Déc 12

Semaine Suisse : 6. Nill Klemm « On My Way »

Nill, c’est tout « à la fois »

Nill Klemm est un artiste accompli : il chante, joue de la guitare et compose ses propres chansons. Mais saviez-vous que, parallèlement à cette vie d’artiste, Nill a également une formation d’avocat ? Il a même reçu un 1er prix de plaidoirie au Barreau de Genève.

Depuis longtemps, Nill Klemm trimbale sa guitare dans des cafés et des soirées, et s’aperçoit rapidement que ses mélopées intéressent le public.

L’été 2005 marque un tournant dans la jeune carrière du chanteur. Il est choisi pour assurer la première partie du concert de Michel Sardou. Et là, on est loin des cafés et des soirées entre potes : c’est au bas mot 10.000 spectateurs qui écoutent ses chansons.

Vient ensuite le premier album. NRJ Léman craque pour l’opus avant même sa sortie et programme sur ses ondes le single « A la fois ». Nill intègre alors le NRJ Music Tour en décembre 2006.

En 2007, il joue en première partie des concerts de Jacques Higelin, Lionel Richie, Chuck Berry et Maurane.

La télévision suisse en fait une star. On le voit à bon nombre d’émissions et son single « A la fois » parvient à devenir numéro 1 en radio.

Nill Klemm possède cette qualité d’être très à l’aise sur scène, ce qui devrait l’avantager pour la finale suisse.

Autre avantage : le chanteur est soutenu par une marque de montres suisses (Charriol pour ne pas la nommer) qui voit en lui le grand favori de la compétition de samedi soir : « Des textes intelligents et ciselés, admirablement servis par un sens des mélodies, une voix qui touche et des thèmes qui concernent. Un pari relevé par la marque genevoise, assorti de quelques promesses d’internationalisation, d’un peu de cash et surtout, de potentiels médiatiques. Surtout si le Genevois parvient à passer la rampe de la sélection suisse de l’Eurovision où il fait office de favori. »

Le classement de la rédac’ : 4ème avec 15 points

 L’avis de Manuphil

Nill nous propose une chanson en anglais, ce qui est déjà un bon point pour le concours et son accent ne dérange pas. Il propose une chanson entrainante, positive et il faut le dire, qui accroche. Maintenant, il est difficile de savoir quel impact ça aura. Note : 8/10

Si on chantait


I was hanging around like any day
Like everyday, like there’s no way
I was afraid to leave my fears away
My tears a-stray, my sky always grey

Just a face in a crowd, just a needle in the hay
I felt lost, I felt drowned, now I’m on my way
No more turning around, no more turning away
It’s like I’ve finally found myself on the way

I was looking around for some inane
For someone, something, for anything
Blinked and burned my eyes, like I was blind
On the wrong side, couldn’t read the signs

Just a face in a crowd, just a needle in the hay
I felt lost, I felt drowned, now I’m on my way
No more turning around, no more turning away
It’s like I’ve finally found myself on the way

Already wasted too much time
Living a life that wasn’t mine
Living in my own made-up lie

Just a face in a crowd, just a needle in the hay
I felt lost, I felt drowned, now I’m on my way
No more turning around, no more turning away
It’s like I’ve finally found myself on the way

(4 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Nico on 12 décembre 2012 at 14:52
    • Répondre

    Pour moi Nill Klemm est artiste qui malgré un certain talent est tout de même resté dans l’ombre, sa carrière n’a pas vraiment décollée au delà des frontières suisses romandes.

    Ce n’est de loin pas ma chanson préférée mais je reconnais que la RTS a tout de même fait un bon choix en le sélectionnant pour cette finale nationale.

    Sa chanson est intéressante mais pour moi, ce ne décolle pas assez ! C’est une jolie ritournelle rythmée qui pourrait plaire à un niveau international, quoi que je reste malgré tout très perplexe par rapport à son accent en anglais. Je peux comprendre sa démarche et d’avoir voulu chanter sa chanson en anglais histoire de séduire un public très large. Mais est-ce que ce sera suffisant pour se dire  » Wouaw » ça le fait , je vais voter pour lui !?

    Personnellement, je lui attribue pas plus de 5 points, j’aurai préféré une chanson en français, un registre qui lui correspond mieux et fait ressortir d’avantage sa voix.

    La aussi, c’est peut être la surprise de cette sélection, il pourrait bien récolter pas mal de points à Kreuzlingen, j’attends de le découvrir sur la scène, Cela dit, si ce dernier devait représenter la Suisse à Malmö, je ne pense pas qu’il dépassera le stade de la demi-finale et ce n’est pas ce que les Suisses souhaitent d’autant que la concurrence sera rude pour lui. Carrousel, Nicolas Fraissinet, Heilsarmee sans négliger Mélissa ont à mon avis bien plus de chance de séduire à la fois le public suisse ou européens à l^Eurovision

    • Nico on 12 décembre 2012 at 21:37
    • Répondre

    Dans la rubrique des rumeurs au sujet de la sélection suisse qui se déroulera samedi soir, les rumeurs naissent à grand pas et les pronostics sont très différents selon les régions de la Suisse. Le choix risque bien d’être rude ! On ne peut pas dire qu’une chanson récolte à ce jour l’unanimité, les sensibilités restent très locales. Inutile de vous dire qu’au Tessin, la partie italophone du pays, c’est Chiara et Aly que l’on souhaiterait voir partir à Malmö, du côté de la région de Zürich et de l’ouest de la Suisse, et cela m’inquiète beaucoup, c’est notre animateur de choc Anthony Big Head qui semble avoir les faveurs du public, il semblerait que l’on ne souhaite plus prendre l’Eurovision très au sérieux et que l’on va donner la préférence à une chanson qu’il faudra prendre au second degré ! Génial autant stopper les frais tout de suite !!!!

    Du côté de Berne et en suisse centrale, c’est Heilsarmee qu’on aimerait voir partir à Malmö mais la jeune génération va certainement voter en masse pour Jesse Ritch qui est domicilié du côté de Berne.

    En Suisse-romande, Mélissa et Carrousel sont très souvent cités comme favoris, mais du côté de Genève, c’est clairement Nill Klemm qui semble avoir passablement de fans.

    C’est plus timide pour Nicolas Fraissinet, c’est pourtant la chanson préférée de la plupart des journalistes et des professionnels de la scène musicale romande.

    Après ce ne sont que des sondages qu’un ami journaliste qui détient des infos à travers des sources de la presse gratuite, Tout ça pour dire que les dés ne sont pas jetés et que la messe est loin d’être dite.

    Il faudra s’attendre à de bonnes et également de mauvaises surprises à Kreuzlingen, tout est possible et n’oublions pas que seul le public pourra voter.

    La seule chose qui me console c’est que le public suisse sait à mon avis reconnaître une bonne chanson, même si cela date, Céline Dion avait récolté le maximum de points de la part du public à cette époque, sauf qu’en 1988, on prenait également en compte les votes du jury de la presse et des experts.

    Après les goûts et les couleurs sont dans la nature, j’espère juste que tout ceux et celles qui vont voter samedi soir, prendront en compte qu’il ne s’agit pas de choisir uniquement une chanson qui peut plaire aux suisses mais plutôt à des millions de téléspectateurs à travers l’Europe.

    • Lucke on 12 décembre 2012 at 22:18
    • Répondre

    Jolie voix, mais je n’accroche pas du tout à cette chanson, c’est un petit 5/10 pour ma part.

    • bibi07 on 18 juillet 2014 at 10:15
    • Répondre

    J’ai connu ce chanteur lorsqu’il a participé au jeu « question pour un champion » sur FR3 : brillant candidat !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :