Juil 24

Royaume-Uni 2012 : 310.000 £ pour une avant-dernière place

Engelbert Humperdinck : premier à chanter, mais avant-dernier sur le tableau marquoir.

La BBC a annoncé avoir dépensé 310.000 £ (près de 400.000 euros) pour le Concours de 2012. Ce qui revient à environ 45.000 £ l’heure de diffusion, ou bien encore 25.830 £ le point (en sachant que le pays a obtenu 12 points au total).

Certains médias affirment cependant que la facture anglaise est plus salée. Plusieurs milliers de livres sterling auraient été dépensées en frais d’hôtel, mais aussi pour divertir le crooner anglais Engelbert Humperdinck pendant son séjour en Azerbaïdjan.

Reste que le coût global de ce Concours est loin de mettre la BBC en faillite. D’abord parce que le spectacle attire les téléspectateurs. Ils étaient 7.5 millions à se passionner pour l’édition 2012.

Ensuite parce que l’argent investit pour 7 heures de programmes (les anglais ont diffusé les deux demi-finales sur BBC3 et la finale sur BBC1), est bien moindre qu’une production anglaise du style « The Voice » qui nécessite un budget bien plus important.

Il n’est donc pas question pour le Royaume-Uni de se retirer de la compétition. Le diffuseur a déjà confirmé son intention d’aller chanter à Malmö, malgré la vague de protestation des téléspectateurs anglais qui, suite au flop de leur chanson à Bakou, ont appelé au boycott, prétendant que leur mauvais classement viendrait des votes géopolitiques. L’humour britannique est parfois difficile à cerner.

 

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

  1. Le Royaume-Uni joue un peu avec le feu et fait des choix incohérents par rapport au potentiel existant d’artistes que l’on trouve dans ce pays mélomanes. Avec un tel choix cette année, je me demande comment les anglais ont pu penser que cette chanson figurerait dans un Top 10. C’est trop facile de revendiquer d’être victime de votes géopolitiques, la première chose a faire serait que le pays se remette en question au niveau des choix effectués. Changer peut être le mode de sélection et pourquoi pas aller puiser parmi les candidats de The Voice ou auprès d’autres émissions découvreuses de nouveaux talents.

    On ne parle plus d’humour dans ce cas là, mais de mauvaise foi …

    Donc je ne peux qu’espérer que nos amis anglais auront compris la leçon et qu’ils arriveront enfin à accorder leurs violons en faisant le bon choix pour 2013, On y reviendra toujours, c’est vraiment la qualité de la chanson et de l’artiste sélectionnés qui fait toute la différence !

      • Manuphil on 24 juillet 2012 at 14:08
      • Répondre

      C’est tout à fait vrai. Je n’arrive pas à comprendre non-plus comment un pays comme le Royaume-Uni ose envoyer un artiste dépassé alors qu’ils sont les champions pour dénicher de nouveau talents et les propulser sur une carrière internationale. Entre « The Voice » ou « X-Factor » il y a tellement de chanteurs qui pourraient se présenter pour l’Eurovision. Mais peut-être bien que l’Eurovision ne leur est pas nécessaire pour une carrière justement et que cela leur permet juste de représenter leur pays. Il y a un manque d’intérêt du coté des artistes.

    • Antoine on 24 juillet 2012 at 19:13
    • Répondre

    Plusieurs millions pour divertir Bébert… Eh beh, c’est pas donné un strip-tease des six mémés russes !

    HOT STUFF !

  2. on repart en 2013 ?

    1. Oui, c’est reparti ! mais cette fois sans overblog 😉

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :