Sélection suisse 2019: la télévision suisse italienne lance sa propre sélection + le grand retour de Sebalter !

 

 

 

Coup de théâtre surprenant provenant de la chaîne de télévision suisse italienne RSI qui lance publiquement sa sélection régionale, en proposant 13 chansons sur son site internet, les réseaux sociaux et aussi sur youtube.com.
L’affaire fait le buzz dans les médias suisses mais également à un niveau international.  En effet, le nouveau règlement de la SRG SSR pour l’édition 2019, ne prévoit absolument pas que des chansons soient rendues publiques avant que le choix interne définitif soit révélé.
A croire que la RSI transgresse quelque peu les règles et qu’il n’est pas impossible que cela perturbe le déroulement des opérations avec des conséquences regrettables, qui pourraient aller jusqu’à la disqualification de ces 13 titres en compétition.

Ce serait fort dommage, notamment pour Sebalter qui a décidé de revenir chanter sur la grande scène de l’Eurovision, l’année prochaine.
La nouvelle s’est répandue à toute vitesse sur les réseaux sociaux: Sebalter veut de nouveau représenter la Suisse à l’ESC 2019. Les sélections ne devaient-elles pas être internes? Et ne devait-on pas avoir un jury représentant toute la Suisse?  
Et si c’était lui, le magicien Sebalter qui permettait en 2019 à la Suisse de retrouver les lumières de la Grande Finale de l’Eurovision Song Contest? Du moins, c’est en tous les cas son intention.
Parmi les fans, la nouvelle s’est très rapidement ébruitée il veut prendre part aux sélections suisses avec la chanson «We’ll Carry the Light».
Sebalter n’est pour autant pas le seul qui participe aux présélections de la RSI. A ses côtés, on retrouve d’autres artistes avec 12 titres. Parmi eux, Iris Moné qui avait faire partie du groupe 3 For All en 2014 avec la chanson «Together Forever» Ou Matteo Rossi, maintenant sous le nom de TH3O. Le nombre de chansons sera réduit de 13 à 6 et le 30 septembre 2018, 100 personnes du public se rendront au Radiostudio de Lugano pour procéder à une évaluation. Au maximum 3 seront envoyées aux sélections suisses.

 

 

Des Wildcards pour les chaînes de la SSR / Société Suisse de Radiodiffusion

Si l’on se demande pourquoi donc le Tessin, la partie italophone de la Suisse, présélectionne-t-il des chansons de son côté? Et comment seront-elles intégrées à la sélection générale? Reto Peritz, chef de la délégation suisse, nous renvoie au point 11 du règlement 2019:
Voici comment se passent les présélections romandes via Option Musique et tessinoises via la RSI ainsi que pour la chaîne SRF en langue allemande, sans oublier la RTR qui représente notre quatrième langue nationale, le romanche qui peut aussi proposer un titre dans le quota des 3 Wildcards que la SRF dispose.
Pour chaque présélection, les chaînes de la SSR peuvent donner au maximum trois wildcards; elles ne doivent cependant pas abuser de cette possibilité. Les 9 wildcards possibles sont également évaluées par le panel de téléspectateurs et par le jury. A cette occasion, ils ne savent pas qu’il s’agit de wildcards.
Avant que le tonnerre gronde au sein de la télévision suisse,  voici  un extrait des 13 chansons proposées par la RSI:

 

 

Il y a boire et à manger, des horreurs cacophoniques ou des chansons qui semblent  être d’un autre temps mais on peut tout de même découvrir des titres très prometteurs d’artistes locaux, comme Scilla,  qui pourraient bien surprendre au passage.
A choix,  c’est évidemment plutôt Sebalter que j’enverrai en Israël, pour plusieurs raisons,  il est le seul qui a réussi à nous qualifier en finale depuis 2014, il est très charismatique et c’est un artiste très attachant qui a une présence scénique qui ne laisse personne indifférent,  Je suis beaucoup moins favorable par rapport à sa voix qui reste tout de même très standard et qui manque d’envergure,  Cependant, sa passion et ses convictions pour la musique font toute la différence,  il attire l’attention et arrive facilement à embarquer le public dans son univers, un atout de taille pour viser une place en finale à l’ESC.
Voici une démo de son nouveau titre, avec lequel il pense pouvoir faire revenir la Suisse dans la course,
C’est loin d’être l’enchantement au niveau des arrangements musicaux qui sont beaucoup trop ringards pour mes oreilles, mais il ne s’agit que d’une maquette pour l’instant.  De plus, j’aurai vraiment préféré entendre une version en italien pour une question d’authenticité liée à nos langues nationales.
La chanson est cependant très entraînante et fédératrice,   Elle se retient dès la première écoute et avec une mise en scène musclée, elle pourrait bien réussir à convaincre. le public, les téléspectateurs ainsi que les jurys internationaux.
Sebalter est un bel artiste, il représente pour moi une valeur sûre.    Néanmoins, si c’est bien lui qui devait être choisi pour nous représenter,  son titre festif et folklorique mériterait tout de même une très bonne rewamp pour parvenir à faire de véritables étincelles.

 

 

Voici la liste des 13 chansons en version audio dans leur intégralité, si vous le souhaitez, vous pouvez voter mais il faut ouvrir un compte sur le site de la RSI,  voici le lien
https://www.rsi.ch/la1/programmi/intrattenimento/Eurovision/Vota-le-canzoni-10858961.html
Avec la publication des 13 chansons tessinoises par la RSI, l’anonymat ne peut plus être garanti et le panel saura exactement d’où viennent ces 3 chansons. Cela ne respecte également pas le point 23 du règlement: «Les œuvres non retenues ne sont pas publiées par la SSR». Cela remet en question un avantage du nouveau système. Avec la mise en place de l’anonymat des candidatures, des artistes de renom ne perdaient pas la face en cas de non sélection de leur chanson.
En Romandie, on est beaucoup plus strict sur ce point du règlement, comme Jean-Marc Richard, commentateur et expert ESC, l’a expliqué à  mes confrères du site douzepoints.ch: «Nous avons de grands artistes romands qui ont écrit une chanson ou qui se présentent avec leur propre composition. Tous les noms resteront confidentiels. Peut-être que par la suite, certains d’entre eux en parleront mais aucune information officielle ne sera donnée par la RTS qui elle semble vouloir respecter le règlement à la lettre, ce qui est visiblement un mauvais point pour la RSI qui fait tout le contraire.
Finalement cela bouge bien plus que prévu et c’est une bonne chose,  Je ne m’imaginais pas rester dans le silence durant plusieurs mois,  Je vous tiendrai au courant de l’évolution de cette sélection interne qui semble déjà être un peu compromise, surtout au niveau de l’opacité souhaitée.
Qu’en pensez-vous ?   Est-ce que le retour de Sebalter est souhaitable pour vous ?  Ou alors, avez-vous découvert d’autres pépites parmi les 13 titres proposés,  j’ai hâte de le savoir.
Merci,
(cet article est fortement inspiré par les informations sur ce sujet et reprend quelques passages d’un article publié sur le site de mes confrères de douzepoints.ch que je remercie chaleureusement pour leur excellent travail)

(26 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Moi qui en parlait au début par hasard …et voilà mon reve se réalisé enfin mon sebalter revient a eurovision… Yes ‘…trop content…il est beau, talentueux et incroyable …ce jeune artiste a vraiment tout pour lui et bien je suis a fond pour sa candidature… La chanson est magnifique et j’adore son rythme c’est la meilleure…après une autre chansons a retenu mon attention et j’avoue que matteo Rossi peut être aussi dangereux avec sa ballade…

    Mais tous le monde se fait une joie de revoir sebalter wiwiblog est ravi….lol…

    Mon avis sur la magnifique chanson de sebalter ….j’adore…il garde sa jolie voix dans cette ballade rock…une joli mélodie …up tempo…et cette chanson lui ressemble tout simplement……. J’adore …j’ai eu l’impression de me retrouve dans la chanson de James blunt et lost fréquences…que j’aime beaucoup..un peu le meme rythme…enfin j’adore….et Rien..de plus….

    Sebalter 2019 suisse mon choix est fait..le reste des chansons et que cacophonie pour moi…mais j’attend les solo sur scène pour me faire une idée….

    Sinon si Nikos ganos pour la Grèce, shayne ward pour Angleterre, Francesco gabbani ou le magnifique Giovanni cacammo pour Italie, Maximilien Philippe pour la France et le Éric saade pour Suède reviennent je suis pour ….rêvons un peu ….lol…

    .

    • marie on 12 septembre 2018 at 21:40
    • Répondre

    Je suis contente que Sebalter retente à nouveau de participer au concours. Je trouve sa chanson pas mal du tout. Evidemment , il y a quelques petits arrangements musicaux à faire mais je sais qu’il assure sur scène. Il part avec un bon capital sympathie et ça me plaît. J’aime le personnage donc je lui souhaite bonne chance.

      • Nico on 12 septembre 2018 at 22:35
      • Répondre

      Merci Marie, tu as raison, Sebalter a un gros avantage par rapport à d’autres candidats potentiels, il possède un capital sympathie puissant, c’est sa force. Je ne suis pas totalement convaincu par la chanson qu’il propose et je crains fort que s’il souhaite vraiment nous représenter, qu’il devra certainement en proposer une autre, car le fait qu’elle ait été révélée si tôt transgresse clairement le règlement de la SRG SSR. Mais je suis malgré tout très favorable, j’aime cet artiste, un peu moins ses titres et sa voix, Je reconnais qu’avec lui, nous optimisons nos chances de pouvoir revenir chanter dans une finale, cependant, je ne crois pas à une victoire, D’ailleurs, ce n’est pas l’objectif de la Suisse, la qualification en serait déjà une !

        • marie on 13 septembre 2018 at 20:26
        • Répondre

        Je me trompe peut-être mais des fois, une chanson moyenne peut être transcender par un artiste sur scène. Sebalter a cette qualité, il a de la présence sur scène. Je pense qu’il pourra amener la Suisse en finale encore une fois mais gagner, je ne pense pas avec cette chanson. Mais le plus important pour la Suisse en premier lieu est d’aller en finale. j’ai cette optique. Il faut être réaliste et essayer d’atteindre ce qui est atteignable. Gagner, c’est l’inconnu pour tous les pays 🙂 🙂

          • Nico on 13 septembre 2018 at 21:16
          • Répondre

          Tu as tout à fait raison Marie, je donnais pas cher à « Hunter of Stars » à l’Eurovision, je doutais même d’une qualification, alors même que je trouvais que c’était la meilleure chanson pour défendre la Suisse cette année-là.

          Sebalter a su la rendre beaucoup plus populaire et séduire la public ainsi que les jurys, grâce à son interprétation et son charisme, Donc, il pourrait renouveler l’exploit. La Suisse ne vise pas forcément une victoire mais avant tout sur passage en finale, En conclusion, je crois que Sebalter possède une fois de plus, tous les arguments pour remplir cette mission.

          Je suis curieux Marie, j’aimerais vraiment savoir ce que tu penses de la soeur de Bastian Baker, Submaryne et de son nouveau single que j’ai mis en avant dans mes précédents commentaires ?

          S’elle est sélectionnée pour figurer parmi les candidates au choix interne suisse, ce ne sera certainement pas avec ce titre, car il chanson en compétition devra rester secrète et en plus, il a été publié avant le 1er septembre, Mais suivant la chanson que Bastian lui compose, je pense que l’on détient alors une véritable pépite qui nous permettrait de jouer à nouveau dans la cour des Grands !

            • marie on 13 septembre 2018 at 22:17

            Je viens d’écouter Junebug. c’est une reprise mais elle l’interprète très bien. J’ai été scotché par le début. C’est sobre, juste ce qu’il faut. J’ai vu aussi sa participation à The Voice France, ils ne sont pas retournés car pour moi, elle n’a pas fait le bon choix de la chanson, celle qui convient le mieux à sa voix.
            Par contre, je trouve qu’elle doit travailler sa présence sur scène mais elle a du potentiel qui doit être travailler.

            • Nico on 13 septembre 2018 at 22:24

            J’ai posté un commentaire à ce propos, je n’ai pas tout de suite réalisé qu’il s’agissait d’une reprise, Je me disais bien que la mélodie ne m’était pas inconnue, J’avais adoré ce titre qui tournait en boucle chez moi à l’époque.

            Concernant Submaryne, elle est restée longtemps dans l’ombre de son frère Bastian Baker, elle ne fait que de débuter dans la chanson, La présence scénique, cela se travaille plus facilement qu’une voix, Elle en possède en tous les cas une qui est magnifique. qu’elle devra exploiter au maximum à travers des chansons qui vont la mettre en valeur. J’espère que c’est vrai et que Bastian lui aura trouvé la chanson qui fait défaut à notre pays pour parvenir à se qualifier.

            Merci Marie pour ta réponse !

    • Nico on 12 septembre 2018 at 22:28
    • Répondre

    Merci Sakis, je savais que tu serais content, tu avais raison de vouloir que Sebalter revienne nous représenter. Ce n’est pas gagné d’avance pour lui, il va devoir faire face à de sérieux concurrents. mais il a de fortes chances, car il est très apprécié en Suisse et c’est effectivement une chanson qui lui va bien et qu’il lui correspond, J’ai peut être été un peu dur dans mon jugement mais je sais qu’il faut mettre la barre très haute si nous voulons pouvoir nous qualifier en finale. Alors avec de meilleurs arrangements et une belle et puissante mise en scène, cela pourrait à nouveau le faire.

    Mais attention aux autres chaînes suisses comme la RTS, des rumeurs circulent comme quoi Bastian Baker se serait enfin décider à proposer un titre issu de son nouvel album qui sortira en octobre. Et du côté de la SRF, le nom de Luca Hänni revient souvent sur le tapis, comme quoi il serait le candidat idéal pour défendre nos couleurs à Jérusalem ou à Tel Aviv. Rien est encore fait et j’espère que les prochaines semaines nous réservent encore de belles surprises, Je pense que cette la Suisse va mettre le paquet pour réussir à se qualifier, de toute manière, nous n’avons plus vraiment d’autres choix si nous voulons continuer à participer et entendre peut être un jour « Switzerland 12 points « 

    • anachorète on 13 septembre 2018 at 11:38
    • Répondre

    effectivement dans ces treize propositions comme tu le dis si bien: il y à à boire et à manger…
    je suis très heureux du retour de Sebalter, mais un peu plus réservé sur la chanson.
    même si elle est vraiment sympa, pour moi c’est encore une chanson qui vise la finale mais pas plus.
    encore une chanson qui, pour x ou x raisons, peut finir à quelques places de la finale…
    mais avec Sebalter c’est vrai qu’on a déjà un super interprète.
    une chanson sympa, un bon interprètes ça devrait le faire… mais hélas pour Zibbz ça n’a pas suffit.

    • Pauline HALIMI on 13 septembre 2018 at 18:16
    • Répondre

    Je suis à fond pour SEBALTER et je rêve qu’il gagne la finale helvete et aille plus haut que sa treizième place.

    J’espère que c’est le favori de la selection suisse et que son charisme est eternel.

    • Madreselva on 13 septembre 2018 at 19:23
    • Répondre

    Je suis assez emballée par le retour de Sebalter, sa chanson est sympa à écouter bien que je le préférais sur Hunter of stars. Après je suis consciente que c’est une démo et que le titre sera sûrement encore arrangé.
    Sinon, mon préféré du lot c’est Matteo Rossi, le refrain est fort et c’est typiquement le genre de musique que j’apprécie à l’Eurovision.
    Autrement, j’ai entendu des rumeurs sur les noms de Aliose, Leticia Carvalho et Submaryne (qui est en fait la soeur de Bastian Baker) qui pourraient être candidats au niveau de la sélection suisse romande. Mais ce ne sont que des rumeurs pour l’instant.

      • Nico on 13 septembre 2018 at 20:10
      • Répondre

      Merci Madreselva pour ces infos qui ne sont pour l’instant que des rumeurs, mais j’ai également entendu dire, comme quoi Bastian Baker s’était décidé à participer à l’Eurovision mais plutôt comme auteur-compositeur.

      Visiblement, il aurait écrit un titre pour sa soeur Submaryne qui a une belle voix très suave et sensuelle, voici d’ailleurs son tout dernier single, alors si c’est le cas, moi je ne demande pas mieux ! Cette fille a encore plus de talent que son frère, en tous les cas, sur le plan vocal,

      Pour l’instant, Sebalter semble être le grand favori avec sa chanson très fédératrice, ce qui ne signifie absolument pas que c’est lui qui sera choisi, comme je l’ai dit, je crois que cette année, la concurrence sera rude, surtout si Aliose est dans la course. Pour Leticia Carvalho, j’attends de découvrir sa chanson, si c’est elle participe vraiment. C’est une belle artiste avec du potentiel. Alors, si elle souhaite chanter un jour à l’ESC, et défendre la Suisse, il faudra impérativement qu’elle travaille beaucoup la justesse de sa voix, sans quoi, elle risque bien d’être évincée brutalement, comme cela s’est passé lors de The Voice France en 2017, Notre pays doit vraiment mettre la barre encore plus haute, car avec une telle prestation, nous irions droit dans le mur, Je suis désolé, car j’apprécie vraiment cette artiste mais je dis ce que je pense.

      Pour Matteo Rossi, il est vrai que sa chanson fait partie des meilleures de la sélection proposée par la RSI, il manque cependant d’expérience mais pourquoi pas, à voir ce que cela donne en direct sur une scène,

      J’aime bien sa chanson mais pour moi, elle manque quand même pas mal d’envergure pour se démarquer à l’Eurovision, Avec ce titre, je doute fort que nous arriverions à faire mieux que Zibbz et à nous qualifier en finale. Je peux me tromper mais c’est mon avis, ce titre est loin d’être inoubliable, cela ne décolle pas suffisamment. Néanmoins, elle peut être encore évoluer avec une bonne rewamp,

      Une vidéo audio de One more time vient d’être publiée.

        • Nico on 13 septembre 2018 at 21:37
        • Répondre

        En écoutant à nouveau sa chanson, Junebug. je réalise que j’aurai mieux fait de me taire, ce titre ne pourrait de toute manière pas être chanté à l’Eurovision, car il s’agit d’une reprise qui a été un gros tube en 2009, interprété par Robert Francis. Méa Culpa …. mais j’adore la voix de Submaryne !

          • Anthony on 18 septembre 2018 at 00:15
          • Répondre

          Nico, tu peux rajouter dans les noms qui pourraient représenter la Suisse : Sara de Blue qui apparemment tenterait sa chance du côté suisse chez SRF après que ces derniers posts d’instagram mentionnent la SRF et notre chef de délégation ^^

          https://www.instagram.com/p/BnZBuAZnCfq/?utm_source=ig_twitter_share&igshid=42ht2a75rrph
          https://www.instagram.com/p/BnZBRYgHSX8/?utm_source=ig_twitter_share&igshid=1lcqunz44ytsi

            • Nico on 18 septembre 2018 at 17:46
              Author

            Merci Anthony pour l’info, cette artiste avait déjà proposé une chanson pour San Marino cette année, je crois qu’elle est d’origine allemande, A voir, je ne sais pas si elle peut correspondre aux critères exigés, une domiciliation en Suisse ou un compositeur d’origine suisse, ou un lien très fort avec notre pays. C’est une bonne chanteuse en tous les cas.

    • Pascal on 13 septembre 2018 at 22:37
    • Répondre

    J’ai lu que la RSI pouvait valider plusieurs des 13 chansons. Connais tu le quota alloué à chaque diffuseur Nico ?

    • Nico on 13 septembre 2018 at 23:02
    • Répondre

    3 pour la RSi, ainsi que pour la RTS et la SRF, cela veut dire 9 chansons proposées au panel sous forme de wildcards, Par contre, j’ignore si les 3 chaînes peuvent encore en proposer d’autres, Mais je ne pense pas,, Chaque diffuseur à pour mission de trouver les 3 meilleures, la RSi va faire son choix à travers 13 titres pour les autres chaînes, on l’ignore encore. Le gros bémol, c’est que selon le règlement en vigueur, la RSI n’avait pas le droit de rendre son choix publique, C’est fait et c’est trop tard pour revenir en arrière mais comment va réagir la SSR SRG, Disqualification de toutes les chansons ? Ce serait dur mais c’est le risque.

    • Taron on 15 septembre 2018 at 11:01
    • Répondre

    Je viens d’écouter les 13 titres. Rien de vraiment indigeste, on a des propositions intéressantes.
    Pour moi, c’est « We’ll carry the light » de Sebalter qui est la meilleure, et je ne me base pas sur l’auteur (j’ai dû écouter Hunter of Stars qu’une seule fois et je ne m’en souviens pas ^^’ ) et son capital sympathie mais uniquement sur sa chanson. J’ai aimé aussi « Amore infernale » – mais ça n’a pas l’air du gout de tous – ainsi que « Lift my soul up ». Pour cette dernière chanson, j’ai beaucoup aimé sa simplicité et le belle voix de l’artiste mais je suis conscient que c’est bien trop épuré et pas assez puissant pour aller à l’eurovision… Par contre, je ne comprends pas votre intérêt pour le titre de Matteo Rossi, le genre de chanson trop classique que je voix échouer lamentablement en demi-finale/

    • Nico on 15 septembre 2018 at 11:40
    • Répondre

    Merci Taron de donner ton avis sur cette sélection suisse italienne.

    C’est effectivement Sebalter qui semble avoir le plus de chance de se distinguer à Tel Aviv, mais attendons de savoir ce que les autres chaînes nationales vont proposer, notamment la RTS qui prétend avoir reçu des propositions d’excellents artistes, tels qu’Aliose, la soeur de bastian Baker Submaryne et peut être aussi le groupe genevois Stevans.

    Pour Matteo ou Th30, je suis d’accord, cette chanson ne nous permettrait sans doute pas de viser une finale, d’autant que l’artiste s’est déjà essayé en 2017 pour représenter la Suisse, il figurait dans la finale nationale. Cependant, sa prestation était vraiment très faible, manque de justesse et de puissance vocale,

    Voici la vidéo, certes, je n’ai pas envie de l’enfoncer, car il a travaillé sa voix et sa présence scénique depuis, mais tout de même son titre « One More Time » est beaucoup trop standard et risquerait bien de passer à la trappe à Tel Aviv.

      • Nico on 15 septembre 2018 at 11:43
      • Répondre

      Petite erreur, c’était en 2016, que le temps passe vite !

        • Taron on 15 septembre 2018 at 13:28
        • Répondre

        Je viens d’écouter et je confirme. La chanson avait aucune chance, bien trop plate et  » gentille  » avec un manque de justesse. Mais ce n’est pas grave, il faut apprendre à s’améliorer et je pense que c’est ce qu’il a fait. Mais je reste, comme toi, encore sceptique sur ses chances de qualification.

    • Frish on 15 septembre 2018 at 15:44
    • Répondre

    On et bien dites moi, la saison de la chiasse est ouverte bien tôt cette année.

    Mon tendre tonton Nico est déjà sur les starting blocks pour nous dénicher la perlouze qui va nous faire danser tout l’été.

    • Nico on 15 septembre 2018 at 15:56
    • Répondre

    Je n’attendais plus que toi mon bon Frish pour que la Saga suisse démarre, sans toi, ce serait beaucoup moins drôle !
    Que veux-tu comme le dit la chanson ci-dessous, quand on ne s’est pas s’arrêter ou dire Stop ! C’est la passion .
    Voilà un groupe qui aurait fière allure à Tel Aviv pour défendre nos couleurs, Cela va nous rappeler notre adolescente quand nous rêvions déjà devant tant de beauté ! Mdr.

    Je te laisse apprécier mon Frish, Et qu’elle sont les nouvelles du côté de la RTBF, est-ce qu’ Annie Cordy se serait enfin décidée à faire le pas … ou alors elle nous chante encore je voudrais bien mais je peux pooin ? mdr

    • Pascal on 15 septembre 2018 at 17:46
    • Répondre

    Sebalter sera sans doute dans les 3 de la RSI. Je vois aussi Iris Mone et Scilla être retenus pour l’étape suivante. Tu as prévu un tour d’horizon des autres candidats Nico ?

    • Nico on 16 septembre 2018 at 00:23
    • Répondre

    Les seuls candidats connus sont ceux qui figurent dans cette sélection de 13 titres qui concerne la RSI, Pour les autres candidats, cela devrait rester secret jusqu’au choix finale qui devrait être révélé au mois de novembre d’après ce que j’ai compris, A la fin septembre, nous serons qu’elles seront 3 chansons retenues pour être proposée en wildards par la chaîne suisse italienne, au panel composé de 100 personnes, des fans de l’ESC, qui devront choisir parmi 9 titres au total ou peut être plus.

    Mais je pense qu’il y aura d’autres fuites d’ici là, je vais être à l’affût, dès que j’aurai de nouvelles informations, je ne manquerai pas de vous informer. Et n’oublions pas que la RSi n’a pas respecté le règlement, je ne sais pas si son choix va être validé par la Direction des divertissements. La SRF est en principe intransigeante et j’attends de connaître sa réaction par rapport au fait que des chansons ont été dévoilée publiquement, ce qui va à l’encontre de ce qui était prévu.

      • Frish on 16 septembre 2018 at 11:36
      • Répondre

      Des fuites et encore des fuites.

      Même morte, liz Assia est encore avec nous.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :