Août 21

Serbie 2018 : détails de la sélection interne

La télévision publique serbe a communiqué les détails de sa sélection interne pour Lisbonne. Le processus de soumission des chansons sera ouvert à tous et surtout, anonyme.

Artistes serbes et étrangers peuvent soumettre une proposition, à condition que l’interprète soit de nationalité serbe. Les paroles de la chanson doivent obligatoirement être écrites dans une des langues officielles du pays : serbe, hongrois, slovaque, roumain, croate, ruthène ou albanais. La période de soumission sera clôturée le 20 octobre prochain.

Un comité de sélection désigné par la chaîne retiendra une dizaine de chansons, sans en connaître ni l’interprète, ni les auteurs et compositeurs. Les chansons retenues seront interprétées en direct, lors d’une émission spéciale, afin qu’un jury d’experts musicaux puisse juger de leur effet. Le public n’interviendra cependant pas dans le choix final ; le jury sera souverain dans la désignation du vainqueur.

Toutefois, si aucune des chansons soumises ne répond à ses attentes, la RTS en élira une autre d’elle-même.

 

(13 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Ouais bon… j’espère qu’on ne va pas se retrouver avec un concours 2018 avec que des chansons en langue nationale aussi calme la gagnante de l’année…

      • Quentin on 21 août 2017 at 12:29
      • Répondre

      Ça me fait bien rire ce genre de remarque, car quand y a trop de chansons anglaises, on se plaint; et quand y en a pas assez, on trouve le moyen de se plaindre aussi.

      1. Sauf que je suis encore en droit de donner mon avis et je me suis jamais plaint des chansons anglaises, j’ai pas envie d’entendre du Neerlandais, de l’Allemand ou du Corse au concours.
        Ici c’est l’effet de mode qui me déplaît j’aime bien la chanson de Salvador mais pas au point de vouloir là voir gagner.
        La liberté de choix de la langue est un atout clef du concours pout garder une bonne audience j’avais toujours été contre la regle de la langue national imposé.
        Ici ça sonne vraiment pompage sur le gagnant.

          • Quentin on 22 août 2017 at 14:02
          • Répondre

          Ah non mais après c’est ton avis, sauf que je ne le partage pas entièrement. Il faudrait avoir une part d’anglais quand même présente, pour ne pas avoir un concours à la sauce 1985.

  2. il va peut etre y avoir un mouvement de balancier sur les langues des chansons présentées au concours du fait de la victoire de Salvador Sobral.

    Pourquoi pas ? reste à voir si ca ramenera la Serbie vers les sommets. Peut etre aussi que la clause de langue ne vaut que pour la selection et que le diffuseur se reservera le droit de traduire le titre gagnant, totalement ou partiellement..

    1. C’est ce que je me suis dit aussi. Le pays l’a déjà fait en 2015 avec Bojana Stamenov. Je préfère d’ailleurs le version serbe de « Beauty Never Lies’: « Ceo Svet Je Moj »

    • Madreselva on 21 août 2017 at 10:32
    • Répondre

    Je n’ai jamais compris ces sélections dans lesquelles si aucune chanson proposées ne correspond aux attentes, il faudra en choisir une autre. C’est franchement du manque de respect envers les candidats. Si rien ne correspond, il y a toujours moyen de faire des revamp au sein des chansons proposées, à mon avis.
    Sinon bonne idée de chanter dans l’un des langues nationales.

  3. Une selection interne est preferable pour le pays et surtout un artiste donc je cacherais le nom me vient a esprit comme par magie Emina Jahovic je sais pas pourquoi lol

  4. C’est un nouveau concept de diffuser 10 chanson mais de ne pas laisser le public choisir? Une séléction nationale, mais en interne! XD

    1. c est vrai que c est frustrant..c est ambiance « regardez ce qu on a à proposer mais pas la peine de trop vous attacher, on en eliminera 9 sans vous laisser votre mot à dire… ». le point positif est que les artistes se produiront en public et qu on verra ainsi ceux qui tiennent la route en live.

      1. Tout ça me fait penser au Festival i Këgnës albanais (même si cette année le public a été un TOUT PETIT PEU pris en compte) ou à la demie-finale de la séléction roumaine de 2017…

    • BretagneLibre on 21 août 2017 at 21:21
    • Répondre

    La Serbie a enfin compris que la langue nationale est préférable (ses meilleurs résultats viennent de chansons serbophones 2004, 2007 ou encore 2012, c’était la Serbie que j’aimais) Espérons qu’avec cette formule le pays renouera avec le succès.
    Et pourquoi pas un gagnant au prochain Melodifestivalen qui chante 100% en suédois ? Bon là je rêve un peu…

    1. il y a tous les ans une huitaine de candidats (sur 28) qui chantent en suèdois mais on leur confie souvent les chansons les moins porteuses (sans doute pas un hasard de la part de la svt) et les resultats sont du coup assez mauvais pour eux.

      Par exemple en 2017, sur les 8 chansons retenues chantées dans une autre langue que l’anglais il y a eu 6 eliminations seches en demi (dont Charlotte Perrelli et Krista Siegfrieds avec 4 dernieres places à la clé), et 1 Andra Chansen (Axel Schystrom).

      Les seuls à avoir obtenu un bon classement sont Jon Henrik Fjallgren et Aninia.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :