Déc 11

Semaine Suisse : 3. Carrousel – « J’avais rendez-vous »

Notre coup de cœur

Carrousel est un duo franco-suisse inédit de chanson française aux accents tantôt folk, tantôt rock, à la manière de Louise Attaque ou de Yann Tiersen. Les voix de Sophie Burande et Léonard Gogniat explorent la langue française avec une touche certaine de poésie pour parler du couple, du quotidien ou des relations humaines.

Le duo a déjà deux albums à son actif : « Tandem » (2010) et « En équilibre » (2012) qu’ils viennent de ressortir en un seul coffret.

C’est avec une remarquable chanson intitulée « J’avais rendez-vous » que Carrousel se présente au public suisse. Une intro musicale magistrale et un refrain accrocheur ont déjà soulevé l’enthousiasme d’un bon nombre de nos lecteurs.

S’ils parviennent à séduire les téléspectateurs suisses samedi prochain, parviendront-ils à enthousiasmer le public européen de l’Eurovision ?

En tout cas, si le duo a très envie d’aller à Malmö, l’Eurovision n’est pas forcément un aboutissement ultime pour lui. D’ailleurs, la vie artistique de Sophie et Léonard ne tourne pas autour de la finale de Kreuzlingen. Pour preuve, on les retrouvera sur scène la veille de la sélection puisqu’ils donneront un concert à Lausanne dans le cadre de la 5ème édition du Label Suisse.

Le classement de la rédac’ : 1er avec 28 points

L’avis de Manuphil

Une chanson pleine de punch où le rythme est bien présent (c’est important) et qui passe bien en live. Note : 8/10

Si on chantait

Il y a la foule partout autour, elle se déroule le souffle court
Presser le pas sur les pavés, les pas pressés sur le côté
Il y a la ville, des verticales qui s’empilent en capitales
Je me construis dans son élan, même les taxis de temps en temps

J’avais rendez-vous, mais, j’avais rendez-vous, mais
J’avais rendez-vous, dis-moi après quoi on court
J’avais rendez-vous, mais, j’avais rendez-vous, mais
J’avais rendez-vous, dis-moi après quoi on court

Il y a des trains dans le brouillard, rien de certain dans les regards
Au quotidien, des trajectoires, est-ce que l’on revient si on s’égare?
Il y a qu’on trace toujours plus vite que l’on efface toutes les limites
Courir en vain mais dans le vent, se dire combien on est vivant

J’avais rendez-vous, mais, j’avais rendez-vous, mais
J’avais rendez-vous, dis-moi après quoi on court
J’avais rendez-vous, mais, j’avais rendez-vous, mais
J’avais rendez-vous, dis-moi après quoi on court

Il y a des jours où l’on s’ennuie, il y a des nuits où l’on s’en fout
Il y a des milliards de fourmis qui voudraient pas qu’on les oublie
Il y a des jours où l’on s’ennuie, il y a des nuits où l’on s’en fout
Il y a des milliards de fourmis qui voudraient pas qu’on les oublie

J’avais rendez-vous, mais, j’avais rendez-vous, mais
J’avais rendez-vous, dis-moi après quoi on court
J’avais rendez-vous, mais, j’avais rendez-vous, mais
J’avais rendez-vous, dis-moi après quoi on court

J’avais rendez-vous, mais, j’avais rendez-vous, mais
J’avais rendez-vous, dis-moi après quoi on court
J’avais rendez-vous, mais, j’avais rendez-vous, mais
J’avais rendez-vous, dis-moi après quoi on court

 

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Nico on 11 décembre 2012 at 11:30
    • Répondre

    Très content de lire que c’est la chanson préférée de la Rédaction de ce blog, c’est en effet pour moi la meilleure chanson, La Suisse devrait tenter sa chance avec Carrousel, je pense que ça passerait en finale, ce style de musique peut plaire à beaucoup de pays et le retour d’une très bonne chanson en français à l’Eurovision serait remarqué par tous.

    Reste à savoir si les suisses vont choisir « j’avais rendez-vous », je crains que les suisses-allemands n’arrivent pas à se projeter avec cette chanson à Malmö. En tous les cas j’ai attribué la meilleure note à ce brillant duo 10 points !

    • Gaetan on 11 décembre 2012 at 12:07
    • Répondre

    Je les ai vu sur scène et ça déménage,Carrousel c’est frais et énergique!
    Carrousel à beaucoup joué en suisse allemande et le public accroche tout de suite.
     » J’avais rendez-vous » c’est la chanson à envoyé à Malmö.
    Ce magnifique duo est grandiose sur scène et dégage une énergie et une bonne humeur
    qui peut plaire à tous en Suède. 10 points!

    • Lucke on 12 décembre 2012 at 22:23
    • Répondre

    J’aime beaucoup cette chanson, d’ailleurs je lui donne 8/10 !!! Par contre, je risque de me faire sortir, je ne les vois pas sur la scène de l’Eurovision….

    • Nico on 13 décembre 2012 at 11:08
    • Répondre

    C’est intéressant beaucoup aime cette chanson mais peu de monde arrive à les imaginer représenter la Suisse à Malmö. Qu’est-ce qui ne va pas ? Pour moi la réponse est très simple, c’est très atypique comme style pour l’Eurovision, voir un peu décalé, On pense que cela ne correspond pas à l’univers de Carrousel. Moi je me dis que c’est un bon signe ! Je pense sincèrement que la Suisse peut vraiment innover et surprendre avec cette chanson. C’est pourtant une chanson très dynamique et très accessible, elle peut plaire à toutes les générations confondues, J’espère que les suisses vont se laisser embarquer en votant pour eux, car, je suis persuadé que ce serait vraiment un excellent choix, judicieux et efficace.

    En tous les cas, moi qui peut voter samedi soir, je ne vais pas me gêner d’appeler pour Carrousel !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :