre était bien plus moderne que ce qu’il propose en 2017. Je trouve son look ringard, sa chanson et son titre, rien ne va pour moi, sans compter qu’au niveau de la justesse, c’est pas son point fort. Je pense que la Slovénie a pris un gros risque de répéter le scénario de Kiev 2005, où Omar n’avait pas pu atteindre la final. Mauvais choix, un retour vers la ringardise qui ne sera certainement pas payant pour ce petit pays qui décidément cumule ce que l’on peut appeler des fautes de goût, en tous les cas pour briller à l’ESC.

Quentin – La Slovénie va pouvoir s’asseoir dessus cette année, et va sérieusement devoir lutter pour s’arracher hors du bottom 2, bien que la chanson ne me déplaise pas. Je la classerais vers la fin de mon top, et ça me fait de la peine de dire ça.

Nounours – Démodé, ringard et j’en passe !

Nicolas – Je trouve que rien ne va ensemble. La mélodie ne va pas avec les paroles, ni avec le chanteur. Le pire c’est les « yeahh » qui viennent gâcher le peu de qualités que possédait cette chanson.

Daniel – La scène est plutôt jolie ! Voilà pour le positif. Pour le négatif, on peut ranger tout le reste. Sa voix est assez irritante, la chanson n’a pas rien de spécial et l’interprétation est sans émotion. Une place en finale pour moi est impossible. 😡

John – Horreur. Le pire choix. Je l’avais classé 8ème. La Slovénie passe à côté du sujet… Dommage.

André – Laissez-moi comprendre. La Slovénie a envoyé deux belles chansons en 2014 et 2015 avec de relatifs bons résultats pour ce pays (i.e qualification en finale) et les deux années suivantes, ils nous servent le pire du pire ? Les Slovènes auraient-ils décidé de juste participer et auraient-ils peur de gagner ? Cela expliquerait le retrait Maja Keuc cette année.

Bêta X – La Slovénie m’a niqué le moral, j’ai pas d’autres mots pour exprimer mon état actuel …. Dernière place pour le pays dans sa demi-finale . Encore bravo à ce con de jury qui ne fait aucun effort pour choisir de la fraîcheur et du moderne à la place du périmé et du old-school.

 

Slovénie 2017 : Pour qui votez-vous ?

  • BQL - "Heart of Gold" (50%, 32 Votes)
  • Raiven - "Zažarim" (17%, 11 Votes)
  • Nika Zorjan - "Fse" (11%, 7 Votes)
  • Sell Ou - "Ni panike" (6%, 4 Votes)
  • Omar Naber - "On My Way" (6%, 4 Votes)
  • Nuška Drašček - "Flower in the Snow" (3%, 2 Votes)
  • Tim Kores - "Open Fire" (3%, 2 Votes)
  • KiNG FOO - "Wild Ride" (3%, 2 Votes)

Total Voters: 64

Loading ... Loading ...

Quelle est votre opinion personnelle d’Omar Naber ?

  • J’apprécie son expérience, sa maturité, sa présence scénique et sa voix. Un autre bon ajout à cet Eurovision 2017. (38%, 57 Votes)
  • Il m’avait laissé froid en 2005. Douze ans plus tard, je n’ai pas changé d’avis à son propos : je reste froid. (32%, 49 Votes)
  • Rien que de penser à lui, je bous de colère et de rage. Trouvez-moi vite le bouton sur lequel appuyer pour le renvoyer en 2005 ! (25%, 38 Votes)
  • Je l’ai aimé en 2005, je l’adore en 2017. C’est mon retour gagnant. Ljubljana 2018 ! (5%, 8 Votes)

Total Voters: 148

Loading ... Loading ...

Quelle votre opinion personnelle de « On My Way » ?

  • Quatorze chansons, sept ballades !? La Slovénie vient d’enterrer l’Eurovision. R.I.P. le Concours. (38%, 57 Votes)
  • Moi, je préférais « Stop », c’était une ballade prenante, émouvante. Ici, c’est juste du copier-coller déjà entendu mille fois. (34%, 51 Votes)
  • 2017 étant l’année des ballades, ce morceau complète parfaitement cette édition du Concours. Kasia et Tako ont de la concurrence ! (25%, 38 Votes)
  • Arrêtez tout ! Nous tenons notre vainqueur pour 2018 ! Alma et Francesco peuvent aller se rhabiller. (3%, 4 Votes)

Total Voters: 147

Loading ... Loading ...

Selon vous, quelle est la probabilité que la Slovénie se qualifie pour la finale ?

  • Faible (32%, 48 Votes)
  • Moyenne (29%, 44 Votes)
  • Nulle (26%, 39 Votes)
  • Forte (11%, 16 Votes)
  • Certaine (2%, 3 Votes)

Total Voters: 150

Loading ... Loading ...

Si vous faisiez partie de votre jury d’experts national, quelle cote eurovisionesque attribueriez-vous à Omar et à sa chanson ?

  • Zéro (33%, 48 Votes)
  • 1 (14%, 21 Votes)
  • 5 (11%, 16 Votes)
  • 4 (10%, 15 Votes)
  • 3 (8%, 11 Votes)
  • 7 (5%, 8 Votes)
  • 2 (5%, 7 Votes)
  • 6 (4%, 6 Votes)
  • 12 (4%, 6 Votes)
  • 8 (3%, 4 Votes)
  • 10 (3%, 4 Votes)

Total Voters: 146

Loading ... Loading ...

Si vous étiez Sakis, par quel mot résumeriez-vous votre impression générale ?

  • Next (79%, 103 Votes)
  • Top (12%, 15 Votes)
  • Lol (9%, 12 Votes)

Total Voters: 130

Loading ... Loading ...

Enfin, entre les quatorze chansons choisies jusqu’à présent, laquelle préférez-vous ?

View Results

Loading ... Loading ...

Question subsidiaire : après Omar Naber pour la Slovénie, quel autre ancien participant souhaiteriez-vous voir revenir au Concours ?

View Results

Loading ... Loading ...

 

Recette loupée :

Certains d’entre vous l’avait bien appréciée. Pourtant, en 2013, Hannah Mancini offre au pays son plus mauvais score en terminant dernière de sa demi-finale.

Recette gourmande : 

La Slovénie a terminé seulement deux fois dans le top 10. Et pour les deux fois, c’était à la septième place. En 1995 avec « Prisluhni mi » de Darja Švajger et en 2001, avec l’énergique Nuša Derenda.

Cerise sur le gâteau : 

Jan Plestenjak est un chanteur très populaire en Slovénie. Il a tenté sa chance à l’Eurovision à trois reprises (1995, 1999 et 2001) sans succès. Pourtant, sa popularité en Slovénie n’a pas pris une ride. Le voici dans un de ses derniers clips.

(8 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. J’aime bien Omar, je trouve qu’il a tout de même un certain talent mais le choix de sa chanson pour Kiev est un peu navrant, beaucoup trop désuet même si je trouve que la mélodie est agréable et se retient bien. Je n’arrive pas comprendre pourquoi il n’a pas proposé autre chose de plus moderne, est-ce que le succès du candidat polonais de l’année dernière l’aurait inspiré ? C’est fort possible, par contre, je ne suis vraiment pas convaincu que sa chanson aura autant de succès au niveau du télévote ! C’est risqué et je crains fort que la Slovénie risque de ne pas se retrouver en finale, à juste titre malheureusement. Même la chanson qu’il voulait proposer pour représenter la Suisse était bien plus catchy et meilleure, elle aurait sans doute eu plus de chance que  » Oh my way  » !

    • Bêta X on 27 avril 2017 at 11:59
    • Répondre

    J’ai arrêté de haïr la Slovénie cette année, ça m’a lassé et cela ne mènera à rien de toutes façons. J’essaye d’être plus raisonable qu’avant et d’être moins passionné (hystérique), de moins exprimer mon mécontentement quand il est question d’une chanson que je n’apprécie absolument pas 🙂

    Omar a beaucoup de talent, il est un excellent chanteur, il m’est impossible de le nier, c’est la première qualité que je lui ai trouvé quand je l’ai entendu chanter lors de la 1ère demie de l’EMA. Il est très beau, je pense même qu’il est le plus beau gars de cette édition, désolé Imri (et ce n’est pas dans mon habitude de complimenter la beauté d’un mec autre que moi-même #my_name_is_narcisse ^^) et il a beaucoup de charisme. Je pense que c’est ce qui le sauvera de la dernière place en demie … ainsi que sa notoriété dans les pays des Balkans (qui se retrouvent presque tous dans la même demie). Comme Nico, je pense que c’est vraiment du gâchis qu’il propose au concours une chanson vraiment datée, vieillote et sirupeuse en vue de ses bonnes capacités à chanter, et qu’il n’ait pas proposé quelque chose de beaucoup plus frais et contemporain comme  »Heart of Gold » de BQL, ses dauphins à l’EMA. Mais bon, il est un artiste complet qui chantera à Kiev sa propre composition, alors je ne le blâme pas trop pour ça, c’est juste qu’il aurait pu opter pour un autre style musical …

    Au final, je ne vois absolument pas la Slovénie se qualifier pour la finale du 13 mai, mais je vois très bien le pays se disputer la dernière place de la 2ème demi-finale avec la Lituanie. Mais je pense que le pays s’en tirera grâce au vote du jury et au copinage avec les pays voisins 😉

    PS : je suis tout de même content de savoir qu’il est à moitié jordanien, il (ré)apporte de la diversité à cette édition de l’Eurovision ^^

      • Francis on 27 avril 2017 at 16:09
      • Répondre

      Tu as raison, Beta X, de ne plus vouloir haïr personne, surtout au Concours. La haine ne génère que la haine… et notre monde en est suffisamment pourvu, non?

  2. c’est quand meme un sacré hasard pour Omar de participer à 2 concours à plus de dix ans d’intervalle qui se deroulent dans la même ville.

    On lui a demandé si ca l’embetait de revenir à Kiev. Il a répondu que lors de son premier concours il n’avait pas fait trop de tourisme car il etait bourré durant la plus grande partie de son sejour !!!

    Il aura à mon avis du temps pour écumer la ville dès le jeudi soir car je ne pense pas qu’il puisse accrocher la finale…..

    Dommage pour la Slovénie qui a fait une belle selection. Les Maraaya n’auront pas de successeur cette année.

    • Alexandre on 27 avril 2017 at 17:22
    • Répondre

    Si j’étais indulgent dans mon commentaire original, c’était surtout parce que le niveau du cru semblait s’avérer mauvais.
    Mais On my Way, c’est définitivement dans mon bottom 5 sur les 42 chansons.

    Le manque de sincérité et la facilité de la composition font de cette chanson un truc franchement vieillot et niais. Et je trouve qu’Omar n’est pas très agréable à regarder quand il chante, il y transparait une morgue vraiment pas belle.
    Dans les années 1990, et même avant, les studios Disney n’en voudraient pour rien au monde.

    Désolé la Slovénie mais l’Europe ne va pas pleurer cette deuxième non-qualification consécutive. Tu peux mieux faire franchement !

  3. – Je vais donner ma version de cette chanson, mais, pour une fois, je suis en total désaccord avec Eurovista ! On ne peut pas dire d’une chanson qu’elle ne mérite pas sa présence au concours ! C’est une insulte pour le pays qui l’a sélectionnée : il faut respecter les choix de chaque pays même si nous n’aimons pas du tout. Cette parenthèse étant faite, je vais en faire une autre : chaque année au concours Eurovision, il y a des chansons dans l’ère du temps, des modernes voire des futuristes, mais aussi des classiques et des ringardes : chacun les juge à sa façon mais elles ont toutes leur place et après tout, il en faut pour tous les goûts.

    – Pour en revenir à la Slovénie, je reconnais que l’interprète chante bien mais la chanson n’est pas faite pour lui : je le sens mal à l’aise et la chanson ne colle pas au personnage. Enfin, la chanson n’a rien pour la faire ressortir du lot : elle passe totalement inaperçue… Elle a eu 8 NON chez moi, mais pas parce qu’elle est démodée : simplement parce que c’est certainement la chanson de cette demi-finale la plus ordinaire… Donc pas de finale pour nous mais une qualification n’est pas à exclure car elle trouvera un public qui sera conquis.

  4. Je vais être honnête je n’ai jamais réécouté sa chanson mais srečno Omar 🙂

  5. La Slovénie qui est à la peine au concours…. meilleure place 7eme en 1995 (alors qu’elle était classée 1ere ex-aequo par les bookmakers) et en 2001 (la chanson était également une des favorites à la victoire).

    En 2001, il faut dire que la tenue de Nusa n’était pas du meilleur goût, cette combi simili-cuir version abeille piquait les yeux lol de plus elle avait un visage assez sévère, à la limite de la souffrance, bref elle faisait presque peur MDR

    En 2006, la Slovénie aurait pu faire quelque chose de bien avec Sasa Lendero et sa chanson « Mandoline ». Le destin en a décidé autrement…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :