Qui sont-ils ? Présentation des artistes du Melodifestivalen – partie 2

Salut à tous ! Bienvenue dans la deuxième partie, exclusivement féminine, de cette présentation des artistes du prochain Melodifestivalen. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à quatre nouveaux artistes.

Comme je vous l’avais annoncé la semaine dernière, aujourd’hui nous allons commencer par…

Kikki Danielsson

Très clairement, c’était la biographie la plus longue à faire. À mon avis, Kikki n’est pas connue par une majorité des jeunes lecteurs (je dois admettre que je ne la connaissais pas d’ailleurs), et seuls les plus anciens fans savent qui elle est. Et pourtant, Kikki n’a rien d’une inconnue dans ce monde de l’Eurovision.

Mais commençons par le commencement (bah oui, on ne va pas commencer par la fin). Kikki Danielsson, de son vrai nom Ann-Kristin Ros est née le 10 mai 1952 à Osby, une ville de Scanie, dans le Sud de la Suède. Adoptée à l’âge de cinq ans, elle a été élevée dans une ferme à Älmhult. Enfant, elle chantait dans le chœur de l’église locale.

En 1969, à l’âge de 17 ans, Kikki débute sa carrière, en tant que chanteuse du groupe Nickies. Elle le quittera en 1973 pour intégrer le groupe Wizex. Avec ce groupe, elle participe au Melodifestivalen en 1978. Pendant une période, elle sera à la fois membre de Wizex et de Chips. Avec Chips, elle participera d’ailleurs au Melodifestivalen en 1980, 1981 et 1982. Ayant remporté la sélection cette dernière année, le groupe Chips représente la Suède à l’Eurovision 1982 avec la chanson Dag efter dag et termine à la 8e place.

Cette même année, elle quitte le groupe Wizex.

En 1983, le groupe Chips se dissout. Elle participe au Melodifestivalen  en solo, où elle arrive 2e.

En 1984, elle se marie avec Kjell Roos avec qui elle aura une fille en 1985 et un fils en 1991. Le couple coopérera en musique de nombreuses années, dans le groupe Rooserna. Ils se séparent en 1999, mais reprennent une coopération musicale dès 2003.

Entre-temps, Kikki aura participé au Melodifestivalen en 1985, qu’elle aura remporté. Avec sa chanson Bra vibrationer, elle récoltera de la 3e place à l’Eurovision.

Et en 1992, elle participe également au Melodifestivalen (ça devient trop là).

Avec Elisabeth Andreassen (elle aussi ancienne membre des Chips, mais aussi des Bobbysocks qui ont remporté l’Eurovision 1985) et Lotta Engberg, elle participera au Melodifestivalen en 2002 et au Melodi Grand Prix en 2003.

Enfin, en 2006, elle participe à nouveau au Melodifestivalen. Pour la neuvième fois.

Vous vous en serez douté, Kikki est un monument de la musique suédoise. Neuf participations au Melodifestivalen et une dixième dans quelques mois, une au MGP, deux participations à l’Eurovision, une carrière énormissime… Kikki n’est pas n’importe qui, en fait. Sa carrière est très impressionnante et ce que je vous ai présenté là n’est pas grand-chose face à la totalité de ce qu’elle à fait. Je serais totalement incapable de tout vous détailler. Non pas que les informations manquent, mais cela me prendrait des jours pour tout écrire. Son retour au Melodifestivalen est, je pense, très attendu par les Suédois des années 60 et 70, qui ont connu la grande Kikki des années 80.

Sa chanson du Melodifestivalen 2018 est intitulée Osby Tennessee. Une référence très visible à la country, un style qu’elle a beaucoup chanté. Par ailleurs, elle a déjà vécu à Nashville, capitale de l’État du Tennessee, très réputé pour sa country. Je pense qu’il est donc très légitime de penser à de la country pour cette chanson.

Sigrid Bernson

Sigrid Bernson est née le 28 décembre 1988. Elle est principalement connue en Suède pour être une danseuse professionnelle, qui participait à Let’s Dance de 2011 à 2014 puis en 2017.

Elle a sorti un premier single fin juillet, intitulé This summer

Sigrid, en dehors de cela, n’est pas remarquablement connue. Rares sont les informations à son propos. La seule information, qui pourrait être un tant soit peu intéressante (et encore tout dépend de chacun), c’est qu’elle est actuellement en couple avec Samir Badran, dont elle était la partenaire à Let’s Dance 2017. Si ce nom ne vous dit rien, c’est parce que vous ne connaissiez probablement pas le nom de famille du Samir de Samir & Viktor. Autrement dit, Sigrid sera en compétition avec son compagnon pendant ce Melodifestivalen.  Elle y interprétera la chanson Patrick Swayze.

Kamferdrops

Kamferdrops est une relative inconnue. De son vrai nom Heidi Musum, elle est née à Oslo, en Norvège. Elle se fait surtout connaître à l’été 2017 pour sa reprise de Jag trodde änglarna fanns, chanson de Kikki Danielsson (elle est partouuuut) et Ole Livars. Cette reprise lui vaudra une première place au Svensktoppen.

En dehors de cela, aucune information. Je suis donc désolé, mais Kamferdrops reste un mystère, autant pour vous que pour moi. Je vous laisse les autres reprises de sa chaîne, dont la dernière est sortie hier (oui j’ai remarqué qu’il y a deux fois la même chanson en deux langues différentes) :

Au vu de ces quelques clips, il est immédiatement visible que Kamferdrops a un univers bien particulier et bien à elle. Il serait intéressant de voir ce que cela donnera sur la scène à Karlstad, où elle interprétera Solen lever kvar hos dig.

Voilà qui clôture les artistes de la première demi-finale. Au vu des capacités vocales de chaque participant, je pense que ce sera direkt till final pour John Lundvik et Benjamin Ingrosso et Andra Chansen pour Renaida et Kikki Danielsson ou Kamferdrops. Mais bien sûr, nous n’avons pas les chansons.

Cependant je ne m’arrête pas là. Nous n’avons vu que trois artistes aujourd’hui. Nous allons donc entamer la deuxième demi-finale avec la première artiste de cette deuxième demi-finale (les plus malins diront « Mais Joh, pourquoi ne pas avoir fait huit articles, deux par demi-finales et puis c’est tout ? ». AH ! Bien vu. Je vous réponds donc que j’avais un examen d’anglais important à préparer mais BREF nous ne sommes pas là pour ça !).

Voici donc :

Ida Redig

Ida Redig est née 10 juillet 1987, à Göteborg. Elle débute en tant qu’actrice en 2007, avec la mini-série Upp till kamp, puis elle débute dans la musique en 2008, en tant que première partie de Marit Bergman, puis de Titiyo et Kris Kristofersson. C’est en 2010 qu’elle sort son premier album : Standing Here, avec un style très acoustique.

Par la suite, elle va expérimenter, écrire, et sortira son deuxième album en 2014, dans un style électropop totalement différent, mais qu’elle dira plus en ligne avec sa personnalité. Elle sortira en 2016 son troisième album, toujours dans le même style.

Pour sa part, elle chantera la chanson Allting som vi sa lors de la demi-finale du 10 février prochain.

Voilà, cette fois, c’est bel et bien fini ! Vous aurez sûrement remarqué que ce que j’ai trouvé comme informations est très limité (sauf pour Kikki) mais étant relativement peu connues en Suède, les informations ne circulent pas à foison sur ces personnes. J’ai donc fait de mon mieux mais ce n’est pas non plus beaucoup.

La semaine prochaine ce sera au tour de Jonas Gardell, Margaret (youhouuu), Liamoo (je supplie au passage Sakis de ne rien dire et de ne pas me voler mon travail) et Samir & Viktor. Portez-vous bien d’ici là, profitez des fêtes et joyeux Noël !

(5 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • J-F on 23 décembre 2017 at 11:22
    • Répondre

    Pour un « ancien » comme vous dites, j’ai suivi avec intérêt les éditions de 1982 et 1985 (en fait , je regarde le concours depuis 1980, mais ce n’est pas important ici).

    Je me souviens très bien du pétillant duo au strass fuchsia, les Bobbysocks et de la non moins pétulante Kikki Danielsson et ses deux danseurs dégingandés derrière. Leur lutte au tableau des votes était un grand moment, avec l’Allemagne en lice.

    Je me rappelle (très) vaguement des Chips en 1982, éclipsées par l’Allemagne en force (de paix, pas de guerre) cette année.

    Alors, à l’issue d’ un laps de temps qu’on pourrait déterminer comme une génération, je suis surpris de redécouvrir qu’associées dans un duo, Elisabeth et Kikki seront en concurrence par la suite.
    C’est pour vous dire que la masse plurielle d’informations dont nous disposons maintenant nous facilite les choses : nous faisons le lien entre les différentes éditions et nous remarquons aisément les retours.

    Dans les années 1980 (et avant et après, aussi) , les informations étaient au compte-gouttes sur une courte période. Nous oubliions facilement les visages et les titres, quelques années après, sauf quand ils étaient glorieux (disons dans le top 5). C’est pourquoi j’ai reconnu Elisabeth Andreasson en 1996 à Oslo (et aussi Hanne Krogh, plus anonyme dans un groupe à Rome).

    • Pascal on 23 décembre 2017 at 18:06
    • Répondre

    Sigrid Bernson a aussi la particularité d’avoir eu Benjamin Ingrosso comme partenaire dans le « Danse avec les stars » suédois. Du coup, c’est tout sauf un hasard si elle se retrouve dans la même série que lui.

    Je ne la vois pas franchir le cut lors de la Df 1. Pour moi Kiki Danielsson et Benjamin Ingrosso ont tout, sur le papier bien sûr, pour passer en finale.

    1. J’avais parlé de ce partenariat entre Sigrid et Benjamin la semaine dernière 😉
      Sincèrement, je ne pense pas non plus que Sigrid passera en finale, mais je ne vois pas Kikki y aller directement. Malgré sa notoriété, je la vois plutôt passer par l’ Andra Chansen

    • ZIPO on 23 décembre 2017 at 20:51
    • Répondre

    Coucou Joh,

    – Merci pour ta nouvelle contribution. Les trois dernières candidates de la première demi-finale ne m’inspirent pas du tout. J’aime beaucoup Kiki, mais fidèle à mes principes, je suis défavorable à sa candidature : une artiste ayant une telle notoriété n’a pas besoin de se présenter à sa sélection nationale ! Place aux nouveaux talents !

    – Concernant Sigrid, ce n’est pas qu’elle chante mal, mais c’est très banal : je dirai que c’est la chanson suédoise dans toute sa splendeur

    – Quant à Kamferdrops, je vais être direct : je déteste au plus haut point !

    ( NB : je donnerai le commentaire pour Ida la prochaine fois pour être en phase avec la 2e demi-finale )

    – Au final, je reste sur mon choix de la semaine dernière sous réserve évidemment : si les chansons officielles sont bonnes, je changerai mon fusil d’épaule, mais pour l’instant, absolument aucun coup de cœur pour cette première demi-finale.

    1. Merci pour tes commentaires 🙂 C’est super cool de te voir assidu aha 😉 Globalement je suis d’accord avec toi, encore une fois, sur ces artistes. Simplement, Kamferdrops pourrait passer plus loin que la demi vu à quel point elle a été appréciée en Suède ces derniers mois

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :