Avr 21

Revue de presse : 21 avril 2012

A 35 jours du grand événement, c’est surtout les problèmes sur la situation des Droits Humains en Azerbaïdjan qui sont pointés du doigt. Sinon, on évoque Loreen, on continue à parler    d’Anggun, on nous donne des nouvelles d’une star de l’époque jurassique de l’Eurovision et on nous dit qu’à la RTBF, l’heure est aux économies.

     image-presse-internet

    A l’approche du Concours, ce ne sont pas les chansons dont on parle le plus, mais bel et bien de l’Azerbaïdjan et des problèmes politiques du pays. ‘Avant l’Eurovision, la situation des Droits de    l’Homme préoccupe’, titre l’Express.fr. Le média rappelle que plusieurs dizaines de personnes sont détenues pour des motifs purement politiques, auxquelles il faut ajouter six journalistes.    ‘Les ONG espèrent que l’événement fera parler des carences démocratiques de ce pays. En effet, quelque 1600 journalistes sont attendus sur place pour couvrir l’évènement. Pour l’occasion,    Human Right Watch a publié une carte postale combinant lieux touristiques et lieux qui furent le théâtre de violations des droits de l’Homme.’

journaliste.jpgDe son côté, categorynet.com raconte    l’histoire d’un    journaliste indépendant sauvagement agressé : ‘Le correspondant de Zerkalo et de l’Institute for Reporters Freedom and Safety (IRFS) se trouve dans un état grave après avoir été    violemment passé à tabac par des agents de sécurité de la SOCAR (Compagnie pétrolière d’Etat), près de son domicile du village de Sulutapa (district de Binagadi, banlieue de Bakou), le 18 avril    2012 vers midi. Plusieurs autres journalistes ont été violentés, dont la correspondante de Yeni Musavat, Gunay Musaïeva. D’après nos informations, aucune enquête n’a pour l’instant été ouverte    par la police locale.’

La raison de ce passage à tabac ? : ‘Il avait filmé les opérations de démolition des maisons de son voisinage menées par la SOCAR et les protestations des habitants. Plusieurs employés de la    SOCAR l’ont alors pris à partie. Après s’être saisis de sa caméra, ils l’ont projeté à terre et roué de coups de pieds. Le journaliste a perdu beaucoup de sang et a été transporté à l’hôpital    inconscient. Il souffre d’un traumatisme crânien et de multiples fractures, et l’un de ses yeux est blessé. Des analyses complémentaires doivent être réalisées avant de pouvoir établir le    diagnostic final. D’après les médecins, l’état d’Idrak Abbasov est sérieux mais sa vie est désormais hors de danger. Des organes pourraient cependant avoir été endommagés, ce qui laisse craindre    une hémorragie interne.’

Pour Reporters sans frontières, ‘La tenue de l’Eurovision à Bakou en mai 2012, qui doit couronner les efforts de l’Azerbaïdjan pour améliorer son image sur la scène internationale, doit    absolument être l’occasion de braquer les projecteurs sur la situation critique des défenseurs des droits de l’homme et journalistes indépendants dans ce pays’. Je crois que c’est fait, là.

    La cellule suisse d’Amnesty International s’est carrément adressée à Sinplus dans une lettre ouverte où elle appelle les frères    tessinois à utiliser l’attention médiatique suscitée par le concours pour s’engager en faveur de la libération des prisonniers politiques en Azerbaïdjan. ‘Sinplus a réagi    positivement dans une lettre en italien et ‘remercie pour les informations sur la situation des droits humains en Azerbaïdjan. Le groupe soutient Amnesty et aimerait apporter sa    contribution pour que la situation s’améliore.’

hautier-lahaye.jpgRevenons au Concours Eurovision à    proprement parlé. Tuner.be et eurovision-info.net nous font savoir que les commentateurs belges de La Une n’iront pas à Bakou pour des raisons financières. Le duo formé par Jean-Pierre Hautier et Jean-Louis Layahe devront s’extasier sur les chansons depuis Bruxelles.

    Cette semaine, Charts in France nous parle de la suédoise Loreen dans sa rubrique hebdomadaire et décrit    ‘Euphoria’ comme ‘Un titre électro-pop taillé pour le dancefloor. Très expressive, la chanteuse y intègre une chorégraphie dont les gestes s’inspirent des arts-martiaux. Une adversaire    redoutable à qui on souhaitera bon vent (sans mauvaise arrière-pensée)’ Les réactions des lecteurs sont pour la plupart très positives.

    L’Eurovision s’invite également à l’élection présidentielle en France. Comme vous le savez, on parle beaucoup des estimations de votes qu’on ne doit surtout pas rendre publiques avant 20h00. Pour contourner le    problème, certains internautes devraient avoir recours à des messages codés pour donner les premières tendances. Ainsi, si vous recevez un tweet qui vous donne ‘les Pays-Bas vainqueur de la    demi-finale de l’Eurovision devant la Hongrie, l’URSS et le Béarn’, vous devriez très rapidement saisir le classement du premier tour de l’élection.

jasmineroyTiens, puisqu’on parle Election. Quel est le    rapport entre François Hollande et Anggun ? Pas les sondages, allez-vous me dire ! Vous avez raison. Non, le point commun, c’est que tous les deux ont fait appel à un coach vocal venant de la    Star Ac’. Télé 2 Semaines annonce sur son tweet que la belle a engagé Jasmine Roy pour perfectionner sa voix. Après s’être débattue pour faire chanter correctement Magalie Vaé, coacher Anggun    devrait être un jeu d’enfant pour Jasmine.

    C’était il y a trente ans à Harrogate. La chanteuse Arlette Zola offrait à la    Suisse une troisième place avec sa chanson ‘Amour on t’aime’. Depuis, l’homonyme du grand auteur s’est fait discrète. Elle nous revient avec 30 ans de plus et un nouvel album, baptisé ‘Encore un    tour ?’ Le site lagruyere.ch nous apprend ainsi qu’Arlette était une grande star à l’époque des années yéyé. Je ne le savais pas. A propos de son nouvel album, la chanteuse confie : ‘Il y a    longtemps que je voulais faire cet album. J’avais un peu peur de la réaction du public, parce qu’il y a du nouveau: c’est toujours de la chanson populaire, mais avec une orchestration plus    piquante que d’habitude, les guitares électriques de Fred Vonlanthen et Francis Coletta par exemple. Certains de mes fans seront surpris!

C’est tout pour cette semaine. A la semaine prochaine… peut-être !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :