Saint-Marin 2019 : non reconduction du 1 In 360

Hier, la télévision publique saint-marinaise a officiellement confirmé sa participation au Concours Eurovision 2019. SMRTV devient ainsi le quarante-et-unième diffuseur participant.

Cependant, le diffuseur ne reconduira pas le 1 In 360. Son chef de délégation, M. Alessandro Capicchioni, n’a révélé aucun autre détail sur le processus de sélection saint-marinais. M. Capicchioni a simplement promis que SMRTV ferait de son mieux pour contribuer à cette édition particulière du Concours.

 

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Il vaut mieux vu la catastrophe de l’année dernière….. Une petite pioche….vers nos amis italiens…..au mieux un tour vers les états unis….pour aller cherche Juda gavrah….lol….enfin oublier les sélections de l’année dernière…. Une berezina sans fond lol….mais le petit pays persiste….et félicitations a eux….

  2. Ce n’est pas le 1 in 360 qui était mauvais en soi. C’est le choix de la chanson qui était catastrophique. Saint-Marin ne peut s’en prendre qu’à ses jurés, pas aux candidats, dont certains étaient vraiment très bons.

    • Pascal on 7 novembre 2018 at 12:51
    • Répondre

    Ce sera la 10 ème participation au concours des grands pour Saint Marin. Peut être une nouvelle place en finale ?
    Il y a moyen de trouver un bon combo titre /interprète pour figurer dignement sur la scène israélienne. Une chanson en italien serait un vrai plus.

    Cela sonne le glas des espoirs des organisateurs du 1in360. Ils étaient sans doute bien en négociations avec la SMRTV.
    Comme Francis je pense que le processus était intéressant mais qu’ il a été dévoyé..

    • marie on 7 novembre 2018 at 18:48
    • Répondre

    Ce n’est pas plus mal vu le résultat de cette année.
    Je souhaite juste à Saint-Marin qu’il fasse un meilleur choix que ces dernières années.

  3. – C’est déjà formidable que ce petit état tienne à participer au concours : il avait tenté un nouveau mode de sélection qui s’est révélé un gros échec dans son fonctionnement et dans le système des résultats car trop alambiqués…

    – Une sélection interne très sérieuse et professionnelle pourrait suffire sans pour autant  » lorgner  » sur des candidats  » rejetés  » par des pays voisins…

    • Philipe Dubois-Blond on 8 novembre 2018 at 03:27
    • Répondre

    On peut peut être les aider ?! pour une suite logique avec 2018 … (c’est de l’humour 😉 )

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :