Mai 12

Revue de presse : 12 mai 2012

Dans deux semaines, toutes nos questions auront trouvé une réponse et une soixantième chanson sera couronnée Grand Prix Eurovision. Avant de faire la couverture d’un grand magazine de    télévision, Anggun nous dévoile les quatre concurrents qu’elle craint le plus. Et tandis qu’on nous promet un super ‘interval act’ le 24 mai, France Info s’intéresse à Engelbert. Reste qu’à    Bakou, certains préparent l’Eurovision, d’autres des manifestations.

image-presse-internet

    Comme chaque semaine, on parle évidemment d’Anggun. Et cette semaine, la belle évoque à plusieurs reprises les candidats qui lui font peur. Elle a confié à Télé 7 Jours qu’il y en a quatre :    ‘Tooji, le Norvégien. Il est très beau et danse comme un dieu. Loreen, la Suédoise d’origine marocaine. Roman Lob, l’Allemand, avec sa chanson écrite par Jamie Cullum. Et Nina Zilli,    l’Italienne et sa voix de soprano hors du commun. Et puis il y a toujours des surprises… Je suis sûrement la plus mal placée pour faire un pronostic

A noter, et c’est assez rare pour le signaler, que la représentante française de l’Eurovision sera (en compagnie de Jean-Paul Gaultier) en couverture du prochain numéro de Télé 7 Jours, qui    paraîtra lundi.

    D’autre part, la chanteuse a donné une énième interview, cette fois au premier magazine télé de France où elle explique que c’est la première fois que la France essaie de se    donner toutes les chances.

    Pour elle, gagner est essentiel : ‘La chanson ne représente pas plus de 50 % de la note. L’aspect visuel est primordial. Aussi, je travaille avec un chorégraphe, Hakim Ghorab, qui a coaché    Kylie Minogue, Shy’m, M. Pokora…

Et la belle de continuer à défendre l’Institution : ‘Ici, on s’en moque facilement, mais dès que je chante en Russie, tout le monde m’en parle. Si l’émission est assez suivie (6 millions de    téléspectateurs sur France 3), beaucoup de Français n’imaginent pas ce que cela représente dans certains pays. Et pas uniquement dans les anciens pays de l’Est. En Suède, c’est une institution    80% du public est scotché devant sa télé ce soir-là.’

Le site news-de-stars nous informe que les cinq derniers gagnants du Concours Eurovision (Maria, Dima, Alexander, Lena et Ell & Nikki) viendront sur la scène du Baku Crystall Hall chanter en direct lors de la deuxième    demi-finale, le 24 mai. Ça tombe bien : c’est justement la demi-finale que la France diffuse sur son antenne de France Ô, et que les belges pourront suivre en léger différé sur La Une.

    Tiens, en parlant de la Belgique, le site de référence sur la télévision belge, tuner.be, fête les 25 ans de l’organisation du Concours à Bruxelles avec un excellent    reportage, et de superbes photos à l’appui.

engelbert-humperdinck

    Revenons à 2012. Les sites français parlent aussi d’autres concurrents. France Info s’intéresse de près à Engelbert Humperdinck. On pardonne au site de parler de    l’Eurovision comme d’un simple télé-crochet et de faire croire aux lecteurs que le chanteur anglais vient tout juste d’être choisi par la BBC. France Info rapporte que ‘Sur le site de la BBC,    les groupies sont certaines que leur idole fera à nouveau des étincelles. Une Lituanienne de 40 ans rappelle d’ailleurs qu’Engelbert Humperdinck était « très populaire en URSS ». Qui sait,    peut-être compte-t-il quelques fans parmi les babouchkas russes, ses concurrentes. »

    On fait un petit crochet politique maintenant avec le Courrier International qui, dans une brève, annonce que l’opposition azérie se mobilise en vue de l’Eurovision.    ‘L’opposition azérie a annoncé une série de manifestations antigouvernementales, à compter du 11 mai, en prévision du concours de l’Eurovision qui aura lieu à Bakou [la capitale] du 22 au 26    mai. Objectif : attirer l’attention de la communauté internationale sur « le non-respect des droits de propriété, les arrestations pour raisons politiques, l’absence de liberté de manifestation,    de liberté de parole et de réformes économiques », rapporte le journal azéri Zerkalo. Plusieurs milliers de jeunes devraient arborer des tee-shirts à l’effigie des prisonniers politiques et    portant l’inscription « Liberté pour les prisonniers politiques ». Par ailleurs, un millier de spectateurs déjà munis de leurs billets d’entrée à l’Eurovision scanderont « Liberté pour les    prisonniers politiques” pendant le concours.’ On ne va pas s’ennuyer devant notre poste de télévision !

    Enfin, comme chaque semaine chart in France s’intéresse à un candidat. Et cette semaine, c’est au tour des turbulents jumeaux irlandais Jedward : ‘Cette année, les deux artistes ont choisi « Waterline » comme titre à interpréter à Bakou. Un morceau    rythmé et qui pourrait bien remporter un maximum de suffrages. Notez qu’on peut différencier les deux frères à quelques détails physiques : John est plus petit en taille et a des cheveux plus    longs. Ses deux dents de devant se chevauchent tandis que celles d’Edward sont droites’. Décidément, on en apprend tous les jours !

    Voilà, c’est tout pour cette semaine… et ce mois. On se donne rendez-vous pour un nouveau débriefing qui promet d’être passionnant le 2 juin prochain… peut-être !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :