Pays-Bas 2019 : sélection interne en cours

La télévision publique néerlandaise est en quête de son représentant pour Tel Aviv. Comme l’a confirmé le commentateur historique du diffuseur, Cornald Maas (ci-dessous), AVROTROS a établi un comité interne chargé de la sélection néerlandaise pour le prochain Concours.

Néanmoins, AVROTROS a entendu les critiques qui lui ont été adressées par les médias et l’opinion publique. Cette année, l’accent sera mis sur la chanson et l’interprète retenu ne disposera plus d’une totale liberté artistique.  En effet, depuis 2013, le diffuseur laissait à son représentant toute latitude pour choisir son morceau et décider de sa mise en scène. Avec quelques frustrations à la clé, notamment en 2015 avec Trijntje Oosterhuis et en 2017 avec OG3NE.

Par conséquent, le comité est aussi en quête d’un morceau susceptible de mener les Pays-Bas au plus haut du classement. Notez qu’aucune décision majeure n’a encore été prise, mais que le comité travaille dans cette perspective : la chanson en priorité et le représentant ensuite, avec un droit de regard de la délégation sur tous les aspects artistiques.

De leur côté, les médias et les Eurofans néerlandais s’interrogent : qui serait susceptible de porter les couleurs nationales à Tel Aviv ? Une première artiste s’est déjà déclarée : Caro Emerald (ci-dessous).

Née en 1981, Caro s’est spécialisée dans le jazz néo-rétro. Depuis 2010, elle connaît un immense succès aux Pays-Bas, ainsi qu’en Belgique et au Royaume-Uni. La chanteuse a reçu de nombreux prix et a souvent été pressentie pour représenter les Pays-Bas à l’Eurovision. Ces trois dernières années, elle a pris un peu de recul pour se consacrer à sa famille et donner naissance à deux enfants. Mais en 2017, elle est retournée en studio, a sorti du nouveau matériel et donné une autre tournée. Cette année, lors d’une interview, Caro a déclaré que, si elle était sollicitée par AVROTROS pour l’Eurovision, elle répondrait par la positive.

Deux autres noms sont répétés avec insistance : ceux de Maan de Steenwinkel et Romy Monteiro. Maan de Steenwinkel (ci-dessous), née en 1997, s’est fait connaître en 2016, en remportant la version néerlandaise de The Voice.

Depuis, Maan connaît un succès musical modéré, mais s’est surtout fait remarquer en participant à d’autres émissions de téléréalité.

Romy Monteiro (ci-dessous), née en 1992, est elle aussi entrée dans la lumière en participant à The Voice. Elle n’a pas remporté l’émission, mais sa participation lui a permis en 2015 de décrocher le rôle principal de l’adaptation néerlandaise de Bodyguard, qui l’a consacrée.

Depuis, Romy a elle aussi participé à plusieurs émissions de téléréalité musicales et en 2017, a présenté la sélection néerlandaise pour l’Eurovision Junior.

Et vous, si vous étiez responsable de la sélection néerlandaise, qui appeleriez-vous ?

View Results

Loading ... Loading ...

 

 

(6 commentaires)

Passer au formulaire de commentaire

    • Augures on 24 octobre 2018 at 12:44
    • Répondre

    Caro Emerald serait bien dans le sens où, comme les précédents représentants des Pays-Bas, elle a une identité marquée forte, dans un style qui n’est pas du vu et revu chaque année. C’est à mon sens le problème de Maan, qui fait des chansons trop générique, tout comme Romy dans un autre style.
    Après, les Pays-Bas sont encore loin de choisir leur représentant je pense et ce ne sont que des suppositions. A voir …

    • Adi025 on 24 octobre 2018 at 15:22
    • Répondre

    Les Pays-Bas est un pays qui a beaucoup progressé ces dernières années. J’espère que les néerlandais vont décrocher une 5e victoire prochainement. Si je ne me trompe pas, les Pays-Bas n’ont pas gagné l’Eurovision depuis 1975.

    • nounours on 24 octobre 2018 at 15:56
    • Répondre

    pitié plus de country ! ce n est pas la première année que caro Emerald est pronostiqué donc wait and see

    • Pascal on 24 octobre 2018 at 18:20
    • Répondre

    Sage décision de reprendre les commandes des opérations au lieu de laisser carte blanche à un artiste…

    Plutôt des bons résultats dernièrement mais, mis à part l’année des Common Linnets, la victoire était hors d’atteinte.

    Les trois noms cités reviennent régulièrement, il y a bien l’une d’elles qui va finir par chanter au concours !

  1. – Je trouve cet encadrement salutaire et bienvenue mais attention de ne pas aller dans l’excès inverse : tout contrôler sans laisser la moindre liberté à l’artiste !

    – Tant que ça ne sera pas officiel, je ne me prononcerai pas d’autant plus que ces  » artistes sont intéressantes chacune dans leur genre sans pour autant  » casser la baraque  » !

    • Philipe Dubois-Blond on 27 octobre 2018 at 04:41
    • Répondre

    Heu perso je n’en aime aucun, désolé. Pour moi les meilleurs de ces dernières années ont été Common Linnets et Douwe Bob. Pour eux je reste sur BOEF qui serait très innovant : https://youtu.be/D54HHf3PsP0

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

%d blogueurs aiment cette page :