Sélection suisse: Les 3 chansons et artistes retenus par la RSI – Julie Meletta -Sebalter & Scilla Hess !

 

 

La chaîne de télévision suisse italienne, la RSI vient d’annoncer les résultats de sa sélection régionale qui proposait 13 chansons soumises aux votes des fans sur son site internet. Visiblement la RSI a reçu beaucoup de votes provenant de toute l’Europe,  la plateforme permettait à tout le monde de voter pour ses favoris.

La jeune Julie Meletta arrive en tête et récolte la majorité de tous les suffrages avec sa chanson  » Mama  » ce qui est tout de même un bon présage pour elle.  Talonnée  de très près par Sebalter qui arrive second avec sa chanson « We’ll Carry The Light » et c’est Scilla Hess qui ferme la marche avec son titre « Playground ».

Scilla  est une candidate qui n’est pas à son premier essai, puisqu’elle figurait déjà parmi les finalistes dans le  » Entscheidungs Show  » en 2011,

 

 

Julie Meletta

 

 

Sebalter

et

 

Voici les 3 chansons de la RSI qui vont être cette fois soumises aux votes du panel des 100 fans suisses de l’ESC ainsi qu’aux jurys internationaux.   Les 3 artistes artistes espèrent vivement qu’ils soient choisis pour représenter la Suisse à Tel Aviv en mai 2019.  Néanmoins, rien n’est encore gagné, car ils devront faire face à 6 autres candidats ou peut être même beaucoup plus, qui seront proposés par la RTS, la SRF et la RTR.

 

 

 

 

A ce stade, ce ne sont que de simples maquettes de présentation, alors selon vous, qu’elle est la meilleure chanson ?, celle qui pourra emmener la Suisse en finale ?    ou si vous préférez encore attendre d’en découvrir un peu  plus,  c’est à dire la mise en scène,  la présence scénique, les qualités vocales en direct ainsi qu’une  éventuelle rewamp de la chanson, afin de pouvoir vraiment vous prononcer. Dans ce cas, je serais très curieux de savoir quel est votre Top 3 pour l’instant ? .

Ce n’est que le début des festivités,  car Il va falloir encore attendre quelques semaines pour savoir qui sera désigné pour défendre les couleurs de la Suisse en Israël.  En effet, la télévision francophone RTS ainsi que la chaîne suisse-allemande SRF mais aussi la RTR,  doivent encore faire une sélection pour trouver chacune 3 chansons qui seront proposées sous forme de Wildcards aux jurys internationaux ainsi qu’au panel de fans. 

Au total, il y aura donc 9 chansons qui  selon le règlement en vigueur, peuvent être proposées sous cette forme.  Cependant, le règlement ne limite pas le nombre de titres à sélectionner. D’autres artistes pourraient également être retenus pour effectuer le choix définitif parmi toutes les chansons proposées,  qui rappelons-le, ne devront en principe, pas être rendues publiques avant cette échéance, 

Sur ce point,  la RSI a clairement dérogé à la règle et nous ne savons pas encore quelles en seront les conséquences. 

 

Merci pour vos précieux commentaires ! 

(23 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Adi025 on 1 octobre 2018 at 12:05
    • Répondre

    Pour le moment, je préfère « Playground » mais j’aime bien les trois chansons 🙂

  1. Moi aussi, spontanément, je dirais « Playground ».

  2. Sebalter 2019….en force lol…..non pas ce coup la…il est dans les trois premiers….ah je serais trop déçu si il ne remporte pas la sélection….lol..

    • Pascal on 1 octobre 2018 at 13:57
    • Répondre

    Moi c est « Playground’ et ce depuis le début.
    En 2 Sebalter qui a deja fait ses preuves. La troisième candidate ne me convaint pas du tout.

  3. Pour moi, je reste sur ma position, c’est « Carry the Light » qui m’attire le plus. Mais il n’y a rien de fou dans ces 3 propositions… Il faudrait faire un revamp pour améliorer tout ça, en particulier « Mama » qui part bien mais qui finalement se perd au milieu de toutes les répétitions.

    • steven on 1 octobre 2018 at 15:22
    • Répondre

    Petit hors sujet avec la disparition du Grand Charles.. par le talent.Lien avec l ‘eurovision je crois qu ‘il a présidé plusieurs sélections francaises qui ont notamment vu triomphé Virginie Pouchain ou Ortal

    • Philipe Dubois-Blond on 1 octobre 2018 at 16:54
    • Répondre

    Pour moi ce sera Sebalter car le titre est fédérateur alors que ce n’est qu’une maquette. Puis j’aime bien le contraste entre sa voix et la musique. C’est certes du déjà entendu, mais cela peut être une puissance au lieu d’un défaut. Les 2 autres choix ne me font rien.

    • Madreselva on 1 octobre 2018 at 17:00
    • Répondre

    Pour le coup mon TOP 3 va dans le même sens que le classement :

    1. Mama (I walk alone) – Julie Meletta : Titre agréable à écouter, bonne rengaine.
    2. We’ll carry the light – Sebalter: Au début j’étais assez emballée mais à force de l’écouter plusieurs fois, je me suis un peu lassée.
    3. Playground – Scilla : Assez entraînant mais je n’arrive pas à vraiment accrocher à la chanson. Il me manque quelque chose pour que j’aie envie de l’écouter en boucle.

  4. Si je devais choisir uniquement l’artiste, il me semble évident que c’est Sebalter que j’enverrai à Tel Aviv mais j’émets une grosse réserve sur sa chanson qui malgré son côté entraînant est tout de même assez ringarde.

    Cela ressemble à une pale copie d’Avici et cela me dérange beaucoup. J’aime beaucoup le rythme de la chanson de Scilla mais là aussi, cela me fait penser à un groupe anglais Electro Velvet qui défendait le Royaume.Uni en 2015 et qui s’est copieusement planté. J’ai bien peur que cela ne soit pas suffisant pour la Suisse pour parvenir à se qualifier en finale,

    Il reste Julie Menetta qui chante vraiment très bien mais son titre mériterait d’être beaucoup plus musclé et abouti pour arriver à faire des prouesses. Cela me semble très fragile et pas suffisant percutant.

    En conclusion, la RSI propose 3 bonnes chansons mais qui ne sont pas du niveau attendu pour que la Suisse arrive à se distinguer. J’espère découvrir d’autres titres d’un cran bien au dessus, sans quoi je donne pas très cher à notre pays à Tel Aviv et je redoute fortement que la spirale infernale des éliminations se poursuive.

    N’ayant pas été sélectionné pour figurer dans le panel, parmi les fans de l’ESC suisses qui pourront voter, j’espère que la Suisse fera tout de même le bon choix !

    1. Une chanson moyenne peut être transcender par l’artiste. Je te donne un exemple. la chanson de l’Allemagne 2018, je n’avais pas accroché du tout à l’écoute, je l’avais trouvé plate mais alors quand il est monté sur scène avec cette mise en scène parfaite et son interprétation sincère. ça a tout changé. Comme quoi, il ne faut pas juger trop vite et attendre de voir comment les artistes chantent sur scène. Sebalter a déjà fait l’eurovision, on sait de quoi il est capable mais ça ne veut pas dire non plus qu’il va faire pareil ou mieux ( exemple: Alexander Rybak) mais ce que je demande à la Suisse en priorité c’est d’aller en finale,si elle peut gagner tant mieux mais d’atteindre la finale me rendrait déjà contente.
      Elles sont toutes les trois pas mal, ce n’est pas évident. J’ai à peu près le même raisonnement que toi concernant les chansons sauf que finalement j’ai écouté encore une fois celle de Julie Meletta, et elle n’est pas mal du tout en fait et ça ne me dérangerait pas du tout qu’elle soit choisie.

      1. La RSI sélectionne souvent de bons artistes pour représenter la Suisse, il y a eu Sebalter, le duo Sinplus et aussi il y a quelques années, Sandro Simo qui était arrivée 5ème à Rome, alors effectivement pourquoi pas choisir cette année la jolie Julie Meletta ou à nouveau Sebalter ou encore Scilla, les trois propositions tiennent la route même si j’attends beaucoup mieux de mon pays pour Tel Aviv.

        Tu as tout à fair raison Marie, l’enjeu principal, c’est de se qualifier en finale, la Suisse ne prétend absolument pas vouloir gagner. Comme vous le savez, je scrute toutes les chansons qui sont publiées depuis le 1er septembre et qui correspondent au format ESC, notamment au niveau de la durée, les fameuses 3 minutes à ne pas dépasser. Je viens de tomber sur la nouvelle chanson de Nico Santos, un jeune artiste d’origine allemande et espagnole que je vous avais présenté dans mes découvertes, il y a quelques mois, De plus, il est très souvent en Suisse, il a des liens avec notre pays. Il enchaîne les succès et son dernier titre correspond tout à fait à ce que j’aimerais entendre pour défendre nos couleurs. Il ne pourrait pas représenter l’Allemagne, car la sélection est en cours et le choix se fera parmi les 20 candidats qui restent en compétition, Je doute également qu’il souhaite représenter l’Espagne, car dans ce cas il serait dans la liste des candidats de Operacion Triunfo. Par contre, étant donné que la Suisse va faire un choix interne, il pourrait très bien figurer dans la liste des candidats potentiels de la SRF. Je sais que la délégation suisse est en contact avec Universal Music GMBH qui a une antenne à Zurich. c’est justement la maison de production de Nico Santos, je rêve sans doute un peu trop mais en tous les cas, je vous laisse découvrir son nouveau single  » Oh Hello  »

        1. Je viens d’écouter Hello, avec une chanson comme ça, la Suisse accède directement en finale ou alors je n’y comprends plus rien. J’aime beaucoup, si la SRF pouvait le choisir avec cette chanson, ce serait une très bonne idée. Et même avec une une bonne mise en scène, je vois bien la Suisse en haut du tableau 🙂 🙂
          Merci Nico, j’approuve ton choix.

            • Nico on 1 octobre 2018 at 20:18

            Merci Marie !

        2. Cette chanson serait un excellent choix et pourrait enfin remettre la Suisse dans la course! Une qualification en finale est possible avec celle-là

      • Anthony on 3 octobre 2018 at 10:20
      • Répondre

      Tout comme moi Nico, je ne fus pas retenu pour le panel. J’espère qu’ils feront le bon choix.

  5. Les trois chansons sont de bonne facture… Mais pas des chansons de winners malheureusement…
    Il n’y a pas le truc dans aucune des propositions celon et aucune n’est meilleur que Stones au niveau puissance.
    Sauf niveau médiocres les 3 sont susceptibles de rester en demi final quand on connaît les antécédents Suisse ! Le pays a besoin d’une chanson qui fait « waouh » pour sortir de l’ombre les organisateurs on tout intérêt à chercher un tube et pas juste à éviter la honte, ici il y a pas de quoi rougir mais pas de quoi sortir du lot.
    Maiiiis je n’ai pas le monopole du bon goût et se sont juste des versions studio de surcroît.
    A mon sens aucune des trois propositions n’est plus intéressante que inlove for a while de Anna Rossinelli en 2011 qui est passé de justesse en final avec une fin de tableau le samedi… Et depuis le niveau du concours à bien évolué !

  6. Mon cher Nico,

    – Je t’avais déjà dit tout le bien que je pensais des chansons de Sebalter et Julie Meletta ; maintenant j’ai écouté celle de Scillia et la trouve pas mal non plus même si je la trouve un cran en dessous des deux autres car je la trouve un peu brouillonne au niveau sonorité : mes oreilles ont un peu  » vrillé  » par moment ! 😆

    – Par contre celle de Nico Santos les surclasse toutes les trois sans l’ombre d’un doute ! Tout y est : voix différente, beaux couplets, belle musique et refrain très accrocheurs. Rien à modifier selon moi.

    – Avec une chanson comme celle-ci, je n’exigerai plus du Schlager pour la Suisse, mais pour rester honnête et fidèle à mes convictions, si une excellente chanson Schlager était en compétition, elle aura toujours ma priorité même devant Nico Santos qui est pourtant génial !

    • Enes chanteur on 2 octobre 2018 at 13:57
    • Répondre

    Les chansons sont bonnes à écouter mais pour le succès de l’Eurovision ne passera pas.
    Depuis 20 ans, je regarde avec attention ce qui se passe au Concours Eurovision de la chanson, Suisse n’a jamais choisi de chanson qui attirera l’attention du jury et du spectateur sur quelque chose à gagner.
    Pourquoi je ne sais pas.

  7. Merci à tous pour vos commentaires, cela me fait plaisir de constater que la sélection nationale suisse retienne votre attention.

    J’espère que nous trouverons enfin la bonne chanson mais aussi l’artiste qui nous permettront de revenir dans la course à l’ESC, Nous avons une palette assez large de bons artistes dans notre pays, alors je reste très confiant.

    Cependant, si je pouvais choisir, il est vrai que je miserais sur Nico Santos, pour moi, il serait le candidat idéal, surtout avec sa nouvelle chanson. Néanmoins, je connais bien la mentalité de nos confrères suisses-allemands de la SRF, ils vont vouloir privilégier d’abord des artistes suisses, ce qui est compréhensible. A moins que les jurys internationaux et le pamel de fans de l’ESC en Suisse fassent changer les choses pour 2019.

  8. Salut !

    Voici mon top 3 :
    3ème – We’ll carry the light, à mon grand désespoir. J’aimerai bien soutenir Sebalter dont sa chanson reste iconique dans l’Eurovision des années 10, mais je préfère les deux autres propositions pour l’instant. A voir si le morceau est modifié dans les semaines qui viennent…
    2ème – Mama. Gentille proposition, mais pas un coup de cœur.
    1er – Playground. Au bout de 20 secondes je savais que c’était celle que je préférais des trois. Mais je précise bien « des trois ». A voir si ça peut devenir plus marquant si modification (ce sont encore des maquettes).

    Aussi, je suis entièrement Marie sur les chansons moyennes et leurs prestations en direct : on peut avoir de belles surprises. Il faudrait aussi qu le sort soit favorable à la Suisse de temps en temps en évitant les demie-finales de la mort, ne serait-ce que pour le morale 🙂

    1. Sebalter n’a pas attendu très longtemps pour publier une nouvelle vidéo de sa chanson avec laquelle il aimerait faire revenir son pays en finale. Ce n’est pas la version définitive, c’est la version lyrique, le clip vidéo devrait suivre dans une nouvelle version retravaillée, c’est en tous les cas ce que tout le monde souhaite.

      J’ai écouté attentivement la musique et je constate qu’il y a déjà certainement une légère rewamp au niveau du son, qui résonne beaucoup moins comme un caisson vide dans mes oreiles. C’est un peu plus doux et harmonieux,

      Ce titre tient la route, c’est évident, il est très fédérateur et il pourrait récolter tout de même pas mal de votes s’il devait être sélectionné pour nous représenter à Tel Aviv, le charisme de Sebalter et une excellente mise en scène feraient probablement toute la différence. La Suisse ne gagnera pas avec ça, mais elle arriverait au moins à obtenir une place honorable.

  9. Maintenant que la RSI s’est permise de transgresser le règlement en rendant leur choix publique, voici que d’autres artistes suisse s’y mettent aussi. Voici une proposition très intéressante d’une jeune chanteuse Rinna qui nous livre la chanson avec laquelle elle souhaiterait défendre la Suisse à Tel Aviv. Il s’agit de quelque chose de très inédit pour notre pays, c’est original et très beau à écouter, Une belle ballade bien ficelée avec des airs électro qui pourrait bien surprendre ! De plus, je trouve la voix de cette artiste vraiment magnifique !

    Qu’en pensez-vous ?

      • Philipe Dubois-Blond on 3 octobre 2018 at 17:22
      • Répondre

      Personnellement j’aime bien, mais dès le début j’ai pensé à Netta même si ce n’est pas la même chanson du tout, et je pense que ça peut pénaliser la Suisse non ?! suis le seul à ressentir ça ?

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :