RUSSIE 2014 : Shine

La question que tout le monde se pose cette année et de savoir si la Russie va ou non parvenir en finale du Concours Eurovision. Si elle n’y parvient pas, ce sera un petit événement en soi puisque ce serait alors le premier échec du pays. Pour éviter cela, la Russie envoie deux demoiselles qui ont déjà gagné un Concours Eurovision.

 

[pullquote align= »left|center|right » textalign= »left|center|right » width= »30% »]Le duo[/pullquote]

Tolmachevy TwinsOui, les Tomalchevy Sisters ont déjà gagné l’Eurovision. C’était en 2006 à Bucarest, mais c’était le Concours Junior, c’est un peu pour ça qu’on ne s’en souvient plus. Avec leur chanson Vesennij Jazz (jazz de printemps), elles avaient obtenu 154 points, suffisamment pour s’octroyer la victoire.

Anastasia et Maria Tomalchevy ont maintenant 17 ans, âge suffisant pour chanter dans la cour des grands.

Elles nous viennent de Kursk, une ville située à 500 km de Moscou. Et si les jumelles chantent depuis leur plus jeune âge, c’est sans doute parce que leur maman, professeur de musique, les a encouragé très tôt à faire ce métier.

Leur victoire au Junior leur a offert une belle notoriété en Russie, au point que Russia 1 leur a consacré un documentaire en 2007.

On les a ensuite vues au côté de la grande Alla Pugatcheva lors d’un spectacle télévisé diffusé le soir du Nouvel An.

Les jumelles sont également apparues en tant que guests dans les Eurovision Junior 2007 et 2010.

Galerie photos de la Russie : cliquez pour agrandir

[pullquote align= »left|center|right » textalign= »left|center|right » width= »30% »]La chanson[/pullquote]

La première chose à laquelle on pense en écoutant la chanson, c’est qu’en fait, la Russie ne s’est pas foulée cette année. Et on se demande bien comment cinq artistes de renoms ont pu délivrer une chanson aussi amateur aux téléspectateurs européens.

Ecrite par Philipp Kirkorov et Dimitris Kontopoulos et composée par John Ballard, Ralph Charlie et Gerard James Borg, la chanson ne brille pas par son originalité.

Le titre d’abord : Shine. C’est tout de même la troisième fois en l’espace de 5 ans qu’une chanson de l’Eurovision s’appelle Shine !

Les plus optimistes y verront une bluette sympathique qui se retient bien. Les autres une chanson pop légère hors du contexte musical de notre époque, sans intérêt et bâclée.

Car on a vraiment l’impression que cette chanson a été écrite dans l’urgence, ou bien sortie des fonds de tiroirs de nos auteurs.

Jetées en pâture à l’Europe entière, les jumelles auront pour mission de redorer le blason d’une Russie pointée du doigt. Et pour s’y employer, il fallait vraiment une chanson aussi légère que Shine.

Légère ? En surface oui. Car si la musique est légère, les paroles ne sont peut-être pas si innocentes qu’elles n’y paraissent. En tout cas, elles sont sujettes à polémiques. Certains y voient une provocation supplémentaire envers l’Ukraine : « Peut-être y a-t-il un endroit, peut-être y a-t-il un temps, peut-être y a-t-il un jour où tu seras à moi… » Et quand on demande aux sœurs des explications, elles répondent tout simplement ceci : « Nous ne commentons pas ce qui est lié à la politique. Cela ne nous concerne pas. L’Eurovision, c’est un concours musical. Nous espérons qu’il se déroulera sans conflits politiques. » On va finir par croire que l’Eurovision est vraiment un concours de chanson…

 

N’oubliez pas les paroles

Verse 1 

Been looking at the sky 
wishing on a star 
waiting for a brand new start 

Living on the edge 
closer to the crime 
cross the line a step at a time 

Now maybe there’s a place 
maybe there’s a time 
maybe there’s a day you’ll be mine 

Now something’s got to give 
make a brighter day 
all we got to say 

Chorus 

Shine into my darkness 
shine into the night, my rising sun 
drive away the madness 
Can you be a masterpiece of love 
Sending out a message out above 
Telling all the world to show some love 
No one’s gone bring me down, bring me down 
You are my rising sun 

Verse 2 

Keep looking up ahead 
riding like a wind 
open up your heart, let me in 

My life is on a string 
when I see you smile 
our love will last a thousand miles 

Now maybe there’s a place 
maybe there’s a time 
maybe there’s a day you’ll be mine 

Now something’s got to give 
make a brighter day 
all we got to say

 

[pullquote align= »left|center|right » textalign= »left|center|right » width= »30% »]La tendance musicale en Russie[/pullquote]

C’est un groupe bien connu des fans de l’Eurovision qui est numéro 1 des charts en Russie. Serebro, qui avait tenu la dragée haute à la Serbe Marija au Concours de 2007 (terminant 3ème avec Song #1), est actuellement 1er dans le pays de Poutine avec la chanson Ya Tebya Ne Otdam. Autre artiste Eurovision à se classer dans le Top Russe : Arash. L’azéri d’un soir (il est en fait iranien vivant en Suède) a délaissé Aysel au profit d’Helena dans un titre classé numéro 6 : One Day. Enfin, Dmitry Koldun, le bélarus de 2007, est également dans le Top 10 avec Gorod Bol`shah Ogney. A noter aussi la présence de Stromae avec Toutes les mêmes en 18ème position.

(14 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • MrGreen on 23 avril 2014 at 13:10
    • Répondre

    C’est bien simple, 37e chez moi…

  1. Même si c’est une chanson facile, légère qui semblet issue d’un fond de tiroir, en temps normal, la Russie se qualifierait haut la main en finale ! Sans pour autant rentrer dans le conflit avec l’Ukraine, car ce n’est vraiment pas l’endroit pour en parler, je pense que les russes vont être pénalisés cette année à Copenhague. La sanction sera discrète, car elle va tout simplement se résumer à une forme de boycott de la chanson en compétition. Je n’image pas un seul instant l’Ukraine ainsi que les pays qui soutient ce pays voter pour les deux sœurs Tomachelvy.

    Cependant, la question à se poser et que vont faire les autres jurys et surtout les téléspectateurs du reste de l’Europe qui regardent l’Eurovision pour se divertir et passer une bonne soirée ?

    La chanson n’est pas déplaisante, elle fait référence aux années 1970 ou 1980 et se retient bien.

    C’est vraiment difficile de faire des pronostics étant donné la situation actuelle, néanmoins, je pense que la Russie pourrait tout de même se qualifier en finale mais de justesse.

    Pour être très honnête, je dois admettre que j’aime bien cette chanson et il m’arrive de l’écouter assez régulièrement.

    Malgré tout, je ne voterai pas pour la Russie cette année, ce n’est pas ma chanson préférée et je ne vote que pour celle que j’aimerais voir gagner ! Et vous très franchement, quel est votre avis ?

    1. Ben justement Nico, faire référence aux années 1970 ou 1980, j’aime pas trop. Mieux vaut évoluer et laisser le passé au passé. Surtout en matière d’Eurovision qui se fait souvent taxée de ringarde, il faut démontrer que le concours va de l’avant, avec des chansons bien dans l’air du temps. Sinon, on donne le bâton pour se faire battre.
      Pour moi aussi, c’est la chanson qui compte et non le pays et sa situation politique. Donc pour moi c’est pareil. Je pense que je voterai pour l’Azerbaïdjan car c’est une de mes chansons préférées, et pourtant, le pays ne m’inspire pas 😉

  2. Mon avis très franc : j’adore ! Elle me plaît bien cette chanson, ces sonorités seventies enchantent mes oreilles. Bien sûr ça n’casse pas trois pattes à un canard mais même si ce n’est pas de bonne qualité, j’ai un réel plaisir à l’écouter.

  3. C’est plutôt pas mal, ça donne envie de danser, j’adore. En plus, elles chantent dans leur langue natale !
    On parle bien de Serebro lol ? 😉
    Bon, plus sérieusement, la chanson des sœurettes, même bien produite, sent un peu le formol. Comme je l’ai souvent dit, j’attends autre chose à l’eurovision : de l’originalité, de la nouveauté et de la surprise !
    Là pour le coup, c’est raté. Quand je l’écoute, je n’ai ni envie de zapper, ni envie de la réécouter. Contribution banale et qui risque malheureusement de se qualifier en finale ! Comme l’a si bien dit Eurovista, un bon classement de ce type de contributions, n’est pas fait pour redorer le blason de l’Eurovision !

  4. Mimi2, je crois que nous sommes les seuls à aimer cette chanson ! Je crois qu’on est devenu ringards avec le temps ! Mdr.

    Pour une fois que j’apprécie une chanson de la Russie à l’Eurovision, c’est pas de chance hein dit !!

    1. J’assume !!!! Ringard poooower… Reçois tout mon soutien Nico…. mdr

  5. J’aimai pas trop au debut, puis à force de l’ecouter, c’est pas si mal meme si c’est vieillot. Vocalement, rien à voir avec la candidate de 2013, qui avait une tres belle chanson.

      • MrGreen on 25 avril 2014 at 12:22
      • Répondre

      Tout a fait d’accord ^^

    • jus de pomme on 24 avril 2014 at 21:11
    • Répondre

    Moi perso j adore c pas ma preferee ..mais elle se retient bien. Elles sont mignones..il en sort qqchose de tres nostalgique et pas dexringard..apres la finale ,c possible.. toutes les minorites russophones des pays proches vont voter pour la russie…dinc c possible…malgres le contexte politique que tout le monde deplore.il faut penser a la musique et cette chanson passe mieux a mes oreilles que celke qui est donnee gagnante par les bookmakers…  » la suede « !!

    • Quentin on 23 juillet 2017 at 23:54
    • Répondre

    C’est drôle de retomber sur cet article, mais je trouve que cette chanson est d’une beauté incroyable. Vraiment, je pense que la Russie a mérité amplement son top 10 cette année-là, sans aucun conteste possible.

      • Francis on 24 juillet 2017 at 08:23
      • Répondre

      Tout à fait d’accord. À l’époque, j’avais été très touché par l’interprétation des deux jeunes filles, et je les plaçais premières de mon classement. Ce sentiment a d’ailleurs été renforcé quand j’ai entendu les honteuses huées dont elles ont fait l’objet.

      • Antoine97 on 24 juillet 2017 at 14:27
      • Répondre

      La chanson en soit n’est pas mauvaise mais pas extraordinaire non plus. L’interprétation est bonne mais ne casse pas 3 pattes à un canard. Pour cela, j’aurais classé les jumelles12-13è donc un top 10 ne me parait pas trop exagéré. Par contre cette mise en scène que je trouve ridicule m’éloigne encore plus de l’envie de les voir dans le top 10. Elles auraient mérité une 15è place à mon goût.
      En ce qui concerne l’accueil qu’elles ont reçu, c’était certes pas sympa mais je ne les aurais pas sauvées pour autant.
      Il n’empêche que c’est une bonne chanson mais je ne l’ai jamais réécoutée depuis… bah l’année 2014 à mon avis.

        • Francis on 24 juillet 2017 at 15:56
        • Répondre

        Chaque opinion est respectable. Personnellement, je n’ai jamais ré-écouté Euphoria, Heroes ou Amar pelos dois.

Répondre à Francis Annuler la réponse

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :